J-1 Napoli-Lazio : Immobile se battra contre les siens, un Napoli loin d’être au complet

Par Rémi Falvo publié le 19 Jan 2019

A la veille de ce choc de la vingtième journée de Serie A entre le Napoli et la Lazio, Calciomio revient sur les principales informations au sujet du match.

Immobile, un Napolitain laziale

« Ciro est très attaché à Naples. Il n’a jamais oublié ses racines. Il a acheté une maison à 200 mètres de celle de Insigne, et nous connaissons tous les dimensions de leur relation amicale. Si une offre du Napoli venait à arriver, il ne pourrait jamais la refuser. » Tels sont les mots d’Alessandro Moggi, agent de Ciro Immobile, avant-centre de la Lazio, mais natif de Campanie. Nul doute que ce match aura comme à chaque fois un goût particulier pour le joueur. Natif de Torre Annunziata, à Naples on sait considérer Immobile comme un Napolitain quand celui-ci brille. Cependant, il ne faudra pas s’attendre à une ovation à chaque fois qu’il touchera le ballon : Immobile sera demain du mauvais côté.

Pas de tifosi de la Lazio au San Paolo!

La décision a été prise jeudi. Il n’y aura pas de supporters Romains présents en tribune demain soir. La raison officielle serait le lien fort qu’il y a entre les tifosi laziale et interisti, et en raison des incidents du 26 décembre, des cris racistes avec Koulibaly, et tout ce qui s’en est suivi, l’ « Observateur National des Administrations Sportives Italiennes » a pris cette lourde décision. Les instances sportives Italiennes ne suivent donc pas la directive de Salvini, le ministre de l’intérieur Italien, qui aurait voulu faire en sorte de permettre les déplacements. La Curva Nord de la Lazio s’est donc rendue à la gare de Termini (Rome), histoire de donner la force à ses guerriers pour la bataille de demain.

Un Napoli loin d’être au complet

C’est à moitié disséminé que le Napoli reçoit la Lazio. Ni Koulibaly, ni Insigne, ni Allan, ni Hamsik ne seront présents sur la feuille de match, pour ne parler que des incontournables. Du coup, des joueurs comme Malcuit, Diawara, et Luperto pourront goûter à un peu de temps de jeu. Est-ce que ce sera suffisant pour faire trembler le quatrième de Serie A? Réponse demain.

Bastos, en guerrier

Hier après-midi, le Romain Bastos s’est exprimé à la presse, et a fait part de son ressenti avant la rencontre face au Napoli : « Je donnerai corps et âme pour ce en quoi je crois ». Des mots tellement forts, que tous les coéquipiers de Bastos risquent d’être contaminés par cet élan de grinta, d' »orgoglio« , comme ça se dit en Italie. C’est donc le couteau entre les dents que les joueurs d’Inzaghi vont se rendre au San Paolo, et il vaut mieux pour eux, car les cinq dernières rencontres entre les deux clubs donnent le bilan sans appel de quatre victoires Napolitaines, et un match nul.

Rémi Falvo

Rédacteur



Lire aussi