Iličić : un retour espéré en novembre

Par Nicolas Segura publié le 06 Sep 2020
ilicic départ

« Pour le moment, Josip Iličić ne fait pas partie de notre équipe », les mots de Gasperini sont clairs. Le recrutement d’Alekseï Miranchuk prouve qu’Iličić ne disputera pas de match avant un moment. L’absence du Slovène pendant l’été a fait mal à l’Atalanta. Sa folie et son imprévisibilité ont manqué alors que les rencontres se succédaient tous les trois jours.

Un départ soudain

Le dernier match de l’Atalanta avant le confinement était le 10 mars, face à Valence lors du match retour. Ce jour-là, l’Europe a été témoin d’une masterclass avec ce quadruplé du Slovène. Dès la reprise du championnat fin juin, il se blesse à la cheville. Iličić ne dispute que deux matchs début juillet, contre la Sampdoria et la Juventus. Ses statistiques (0 but, 0 passe décisive) montrent qu’il n’a pas retrouvé le niveau qu’il avait en mars. Puis, sans raison apparente, il est laissé en tribunes lors du derby face à Brescia, le 14 juillet. À partir de là, le numéro 72 de l’Atalanta n’est plus réapparu sur un terrain. Il s’envole peu après pour la Slovénie où sa famille l’attend. Les rumeurs parlent d’un départ pour « raisons personnelles ». Il est même question d’infidélité avant qu’une story Instagram, où il est présent avec sa femme Tina, soit publiée. La presse évoque par la suite une dépression, due aux événements survenus à Bergame lors du printemps. Iličić, très touché psychologiquement par cette période, a décidé de prendre du recul. Lui qui était déjà marqué depuis sa jeunesse par la guerre en Yougoslavie, lors de laquelle il a perdu son père. Longtemps espéré, son absence a fortement handicapé la Dea, qui était en lice pour le Final 8.

Un avenir à Bergame et un retour à l’entraînement prévu

Évidemment, ses coéquipiers et son entraîneur Gasperini ont apporté leur soutien. Après le match contre l’Inter lors de la dernière journée de championnat, Gollini a montré le maillot d’Iličić comme un symbole. Toujours sur le réseau social Instagram, Iličić a félicité ses coéquipiers d’un simple et efficace « Grandi », sorti de nulle part. En parlant de sa dépression, le coach a soutenu son joueur, dans une situation difficile : « C’est un phénomène qui peut toucher n’importe qui. Tout le monde essaye de l’aider, nous espérons qu’il parviendra à surmonter cette épreuve », avait déclaré Gasperini début août.

Tout porte à croire donc que Josip Iličić restera à l’Atalanta au moins une autre saison. Même s’il sort d’une saison remarquable, son absence prolongée a sûrement refroidi les clubs qui étaient intéressés à lui. La direction de la Dea ne lui met pas la pression. Un remplaçant a été trouvé en la personne de Miranchuk, même si le Russe est arrivé blessé à Bergame. Mais pourra-t-il faire oublier l’un des plus grands talents bergamasques ? Un retour d’Ilicic n’est pas certain, Gasperini espère « le voir de retour la saison prochaine. » Le joueur, en pleine forme jusqu’au mois de mars, a vu son élan coupé par la pandémie. Iličić est un attaquant qui était au sommet mentalement et techniquement. Cet événement est un tournant dans sa carrière et il devra retrouver la confiance perdue ces derniers mois. Son contrat prenant fin en 2021, cette saison sera celle de la reconquête pour la « Nonna ».

Le Slovène est revenu en Italie à la fin du mois d’août. Le président Antonio Percassi a prévenu : « Iličić sera notre recrue phare. » Son retour à Zingonia, le centre d’entraînement, est prévu demain lundi, a indiqué ce dimanche la Gazzetta dello Sport, alors qu’il n’était attendu que fin septembre, selon ce même quotidien le mois dernier. Il pourrait retrouver les terrains courant novembre. Lui qui n’a plus joué depuis mi-juillet, devrait suivre un programme spécial pour revenir. L’incertitude portera sur le jeu : il pourrait ne retrouver son niveau de mars dernier qu’en 2021.

Nicolas Segura



Lire aussi