J-1: Salzbourg-Napoli : Objectif « Europe », une Arena bouillante, Meret en rempart

Par Sébastien Madau publié le 13 Mar 2019

A la veille du déplacement du Napoli chez les Autrichiens de Salzbourg (8e de finale retour, jeudi à 18h55), ce match d’Europa League revêt une importance toute particulière pour les hommes de Carlo Ancelotti. Même si la victoire obtenue au match aller (3-0) leur permet de voir venir la rencontre avec confiance. Attention toutefois à l’excès de confiance.

Le Championnat est mort… Vive l’Europa League !

On a souvent reproché au Napoli de surtout se consacrer, les saisons précédentes, au championnat, quitte à sacrifier parfois ses matchs en coupes d’Europe. Le match nul concédé lors de la dernière journée face à Sassuolo (1-1) a définitivement mis une croix sur le titre avec 18 points de retard sur l’irrésistible Juventus. Aussi, les hommes de Carlo Ancelotti ont tout à gagner à donner le maximum en Europe. L’occasion est belle de marquer l’histoire du calcio et d’enfin ajouter une ligne au palmarès. Et pourquoi pas s’en servir ensuite de tremplin pour le futur.

Les Autrichiens remontés

Blessés dans leur orgueil par la déconvenue du match aller au San Paolo, les joueurs de Salzbourg n’ont pas perdu espoir de renverser la vapeur. Depuis une dizaine de jours, les résultats constatés ça et là en Champions League contribuent certainement à ce regain de confiance. Les Red Bull n’ont pas hésité à faire monter la pression via les réseaux sociaux (« A Naples ce fut un match, à Salzbourg ce sera une guerre » lit-on sur la page Facebook du club autrichien. Les Napolitains sont donc avertis. Le début de la rencontre sera décisif.

Revue d’effectif?

Le score positif obtenu à l’aller conduira-t-il Carlo Ancelotti à faire tourner son effectif? Pas certain, s’il entend garder une cohésion dans son groupe jusqu’à la fin de saison. Le Napoli devra de toute façon se passer de Koulibaly et Maksimovic, suspendus. Dans les buts, en revanche, c’est Alex Meret qui gardera les buts italiens. Prenant la place de Ospina. Un défi toujours bon à prendre pour le jeune portier qui doit cumuler ce type de rencontres, à la fois pour grandir dans son club mais aussi garder le contact avec le team de la Nazionale.

Sébastien Madau



Lire aussi