Jump to content
Sign in to follow this  
Calciomio

L’appel de Prandelli et de la fédération italienne

Recommended Posts

L’aventure de la Nazionale à l’Euro s’est conclue par une longue conférence de presse d’une heure. L’occasion de pointer du doigt les nombreux obstacles auxquels est régulièrement confrontée la Squadra Azzurra. Souvenez-vous, il y a deux ans, on assistait aux états généraux du football italien suite au cuisant échec au Mondial sud-africain. Principales réformes, la [...]

 

Voir l'article complet

Share this post


Link to post

Deçu , ahhhh tres deçu

 

Pas par les joueurs , non , ils sont comme l'est notre calcio , techniques , reactifs etc

 

 

Deçu par nos dirigents

Prandelli nous raconte des histoires , fatigues , blessures etc.....

Pourquoi alors cette guerre à visage decouvert ????????????

 

Les 3/4 des entraineurs de series A , auraient dabord essayer de comprendre sur le terrain qui pouvaient quoi et comment avant de partir à l'abordage , là , rien , à l'assaut à corps perdus face à une equipe qui n'a pensé qu'a s'economiser avec un effectif qu'il nous dit + ou - cuit et + ou - en etat

 

Bref , son approche demontre qu'il n'a pas l'adn d'un gagnant , c'est certainement un tres bon technicien , mais certainement pas un gagnant

 

Quand il a remplacé Montolivo par thiago , je me suis dit , ouahhhh moi je l'aurais gardé , lui non ? je sais pas pourquoi ?

 

Avec lui , on sera en difficulté avec des equipes dont le coach saura nous dejouer , et il y en aura croyer moi .

 

Bref tres deçu par le staff et par la mentalité des espagnols qui nous ont planté les deux derniers buts , pourquoi ? . Ils doivent aimer tuer les betes , certainement , faut dire qu'en face il y en avait une certainement

 

On etait plus lent , plus maladroit et on essayait le bras de fer ? pitoyable

Quand on perd , on a l'elegence de partir , eux se cherchent des excuses

 

Un dernier conseil pour ce staff d'amateur , qui en plus veut rester ? , on joue bien quand on prend le dessus , avant on apprend à l'etre sans fanfaronnade , je sais c'est caricatural , mais ils m'ont un peu detruit

:whistle:

  • Downvote 3

Share this post


Link to post

Tout ce qu'on peut dire c'est qu'ils ont raison et que nous aussi tifosi on a notre part de responsabilités mais pour ceux qui comme moi vivent en France je pense qu'on est quasiment tous d'accord pour dire qu'on préfère voir un joueur italien arriver dans un de nos clubs qu'un étranger pour le bien de la Nazionale.

A ce rythme on va finir comme la France avec tous nos joueurs jouant ailleurs ou bien avec un niveau bien trop faible pour espérer quoi que ce soit comme l'Angleterre.

Les dirigeants des clubs puis les entraineurs devraient vraiment commencer à arrêter leurs conneries car là ça devient ridicule.

Je ne ferai même pas du cas par cas sinon on a pas fini mais juste un exemple même la Juve qui récupère Giovinco à 25ans alors qu'il devrait y être titulaire depuis au moins 4 ans. Ils lui avaient préféré Diego pour le résultat que l'on connait.

Verratti, Destro, Insigne, Immobile, Ogbonna et tellement d'autres vont surement échouer dans des clubs de seconde zone alors posons nous les bonnes questions voulons nous d'un championnat où de jeunes étrangers prennent la place à âge et niveau égal de nos jeunes alors qu'il serait tellement simple de leur donner une chance.

Est-ce que l'on veut finir avec une équipe de Diamanti et de Barzagli, de bons joueurs mais qui ne seront que ça ou avec une équipe de champion à qui on a donné l'expérience nécessaire pour éviter la honte de cette finale.

Juste pour fermer la boucle Prandelli est un bon meneur d'hommes et un homme bien donc soit il faut lui donner les moyens de réussir soit un homme d'expérience(un homme avec des titres et un maitre tactique) doit prendre la tête de la Nazionale car en voulant copier la tactique Juve il n'a pas forcément ni les joueurs ni le talent pour renverser une situation.

Share this post


Link to post

Disons qu'un mix entre de jeunes joueurs formés en Italie et de bonnes recrues étrangères est essentiel.

Il est cependant clair que le manque de confiance donné à la jeunesse transalpine est criant.

Mais celà n'est pas une nouveauté.

 

Et je m'insurge encore une fois ) l'idée de voir un match de supercoppa à l'étranger ; ce n'est certes pas un match de haute renommé, mais tout de même, combien de villes provinciales seraient heureuses de recevoir ce genre de match?

 

Et à quand la création d'un championnat réserve, histoire de donner l'occasion à nos jeunes poulains de se frotter à des joueurs de niveau quelque peu supérieur?

Share this post


Link to post

Quand on voit les noms des joueurs étrangers qui vont débarquer cette saison en Serie A, aucun n'est un foudre de guerre, c'est ça qui fait peur.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post

Disons que l'Italie n'attire plus comme avant, tous comme le nombre d'expatrié augmente.

Certains bon étrangers arrivent, mais plus de grosses stars internationales.

Share this post


Link to post

Je veux dire par là que ces joueurs méconnus arrivent en Serie A alors que t'as d'excellents joueurs en Serie B et Lega Pro qui mériteraient leur chance

  • Upvote 1

Share this post


Link to post

Ah ok je suis d'accord, la preuve avec l'effectif de qualité de Pescara.

Ne pas faire fructifier les Caprari, Insigne, Immobile, Verratti et autres au profit de joueurs standards, étrangers ou pas, serait triste.

Share this post


Link to post

Deçu , ahhhh tres deçu

 

Pas par les joueurs , non , ils sont comme l'est notre calcio , techniques , reactifs etc

 

 

Deçu par nos dirigents

Prandelli nous raconte des histoires , fatigues , blessures etc.....

Pourquoi alors cette guerre à visage decouvert ????????????

 

Les 3/4 des entraineurs de series A , auraient dabord essayer de comprendre sur le terrain qui pouvaient quoi et comment avant de partir à l'abordage , là , rien , à l'assaut à corps perdus face à une equipe qui n'a pensé qu'a s'economiser avec un effectif qu'il nous dit + ou - cuit et + ou - en etat

 

Bref , son approche demontre qu'il n'a pas l'adn d'un gagnant , c'est certainement un tres bon technicien , mais certainement pas un gagnant

 

Quand il a remplacé Montolivo par thiago , je me suis dit , ouahhhh moi je l'aurais gardé , lui non ? je sais pas pourquoi ?

 

Avec lui , on sera en difficulté avec des equipes dont le coach saura nous dejouer , et il y en aura croyer moi .

 

Bref tres deçu par le staff et par la mentalité des espagnols qui nous ont planté les deux derniers buts , pourquoi ? . Ils doivent aimer tuer les betes , certainement , faut dire qu'en face il y en avait une certainement

 

On etait plus lent , plus maladroit et on essayait le bras de fer ? pitoyable

Quand on perd , on a l'elegence de partir , eux se cherchent des excuses

 

Un dernier conseil pour ce staff d'amateur , qui en plus veut rester ? , on joue bien quand on prend le dessus , avant on apprend à l'etre sans fanfaronnade , je sais c'est caricatural , mais ils m'ont un peu detruit

:whistle:

 

Ils ne cherchent pas d'excuses, ils évoquent un problème récurrent en Italie depuis de nombreuses années.Faut être aveugle pour ne pas voir que Prandelli est à l'origine de notre bon parcours à l'Euro. Il a redonné un esprit de groupe à la Nazionale, permis à des joueurs doués mais contreversés de s'y épanouir , et séduit le monde du football par son style de jeu(même la france putain!!!)

J'vais te dire , on aurait pu en prendre 10 en finale que je lui serais éternellement reconnaissant d'avoir montrer à toute l'Europe que l'Italia a de vrai joueurs de ballon. En finale, on était cuits c'est tout! Y a pas à chercher plus loin!

Share this post


Link to post

Deçu , ahhhh tres deçu

 

Pas par les joueurs , non , ils sont comme l'est notre calcio , techniques , reactifs etc

 

 

Deçu par nos dirigents

Prandelli nous raconte des histoires , fatigues , blessures etc.....

Pourquoi alors cette guerre à visage decouvert ????????????

 

Les 3/4 des entraineurs de series A , auraient dabord essayer de comprendre sur le terrain qui pouvaient quoi et comment avant de partir à l'abordage , là , rien , à l'assaut à corps perdus face à une equipe qui n'a pensé qu'a s'economiser avec un effectif qu'il nous dit + ou - cuit et + ou - en etat

 

Bref , son approche demontre qu'il n'a pas l'adn d'un gagnant , c'est certainement un tres bon technicien , mais certainement pas un gagnant

 

Quand il a remplacé Montolivo par thiago , je me suis dit , ouahhhh moi je l'aurais gardé , lui non ? je sais pas pourquoi ?

 

Avec lui , on sera en difficulté avec des equipes dont le coach saura nous dejouer , et il y en aura croyer moi .

 

Bref tres deçu par le staff et par la mentalité des espagnols qui nous ont planté les deux derniers buts , pourquoi ? . Ils doivent aimer tuer les betes , certainement , faut dire qu'en face il y en avait une certainement

 

On etait plus lent , plus maladroit et on essayait le bras de fer ? pitoyable

Quand on perd , on a l'elegence de partir , eux se cherchent des excuses

 

Un dernier conseil pour ce staff d'amateur , qui en plus veut rester ? , on joue bien quand on prend le dessus , avant on apprend à l'etre sans fanfaronnade , je sais c'est caricatural , mais ils m'ont un peu detruit

:whistle:

 

C'est sur... Prandelli est un loser.

 

Ca doit être pour ça qu'il avait emmené la Fiorentina en Champions, qu'il avait dominé Lyon et éjecté Liverpool avant de se cacher derrière une grosse erreur d'arbitrage pour justifier sa défaite contre le Bayern.

 

Et puis sur ce tournoi c'est pas comme si ils avaient eu un parcours compliqué. Tomber sur des brêles telles que la Croatie, l'Angleterre et l'Allemagne... heureusement que l'Espagne nous a montré son réel niveau. Si il avait gagné l'Euro on aurait pas eu d'excuse pour le décalquer une bonne fois !

 

 

:baille:

 

 

Les 3/4 des entraîneurs se seraient plantés en poule coco, Prandelli a réussi à fédérer un groupe autour d'un projet de jeu et ce en partant de rien. Il a rendu l'Italie séduisante pour tout observateur neutre... même ceux qui n'aiment pas la Nazionale n'ont pas tarit d'éloge à son sujet. Ca... ça fait plaisir.

 

Certains vont lui reprocher de mourir pour ses idées quitte à se prendre une valise. Perso je m'en cogne, c'est comme ça qu'on se construit une nouvelle identité. Les espagnols ont longtemps été les losers type des compétitions internationales avant d'imposer leur style.

 

Sa prolongation est positive dans le sens où il envisage déjà d'intégrer des jeunes et qu'il a déjà les idées claires sur son système de jeu. Ca fait trop longtemps qu'on a pas enchaîné 2 compétitions avec un même sélectionneur.

 

Si les clubs pouvaient se mettre au diapason ça profiterait à tout le monde.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post

C'est sur... Prandelli est un loser.

 

Ca doit être pour ça qu'il avait emmené la Fiorentina en Champions, qu'il avait dominé Lyon et éjecté Liverpool avant de se cacher derrière une grosse erreur d'arbitrage pour justifier sa défaite contre le Bayern.

 

Et puis sur ce tournoi c'est pas comme si ils avaient eu un parcours compliqué. Tomber sur des brêles telles que la Croatie, l'Angleterre et l'Allemagne... heureusement que l'Espagne nous a montré son réel niveau. Si il avait gagné l'Euro on aurait pas eu d'excuse pour le décalquer une bonne fois !

 

 

:baille:

 

 

Les 3/4 des entraîneurs se seraient plantés en poule coco ( on en reparlera coco ), Prandelli a réussi à fédérer un groupe autour d'un projet de jeu et ce en partant de rien . Il a rendu l'Italie séduisante (non lisible ) pour tout observateur neutre ... même ceux qui n'aiment pas la Nazionale n'ont pas tarit d'éloge à son sujet. Ca... ça fait plaisir.

 

Certains vont lui reprocher de mourir pour ses idées quitte à se prendre une valise. Perso je m'en cogne, c'est comme ça qu'on se construit une nouvelle identité. Les espagnols ont longtemps été les losers type des compétitions internationales avant d'imposer leur style.

 

Sa prolongation est positive dans le sens où il envisage déjà d'intégrer des jeunes et qu'il a déjà les idées claires sur son système de jeu. Ca fait trop longtemps qu'on a pas enchaîné 2 compétitions avec un même sélectionneur.

 

Si les clubs pouvaient se mettre au diapason ça profiterait à tout le monde.

 

on a pas vu les memes matchs

_contre l'espagne en poule , des qu'ils on acceleré on s'en est pris un , et deux autres occases en dix minutes ( la fatigue de l'un fait l'intelligence de l'autre )

_Meme scenario contre la croatie , on a failli le perdre encore tactiquement

_contre l'irlande , on marque sur corner

_Incapable de marquer contre les anglais moyens

_Chanceux contre les allemands

 

C'est sur quand on n'a pas de tete il faut des jambes et quand on en n'a plus ? on fait l'abordage des espagnols à l'allemande ?

 

on voit le resultat

 

Maintenant si le but de la squadra est d'etre belle à jouer , oui à condition de ne pas faire n'importe quoi et pour moi on a une sacrée bande de lascar à la Figc

 

et je suis pas sur qu'on aille au bresil avec pirlo en fin de cycle

 

bref j'y crois pas à leur projet

Share this post


Link to post

En effet on a pas vu les mêmes matchs.

 

Dans l'ensemble des rencontres notre milieu a dominé techniquement et tactiquement, notre défense a été solide et notre attaque peu fructueuse. Le problème vient d'avantage de l'effectif (on a pas encore un attaquant décisif) que de la stratégie de jeu... surtout quand on sait qu'on était l'équipe à s'être créé le plus d'occasion et à avoir cadré le plus de frappes ! Il aurait fallu faire souffler quelques joueurs mais on a pas eu la "chance" de jouer les grecs ou les tchèques.

 

Je trouve un peu facile de dire que les anglais étaient faible, les allemands malchanceux et que la moitié des irlandais jouaient avec un pied bot...mais de sortir qu'il n'y a aucune autre raison que Prandelli à notre défaite finale.

 

Les croates en ont fait baver aux espagnols et auraient terminé premiers dans le groupe de la France ou de la Grèce.

Les anglais c'était juste le plus gros morceau des quarts, si ils ont donné l'impression de pas être dans leur match c'est à cause de nos joueurs. L'épouvantail allemand de même.

Share this post


Link to post
Guest trotternish

Putain tous ces noms de joueurs étrangers, ils arrivent où, à L'Udinese ! A d'accord. :ninja:

Share this post


Link to post

Faut qu'il rentre dans son p'tit crane que foutre un stage de preparation a 1semaine de la fin du championnat alors que la moitié des joueurs joue les titres c'est de la connerie !!!!!!!!!

 

Il a qu'a foutre son stage juste avant la trêve hivernal !

Share this post


Link to post

Hélios, il ne suffit pas de voir ce qu'a fait l'Italie contre ces équipes mais ce qu'elles ont fait face à nous.

Je crois que la lourde défaite prise et pas encore avalée ne doit pas tout remettre en question. Les espagnols sont stratosphériques mais cette année, en dessous il y a nous et les autres.

 

Hier, on était cramés. Peut-être, faudrait il demander la molécule pharmaceutique révolutionnaire aux espagnols? Je rigole.

Trop de matchs tuent le match.

Share this post


Link to post

Hélios, il ne suffit pas de voir ce qu'a fait l'Italie contre ces équipes mais ce qu'elles ont fait face à nous.

Je crois que la lourde défaite prise et pas encore avalée ne doit pas tout remettre en question. Les espagnols sont stratosphériques mais cette année, en dessous il y a nous et les autres.

 

Hier, on était cramés. Peut-être, faudrait il demander la molécule pharmaceutique révolutionnaire aux espagnols? Je rigole.

Trop de matchs tuent le match.

Je suis d'accord la squadra etait cramé , je ne critique pas le choix de prandelli sur tel ou untel , je le critique surtout qu'il est previsible et sur certain choix tactique , l'espagne à fait une italie 82 et tout le monde l'a vue et nous sommes partie à l'allemande . Ca me suffit à l'evaluer , il est a des lieux derriere Donadoni et beaucoup d'autre pour moi

dailleurs s'il voit que ses joueurs paraissent cramés et limite physiquement pourquoi cet epreuve de force , çà a ete une souffrance ce 1er 1/4 d'heure , apres on s'y fait , on se dit qu'il a pas d'autres approches tactiques ,bref pour moi pas l'adn d'un vainqueur

 

Si on a des jeunes , on prend Donadoni , si on veut la securité sociale Maitre Capello , mais pour moi Prandelli , non , on ira à des desillusions , au mieux on sera une allemagne bis , cette fois si on s'en sort mais demain ?

 

Je vous signale que cela a ete une boucherie !!!!

Share this post


Link to post

Jouer et gagner 6 matchs dépend avant tout de l'effectif. Quand tu vois le fc Barc... l'Espagne jouer, tu te dis que Del Bosque ou un autre arriverait à gagner avec cet amas de prodiges.

Les milieux de l'Espagne ont toujours joué ensemble.

Sans chauvinisme, la cohésion de l'Italie est dûe en partie aux mécanismes travaillés avec Conte à Turin.

La France au contraire a ses joueurs éparpillés et le jeu en pâtit.

L'entraineur dépend peu.

Tout ca pour dire que notre salut est dans la confiance ou non des dirigeants portée au produit italien. Les étrangers semblent bouder notre championnat, tant mieux, nous serons forcés d'en créer d'aussi grands qu'eux.

Share this post


Link to post
Guest El Pipe de Costacciaro

Tout ce qui est dit dans l'article est ce que je me tue à dire depuis un moment... Ça me fait plaisir de voir que la fédération et les mecs qui ont tapés du ballon qui en font parti soient en accord avec moi.

Share this post


Link to post

J'ai pas compris la mise en cause des tifosi... Ils n'ont aucun pouvoir. Un tifoso est esclave de ce que son club lui propose aujourd'hui.

Puis les présidents de clubs... ne soyez pas naïfs, il y en a quelques uns qui commandent et le reste du troupeau qui suit. On sait très bien qui mène le jeu. Ce sont des discours tout ça, s'ils veulent faire exploser le système et le rendre meilleur qu'ils donnent des noms, qu'ils fassent autre chose que des conférences de presse. Créer des postes fictifs pourvus par des noms de légende ne suffit pas.

Que l'autocritique se fasse de partout, y compris au sein de cette fédération qui à l'écouter n'est responsable de rien et qui a beau jeu de pointer le doigt sur les autres.

Share this post


Link to post

Quand il a remplacé Montolivo par thiago , je me suis dit , ouahhhh moi je l'aurais gardé , lui non ? je sais pas pourquoi ?

Et t'es qui toi ? Tu connais quoi d'autres que les matchs à la télévision et les journaux ? Envoi ton CV, on sait jamais pê que...

Me font rire tous les titix de type Foot Manager, qui savait les changements qu'il fallait faire.

 

J'vois pas bcp de coach qui aurait su tirer autant des joueurs que nous avons... Parce que oui, Bonucci c'est pas Canavaro, comme Montolivo c'est pas Baggio...

 

Bien sûr que Prandelli a fait des erreurs pour prendre un 4_0. Mais le "gagnant" qu'était Lippi aussi non (cf. 2010).

Donc on évite de la jouer PMU-mode. Prandelli a fait un super boulot, et honnêtement c'est prometteur pour la suite.

Share this post


Link to post

Des paroles et encore des paroles, il veulent vivre dans un monde utopique.

 

Et venant de la part de gens imcompétent qui ont fait plus de mal que de bien au foot italien c'est plutot ridicule.

 

Allez dans un mois la série A reprend, on retournera a jouer dans les vieux stades pourris, avec des vieux joueurs qu'on a paramétre 0 a 35 ans, et on se demandera toujours pourquoi le calcio n'en finit pas de prendre du retard sur les autres nations.

Share this post


Link to post

Je veux dire par là que ces joueurs méconnus arrivent en Serie A alors que t'as d'excellents joueurs en Serie B et Lega Pro qui mériteraient leur chance

Il faut aussi dire que les joueurs italiens coûtent 2 ou 3 fois plus cher que les joueurs étrangers. Je pense par exemple au coût énorme de Pazzini ou encore Acquafrsca il y a quelques saisons.

 

Si la Lega et la FIGC sont 2 organismes totalement indépendants, pourquoi un des 2 ferait une faveur à l'autre ? Dans ce cas la FIGC à qu'à rémunérer les clubs qui produisent des joueurs de nazionale..

 

Si les équipes de la Lega Calcio étaient plus fortes, la FIGC le serait aussi. Les 2 vont dans le même sens à mon avis.. On peut pas reprocher à nos clubs de Serie A d'être globalement nuls, et c'est sûrement pas la faute aux joueurs étrangers.. Les joueurs espagnols, ce sont des génies depuis qu'ils ont 14 ans, est-ce qu'on en a nous ? Je pense pas..

 

Si les clubs italiens avaient des génies dans leur centre de formation, ils ne s'en priveraient pas. Yen a pas c'est tout..

 

Je trouve ça trèes contraingnant de dire aux clubs : comptez plus sur les joueurs italiens, et laissez les nous plus longtemps à disposition. Ok je suis président, j'ai pleins de joueurs italiens, et à chaque trève internationale je me retrouve en galère. Il est oû l'intérêt ??

Share this post


Link to post

Les clubs pourraient aussi faire un effort sur les joueurs qu'ils forment déjà, une intégration progressive plutôt que de s'en servir comme monnaie d'échange et de les récupérer à prix d'or 5 ans plus tard. A terme ils feraient des économies et pourraient se permettre l'une ou l'autre folie pour compléter l'équipe.

 

Quelques exemples qui me viennent :

 

Acquafresca a toujours été snobé par l'Inter, quand il cartonnait à Cagliari Moratti l'a fait revenir... pour le refourguer à Genoa en échange de Milito. Genoa n'en voulait pas et l'a filé à l'Atalanta (à l'époque moins bien placé que Cagliari ! ). Comment briser un joueur en pleine ascension.

 

Giovinco même pas besoin de refaire son parcours

 

Matri - formé à Milan - Cellino a été le chercher en C1 je pense.

 

Nocerino? Balzaretti? Criscito? Santon si il fait une grosse saison en Angleterre il sera racheté à combien?

 

Les gros clubs recherchent la continuité et les performances immédiatement. Pas de place pour faire des tests à moins d'y être obligé (blessure d'un cadre et de ses remplaçants). Une mauvaise saison et tu pars "t'aguerrir" en Serie B.

 

Même dans un club comme Cagliari on prends des El Kabir ou on garde des Larrivey plutôt que de donner du temps de jeu à des Sau, des Ragatzu ou des Cocco. Franchement qu'on vienne pas me dire qu'ils sont moins bons.

 

A Barcelone on intègre progressivement des Thiago Alcantara, des Tello et quand on prête des Bojan on le fait plutôt intelligemment. En Italie, un joueur prometteur comme Marrone passera désormais derrière Vidal, Marchisio, Pirlo, Asamoah, Giaccherini et d'autres. Dur dur de s'imposer.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post

Les clubs pourraient aussi faire un effort sur les joueurs qu'ils forment déjà, une intégration progressive plutôt que de s'en servir comme monnaie d'échange et de les récupérer à prix d'or 5 ans plus tard. A terme ils feraient des économies et pourraient se permettre l'une ou l'autre folie pour compléter l'équipe.

 

Quelques exemples qui me viennent :

 

Acquafresca a toujours été snobé par l'Inter, quand il cartonnait à Cagliari Moratti l'a fait revenir... pour le refourguer à Genoa en échange de Milito. Genoa n'en voulait pas et l'a filé à l'Atalanta (à l'époque moins bien placé que Cagliari ! ). Comment briser un joueur en pleine ascension.

 

Giovinco même pas besoin de refaire son parcours

 

Matri - formé à Milan - Cellino a été le chercher en C1 je pense.

 

Nocerino? Balzaretti? Criscito? Santon si il fait une grosse saison en Angleterre il sera racheté à combien?

 

Les gros clubs recherchent la continuité et les performances immédiatement. Pas de place pour faire des tests à moins d'y être obligé (blessure d'un cadre et de ses remplaçants). Une mauvaise saison et tu pars "t'aguerrir" en Serie B.

 

Même dans un club comme Cagliari on prends des El Kabir ou on garde des Larrivey plutôt que de donner du temps de jeu à des Sau, des Ragatzu ou des Cocco. Franchement qu'on vienne pas me dire qu'ils sont moins bons.

 

A Barcelone on intègre progressivement des Thiago Alcantara, des Tello et quand on prête des Bojan on le fait plutôt intelligemment. En Italie, un joueur prometteur comme Marrone passera désormais derrière Vidal, Marchisio, Pirlo, Asamoah, Giaccherini et d'autres. Dur dur de s'imposer.

 

Je ne peux que plussoyer :hi: .

Share this post


Link to post

C'est aussi un problème de timing de cycles et de générations. Je prend l'exemple de l'Inter mais au moment elle commençait à atteindre son apogée, tu voyais l'émergence des Balotelli, Bonucci, Aquafresca, Bolzoni Destro et Santon....Mauvais timing.

 

Mais ces joueurs devaient jouer avec continuité pour progresser sauf que l'équipe A tournait en plein régime et qu'il ne pouvait pas attendre de voir un jeune évoluer (surtout qu'il a besoin de faire des erreurs aussi). En plus il devait faire face à des monstres dans leur positions. Pour certains ils ont même du changer de positions pour pouvoir gagner du temps de jeux (Santon vs Maicon ou Zanetti l'a fait basculer à gauche, Balotelli vs. Ibra, il a du passer de pointe à ailier). Si ils ne jouent pas, il n'évolueront pas. Même en restant sur le banc ca ne les aident pas.

 

Je pense maintenant à la nouvelle vague de la primavera de l'Inter....bah ils auront sans doute plus de chances d'être intégrer à l'équipe que la génération de Balo & co car l'équipe A va mal et qu'il faut faire des paris. Par exemple, Longo n'a peut être rien de plus que les Aquafresca, Baloteli, Destro et Del Agnello mais il va avoir la chance de jouer avec les A plus souvent étant donner la situation économique (pas d'argent pour acheter des cracks) et sportif(les attaquants sont plus faible qu'avant) du club.

 

On peut faire ce même constat avec la Juve et le Milan. Je me suis demandé par exemple si sans le Calciopoli, Chilieni aurait eu la chance de progresser aussi vite que s'il s'était retrouver face à Cana et Thuram? Matri aurait-il pu évoluer dans un Milan en pleine bourre avec Inzaghi, Gilardino et Kaka devant? Giovinco devait face à un DP qui avait un excellent niveau et Trezeguet....

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  
×