Jeunes Italiens, l’avenir est à vous : Antonio Candela

Par Killian Picaud publié le 20 Oct 2020
Antonio-Candela

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. A la 34ème place, nous retrouvons Antonio Candela, latéral droit de l’US Pergolettese (Serie C).

Date de naissance : 27 avril 2000

Poste : défenseur

Club actuel (2020/2021) : US Pergolettese (prêté par le Genoa)

Antonio Candela, un espoir venu de La Spezia

Né de parents napolitains, c’est à La Spezia que naît et va grandir Antonio Candela. Il commence le football au Canaletto, l’une des meilleures écoles de foot de Ligurie. A 11 ans, il intègre le centre de formation du Spezia Calcio. Explorant tous les postes possibles sur le terrain, il est fixé, dès sa première année en U15, au poste de latéral droit dont il deviendra vite un grand espoir. En effet, il aura à peine soufflé ses 16 bougies qu’il obtient déjà ses premières convocations avec la Primavera. Il obtient rapidement un statut de titulaire à son poste de prédilection. En 2017, il joue ses premières minutes en professionnel sous le maillot de son club formateur en Coppa Italia. Une victoire 3-0 contre la Reggiana.

A l’intersaison, il quitte La Spezia mais reste en Ligurie, en signant en faveur du Genoa. Il gagne naturellement sa place dans le Onze de départ de la Primavera rossoblù.

Candela se distingue par un profil plutôt offensif. Évoluant souvent dans des défenses à 4, il peut être le latéral parfait dans un 3-5-2 : grand gabarit (1m82), endurant, doté d’une capacité à jouer sous pression et d’une bonne conduite de balle, il possède des qualités physiques et techniques du latéral idéal du foot moderne. Toutefois, il reste encore perfectible au niveau défensif et au niveau de la qualité de ses centres.

Un Azzurrino très régulier

Depuis les U16, Antonio Candela est appelé en permanence en sélections de jeunes. Il a cumulé un total de 50 sélections en tant qu’Azzurrino, toutes catégories confondues. Il a pris part aux dernières grandes épopées italiennes dans les compétitions de jeunes. Tout d’abord, l’Euro U19 de 2018 où les Italiens perdent en finale contre le Portugal. Puis la Coupe du Monde U20 de 2019, avec les Azzurrini qui chutent en demi-finale contre l’Ukraine.

Lors de ses dernières sélections, il a vécu une concurrence féroce avec Raoul Bellanova. A eux deux, ils représentaient, il y a peu, l’avenir du poste d’arrière droit. En Italie, les observateurs aimaient à opposer et à comparer ces deux joueurs, l’ancien milanais étant d’une nature un peu plus exubérante que son homologue, ce dernier étant toutefois plus efficace dans son jeu.

Des débuts en pro à confirmer

Contrairement avec le Spezia Calcio, Candela n’a pas encore eu l’occasion de jouer au niveau professionnel avec le Genoa. Sa vraie première aventure professionnelle, il l’a vit avec Trapani. Arrivé à l’été 2019, il joue quelques matchs de Serie B, sans toutefois faire son trou en Sicile. L’hiver venu, il est envoyé en prêt à l’Olbia Calcio, en Serie C, avec qui il parvient à remporter les play-out face à la Giana Erminio. Côtoyant notamment Roberto Biancu, il est parvenu à s’installer en tant que titulaire à son poste. Une première pour lui au niveau professionnel.

Cette saison, c’est à l’US Pertogolettese, toujours au troisième échelon, qu’il continue de prendre ses marques chez les professionnels en attendant de faire ses premiers pas dans l’élite avec les Grifoni.

Killian Picaud



Lire aussi