Inter, le Top/Flop 3 de la saison

Par Cesco publié le 31 Août 2020

Si l’Inter peut se satisfaire de sa saison, certains joueurs ont montré de très belles choses. D’autres beaucoup moins. Voici le top 3 et le flop 3 des Nerazzurri sur cet exercice 2019/2020.

Les tops

Romelu Lukaku

Impossible de parler de tops sans parler de l’attaquant belge. Première saison au club et déjà l’égal de Ronaldo avec 34 buts toutes compétitions confondues. Présent tout au long de la saison, son association avec Lautaro Martinez ainsi que son charisme et son leadership, ont permis à l’Inter de respirer un bon bol d’air après la situation invivable subie à cause de Mauro Icardi. Lukaku a fait tout oublier et est devenu le nouveau chouchou des tifosi. Il n’y a pas de hasard, il n’y a pas de chance. Juste du travail et un sens du but remarquable qui lui valent même d’être pardonné de son erreur face à Seville. Un hashtag de soutien plus tard sur les réseaux, Lukaku est prêt pour la nouvelle saison.

Nicolo Barella

L’Italie aurait-elle trouver sa pièce maitresse en la personne de Barella au milieu de terrain ? Convaincant à Cagliari, le milieu sarde a passé un cap cette saison dans un grand club. A l’Inter, il a maitrisé sa partition à merveille et a mené l’entre-jeu d’Antonio Conte d’une main de maitre. Physique, technique, projection et coffre, tout y est. A cela, on ajoute quelques buts superbes et des caviars distillés savamment pour obtenir un des meilleurs milieux de cette saison de Serie A 19/20. Remarquable.

Stefan De Vrij

Elu meilleur défenseur de la saison en Serie A, le pillier néerlandais a encore une fois tenu la baraque, cette fois dans la défense à trois. Un système qui lui sied à merveille, positionné au centre, lui permettant d’être le dernier rempart avant le gardien mais aussi le premier relanceur. Si l’Inter est meilleure défense du championnat, elle le doit à son homme fort derrière. Et dire qu’il est arrivé gratuitement de la Lazio. Les tifosi s’en frottent les mains. Quand De Vrij est là, tout va.

31

Les flops

Stefano Sensi

Si le talent du joueur ne se discute pas, il n’en reste pas moins un sentiment d’inachevé bien présent côté Inter. Depuis octobre et sa blessure face à la Juventus, Stefano Sensi a été plus présent sur les stories Instagram de sa compagne que sur le pré. Une brève apparition face à Dortmund, une rechute, puis une nouvelle rechute avant la reprise post-COVID. Dommage, l’Inter aurait bien eu besoin de son milieu polyvalent, surtout au vu des bonnes dispositions montrées en début de saison. Il faudra attendre un peu pour le revoir briller. L’Inter l’a d’ailleurs confirmé pour la saison suivante en payant l’option d’achat de 20 millions à Sassuolo.

Samir Handanovic

Les grands triomphes arrivent avec les grands gardiens. Samir Handanovic a connu de très belles années au niveau individuel avec l’Inter. Malheureusement, maintenant que le niveau de l’équipe augmente, le sien diminue au fil des matchs. Peu rassurant, délicat dans ses sorties aériennes, seul son jeu au pied est une satisfaction permanente. Trop peu pour un poste aussi clef. Il est temps de passer la main ?

Roberto Gagliardini

Celui par qui les malheurs arrivent ? Gagliardini a été souvent dans tous les mauvais coups de l’Inter cette saison. Souvent fautif sur ses errements défensifs quand il s’agit de prendre des buts, il paye ses nombreuses erreurs techniques au milieu et même face au but avec un loupé mémorable face à Sassuolo qui aurait pu relancer l’Inter dans la course au titre s’il l’avait mis au fond. Face à Seville, il est aux fraises sur deux des buts espagnols. Bref, la qualité, il l’a surement, mais pas pour être titulaire à l’Inter. Suivant.

 

 

 

 

Cesco

Rédacteur en Chef



Lire aussi