Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Emmanuel Gyabuaa

Par Killian Picaud publié le 14 Mai 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. A la 50ème place, nous retrouvons Emmanuel Gyabuaa, milieu axial de la Primavera de l’Atalanta.

Date de naissance : 21 septembre 2001

Poste : milieu de terrain

Club actuel (2019/2020) : Atalanta (Primavera)

Le joyau de l’Atalanta

Précocité et régularité, tels sont les deux mots qui peuvent définir le mieux Emmanuel Gyabuaa. Ce jeune joueur d’origine ghanéenne commence le football au centre de formation de Parma, sa ville natale. A l’âge de 14 ans, il dégage très vite des qualités de milieu box-to-box. Puissant physiquement, c’est un joueur à la fois plein d’explosivité mais tout aussi agile avec le ballon. Il est également doté d’une très bonne vision du jeu et d’une bonne technique de balle. Il est également très doué pour attaquer la profondeur et s’avère être un élément très important en contre-attaque. Ces qualités intrinsèques lui ont valu quelques comparaisons à Paul Pogba.

Alors joueur avec les u15 du Parma FC, le club fait faillite et doit dégraisser au niveau des effectifs,  chez les professionnels mais aussi chez les jeunes. En quête d’un nouveau clubs, Gyabuua attire principalement trois clubs importants de la Serie A ; l’Atalanta, la Fiorentina et l’AS Roma. Les Nerazzurri s’étaient pris très en avance sur ce dossier et c’est bien finalement eux qui parviennent à le faire signer. Pour Maurizio Costanzi, responsable du centre de formation de l’Atalanta, la signature de ce jeune espoir est une « grande victoire » après « des négociations longues et compliquées ».

A savoir que l’Inter mais également Manchester City avaient aussi approché le joueur durant cette période.

Leader en nerazzurro et en azzurro

Le parcours de Gyabuaa est très riche et très rempli, que ce soit avec l’Atalanta ou avec les diverses sélections de jeunes de l’Italie. Sous la tunique bergamasque, il contribue à l’aventure de son équipe qui file jusqu’en finale du championnat u17 (défaite 2-3 contre l’Inter). Idem la saison d’après, où il joue la quasi-intégralité des matchs, et où l’Atalanta flanche en finale u17, cette fois-ci contre l’AS Roma.

Au terme de cette saison, il participe à l’Euro u17 avec l’Italie. Les Azzurrini vont jusqu’en finale mais perdent contre les Pays-Bas. Malgré la déception de la défaite, c’est cette compétition qui met le natif de Parme sous le feu des projecteurs. Véritable leader de l’équipe, il a inscrit deux buts salvateurs durant la compétition. Aujourd’hui, il fait partie des indéboulonnables chez les u19 italiens.

La saison suivante marque son intégration à la Primavera de l’Atalanta. Il est d’ores et déjà titulaire au milieu de terrain et emmènent les siens jusqu’à la victoire finale du championnat u19. Une courte victoire 1-0 face à l’Inter, comme un signe de revanche. Cette année-là, il est nommé meilleur joueur de la compétition.

A l’entame de cette saison, l’Atalanta remporte la Supercoppa Primavera contre la Fiorentina (2-1), avec le but de la victoire signé Gyabuaa. Durant le reste de l’exercice, il a su se montrer plus prolifique en termes de statistiques, en enregistrant 5 buts et 1 passe décisive en 25 matchs, toutes compétitions confondues.

Âgé désormais de 19 ans seulement, Gyabuaa fait partie à l’heure actuelle des talents les plus prometteurs en Italie. Désormais, la prochaine étape sera de confirmer tout son potentiel au niveau professionnel.

Killian Picaud



Lire aussi