Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Marco Olivieri

Par Teo Contu publié le 31 Août 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. Aujourd’hui Calciomio se penche sur celui qui occupe la 44ᵉ place, un certain Marco Olivieri.

Date de naissance : 30 juin 1999

Poste : ailier gauche/avant-centre

Club actuel (2019/2020) : Juventus

Formé à Empoli

Les débuts remarqués de Marco Olivieri commencent en août 2015, lorsqu’il intègre les U17 puis les U19 d’Empoli. Sur le terrain, c’est un ailier gauche rapide qui en ressort, qui aime repiquer dans l’axe pour ensuite frapper. Une caractéristique qui reflète parfaitement son passé d’avant-centre, le premier rôle qu’il a occupé dans sa jeune carrière (il a fait ses gammes à Sienne jusqu’à ses 14 ans NLDR).
Côté statistique, il aura disputé 70 matchs en deux saisons. Avec à la clé 27 buts et 4 passes décisives. En août 2017, il est prêté à la Juve où il jouera avec les U19. Bilan : 33 matchs pour 15 réalisations et 2 passes décisives. Un prêt qui est renouvelé à l’été 2018, où il évoluera cette fois-ci avec les U23. Puis cela va aboutir à un transfert au club de la Vieille Dame. La forme de cette transaction ? Un prêt (encore) pour la saison suivante avec son club d’Empoli avant une obligation d’achat. Contrat de 5 ans.

Un transfert qui n’a d’ailleurs pas étonné son agent, Giancarlo Tronchetti : « 

« A Turin, il est dans le meilleur environnement possible pour continuer sa progression. Tactiquement et humainement par rapport à ses expériences passées, Marco est maintenant devenu un homme. Il reste quelqu’un d’humble, qui n’a pas changé malgré le fait de pouvoir désormais jouer dans un club très célèbre comme la Juventus. Ça ne lui est pas monté à la tête, il sait qu’il n’a encore rien fait et il est resté le même garçon que j’ai rencontré il y a de nombreuses années « .

Lancé par Sarri

Et pour l’attaquant né en 1999, cette saison 2019/2020 aura marqué ses débuts en pro. Point de fixation en pointe des U23 de Fabio Pecchia, il a remporté la Coppa Italia dans sa catégorie, le premier trophée des U23. C’était cependant sans pouvoir compter sur Olivieri en finale, le joueur s’entraînant avec l’équipe première.

Car après une première partie de saison au sein de la Privamera de la Juventus, celui dont l’idole n’est autre que Zlatan Ibrahimović part le groupe pro dès le début de l’année 2020. La faute à une rotation difficile sur le front de l’attaque de la Juventus. Entre un Higuain pas épargné par les problèmes physiques et un manque de profondeur, le joueur de Serie C s’est retrouvé au bon endroit, au bon moment. 17 voyages avec l’équipe première plus tard, il aura fait 3 apparitions. Avec notamment sa première cape face au Genoa, fin juin, pour le jour de ses 21 ans. Il aura même fait ses débuts en Europe. C’était le 8 août 2020. Il aura remplacé un Paulo Dybala blessé, lors du match retour face à Lyon.

Avec un avenir intéressant devant lui, son profil pourrait être la bonne pioche de l’été. Car se faire une place au sein du nouveau groupe de Pirlo s’avère pour l’heure une tâche difficile. En revanche, saisir une opportunité dans un club moins huppé de l’élite reste dans ses cordes. Empoli, son club formateur et Parma seraient sur le coup.

Sa 44ᵉ place au classement semble donc logique. Une première saison discrète avec un géant de Serie A devrait l’inciter à repartir en prêt, afin de prendre en expérience. Avec cet objectif sur le court ou long terme de devenir un élément plus important du groupe de la Vieille Dame.

Teo Contu

Étudiant en L3 Info-Com. Passionné de foot depuis le berceau et supporter du Milan AC



Lire aussi