J-2 Juventus-Tottenham : Allegri dans l’Histoire, Dybala reste forfait… On compte sur Sturaro ?

Par Christophe Malcangi publié le 11 Fév 2018

Allegri dans le Hall of Fame

Une statistique à en faire pâlir les différents homologues Italiens de la Serie A : Au cours de sa 200ème apparition sur le banc de la Juventus, Massimiliano Allegri a arraché samedi dernier sa 142ème victoire de rang sous les couleurs de son club ! Avec 32 nuls et seulement 26 défaites, Allegri collectionne désormais des statistiques olympiennes et s’affirme en tant que l’un des des techniciens les plus « glorieux » de l’Histoire du club, en se présentant à quelques encablures de Marcello Lippi (227 succès) et de Giovanni Trapattoni (319 victoires). Une consécration méritée pour celui qui a su importer son style et réinventer le jeu de la Juventus. Le CV est brillant !

« L’excellente période » des Spurs

Vingt-quatre heures après une victoire de haut rang face à Arsenal (1-0), le manager de Tottenham Maurico Pochettino a appuyé son optimisme avant le déplacement au Juventus (Allianz) Stadium, ce mardi : « La Champions League rend enthousiasme tous nos supporters : nous y arrivons au cours d’une excellente période. La Juventus est une grande équipe, le challenge est enthousiasmant. » Sur Harry Kane, révélation de la Premier League. « Il est le présent et à l’avenir, tout ce qu’il fait est incroyable, je suis fier et orgueilleux de le voir jouer sous nos couleurs. »

N’attendez plus Dybala, Bernardeschi confirmé ?

Le Corriere dello Sport le laisse entendre très clairement ce matin : il n’y aura rien à faire pour l’attaquant Argentin Paulo Dybala, actuellement blessé à la cuisse, qui a de nouveau travaillé à part à l’entrainement et ne sera conséquemment pas convoqué. L’acolyte Mario Mandzukic sera en revanche bien de la partie pour soutenir ses coéquipiers, tandis qu’un ballottage est évoqué entre Bernardeschi (qui a le vent en poupe) et Douglas Costa, même si la possibilité de retrouver les deux attaquants dans un système en 4-2-3-1 n’est pas exclue ! On soulignera toutefois que face au dispositif physique de Pochettino, Allegri devrait, en toute logique, confirmer le 4-3-3…

Le retour du bon soldat

Qui dit 4-3-3… dirait dans ces cas-là Stefano* Sturaro ? Face à l’absence pesante de Blaise Matuidi et des circonstances particulières de ce rendez-vous de Champions League, c’est bien l’Italien qui recueillerait les faveurs du staff technique bianconero pour le choc à venir. Le « bon soldat » n’a été aligné qu’une dizaine de fois de Serie A, ses apparences furent plus récurrentes au cours de la compétition aux grandes oreilles sur un couloir droit loin d’être à son avantage. Toutefois, la disposition du milieu de terrain à fournir l’effort et les services requis aux moments opportuns est bien reconnue. Cela sera-t-il bien suffisant ?

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Lire aussi