Inter : Icardi, à la recherche du but perdu

Par Herman Ahouande publié le 20 Nov 2016

icardi

Il n’a pas encore 24 ans (Totti était déjà footballeur professionnel lors de sa naissance !) mais Mauro Icardi affole les compteurs à coup de buts. Capocannoniere à égalité avec Edin Dzeko, l’Argentin a à son actif des performances qui le hissent au rang des footballeurs les plus décisifs sur le vieux continent. Avec ses 10 buts, il est d’ailleurs l’Argentin le mieux classé dans la course au Soulier d’or européen cette saison, devant Gonzalo Higuain (7 buts), Sergio Aguero et même Lionel Messi (8 unités chacun) ! En 2014-2015, il obligeait déjà Luca Toni, icône du Calcio, à partager avec lui le titre du meilleur buteur de la Serie A. Le 3 février dernier, Icardi est même devenu le plus jeune étranger à atteindre la barre des 50 buts dans le championnat italien. Avec 68 réalisations désormais, son sens du but n’est plus à démontrer et même les grosses cylindrées en ont eu pour leur compte, avec une préférence aussi particulière que surprenante.

La Juve en proie facile

‘’Le nouveau Vieri’’ a fait beaucoup de victimes au cours de sa carrière en Serie A. Il a notamment inscrit 6 buts contre Pescara et contre l’Empoli, 5 aux dépens de la Sampdoria. L’AS Roma, le Napoli, la Fiorentina et la Lazio ont été piégés à 2 reprises chacun par Maurito. Mais c’est face aux défenses de la Juve qu »Icardi a été un vrai cauchemar. Que ce soit avec la Samp ou l’Inter, Icardi a toujours inscrit son premier but contre les Bianconeri (en Serie B contre la Juve Stabia avec les Doriani et en Serie A contre la Juventus sous les couleurs de l’Inter). Au cours de la saison 2012-2013, l’Argentin s’est illustré en inscrivant trois buts contre la Vieille Dame, permettant à la Sampdoria de terrasser le champion d’Italie en titre lors des deux manches (1-2 à Turin et 3-2 au Luigi Ferraris). Le 18 septembre dernier, à l’occasion de la quatrième journée de Serie A, il s’est de nouveau distingué face au rival turinois. Son but et sa passe décisive ont permis à l’Inter de remporter le derby d’Italie par 2-1, mettant au passage fin à six ans de disette au Giuseppe Meazza. Au total, Mauro Icardi a perforé par sept fois les cages juventines en neuf confrontations. Et si le capitaine de l’Inter remporte haut les mains les derbies ‘’personnels’’ contre la Juventus, il peine encore à être décisif dans le derby de la Madonnina.

Pour combien comptera un but contre le Milan AC ?

Avec ces chiffres, Maurito met tous les nerazzurri d’accord, ou presque. Pas surprenant qu’il soit trouvé digne de porter le brassard de capitanat malgré son jeune âge. Il est d’ailleurs à deux buts d’un autre capitaine emblématique du club, Giacinto Fachetti, auteur de 59 buts en Serie A avec ‘’son’’ Inter. L’Argentin inspire ainsi respect et admiration au moins sur le terrain et face à n’importe quelle équipe, sauf une ; sûrement la plus significative en raison de la rivalité. Parmi les 20 équipes engagées en Serie A cette saison, seul le Milan a toujours résisté à Bomber Icardi. En sept matches disputés contre les Rossoneri (un avec la Samp et six derbies), il n’a jamais réussi à marquer ou à faire marquer. Voilà pourquoi ce derby peut être le sien, celui qui mettra l’Inter version Pioli sur les roulettes et qui inscrira enfin le nom de Maurito sur les façades du Duomo di Milano.

Herman Ahouande

Rédacteur



Lire aussi

Auguri Diego !

Cher Diego, Joyeux 60e anniversaire ! 1984. Qu’il semble loin le temps où, banni d’Espagne, […]