Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Fabio Depaoli

Par Ben Soffietti publié le 22 Déc 2020
Crédits

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des meilleurs espoirs italiens actuels. Aujourd’hui, place au joueur qui arrive 19ème, Fabio Depaoli, actuel défenseur de l’Atalanta.

Date de naissance : 24 avril 1997
Poste : milieu ou défenseur droit
Club actuel : Atalanta (prêté par la Sampdoria)

Un rôle de doublure à l’Atalanta

Fabio Depaoli, après une saison pleine à la Sampdoria, a atterri le 2 octobre dernier à l’Atalanta, un peu à la surprise générale. Un transfert étonnant car malgré de bonnes prestations avec les Blucerchiati, le joueur de 23 ans n’a pas été incontournable la saison passée, avec seulement 21 titularisations en championnat et deux passes décisives. Polyvalent, il a occupé tantôt le poste de milieu droit, tantôt celui de défenseur droit, dans un 4-4-2. Or, à l’Atalanta, Gasperini fait évoluer son équipe avec une défense à trois et donc un seul joueur dans chaque couloir. À droite, le poste est occupé par Hans Hateboer, indiscutable depuis son arrivée en 2017. Le transfert de Depaoli permet donc de doubler le Néerlandais, mais dans cette mesure, le temps de jeu de l’Italien est, et sera, forcément fragile, avec seulement trois apparitions en Serie A, pour deux défaites et neuf minutes sur le terrain en Champions League, contre Liverpool. Des débuts difficiles qui sont à l’image de son parcours, puisque Depaoli, comparé à d’autres joueurs de sa génération, n’a débuté en professionnel qu’à 20 ans.

Façonné par le Chievo

Natif du Trentin, dans le Nord de l’Italie, Fabio Depaoli évolue jusqu’à onze ans dans le Gruppo Sportivo Trilacum, basé à Vigolo Baselga. C’est à ce moment-là que le Chievo, un des clubs phares de la région voisine de Vénétie, repère le prometteur milieu et l’intègre à son centre de formation. C’est comme ça que commence une aventure de onze années durant lesquelles Depaoli passera des équipes de jeunes des Gialloblù à la Serie A. Avec la Primavera, qu’il intègre dès le printemps 2014, il s’impose rapidement comme un joueur clé, disputant l’intégralité des matchs de son équipe lors de la saison 2015-2016, ce qui lui vaut une apparition avec le groupe pro contre la Juventus en janvier 2016, sans toutefois connaître sa grande première.

La saison suivante, il récupère le brassard de capitaine des jeunes véronais, mais dispute beaucoup moins de matchs avec la Primavera. La raison est simple : il est très souvent convoqué avec l’équipe première. Replacé mezz’ala chez les jeunes, il occupe différents postes quand il joue en Serie A : latéral droit, puis gauche, milieu droit, milieu relayeur. C’est Rolando Maran qui le lance dans le grand bain, tout comme une autre promesse clivensa, Emanuel Vignato. Après quelques minutes contre Empoli, le joueur enchaîne cinq titularisations en fin de saison, le Chievo n’ayant plus rien à jouer. Depaoli s’offre même une première passe décisive, pour Inglese, contre la Sampdoria.

La confirmation en Serie A

Même si Depaoli a dû attendre d’avoir quasiment 20 ans pour goûter à l’élite du football italien, il va ensuite s’y asseoir confortablement. Par à-coup d’abord, lors d’une saison difficile pour le Chievo, relégable jusqu’à la 35ème journée. Puis, il devient titulaire en puissance la saison de ses 22 ans. 33 apparitions dont 27 comme titulaire, pour quatre passes décisives. Sauf que c’est une saison noire pour le Chievo qui finit dernier du championnat et est donc rétrogradé. Cependant, sa qualité de passes et sa capacité à évoluer à plusieurs postes lui permettent de ne pas suivre son club formateur puisqu’il s’engage en faveur de la Sampdoria. Chez les Blucerchiati, Di Francesco comme son successeur Ranieri utiliseront Depaoli à droite, comme latéral ou milieu.

Malgré son faible temps de jeu depuis son arrivée à l’Atalanta, ses performances depuis 2017 et ses débuts justifient sa 19ème place. Alors que sa dernière apparition avec les Azzurrini date de 2018, il restera plusieurs marches à franchir à Depaoli avant d’atteindre la Nazionale, et cela passera par gagner sa place en club.

Retrouvez les derniers numéros :
20 – Sandro Tonali
21 – Claud Adjapong
22 – Mirko Antonucci
23 – Giuseppe Pezzella
24 – Niccolo Zanellato
25 – Giovanni Crociata
26 – Andrea Favilli
27 – Enrico Brignola



Ben Soffietti

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.