J-2 : Milan-Lazio : l’inefficacité offensive du Milan, une défense 100% italienne, Immobile sur le banc ?

Par Théo Cé publié le 26 Jan 2018
Crédits

Vers une défense 100% italienne

En raison de la suspension de Ricardo Rodriguez, Rino Gattuso devrait aligner pour la première fois depuis le début du championnat une défense entièrement composée d’Italiens. Ainsi, la défense centrale Bonucci-Romagnoli reste inchangée, devant Donnarumma. Le jeune Calabria débutera à droite tandis que Abate et Antonelli se disputent une place à gauche.

Les problèmes offensifs du Milan, l’attaque de feu laziale

Depuis la reprise de l’équipe par Gattuso, le Milan est l’équipe qui tire le plus au but : 46 tirs. Pourtant l’attaque est inefficace. Seuls 8 buts ont été marqués sur les 7 derniers matchs. Les attaquants de pointe en particulier sont pointés du doigt. L’équipe s’est souvent reposée sur les éclairs de Suso. En face, la Lazio est la meilleur attaque du championnat avec 56 buts marqués. Le Milan n’en a même pas la moitié (27), mais pourra se rassurer de l’absence d’Immobile : déterminé à retourner sur le terrain au plus vite, le staff médical préfère la prudence et le joueur devrait plutôt débuter sur le banc à San Siro. Pour le remplacer, Felipe Anderson est favori sur Nani.

Bonaventura se méfie, Leiva confiant

L’Italien, interrogé sur Milan TV, connaît la valeur de son adversaire : « Ce sera à coup sûr pour nous un double test très important. La Lazio est une équipe forte et surtout, en grande forme. […] Elle a une attaque exceptionnelle qui, de toute façon, ne dépend pas complètement de la présence ou non d’Immobile comme on l’a vu contre le Chievo (5-1). »

Lucas Leiva sait que le Milan n’est plus le même qu’en septembre 2017, mais reste serein : « Le 4-1 contre le Milan à l’aller a été une surprise pour tout le monde. Désormais nous jouons contre une équipe plus forte que la dernière fois. Nous devons aller à Milan avec confiance. »

L’arbitre

Ce sera Massimiliano Irrati au sifflet lors de ce choc, assisté par Ranghetti et Passeri. C’est un arbitre qui sourit aux Laziales puisqu’ils observent un bilan de 6 victoires, 2 matchs nuls et 3 défaites.




🔥 Les sujets chauds du jour :

David Villa révèle son favori pour Italie – Espagne

« L’Espagne est une équipe très difficile à battre », Fabio Capello

Luka Modric prévient l’Italie avant le dernier match de la phase de groupe

« Il sera spécial de jouer contre l’Italie », Fabian Ruiz

« Le match contre l’Espagne est l’un des plus importants de ma carrière », Luciano Spalletti

Avatar

Théo Cé

Rédacteur



Derniers articles