J-1 Atalanta-Milan AC : Donnarumma attendu, duel classe 1998, Thiago Motta encense Gasperini

Par François Lerose publié le 12 Mai 2018

Donnarumma sous le feu des critiques

Après sa prestation calamiteuse en finale de Coppa Italia, Gianluigi Donnarumma s’est attiré le feu des médias et les critiques de tous les observateurs du Calcio. Face à l’Atalanta, dans un match qui peut être décisif pour l’avenir européen du Diavolo, Gigi est attendu et une réaction se doit d’être effectuée. La première a eu lieu en public puisque le jeune gardien a réagi à sa piètre performance, fait assez rare pour être souligné. « Le rôle du gardien est là, de comprendre qu’on s’est loupé. J’arriverai prêt pour le prochain combat ». On attend de voir.

Cutrone VS Barrow

Si cette cuvée de Serie A nous a réservé de beaux moments, elle a aussi révélé de beaux espoirs. Parmi ceux ci, l’inévitable Cutrone et le jeune Barrow. Pour le premier : 15 buts et 3 passes décisives toutes compétitions confondues en 43 matchs. Pour le second ? 3 buts et 2 passes décisives en 12 apparitions  Deux profils complètement différent mais une seule envie, envoyer leur club en Europe. Le duel sera beau à voir entre deux belles promesses qui commencent à percer dans le paysage du football italien !

Motta encense Gasperini

Les compliments pleuvent pour Gasperini. L’actuel coach de l’Atalanta fait des merveilles du côté de Bergame et c’est Thiago Motta qui cette fois prend la parole en faveur de l’Italien. « Preziosi m’a fait faire deux visites médicales mais il y a eu des soucis sur le contrat puis j’ai quand même signé au Genoa. Gasperini était la et ça n’a pas été facile au début. Il voulait me mettre dehors à cause mon genou ! Mais après il m’a refait tomber amoureux du football. La première fois que je suis entré je n’avais pas de chaussures, je ne vous explique pas comment il m’a engueulé. »

Gattuso change son fusil d’épaule

Après la débâcle de mercredi dernier, Gattuso a décidé de travailler plus sur la tête que sur les jambes des joueurs. Les 180 prochaines minutes sont cruciales pour l’avenir du club ainsi que celui du projet. L’objectif est clair, ne pas rendre la remontée au championnat lors de la deuxième partie de saison inutile et accrocher l’Europe par tous les moyens. L’Atalanta et la Fiorentina, deux concurrents directs, ne se laisseront pas faire.

François Lerose

Rédacteur en Chef



Lire aussi