Jeunes Italiens, l’avenir est à vous : Gaetano Castrovilli

Par Teo Contu publié le 30 Mar 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. A la 56ème place, nous retrouvons Gaetano Castrovilli, milieu de terrain de la Fiorentina (Serie A).

Date de naissance : 17 février  1997

Poste : milieu de terrain

Club actuel (2019/2020) : Fiorentina (Serie A)

Un prêt intéressant avec Cremonese

Formé à Bari, le natif de Casona di Puglia va connaître une première ascension dans sa carrière lors de sa signature à la Fiorentina à l’été 2017. Après un test concluant avec les U19 de la Viola, son transfert ne pouvait annoncer que de belles choses. Prêté pour sa première saison, il va faire le bonheur d’un pensionnaire de Serie B, Cremonese. Avec 27 rencontres disputées pour 5  buts inscrits, le contrat est rempli pour le jeune milieu.

Au delà de sa saison réussie, c’est un joueur bon techniquement, agile et rapide dans ses sorties de balles que l’Italie découvre. Des qualités sensibles au sélectionneur des U21 alors en place, Luigi Di Biagio, qui décide de présélectionner le jeune Gaetano à l’Euro U21 de l’été 2019, qui se déroulait en Italie.

Une ascension qui n’a jamais étonné Antonello Preiti, le responsable de recrutement de Cremonese : « Ceux qui le connaissent depuis Bari n’ont pas été surpris. On savait que c’était un joueur talentueux et qu’il tracerait son propre chemin. Cela se passe aujourd’hui à la Fiorentina et par conséquent aussi avec l’équipe nationale. »

Avant la confirmation à la Fiorentina

Retenu dans le groupe de l’équipe première de la Fiorentina cette saison, Castrovilli a tout de suite su saisir sa chance. Titulaire au milieu de terrain dans le 3-5-2 de Montella, il accompagne brillamment Pulgar et Badelj devant la défense. Une ascension si fulgurante qu’après seulement 12 matchs de championnat, Roberto Mancini, décide de prendre sous son aile la pépite formée à Bari, et de le convoquer pour la première fois avec la Squadra Azzurra. Le milieu de terrain honore ainsi sa première sélection le 15 novembre 2019, face à la Bosnie.

Titulaire indiscutable désormais avec la Viola, le joueur vise désormais l’Euro 2020. Il essaie de voir du positif au travers de son report (dû au Covid19) : « Il me reste encore un an pour convaincre Mancini. J’aurai encore un an d’expérience (Pour l’Euro NDLR). J’espère m’améliorer et corriger mes points faibles ».

Le fantasque milieu d’1m87 est même sur les tablettes des cadors européens (Inter, AS Roma, PSG) pour le mercato à venir. Prolongé récemment et lié à la Viola jusqu’en 2024, la nouvelle direction du club, dirigée par Rocco Commisso a refusé une offre pour son milieu cet hiver, provenant du Napoli. Une offre estimée à 40 millions d’euros. La concurrence est prévenue, le futur « Antognoni » selon Montella n’est pas à vendre pour le moment.

Teo Contu

Etudiant en L2 Info-Com. Passionné de foot depuis le berceau et supporter du Milan AC



Lire aussi