Franck Kessie, l’éclaircie de l’Atalanta

Par Cesco publié le 28 Sep 2016
Crédits

kessie

Son nom ne vous dit surement pas grand chose, c’est bien normal car Franck Kessie a seulement 19 ans. C’est également sa première saison professionnelle à l’Atalanta et plus précisément en Serie A. Calciomio vous en parlait déjà il y a quelques jours.

Qui es-tu jeune ovni ?

Ivoirien de naissance, né à Ouraghaio à l’ouest du pays, au même endroit qu’un certain Serge Aurier, il fait ses gammes très tôt en Italie en rejoignant Bergamo en 2015. Après quelques apparitions prometteuses en Primavera, il apparait très clairement qu’il est en avance sur son âge et qu’il a besoin d’évoluer à un autre niveau. Prêté pour la saison 2015-2016 à Cesena, il joue toute la saison (37 matchs) en inscrivant 4 buts et en délivrant 2 passes décisives. Milieu de terrain défensif de formation, il domine son sujet et se paye le luxe d’apporter sa présence en attaque dans le 3-4-3 de Gasperini. Le coach italien ne se prive pas de lui donner toute la confiance nécessaire malgré le début de saison difficile de l’équipe. Au milieu de ce marasme, Kessie surnage aux côtés de Gomez.

L’Europe l’a à l’œil

Comme d’habitude, après quelques bons matchs, il n’en faut pas plus pour voir les surnoms éclore. Ainsi, lui aussi serait le nouveau Yaya Touré vu d’Angleterre. Arsenal d’ailleurs serait sur la piste même si Franck Kessie a déclaré il y a peu qu’il rêverait de jouer un jour sous le maillot de … United. Wenger appréciera. En attendant, il affole les compteurs. Déjà buteur en Coppa Italia au mois d’aout, il a récidivé cette fois en championnat puisqu’il est à 4 buts en 6 rencontres. Son doublé contre la Lazio n’est pas passé inaperçu outre Atlantique et outre Manche, tout comme le penalty qu’il transforme face à Joe Hart, un ancien de Premier League. S’il n’a en revanche pas marqué lundi face à Crotone, il a encore une fois brillé au milieu. Cette hype européenne est nouvelle, mais en Italie, certains l’avaient déjà à l’œil en 2013 lorsqu’il jouait le mondial U17 avec la Côte d’Ivoire. Parmi les prétendants, l’AS Roma et la Juventus. Des noms à faire tourner la tête de n’importe quel petit jeune footballeur mais heureusement, Sartori est là pour remettre les choses au clair. Son joueur ne partira pas dans un futur proche, mais nul doute que la Dea ne pourra résister longtemps au coups de millions des cadors européens si le jeune ivoirien continue sur son rythme.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Cesare Prandelli prodige un sage conseil à Gianluca Scamacca

Federico Chiesa pourrait débuter sur le banc face à la Croatie

Coup dur pour l’Italie, Federico Dimarco forfait face à la Croatie

« Après Italie – Espagne, mes certitudes sur l’équipe nationale ont vacillé », Marco Tardelli

« La Croatie le pire adversaire possible », Capello met en garde l’Italie

Avatar

Cesco

Rédacteur en Chef



Derniers articles