Guide de la saison 2015-2016 : Bologna

Par Joachim Houbib publié le 04 Sep 2015
Crédits

bologna

L’OBJECTIF DE LA SAISON : UN MAINTIEN RAPIDE POUR MIEUX RECONSTRUIRE

Engagés sur la voie de la reconstruction depuis l’automne dernier et la reprise du club par Joey Saputo et Joe Tacopina, les rossoblù ont validé avec succès la première phase de leur projet en remontant immédiatement en Serie A. Enfin à flot et stable financièrement, le club peut maintenant poursuivre son renouveau, à travers notamment la rénovation du Stadio Dall’Ara, mais aussi et surtout en tentant de faire fructifier au mieux la dynamique de la montée. Ainsi, eu égard à la jeunesse de l’effectif, un maintien rapidement acquis serait idéal pour travailler dans la sérénité et perfectionner les automatismes en vue des saisons futures.

LE MERCATO

Arrivées : Destro (acheté à la Roma), Pulgar (acheté à l’Universidad Catolica), Rossetini (acheté à Cagliari), Crimi (acheté à Latina), Emil Krafth (acheté à Helsingborg), Diawara (acheté à San Marino), Mounier (acheté à Montpellier), Brienza (fc. Cesena), Brighi (fc. Sassuolo), Mirante (fc. Parma), Donsah (prêté par Cagliari), Giaccherini (prêté par Sunderland), Taïder (prêté par l’Inter), Rizzo (prêté par la Sampdoria), Crisetig (prêté par l’Inter), Falco (prêté par Lecce)

Départs : Garics (vendu à Darmstadt), Abero (vendu au Nacional Montevideo), N.Coppola (fc. Hellas Verona), Pazienza (fc. Vicenza), Bianchi (fc. Real Majorque), Bessa (rp. Inter), Büchel (rp. Juventus), Krsticic & Sansone (rp. Sampdoria), Troianiello (rp. Palermo), Laribi (rp. Sassuolo), Improta (rp. Genoa), Diego Perez, Casarini, Matuzalem & Yaisien (fin de contrat)

Autres opérations : Paponi (vendu à Latina), Marti Riverola (vendu à Foggia), José Angel Crespo (vendu à Cordoba), Palomeque (prêté à la Paganese), Vecsei (acheté au Honved Budapest et prêté à Lecce)

Aux manettes de la direction sportive rossoblu depuis l’automne dernier, Pantaleo Corvino a pu bénéficier d’une marge de manœuvre assez importante pour répondre aux besoins de son entraîneur, associant ainsi des investissements conséquents pour un promu tout en saisissant de belles opportunités. Composer un groupe capable d’assurer la transition post-Serie B n’est jamais simple, et l’ancien dirigeant de la Fiorentina semble, sur le papier, avoir trouvé un bel équilibre entre jeunes espoirs (Donsah, Crisetig), de très bons éléments de Serie B (Crimi, Falco) et des briscards d’expérience (Mirante, Brighi, Brienza).

LA RECRUE PHARE : MATTIA DESTRO

Point d’orgue du recrutement rossoblu et plus gros investissement de l’été (une grosse dizaine de millions d’euros au total), Mattia Destro aura donc le poids de l’attaque rossoblu sur les épaules. Au sein d’un club au standing peut être plus adapté à son rayonnement où la faible concurrence lui garantira certainement un temps de jeu conséquent, le jeune attaquant a toutes les cartes en main pour retrouver l’efficacité de ses belles années romaines et siennoises. A lui de saisir cette belle opportunité.

LA RECRUE FARCE : SAPHIR TAIDER

Non conservé par Sassuolo, mis à l’écart du groupe interista, Saphir Taïder a eu du mal à trouver un point de chute cet été. Mais plus généralement, cela fait maintenant plusieurs années que l’Algérien galère à s’imposer dans chacune des équipes dans laquelle il passe, présentant un niveau de jeu bien loin des espoirs fondés en lui. Sportivement, l’opération apparaît donc plutôt discutable pour Bologna, qui plus est quand on sait que l’obligation d’achat fixée dans son contrat avoisinerait la bagatelle de 4 millions d’euros…

L’EFFECTIF

Gardiens : Mirante, Da Costa, Stojanovic

Défenseurs : Oikonomou, Gastaldello, Rossettini, Maietta, Ceccarelli, Ferrari, Morleo, Masina, Krafth, Mbaye

Milieux : Zuculini, Donsah, Brighi, Crisetig, Pulgar, Diawara, Taïder, Crimi, Giaccherini, Rizzo

Attaquants : Mancosu, Destro, Acquafresca, Cacia, Brienza, Falco, Mounier

L’ENTRAÎNEUR : DELIO ROSSI

Appelé en fin de saison dernière pour assurer coûte que coûte la remontée immédiate, Delio Rossi a parfaitement su mener sa barque pour atteindre le graal au terme de play-off pour le moins tendus. C’est donc sans surprise que l’expérimenté technicien a été reconduit cet été et pourra poursuivre le travail entrepris l’an passé. D’ailleurs, si l’effectif a beaucoup évolué, les préceptes tactiques sont eux analogues à ceux employés en Play-off. Un 4-3-1-2 bien équilibré, une bonne assise défensive et des joueurs capables de prendre le jeu à leur compte tout en restant dangereux en contre. Ne reste à l’ancien mister de Palermo qu’à donner forme rapidement à un ensemble cohérent mais encore dénué d’automatismes et d’expérience commune. Les deux défaites inaugurales en sont par ailleurs la parfaite illustration.

L’ÉQUIPE TYPE




🔥 Les sujets chauds du jour :

Felipe Anderson fait ses adieux à la Lazio

Le Milan AC privé d’un cadre face à la Salernitana

Pas d’offre pour Victor Osimhen

« Oaktree ne fera pas l’erreur du Milan AC avec Maldini et Massara », Marco Materazzi

Giorgio Chiellini vers un retour à la Juventus

Avatar

Joachim Houbib

Pigiste



Derniers articles