Jeunes italiens, l’avenir est à vous : Alessio Riccardi

Par Loris Meucci publié le 21 Juin 2020

Nous continuons de dérouler le classement TuttoMercatoWeb des 100 meilleurs espoirs italiens actuels. A la 46ème place, nous retrouvons Alessio Riccardi, milieu de terrain de la Primavera de l’AS Roma.

Date de naissance : 3 avril 2001

Poste : milieu offensif/ailier

Club actuel (2019/2020) : AS Roma (Primavera)

La pépite made in AS Roma

Au sein du vivier romain, Alessio Riccardi fait partie sans contestation possible des jeunes joueurs les plus doués, si ce n’est le plus doué. Depuis l’âge de 8 ans, il arbore la tunique giallorossa et épate la galerie dans toutes les catégories de jeunes. Particulièrement talentueux et précoce, il intègre la Primavera de la Roma plus tôt que prévu et continue de briller. Habile techniquement et doté d’une bonne vista, Riccardi a un profil qui se rapproche d’un numéro 10. D’ailleurs, c’est bien ce numéro qu’il porte. Dans le 4-3-3 d’Alberto De Rossi, il occupe cependant un rôle de mezzala. Mais cela n’empêche pas le talent romain de multiplier les incursions et de se montrer décisif : 25 buts et 14 offrandes en 81 matchs de Primavera. Cette saison, il a aussi été titularisé en tant qu’ailier droit et il a encore apporté satisfaction, son faux mauvais pied gauche n’y étant pas étranger.

Parallèlement, Alessio Riccardi a toujours été un élément majeur des Azzurrini depuis 2016. « Il a d’énormes qualités, il est intelligent et peut remplir tous les rôles offensifs. Je le préfère en soutien des attaquants pour le faire courir un peu moins. Il a les pieds pour être meneur de jeu » déclarait son ancien sélectionneur Carmine Nunziata. Actuellement international U19 et désormais sous les ordres d’Alberto Bollini, Riccardi a hérité du brassard de capitaine et il a récemment occupé le rôle de trequartista dans un 4-4-2 en losange. Résultat : quatre buts lors des cinq derniers matchs. Son poste de prédilection ? Le sujet prête encore à discussion mais le talent du joueur, lui, ne fait aucun doute. Malgré un certain déficit physique, notamment dans le coffre et le combat, Riccardi est l’un des joueurs les plus prometteurs de sa génération.

Lancement imminent

« Les débuts au Stadio Olimpico pour un Romain, c’est une émotion unique. J’ai eu des frissons et le coeur qui battait à deux mille à l’heure » confiait Riccardi juste après ses premières minutes professionnelles en Coppa Italia face au Virtus Entella. Un moment fort, désormais souvenir, puisque c’était il y a plus d’un an sous les ordres de Di Francesco. Depuis, le train n’est pas repassé et le moins que l’on puisse dire c’est qu’il se fait attendre. Michelangelo Minieri, agent du joueur, a récemment fait savoir qu’il était temps pour son protégé d’être définitivement lancé dans le grand bain. Un ultimatum plus ou moins explicite vis à vis de l’AS Roma qui va devoir intégrer sans plus tarder Riccardi à son projet sous peine de le voir s’envoler vers d’autres horizons. D’ailleurs, plusieurs foyers de l’élite se tiennent prêts à l’accueillir (Juventus, Sassuolo, Torino), preuve de la véracité du potentiel du joueur. Liée contractuellement à sa pépite jusqu’en 2023, la Roma garde néanmoins les cartes en main concernant le futur d’Alessio Riccardi. Il s’agirait dorénavant de bien les distribuer.

Loris Meucci



Lire aussi