Napoli : Ghoulam, déjà la tête ailleurs ?

Par Ken Fernandez publié le 25 Mar 2017
Crédits

« « Le PSG est chaud sur Ghoulam », « Simeone aurait avancé ses pions » ou « Ghoulam proche de Chelsea ? ». Depuis plusieurs semaines, les sites spécialisés dans les transferts de France ou d’Italie ont fait de Faouzi Ghoulam un sujet de prédilection. Des rumeurs, plus ou moins farfelues qui ont toute en commun d’écrire l’avenir de l’international algérien loin de Campanie. Si en transferts, mieux vaut rester prudent, le changement d’agent et le silence du joueur n’ont pas rassurés les supporters du Napoli. L’ancien joueur de Saint-Etienne, libre en 2018 et Aurelio De Laurentis n’arrivent pas à s’entendre sur une prolongation de contrat. Le gaucher, lui, ne manque pas de prétendant.

Progression et stagnation

Si le divorce est annoncé, l’histoire de Ghoulam à Naples s’est toujours écrite avec le sourire. Arrivé de Ligue 1 avec le statut de latéral prometteur, le gaucher s’est imposé à toute vitesse et a poursuivi sa progression avec les Parnotenopei. Depuis janvier 2014, il forme avec Hamsik et Insigne un trio gauche caviar, envié en Italie. L’endurance, l’activité et le bon pied gauche du natif de Saint-Priest-en-Jarez en ont fait un taulier de Serie A. Malgré la CAN, Ghoulam réalise sa meilleure saison sur un plan statistique : 7 passes décisives en 30 matchs dont 3 en 8 matchs de Champions League.

C’est pourtant aussi celle où il est le plus critiqué. Paradoxal ? Pas vraiment. Les observateurs du Napoli reprochent au latéral de ne plus arriver à gommer certaines lacunes : défensives, de placement et la précision de ses centres. Des limites, conséquences d’un manque de motivation ? La question se pose. Titulaire indiscutable, Ghoulam est à Naples dans sa zone de confort. A 26 ans, le joueur est à un tournant de sa carrière et semble avoir besoin de franchir un nouveau palier, certainement loin du Vésuve.

Un vrai manque pour le club ?

Un nouveau challenge qui peut également bénéficier au Napoli. Sur le plan trésorier, et même s’il ne lui reste qu’un an de contrat, le club devrait réaliser une jolie plus-value sur un joueur acheté 5 M€. La cellule recrutement et le directeur sportif,Cristiano Giuntoliva vont désormais devoir faire preuve du même flair pour trouver un successeur. Difficile en effet d’imaginer Ivan Strinic prétendre à une place de titulaire. Les recruteurs disposent de temps pour dégoter un latéral gauche entièrement investi dans le projet et le style de jeu de Maurizio Sarri.

Un joueur plus efficace aussi que les 17 passes décisives et 0 but en 128 matchs de Ghoulam. Selon plusieurs médias transalpins, les priorités se nomment: Alejandro Grimaldo, Šime Vrsaljko et Andrea Conti. Du côté des tifosi, le départ probable de Ghoulam ne semble en tout cas pas désoler les foules. Réservé, le gaucher n’est jamais devenu l’idole de l’exubérant San Paolo. Un départ gagnant – gagnant ?




🔥 Les sujets chauds du jour :

« J’ai fait moi travail au Milan AC », Simon Kjaer

Le discours d’adieu de Piotr Zielinski

Lautaro Martinez se compare à Mbappé, Haaland ou Lewandoski

Maurizio Sarri donne un indice sur son avenir

Le Milan AC relance le dossier Roberto De Zerbi

Avatar

Ken Fernandez

Rédacteur



Derniers articles