Inter – Eriksen : « Mon coup-franc ? Brozovic m’a incité. Cela aurait été euphorique. En Premier League on ne voit pas ce genre de tifos »

Par Rafaele Graziano publié le 10 Fév 2020

Il n’est pas passé loin de marquer de son empreinte son premier Derby della Madonnina, si cette frappe magistrale ne s’était pas échouée sur le montant de Donnarumma, Eriksen a bien failli vivre un moment inoubliable ! Au terme de la rencontre l’opposant au AC Milan, l’ancien milieu de Tottenham s’est confié au média danois TV2 sur l’épisode du coup-franc, indiquant qu’il fera « des cauchemars » en repensant au but qu’il aurait pu inscrire. « Je savais que je devais tenir le ballon proche, (…) nous avions envisagé quelques schémas de jeu à l’entraînement, mais j’ai remarqué que Milan jouait très bas et je voulais en profiter. J’ai demandé à Marcelo Brozovic, il m’a dit de tirer directement au but et je l’ai fait. Que serait-il arrivé si j’avais marqué ? Cela aurait été euphorique, la cerise sur le gâteau. C’était une expérience fantastique, surtout après une première mi-temps difficile. Je suis heureux d’avoir obtenu une victoire ».

Eriksen avoue également avoir été impressionné par l’atmosphère électrique du San Siro : « Ils avaient déjà tout préparé avant le match, ils nous ont poussé comme un ouragan. Ces choses-là n’arrivent pas en Premier League, elles n’y sont pas autorisées. Ici, tu le remarques même en arrivant au stade, les tifosi tapent sur le bus pour t’accueillir. Tu te rends compte à quel point l’atmosphère est chaude et à quel point la rencontre est importante. Le Scudetto ? C’est beau d’être à égalité de points avec la Juventus. Mais il manque encore trop de matchs pour tirer des conclusions ».

Rafaele Graziano



Lire aussi