Ivan Strinic, de retour d’enfer pour le Milan AC

Par Matthieu Pianezze publié le 30 Nov 2018

Après une coupe du monde exceptionnelle marquée par une participation à la finale (défaite 4-2 face à la France), la latéral croate Ivan Strinic s’apprêtait à débuter une nouvelle aventure avec le Milan AC. Et soudain, patatras, en plein milieu du mois d’aout un communiqué officiel du club lombard annonce un problème cardiaque (hypertrophie) qui a été diagnostiqué lors des tests médicaux de reprise. Le joueur de 31 ans doit alors suspendre toute activité physique jusqu’à nouvel ordre.

Le point sur la situation

En fin de contrat avec la Sampdoria en juin, Strinic avait été approché par le Milan AC dès l’hiver dernier afin de signer libre avec les rossoneri dans la foulée pour un transfert à cout zéro. Ce qui expliqua la fin de son aventure génoise avec beaucoup moins de temps de jeu qu’en première partie de saison. Néanmoins, cela n’empêche pas Strinic d’être un titulaire indiscutable sur le flanc gauche de la défense croate lors de la coupe du monde en Russie. Avec des prestations de qualité inégale, mais marquée par une envie débordante d’un joueur qui ne lâche jamais rien. Il a d’ailleurs fini cette compétition complétement rincé à l’instar de nombre de ses coéquipiers croates. Son arrivée à Milan avait pour but de doubler le poste de latéral gauche avec un Ricardo Rodriguez qui semblait toutefois avoir une longueur d’avance pour la place de titulaire. Après avoir décelé ce problème cardiaque Strinic a dû stopper toute activité sans date de retour encore prévue. Ainsi Milan a fait signer Diego Laxalt pour combler cette absence imprévue. Il y a 10 jours, Milan a communiqué officiellement que Strinic était autorisé par les médecins à reprendre l’entrainement pour le plus grand soulagement du natif de Split « Je n’ai jamais rien eu du genre auparavant, il est évident que j’ai eu peur. J’ai eu peur de devoir arrêter le football, j’ai fait des contrôles rassurant durant ce dernier mois et je peux enfin reprendre. Au niveau de la préparation je dois repartir à zéro. Je vais voir ce que cela donne, je me fixe l’objectif de retrouver le groupe le 22 décembre pour le match face à la Fiorentina mais il est encore trop tôt pour tirer des plans sur la comète ».

Quel apport dans l’effectif de Gattuso ?

Si il est clair que Strinic semble vouloir revenir le plus rapidement possible, il est préférable de tabler sur un retour après la trêve de janvier qui devrait permettre au croate de retrouver une condition physique en vue d’aider le groupe milanais. Avec 3 joueurs au profil similaire (Rodriguez, Laxalt et Strinic) sur le flanc gauche, Gattuso ne manquera pas de solution en vue des nombreuses compétitions encore à jouer. Cependant, il devra aussi jongler entre les blessures et les éventuelles suspensions qui rythment déjà et rythmeront les prochains mois. Avec un Ricardo Rodriguez qui s’est installé en patron sur son côté gauche que ce soit dans une défense à quatre ou dans un rôle plus axial dans une défense à trois, Laxalt s’est contenté d’un temps de jeu restreint avec 7 titularisations toutes compétitions confondues. Il a même été aligné en tant qu’ailier gauche avec une réussite toute relative. Strinic dispose d’un profil plus défensif qui devrait convenir à Gattuso de pouvoir l’aligner dans un 4-4-2 ou un 4-4-3. Avec une technique moins poussée que Rodriguez il a néanmoins confirmé durant la coupe du monde qu’il pouvait avaler son couloir tout en montrant une belle complémentarité avec un joueur comme Perisic. En cas de baisse de régime du suisse comme il fut parfois le cas la saison dernière, il parait évident que si Strinic est capable de retrouver son niveau, il sera une parfaite alternative pour le technicien milanais. Dans tous les cas, revoir le croate sur une pelouse de football est la plus belle victoire qui soit.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Lire aussi