Frosinone, Roma : Si proche, si loin

Par Gilbert Simonutti publié le 12 Sep 2015
Crédits

serie-a

En fin de semaine dernière, la rumeur visant à délocaliser le match au Stadio Olimpico de Rome commençait à circuler en Ciociaria avant que le président de Frosinone Maurizio Stirpe ne la balaye d’un revers de main. Le premier Frosinone-Roma en Serie A aura bien lieu au Matusa malgré les craintes des institutions au niveau de la sécurité. Une première petite victoire pour les Gialloblu et pour cette ville de 50.000 habitants pas du tout habituée à vivre un événement pareil. L’engouement autour de la rencontre est énorme et beaucoup de Frusinati, à commencer par le président du club et le maire de la ville (Nicola Ottaviani), oublieront pour un soir de supporter la Roma. Arrivée dans l’élite à la surprise générale cet été, l’équipe entraînée par Roberto Stellone cherchera à obtenir ses premiers points contre ce voisin qui joue dorénavant dans la même cour mais ne vient pas du même monde. Certains parlent de Derby mais donner cette définition à cette rencontre parait un tantinet usurpé.

La distance géographique ne fait pas tout. Celle footballistique est très ample. Le salaire de Daniele De Rossi (6.5 millions d’euros par an) est quasiment aussi important que la masse salariale totale de Frosinone (8M€) où le joueur le mieux rémunéré est l’attaquant Samuele Longo qui touche 300.000 euros par an. Rudi Garcia touche quant à lui 28 fois plus que son collègue Roberto Stellone. D’un point de vue économique, plus qu’un derby, on pourrait parler d’une opposition entre David et Goliath. Reste à voir ce qu’il en sera sur le terrain. Dans un Matusa en ébullition, les Gialloblu seront gonflés à bloc face à une Roma qui de son coté pourrait déjà avoir la tête à mercredi et au FC Barcelone. Le football a la particularité d’être l’un des rares sports d’équipes où le plus puissant ne gagne pas toujours à la fin et Frosinone compte bien déjouer les pronostics et créer un véritable coup de tonnerre dans tout le Latium. Obtenir le premier succès de son histoire en Serie A dans un match historique contre le voisin romain, ça aurait vraiment de la gueule.

 




🔥 Les sujets chauds du jour :

David Villa révèle son favori pour Italie – Espagne

« L’Espagne est une équipe très difficile à battre », Fabio Capello

Luka Modric prévient l’Italie avant le dernier match de la phase de groupe

« Il sera spécial de jouer contre l’Italie », Fabian Ruiz

« Le match contre l’Espagne est l’un des plus importants de ma carrière », Luciano Spalletti

Avatar

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles