J-1 Juventus-Atlético : la Curva sud suspend sa grève, Allegri en danger, la Juve en 3-5-2 ?

Par Yacine Ouali publié le 11 Mar 2019

La Curva sud chantera

Dans un communiqué publié hier, les ultras de la Curva sud ont annoncé qu’ils suspendraient la grève entamée en début de saison pour le match de Ligue des Champions. Hostiles à la hausse des prix du stade, les ultras de la Curva sud ont dû faire face, pour la première fois, à une rébellion du reste des supporters vendredi contre l’Udinese. Atterrés du manque d’ambiance à l’Allianz Stadium, les tifosi avaient suivi les propos du Mister Allegri, qui parlait d’atmosphère « de cathédrale » ces derniers temps. Ne reste plus qu’à espérer qu’avec une tifoseria unie le temps d’un soir, les joueurs trouvent le supplément d’âme qui leur permettra de remonter le score face aux colchoneros.

Allegri sur la sellette en cas d’élimination ?

Max Allegri a beau le démentir à longueur de conférence de presse, sa situation dans le Piémont semble bel et bien tenir à un fil. Fragilisé par la défaite au match aller, le toscan sait que sa position sera difficile à tenir si contre-performance il y a demain soir. Conte, Zidane, Deschamps et même Guardiola sont cités pour prendre la succession du Mister, qui malgré son incroyable bilan à la Juve, restera en cas d’élimination pour beaucoup de supporters ingrats celui qui n’aura pas réussi à gagner le Graal avec Cristiano Ronaldo.

Quid de Douglas Costa ?

Ces derniers jours, les rumeurs tendent de plus en plus vers un passage en 3-5-2 de la Juventus, avec un Bonucci enfin dans sa position naturelle, un milieu renforcé et des ailes explosives. Si Joao Cancelo semble tenir la corde sur le côté droit, une place est à prendre à gauche. Avec Sandro suspendu, Bernardeschi pourrait être titulaire et laisser en deuxième mi-temps sa place à un Douglas Costa certes revenu à l’entrainement, mais encore trop court pour jouer un match entier. Au milieu, si l’indéboulonnable Pjanic sera sûrement là, l’allocation des deux autres places en cas de 3-5-2 est encore incertaine. Qui de Can, excellent contre le Napoli, Bentancur, meilleur turinois à Madrid, ou Matuidi, poumon indispensable, sera sur le banc demain soir ? La réponse est entre les mains du Mister.

La saison sera-t-elle ratée en cas d’élimination ?

#GetReadyToComeback. C’est le mantra d’en la communication turinoise ces derniers jours. Comme si les innombrables jurisprudences PSG ne suffisaient pas, la Vieille dame s’expose éventuellement à un retour de bâton terrible. Piteusement éliminée de la Coupe d’Italie par l’Atalanta, la Juve n’aura plus que le Scudetto pour se consoler si ses joueurs ne remontent pas le score face à des madrilènes potentiellement privés, qui plus est, de Diego Godin. Mais cela signifierait-il autant que la saison serait ratée ? Tout dépend de la manière avec laquelle sera gagné ce 8ème Scudetto. Si les turinois réussissent à finir le championnat invaincus, ils rentreront une nouvelle fois dans l’histoire et leur saison sera vue comme celle où, Coppa à part, seule la meilleure défense d’Europe aura réussi à leur venir à bout.

Dans tous les cas, qu’on le veuille ou non, les saisons de la Juve sont toujours analysées, d’autant plus avec Ronaldo, en fonction du résultat européen. Le destin de certains joueurs et de l’entraîneur, malgré son bilan et sa qualité indéniable, dépendent du match de demain. Alors, aussi cruel que ce puisse être, aussi courtes que peuvent être 90 minutes lorsque l’on est dos au mur, il faudra tout donner. Avec une Curva à gorge déployée, tout est possible. #GetReadyToComeback !

Yacine Ouali



Lire aussi