Jeunes italiens l’avenir est à vous : Antony Angileri

Par Killian Picaud publié le 13 Jan 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 espoirs italiens les plus prometteurs. A la 64ème place, nous retrouvons Antony Angileri, défenseur de la Primavera de la Sampdoria.

Date de naissance : 27 mars 2001

Poste : défenseur central

Club actuel (2019/2020) : Sampdoria (Primavera)

Angileri, un défenseur taille patron

Si l’on devait citer l’une des qualités premières d’Antony Angileri, ce serait sans doute le leadership. Né à Alcamo en Sicile, Angileri entre au centre de formation de Palermo en 2013, alors âgé de 12 ans. C’est ici qu’il va développer ses capacités de défenseur. Propre dans ses interventions, doté d’un bon sens de l’anticipation et d’une bonne lecture du jeu, il se démontre comme un défenseur complet ayant également de bonnes aptitudes balle au pied, notamment à la relance. Joueur exemplaire et responsable sur le terrain, il obtient très tôt le brassard de capitaine dans les équipes de jeunes avec son club mais aussi dès ses premiers matchs avec les azzurrini en U16. Ayant pour modèle Sergio Ramos, il tend à avoir la même carrure, mais pourtant ne démontre pas avoir le même vice que le capitaine madrilène. En tout cas, il peut prétendre avoir la même dangerosité sur corner. Sa domination dans les airs lui a permis de marquer à maintes reprises sur coup de pied de coin, à l’instar de son idole.

Une aventure turinoise tumultueuse

Après quatre années passées à la formation de Palermo, Angileri commence à attirer la convoitise de grands clubs européens. Manchester United, Manchester City ainsi que la Juventus sont les principaux intéressés. Bien que la Juve propose seulement une offre de prêt pour évoluer avec les u17, il accepte les conditions et signe en faveur des Bianconeri. Selon les dires de Pietro Dell’Orzo, son agent, porter le maillot blanc et noir représentait tout un rêve pour le jeune sicilien. Néanmoins, celui que l’on surnomme « il nuovo Bonucci » dans son île natale est atteint d’une pubalgie à la mi-saison. Une blessure qui va immédiatement mettre un terme à sa saison turinoise. Dès lors, il rentre à Palerme pour se soigner et passer doucement à la phase de récupération. Sa pubalgie le tiendra éloigné des terrains pendant plus d’un an. En avril 2018, il fait son retour sur les terrains, jouant maintenant avec la Primavera de Palermo. Un retour plus que convaincant puisque ses talents de défenseurs font la différence pour la victoire des siens à Sassuolo, puis il retrouve le chemin des filets la semaine suivante contre la Sampdoria.

Un an plus tard, il rejoint justement la Sampdoria, où il a signé un contrat de trois ans. Il évolue actuellement avec la Primavera, où il a de suite obtenu une place de titulaire. Evoluant principalement en défense centrale, il est appelé de temps en temps à jouer plus haut, à la récupération. Heureux d’avoir rejoint un club emblématique de Serie A, Angileri espère désormais savourer ses premières minutes avec les professionnels.

Killian Picaud



Lire aussi