Gentile : « J’ai été un obstacle pour la Fédération italienne. Si j’avais été un fils de p… »

Par Christophe Malcangi publié le 23 Mar 2018
Crédits

Au micro de RMC Sport, Claudio Gentile s’est exprimé avec rancœur sur son expérience commune avec Luigi Di Biagio, celle de sélectionneur des Espoirs de la Nazionale, dont il avait été éjecté du poste en juillet 2006 par le commissaire extraordinaire Guido Rossi. « Je n’ai pas accepté certaines décisions imposées d’en haut. J’ai toujours cherché à suivre mon propre chemin, mais des personnes, quand le commissaire était Rossi, ont réussi à m’en éloigner. J’étais un obstacle. J’avais reçu une offre importante de la Juventus et par respect, j’ai prévenu les officiels de la Fédération, qui m’ont assuré que ma place était sur le banc des Espoirs. Puis ils m’ont jeté dehors. Et désormais je ne pouvais plus aller à Torino. Si j’avais été un fils de p***, comme il faut l’être dans le monde du football, j’aurais signé avec la Juve. »

« Ma manière d’être et mes convictions ne m’ont pas permis de saisir l’opportunité d’entraîner des clubs italiens. Moi je n’ai pas d’agent, car je pense pouvoir me gérer tout seul. »

Source : Tuttomercatoweb





Avatar

Christophe Malcangi

Rédacteur référent pôle news



Derniers articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.