Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Ferdinando Del Sole

Par Julien Ruis publié le 14 Sep 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. A la 41ème place, nous retrouvons Ferdinando Del Sole, milieu de terrain de la Juventus B.

Date de naissance : 17 janvier 1998

Poste : milieu offensif/ailier gauche

Club actuel (2019/2020) : Juventus (B)

L’héritage d’Insigne

Un jeune napolitain, qui explosa aux yeux de la Botte à Pescara. Un jeune ailier gauche, droitier, titulaire dans un trident offensif et coaché par Zdenek Zeman. Certes la comparaison est flatteuse mais il ne s’agit pas de Lorenzo Insigne, mais bien de Ferdinando Del Sole. Très vite repéré par l’ancien club de son illustre aîné, Del Sole débarque très jeune en Abruzzo. Il débute naturellement son aventure au sein de la Primavera, qui l’éclabousse de sa classe. Il dispute 57 matchs, inscrit 22 buts et offre 17 passes décisives. Logiquement, il boemo décide de le faire monter en équipe première lors de son retour au club pour la saison 2017/2018. Avec des caractéristiques similaires à son ancien poulain, le Tchéque l’intègre immédiatement dans son onze de départ. Au bout de la phase aller, son talent est indéniable et la liste des clubs intéressés grossit de jour en jour. Le Napoli, le PSG ainsi que la Juventus sont intéressés par son profil. Ce sont finalement les Piémontais qui grillent la politesse à la concurrence. Del Sole rejoint donc la Juventus et intègre sa Primavera au mercato d’hiver 2017-2018.

L’axe Turin-Pescara

Sous les ordres d’Andrea Bonatti, le jeune ailier s’épanouit et grandit au sein de la jeunesse Bianconera. Del Sole se montre clairement à son avantage (14 matchs, 4 buts, 3 passes décisives) à tel point qu’à la suite d’une cascade de blessures, il est convoqué en équipe première par Allegri (Juventus-Sassuolo). Certes, il ne rentrera pas en jeu, mais le Toscan lui aura prouvé qu’il le surveillait de près, et ce depuis quelques temps déjà : « Je ne suis pas intervenu pour son transfert, même si je dois avouer qu’il s’agit d’un très bon jeune que je connais bien ». Néanmoins, lors de la saison suivante, Del Sole choisit de partir en prêt, et de revenir à Pescara en Serie B, sous les ordres de Massimo Oddo. L’idée est clairement de gagner de l’expérience mais il effectue une saison assez moyenne (14 matchs, 2 buts).

La Juventus B, pour mieux se retrouver

Après un prêt non concluant en début de saison à la Juve Stabia (3 matchs de championnat et 1 match de coupe joués), il décide de retourner à la Juventus. L’idée du joueur et du club Turinois était de le rajouter dans l’effectif de la Juventus U23, sous les ordres de Fabio Pecchia. Cette volonté commune réside dans le fait de professionnaliser davantage l’équipe B, afin que les jeunes puissent arriver en équipe première avec un bagage plus complet, comme le décrit Pecchia : « Le projet de la seconde équipe? Il est important et fait grandir les jeunes qui sortent de la Primavera. La majeure partie souffrent quand ils arrivent en équipe première car ce sont deux championnats complètement différents ». C’est dans cette optique, et en totale adéquation avec les objectifs du club, que Del Sole fait son retour au sein de la maison mère. Conscient de ses erreurs passées, c’est avec un état d’esprit changé qu’il effectue sa deuxième partie de saison : « Les erreurs que j’ai commises, j’espère ne plus les faire et j’espère être plus mature et devenir un joueur important. En janvier, j’ai voulu revenir avec détermination car la Juventus a toujours cru en moi ». Après 6 matchs joués en championnat et une Coppa de Serie C remportée, son retour s’est avéré payant. Confirmé au sein de l’effectif pour la saison prochaine, il pourrait aussi éventuellement partir en prêt si un projet sérieux et surtout, du temps de jeu, lui sont proposé. L’avenir est à lui, mais à 22 ans, Ferdinando Del Sole doit désormais s’affirmer afin de répondre aux attentes et aux espoirs placés en lui.

Julien Ruis



Lire aussi