Ismaël Bennacer, le joyau d’Empoli

Par Antoine Marion publié le 08 Mai 2019

Ismaël Bennacer, jeune milieu de terrain de 21 ans fait incontestablement partie des révélations de cette saison en Serie A. A Empoli, il crève l’écran malgré les mauvais résultats de son équipe. Un bel avenir lui est promis.

D’Arles à Empoli en passant par Arsenal

Avant d’arriver en Toscane à l’été 2017, le Franco-algérien a connu un parcours atypique. Après des débuts en Ligue 2 à 17 ans avec l’AC Arles-Avignon son club formateur, il est vite repéré par les scouts d’Arsenal. Un passage de 2 ans par l’académie des Gunners, entre-coupé d’un prêt au Tours FC, qui lui permettra d’engranger de l’expérience. Malheureusement, il ne peut pas prétendre à un temps de jeu important en A. C’est pourquoi il rejoint Empoli en Serie B, un choix audacieux tant il s’éclate sur les terrains depuis.

Un regista de grand talent

Petit gabarit, mais très grosses qualités, l’international Algérien a la panoplie du milieu de terrain complet. Floqué du numéro 10, il évolue néanmoins davantage devant la défense. Un meneur de jeu reculé qui par l’aisance de sa patte gauche se projette vite vers l’avant. Jeu long, jeu court, vision de jeu et bon dribbleur, il a tout. Son ex-entraîneur Beppe Iachini dit de lui que c’est « un Jorginho plus technique et dynamique ». Le décor est planté. Il lui reste cependant quelques progrès à faire dans le secteur défensif, et à être un peu plus décisif statistiquement (4 passes décisives, aucun but). C’est en somme un joyau qui reste à polir. Mais pour une première saison en Serie A, le bilan est séduisant.

D’autant plus qu’il évolue à Empoli (18ème) en lutte pour son maintien. Collectivement ce n’est pas simple, mais il a toujours su tirer son épingle du jeu. Avec 34 matchs joués sur 35 possibles, il est le fer de lance des Azzurri. Sa complémentarité au milieu avec Hamed Junior Traorè (19 ans) fait de ce duo l’un des plus prometteur de notre championnat. Deux joueurs qui se complémentent bien, se rejoignant par leur facilité balle au pied. D’ailleurs, l’Ivoirien portera les couleurs de la Fiorentina la saison prochaine. Un grand saut que devrait aussi effectuer Bennacer, suite logique dans sa progression.

Une des têtes d’affiche du prochain mercato

Le moins que l’on puisse dire, c’est que ses performances ne sont pas passées inaperçues. Son président Fabrizio Corsi lui a accordé un bon de sortie. Ainsi, cet hiver un transfert vers le Napoli était déjà évoqué. Une place est à prendre avec le départ d’Hamšík, voire celui d’Allan. A moins que ça soit la Roma, aussi intéressée, qui réussisse à l’attirer. Il ferait grand bien dans l’entre-jeu Giallorossi. En tout cas, il y a une chose à espérer : qu’il reste en Serie A. Le voir passer comme une étoile filante qui migrerait vers d’autres cieux serait des plus regrettable. Il lui reste encore beaucoup à apprendre et à donner ici en Italie. En espérant que son avenir s’écrive dans le Calcio.

Antoine Marion

rédacteur



Lire aussi