Italie-Espagne, la dernière étape à franchir avant la finale

Par Hugo Ledroit publié le 06 Juil 2021
Crédits

Ce soir à 21 heures l’Italie affronte l’Espagne en 1/2 finale de l’Euro à Wembley. La Nazionale va ainsi jouer sa cinquième 1/2 finale d’Euro de son histoire après les parcours de 1968, 1988, 2000 et 2012. Une rencontre historique du football européen notamment du championnat d’Europe des nations puisque les deux sélections se sont rencontrées lors des quatre dernières éditions (2008, 2012, 2016 et 2020) avec la plupart du temps des matches mémorables. L’Espagne de Luis Enrique représente surtout la dernière étape à franchir avant la finale. Un stade d’une compétition jamais atteint par la Squadra Azzurra depuis l’Euro 2012 et la finale justement perdue contre l’Espagne…

Le contexte

Italie : Tout un pays derrière sa sélection 

Après la victoire de l’Italie en 1/4 de finale contre la Belgique, c’est tout un pays qui s’est enflammé pour sa sélection. Les Italiens sont sortis dans la rue pour fêter la qualification pour le dernier carré d’une grande compétition, une première depuis l’Euro 2012. Après sa prestation grandiose et parfaite contre les Diables Rouges, la Nazionale semble capable d’atteindre cette finale même si en face cela ne sera pas simple qu’une sélection espagnole séduisante et plus que revancharde. Ainsi, même si la FIGC avait planifié un 1/4 de finale comme ambition de départ, Roberto Mancini ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et a encore l’ambition d’aller encore plus loin dans la compétition. Les Azzurri auront également à cœur de vaincre l’Espagne ce soir pour leur coéquipier Leonardo Spinazzola sorti contre la Belgique après une grave blessure et forfait pour la fin de l’Euro.

Espagne : Un sentiment de satisfaction et de revanche pour l’Espagne de Luis Enrique 

Pour l’Espagne la situation est assez paradoxale. D’un côté la Roja version Luis Enrique est une agréable surprise de cette compétition. En effet, la nouvelle génération espagnole a surpris son monde que cela soit en Espagne ou en Europe en atteignant le dernier carré de l’Euro 2020. Il faut dire que le contexte était assez moribond suite aux choix de Luis Enrique de ne prendre aucun joueur du Real Madrid. Une hostilité de la presse madrilène et des supporters du Real Madrid envers le sélectionneur catalan qui ne l’a pas empêché de mener cette jeune équipe loin dans la compétition. A coup sûr cette Roja talentueuse aura également un fort sentiment de revanche…

La Stat’

comme le nombre de confrontations entre les deux nations dans l’histoire de l’Euro. Au niveau des résultats la tendance est plutôt à l’équilibre puisque l’Italie a remporté deux matches (en 1988 et en 2016) tout comme l’Espagne (2008 et 2012). Ainsi la Squadra Azzurra et la Roja se sont partagées les points à deux reprises, la première lors de la phase de groupes de l’Euro 1980 et la seconde fois au même stade de la compétition lors de l’Euro 2012.

La déclaration

Roberto Mancini s’est montré très excité quant à l’idée de disputer une éventuelle place en finale de l’Euro 2020 au micro de RaiSport lors de la conférence de presse d’avant match : « C’est vraiment beau de vivre cette tension. La chose qui m’excite le plus c’est de pouvoir aller en finale. ». 

Les compositions probables

ITALIE (4-3-3) : Donnarumma; Di Lorenzo, Bonucci, Chiellini, Emerson; Barella, Jorginho, Verratti; Chiesa, Immobile, Insigne

Suspendu : –

Indisponible : Spinazzola

ESPAGNE (4-3-3) : Unai Simon; Azpilicueta, Eric Garcia, Laporte, Jordi Alba; Koke, Busquets, Pedri; Ferran Torres, Morata, Olmo

Suspendu : –

Indisponible : Sarabia

Le dernier Italie-Espagne

Malheureusement la dernière confrontation entre les deux équipes est un mauvais souvenir pour la Nazionale. Il s’agit du match retour à Madrid dans le cadre des qualifications pour la Coupe du monde 2018 en Russie. L’Italie s’était inclinée sur le score de 3-0 qui annonçait la désillusion de San Siro contre la Suède en barrages quelques mois plus tard. La Roja avait tout simplement surclassé la Squadra Azzurra ce soir là au Santiago Bernabeu grâce à un doublé d’Isco et à un but de Morata. Au final l’Espagne avait tranquillement fini première de son groupe tandis que l’Italie s’était retrouvée deuxième, place du barragiste. Un barrage que les Azzurri perdront contre la Suède.

 

Hugo Ledroit



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.