Aller au contenu
Tifare Ragazzi

Mouvement Ultra' Italien

Messages recommandés

Salut à tous Tifosi,

 

Passionné par le mouvement Ultra' en général, phénomène qui a émergé en Italie dès la fin des années 60, j'aurais voulu savoir si quelques uns par ici étaient sensibles au mouvement Supporter Italien.

 

La répression actuelle avec en dernier exemple la Tessera fait que ce phénomène à tendance à diminuer en intensité. Nombre de groupes ont décidé leur mise en sommeil ces dernières années au vu des pressions trop intenses de la part des pouvoirs publics (surveillance permanente pour les leaders de groupe, écoutes téléphoniques etc ...)

Et pourtant ce phénomène, qui fait souvent les frais des mêmes préjugés en France qu'en Italie, a eu un réel impact sur la société Italienne et n'est pas uniquement un mouvement marginal ne recouvrant que des défauts tels que violence drogue etc ...

C'est bien plus que cela ... Enfin je ne vais pas me lancer dans une tirade complète si ce sujet ne reçoit pas de réponses. <_<

 

Bref, voilà, j'aurais voulu savoir si quelques uns étaient intéressés par ce sujet ici, si quelques uns suivaient l'actualité Ultra Italienne ou de leur club, voire si certains font parti d'un groupe ...

 

Ciao Ragazzi. :toctoc:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Salut comprends tu l'Italien ? Car si oui je pourrais t'envoyer des reportages :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je fut très intéressé par ce mouvement, mais sa droitisation (voire extrême) m'insupporte de plus en plus !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

OK je demanderais demain a mon pote qui est romanista pour les repportages sur les Royalistes etc :hi: :hi:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je fut très intéressé par ce mouvement, mais sa droitisation (voire extrême) m'insupporte de plus en plus !

 

Je comprends ton point de vue, il est vrai que ce phénomène plutôt orienté à gauche au début des années 70, excepté pour quelques célèbres Tifoseria (Brigate Gialloblu pour ne citer qu'eux...) à beaucoup évoluer.

Nombres de tribunes sont maintenant infestées par des groupuscules Néo-Nazis ou Fasciste qui essayent de rattacher des gens (surtout la jeunesse)à leur parti.

Un des exemples assez marquant de ce changement radical dans les tribunes c'est la Roma. Des années 70 aux années 90, la Curva Sud était très clairement à gauche sous l'impulsion du Commando Ultra' Curva Sud. Puis, peu de temps après la dissolution du groupe, de nombreux sous groupes se sont retrouvés dans la Curva qui est maintenant très orienté à droite.

Seulement si on fait une analyse un peu plus générale, c'est un des gros problèmes de la société Italienne dans son ensemble. A savoir que la politique est omniprésente dans tous les domaines de la vie quotidienne. C'était déjà le cas au moment de l'émergence du mouvement Ultra', ça continue aujourd'hui ...

 

Et pourtant,nombre de Tifoseria prônent aujourd'hui l'idée "d'ultra' no politica" à savoir bannir la politique des stades Italiens. C'est le cas depuis longtemps des Ultras Tito Cucchiaroni de la Sampdoria par exemple, mais également de la Tifoseria de Bergame puisque j'ai vu qu'il y avait des Bergamasques ici ...

 

OK je demanderais demain a mon pote qui est romanista pour les repportages sur les Royalistes etc :hi: :hi:

 

Merci, c'est très sympa. :thumbsup: Ton pote qui va à Rome a pour habitude d'aller dans la Curva ? Fait il parti par hasard d'une section de Romanista en France, où il se déplace en solo ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les Ultras peuvent aussi bien faire chier les clubs. Dernier exemple en date, les 3 ultras de Bari arrêter pour avoir fait en sorte que leur équipe perde. Puis y a aussi les GU de la Curva Sud a Milan qui on eu un procès pour avoir tenter d'arnaquer le club au niveau des abonnements.

 

Mais j'aime bien ce mouvement ou plutôt j'aimais bien, quand y avait encore la FDL.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai le livre de la brigate gialloblu , qui est un livre exceptionnel , que je n'ai pas encore fini d'ailleurs. Vous pouvez le trouver sur " black brain" pour les intéressés .

 

 

En clair , le groupe moteur était la brigate gialloblu , groupe célébre pour sa violence et son extrêmisme de droite. il y avait aussi d'autres petits groupes dans la curva sud.

 

Mais à l'intérieur se trouvait aussi les rudes boys qui étaient un groupe anti-fa .

 

Comme je l'ai dit sur un topic , ces derniers ont été virés du stade . Ils ont essayés par la suite de s'inscruster chez les ultras du chievo et comme ces derniers ne voulaient pas de politique , ils ont décidés de créer un groupe pour le club "Virtus Verona".

 

Les gens se moquent du Virtus tout simplement , car se sont en majorité des nostalgiques de l'hellas.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai le livre de la brigate gialloblu , qui est un livre exceptionnel , que je n'ai pas encore fini d'ailleurs. Vous pouvez le trouver sur " black brain" pour les intéressés .

 

 

En clair , le groupe moteur était la brigate gialloblu , groupe célébre pour sa violence et son extrêmisme de droite. il y avait aussi d'autres petits groupes dans la curva sud.

 

Mais à l'intérieur se trouvait aussi les rudes boys qui étaient un groupe anti-fa .

 

Comme je l'ai dit sur un topic , ces derniers ont été virés du stade . Ils ont essayés par la suite de s'inscruster chez les ultras du chievo et comme ces derniers ne voulaient pas de politique , ils ont décidés de créer un groupe pour le club "Virtus Verona".

 

Les gens se moquent du Virtus tout simplement , car se sont en majorité des nostalgiques de l'hellas.

 

Le livre des Brigate Gialloblu est, parait il, un des plus intéressant publié par les groupes Italiens. Je n'ai pas eu l'occasion de le lire.

Après la dissolution du groupe au début des années 90, les membres du noyau se sont davantage orienté vers la tradition Anglaise en abandonnant leur nom et la bâche qui ornait leur virage, au profit de petit calicots et autres banderoles plus petites, mais l'esprit qui était le leur demeurait.

 

Personnellement, l'histoire des Virtus Fans je la connais beaucoup moins bien hormis pour leur opposition politique envers les Brigate. Ils leur arrivent de bâcher à Marseille du fait d'une amitié avec le Commando Ultra', groupe qui se revendique également Antifa.

Après si tu pouvais en dire un peu plus sur eux vu que tu as l'air de t'y connaître, ça serait bienvenu. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

 

Merci, c'est très sympa. :thumbsup: Ton pote qui va à Rome a pour habitude d'aller dans la Curva ? Fait il parti par hasard d'une section de Romanista en France, où il se déplace en solo ?

Il est Belge mais il va souvent en voyage avec certains d'un forum francophone et sinon il est toujours en Curva ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je les remercie pour l'ambiance qu'ils mettent dans les stades, mais ça s'arrête là. Je ne supporte pas leur victimisation et leurs leçons de moral sur qui est un vrai supporter et qui ne l'est pas, je trouve qu'on ne se sent pas vraiment en sécurité dans une curva (et j'en ai tourné) et pour moi, les ultras, c'est terminé depuis ça :

 

striscione_maldini_curva_milan.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je fut très intéressé par ce mouvement, mais sa droitisation (voire extrême) m'insupporte de plus en plus !

 

J'ai été aussi très interessé et j'ai suivis quelques années ce mouvement de plus près, cependant moi son côté extrème droite m'a encore rapproché de ce mouvement

 

Seul chose quej e déteste dans ce mouvement, c'est le fait de s'imaginer qu'ils ont la pensée UNIQUE, qu'il n'y a qu'eux qui ont toujours raison, si tu vois pas comme eux, t's pas l'un des " leurs ", ça je déteste car aucun partage d'opinion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai été aussi très interessé et j'ai suivis quelques années ce mouvement de plus près, cependant moi son côté extrème droite m'a encore rapproché de ce mouvement

 

 

Je suis extrêmement content pour toi !

 

Ton cerveau va s'en porter largement mieux... :ninja:

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Salina

Je fut très intéressé par ce mouvement, mais sa droitisation (voire extrême) m'insupporte de plus en plus !

 

 

Je trouve le mouvement Ultra espagnol bien plus intéressant car on y trouve bien plus de composantes de notre société en général et ils sont bien plus représentatifs des individus en général. le mouvement ultra Italien se résume à 70% par des curve blindées de fachos avec des messages clairement xénophobes et haineux...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je les remercie pour l'ambiance qu'ils mettent dans les stades, mais ça s'arrête là. Je ne supporte pas leur victimisation et leurs leçons de moral sur qui est un vrai supporter et qui ne l'est pas, je trouve qu'on ne se sent pas vraiment en sécurité dans une curva (et j'en ai tourné) et pour moi, les ultras, c'est terminé depuis ça :

 

striscione_maldini_curva_milan.jpg

 

Je vois très bien ce que tu veux dire. L'éternel débat entre ceux qui se revendiquent "vrai" supporters, insinuant qu'il y en aurait de "faux" car non Ultra' fait parti des raisons qui explique la déliquescence du mouvement en général.

Originellement, ces notions n'existaient pas. Même si les relations entre "club officiel de supporter" affiliés au club est les groupes Ultra' n'étaient pas fameuses, il y avait au moins un certain respect qui c'était instauré au fil du temps.

 

Seulement avec l'arrivée d'une nouvelle génération de supporters, beaucoup moins passionné par ce type de supporteurisme et ses codes, mais plus par la baston, à partir des années 90, de nombreux anciens ont délaissé les Curva. C'est à ce moment que ce phénomène de la pensée unique a commencé à se développer, en même temps que les modes diverses et variées sans rapport aucun avec le modèle de base.

 

Leur victimisation ? Oui elle est sans doute excessive par moment, d'autant que les causes de la répression actuelle (depuis 20 ans plus exactement) sont une simple résultante des agissements de certains. Néanmoins, on en est arrivé à un tel point aujourd'hui que ça en devient n'importe quoi, au point que des principes des droit de l'homme soient reniés à travers des lois infâmes. On en vient à réserver des traitements de faveurs aux supporters en général dans des proportions démesurées. Alors cette façon quasi-systématique de se plaindre peut être lassante oui, mais elle répond aussi à un besoin de défendre une cause qui pour certains représente un mode de vie.

 

Concernant la photo, rien à en dire tellement je ne peux que comprendre ton point de vue...

 

Je trouve le mouvement Ultra espagnol bien plus intéressant car on y trouve bien plus de composantes de notre société en général et ils sont bien plus représentatifs des individus en général. le mouvement ultra Italien se résume à 70% par des curve blindées de fachos avec des messages clairement xénophobes et haineux...

 

Pas vraiment d'accord avec toi dans la mesure où le mouvement Ultra espagnol s'est peu développé, et où il a toujours représenté et représente toujours pour de nombreuses tribunes, le lieu de réunion de nombreux extrémistes de droite. Le racisme dans les stade Espagnol est tout autant sinon plus présent que dans les stades italiens à mon avis.

Quant au sens propre du terme Ultra', il n'a pas grand chose à voir avec ce que l'on peut voir en Italie. Pratiquement jamais de Tifo (ou sinon organisés par le club), pas de tambours, de drapeaux, public généralement assis, pas de meneur, etc ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage que les ultras n'aient pas tous ta mentalité. :smileJap:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Dommage que les ultras n'aient pas tous ta mentalité. :smileJap:

 

Merci c'est sympa ;)

Tu sais, je n'ai pas pour habitude de défendre l'indéfendable ou de me retrancher derrière des façons de penser qui nous seraient imposées. Mais la culture Ultra' est loin, à mon avis, et pour me considérer moi même comme un des leurs, de ne symboliser qu'une somme de valeurs négatives. Beaucoup trop de clichés ou d'idées reçus y sont accolés. Je pense que ce phénomène, en plus de faire parti de la culture du Calcio fait parti plus globalement de la société Italienne dans son ensemble, et que d'un côté, il nous fascine tous, plus ou moins, Tifosi que nous sommes.

 

Il n'y a qu'à voir le nombre de membres de ce forum qui arborent ici des avatars avec des photos colorés de Curva, soit par des Tifo soit par des pots de fumée ou autres fumigènes et drapeaux. Toi même dans ta signature d'ailleurs. Tout simplement car une grande Tifoseria, pour un club, participe à créer son identité, son histoire, et donne un sentiment de fierté aux autres supporters du club. Qui au moment de l'entrée des équipes ici ne se satisfait et ne s'extasie pas devant certains spectacles offerts par nos tribunes respectives ? Il n'y a qu'à prendre à ce titre le dernier derby Milanais avec les deux monstrueuses et magnifiques animations offertes par les Boy's San et les groupes Milanais. Sans ça, sans cette passion, sans ce spectacle qui participe à la fête, un derby ce serait quoi ? A mon sens pas grand chose.

 

Certes le phénomène Ultra' n'est pas à analyser que positivement, mais il doit au moins l'être au sens voulu par ceux qui sont à l'origine de ce phénomène, et non pas au sens que quelques nouveaux Tifosi ont essayé (et essaye encore) de lui faire prendre.

Être Ultra' représente un mode de vie, une sous culture, une passion pour son club et sa ville qui habite l'individu 7/7j, 24/24h.

Pour finir, je mettrai en avant l'exemple d'une des Tifoseria les plus reconnues d'Italie. Celle de l'Atalanta Bergamo. A titre individuel, je n'oublierais jamais l'immense solidarité qui c'était établie après le tremblement de terre de l'Aquila en 2009 où en plus d'être allé sur place afin d'aider les secours, les Tifosi de l'Atalanta avait organisé de nombreuses quêtes en plus d'une tombola afin de venir en aide aux victimes

 

Le phénomène Ultra, c'est aussi ça, de l'entraide et de la solidarité. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je trouve le mouvement Ultra espagnol bien plus intéressant car on y trouve bien plus de composantes de notre société en général et ils sont bien plus représentatifs des individus en général. le mouvement ultra Italien se résume à 70% par des curve blindées de fachos avec des messages clairement xénophobes et haineux...

 

Oui enfin en Espagne il y aussi des groupes ultras d'extrème-droite (Atletico Madrid, les Ultras Sur du Real, ou Saragosse plusieurs fois cités pour des cris de singes...). Après la différence avec l'Italie, c'est que les ultras "d'extrème gauche" sont en Liga (FC Séville, Rayo Vallecano, + le Deportivo qui va remonter) tandis qu'en Italie ils sont désormais tous dans les divisions inférieures (Livorno, Pisa, Ternana, Perugia, Empoli, Modena, Taranto, Cosenza...). Je m'interesse à ce mouvement mais c'est vrai que s'est trop infectés de groupes d'extrèmes droites, le pire c'est l'Europe de l'Est avec un hooliganisme très important (Pologne, Russie, Serbie, Rep.Tchèque...) .

Par contre, je ne connais pas trop les orientations politiques des groupes ultras allemands qui sont très importants actuellement, à part Sankt-Pauli :wub: .

 

Et en France ce qui est surprenant, c'est que des groupes ultras tels que ceux de l'OM, de Nimes ou de Metz (à un degré moindre) sont d'extrèmes-gauche, alors que le FN fait ses meilleures scores (au-niveau des grandes villes) dans ces villes-ci.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Oui enfin en Espagne il y aussi des groupes ultras d'extrème-droite (Atletico Madrid, les Ultras Sur du Real, ou Saragosse plusieurs fois cités pour des cris de singes...). Après la différence avec l'Italie, c'est que les ultras "d'extrème gauche" sont en Liga (FC Séville, Rayo Vallecano, + le Deportivo qui va remonter) tandis qu'en Italie ils sont désormais tous dans les divisions inférieures (Livorno, Pisa, Ternana, Perugia, Empoli, Modena, Taranto, Cosenza...). Je m'interesse à ce mouvement mais c'est vrai que s'est trop infectés de groupes d'extrèmes droites, le pire c'est l'Europe de l'Est avec un hooliganisme très important (Pologne, Russie, Serbie, Rep.Tchèque...) .

Par contre, je ne connais pas trop les orientations politiques des groupes ultras allemands qui sont très importants actuellement, à part Sankt-Pauli :wub: .

 

Et en France ce qui est surprenant, c'est que des groupes ultras tels que ceux de l'OM, de Nimes ou de Metz (à un degré moindre) sont d'extrèmes-gauche, alors que le FN fait ses meilleures scores (au-niveau des grandes villes) dans ces villes-ci.

 

Les groupes Ultras Allemands sont majoritairement apolitiques en Bundesliga. En revanche,dans les divisions inférieures, hormis le cas de Sankt-Pauli (extrême gauche) beaucoup ont des liens avec l'extrême droite. Plus on descend dans les divisions plus cette relation se vérifie (notamment en division 3). L'Union Berlin est souvent mis en avant pour les fans qui composent ces tribunes.

 

Pour le cas des tribunes Marseillaises que je connais bien, et pour cause, les groupes Ultra' ne sont pas d'extrême gauche. Seul les South Winners le sont (et encore, en apparence uniquement, les fait sont plus cocasses et risibles). Les autres groupes eux ont exclu la politique du stade avec comme seul mot d'ordre néanmoins le rejet du racisme sous quelques forme que ce soit.

Les bons scores du FN dans cette région eux, s'expliquent davantage par une ville profondément malade, tenu par la mafia et gangrené par la violence quotidienne que les pouvoirs en place (Gaudin, UMP) et Conseil Général (PS) n'arrivent et n'essayent pas de régler.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi j'ai quand même une question. La semaine dernière avec un pote, on a causé mouvements ultras en Italie et de la politique. Le sujet s'est dérivé sur l'Inter Milan. Personnellement, j'ai besoin de quelques avis interistes ici, je ne comprends pas comment les ultras de l'Inter (qui sont à majorité d'extrême-droite il faut le dire) peuvent supporter un club qui a pour nom : "Internazionale" ; soit l'hymne communiste. De plus, qu'il n'y a quasiment aucun italiens dans l'effectif de Moratti.

 

Je ne suis pas Interiste mais je vais essayer de te répondre. ;)

 

L'orientation politique initiale de la Curve Interiste répond en parti au contexte de la ville, mais aussi tout simplement à une mode, une certaine pensée des premiers leaders. Ces habitudes se sont enracinées (les Boy's sont un des groupes les plus ancien d'Italie, 1969), et cette seule pensée politique a de fait perdurer sans aucun changement éventuel au fil des années.

Il y a 5 groupes Ultra' dans la Curva Nord, tous ont la même orientation politique. Néanmoins celle-ci est plus ou moins marquée maintenant dans chacun de ces groupes du fait de la répression des intérêts financiers, ou des pressions du club.

 

Cette idéologie majoritaire s'est aussi développée en opposition à celle du cousin Milanais, tout simplement. Très marqué par les évènements de 68, la Curva Sud Milan est alors très clairement politiquement orientée à gauche, ce club étant beaucoup plus suivi par la classe ouvrière.

Pour l'Inter c'est l'inverse, l'image d'un club beaucoup plus bourgeois prédomine, avec de fait plus de gens de droite. A l'époque où la guerre entre "extrême politique" se développe, il est devenu assez courant pour les personnes se sentant concernés de venir faire vivre leur idéologie au stade afin de montrer leur combat et ceci à perdurer.

 

Le Mouvement Skin, très fort à Milan en 88, comme dans beaucoup de villes en Europe, à ensuite fait évoluer la situation du côté Milanais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Les groupes Ultras Allemands sont majoritairement apolitiques en Bundesliga. En revanche,dans les divisions inférieures, hormis le cas de Sankt-Pauli (extrême gauche) beaucoup ont des liens avec l'extrême droite. Plus on descend dans les divisions plus cette relation se vérifie (notamment en division 3). L'Union Berlin est souvent mis en avant pour les fans qui composent ces tribunes.

 

Je connais bien la situation en Allemagne, et il est vrai que la politisation des tribunes se fait très majoritairement dans les divisions inférieures. Cependant, il y a moins de kurves d'extrème-droite que tu semble le penser. Et je n'ai pas trop compris ton exemple du FC Union, tu pense que leur kurve est d'extrème-droite ?

Parce qu'à l'Union Berlin, c'est plutôt le contraire^^ Ce sont nos frères, les problèmes de racisme là-bas sont réglés et tranchés depuis 20 ans.

En fait, les kurves d'extrème-droite sont surtout localisées en ex-RDA, on est pas sans savoir qu'elle est plutôt défavorisée comparée à l'ouest. Donc Cottbus, Scheiss Rostock, Dresden, Chemnitz etc... sont en effet des repaires à zinas... Mais à l'opposé, St. Pauli, Union Berlin, et dans une moindre mesure Düsseldorf, Mainz, Eintracht Frankfurt, Duisburg sont antifa, et plutôt orientés à gauche.

  • Upvote 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je connais bien la situation en Allemagne, et il est vrai que la politisation des tribunes se fait très majoritairement dans les divisions inférieures. Cependant, il y a moins de kurves d'extrème-droite que tu semble le penser. Et je n'ai pas trop compris ton exemple du FC Union, tu pense que leur kurve est d'extrème-droite ?

Parce qu'à l'Union Berlin, c'est plutôt le contraire^^ Ce sont nos frères, les problèmes de racisme là-bas sont réglés et tranchés depuis 20 ans.

En fait, les kurves d'extrème-droite sont surtout localisées en ex-RDA, on est pas sans savoir qu'elle est plutôt défavorisée comparée à l'ouest. Donc Cottbus, Scheiss Rostock, Dresden, Chemnitz etc... sont en effet des repaires à zinas... Mais à l'opposé, St. Pauli, Union Berlin, et dans une moindre mesure Düsseldorf, Mainz, Eintracht Frankfurt, Duisburg sont antifa, et plutôt orientés à gauche.

 

Pardon, très grosse erreur de ma part que tu fais bien de corriger. :rolleyes: Confusion entre le Dynamo Berlin ancienne vitrine de la RDA, bastion des néo-nazis comportant de nombreux hooligans répertoriés. Et le Union Berlin club populaire et avant tout bon enfant.

 

Merci de la correction. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Salina

Moi j'ai quand même une question. La semaine dernière avec un pote, on a causé mouvements ultras en Italie et de la politique. Le sujet s'est dérivé sur l'Inter Milan. Personnellement, j'ai besoin de quelques avis interistes ici, je ne comprends pas comment les ultras de l'Inter (qui sont à majorité d'extrême-droite il faut le dire) peuvent supporter un club qui a pour nom : "Internazionale" ; soit l'hymne communiste. De plus, qu'il n'y a quasiment aucun italiens dans l'effectif de Moratti.

 

 

t'inquiètes j'ai jamais compris non plus...

 

 

Et en France ce qui est surprenant, c'est que des groupes ultras tels que ceux de l'OM, de Nimes ou de Metz (à un degré moindre) sont d'extrèmes-gauche, alors que le FN fait ses meilleures scores (au-niveau des grandes villes) dans ces villes-ci.

 

 

j'suis supporter Messin, pkoi tu dis a un degré moindre?? La Horda Frenetik est clairement antifa!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×