Icardi est-il vraiment indispensable ?

Par Nadhem Korbi publié le 27 Fév 2019

Se priver de son meilleur joueur pourrait parfois s’avérer bénéfique. C’est ce qu’il a été prouvé à l’Inter. Depuis la fameuse affaire Icardi et la « mise à l’écart » du joueur, l’équipe a retrouvé un second souffle. 3 victoires et 1 match nul mais surtout 10 buts marqués sans l’Argentin. A titre comparatif, les Nerazzurri n’ont marqué que 2 buts dans les 5 rencontres qu’Icardi a joué avec l’équipe depuis le début de l’année. Effet réel ou simple coïncidence ? Quelques éléments de réponse…

Grand attaquant mais…

Icardi est un bomber. Inutile de rappeler ses stats affolantes et le nombre de buts qu’il a marqué ces dernières années. L’Argentin a même pu enterrer le dernier point faible qui lui colle au dos : s’imposer en Champions League. Il a planté 4 buts en 6 matchs dans la compétition reine en sa 1ère participation. Icardi n’a certes pas réussi à éviter l’élimination de son équipe dès la phase des poules. Toutefois, il a pu se mettre en évidence et montrer qu’il est l’un des plus grands attaquants de l’Europe. Où est le problème donc ? C’est surtout dans la gestion des joueurs. l’Argentin est sans doute la star de l’Inter. A un moment donné, tout le monde disait que l’équipe ne dépendait que d’Icardi. S’il est en forme, le club lombard s’en sortira. Sinon, c’est raté ! Ses coéquipiers jouaient pour lui, peut être sans en avoir la conscience. La formation est bâtie autour de lui. Sans oublier le brassard de capitaine. Plusieurs personnes pensent que le mari de Wanda ne le mérite pas !

Réaction des autres

Icardi out ? L’occasion est donc venue à l’Inter de montrer qu’elle peut continuer à gagner même en l’absence de son homme fort. C’est sûrement ce que voulait montrer certains joueurs, pour ne pas dire tous les joueurs, lors des derniers matches du club. L’équipe parait plus soudée, plus collective avec une grande volonté pour gagner. Les médias reprochaient auparavant à l’Inter la nonchalance de ses joueurs pendant les rencontres. Néanmoins, depuis qu’Icardi n’est plus là, une rage de vaincre rarement vue est née dans le groupe. Plusieurs membres de l’équipe ont peut être senti que l’Argentin est considéré comme le leader de cette Inter alors que, pour eux, il ne l’est pas. En outre, les sorties de sa femme/agent et ses attaques contre certains de ses coéquipiers étaient sans doute la goutte qui a fait déborder la vase. Voir Perisic empêcher Politano de dédier son but à Icardi ne devient plus étrange dans ce cas. Reviendra-t-il dans le groupe ? Nous attendrons encore pour obtenir la réponse. Ce que l’on sait, c’est que l’Inter s’éclate sans Icardi. Tant mieux pour les tifosi !

Nadhem Korbi

Rédacteur



Lire aussi