Jump to content
Calciomio

Nazionale

Recommended Posts

Le problème tactique sera d'éviter d'être prévisible et d'attaquer toujours par la gauche. L'ailier droit se trouve seul pour attaquer sans le soutien de son latéral et sera donc plus défensif.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 14 heures, mafiasarda a dit :

C'est terminé le football de haut niveau pour lui. Il n'a plus qu'à signer au Milan AC voire, pire que ça, à la Fiorentina.

L'équipe d'Italie en ce moment c'est pas du haut niveau, donc parfait.

Share this post


Link to post
Share on other sites

problème ou force? car si on prend l exemple des espagnols toutes les nations connaissaient la force de leur milieu de terrain et même en le renforcant, se faisaient manger. si les joueurs sont réguliers dans ce système (en l occurence spinazzola mais j y crois pas hein) les equipes adverses auront beau tenter de le contrer il n en seront pas capable. c est là tout le travail de Mancini de reussir à imposer cela.

apparement l equipe de france a joué en 3 5 2 je suis surpris de ce choix de deschamps est ce qu il sent la menace italienne?

sinon pour l avenir je suis d accord à 100% que barella utilise son coffre pour l instant alors quil a l intelligence de jeu et la technique pour évoluer n importe où au milieu.

si on tire des pnans sur la comète Mancini pourrait tenter de "revolutionner" le milieu en mettant 2 registi comme ceci et deux faux n°10

              *

   *         *          *

*      *          *          *

       *             *

              *

donnarumma

g. mancini bonucci bastoni(romagnoli)

florenzi biraghi

tonali barella

zaniolo (chiesa) insigne 

belotti

il faudra trouver des lateraux à la hauteur des attentes

Share this post


Link to post
Share on other sites

Di Lorenzo et Spinazzola me semblent tout indiqué dans cette composition. Je ne comprends pas qu'on puisse se passer du premier qui, sans être un crack, est un joueur de qualité avec un coffre indéniable. Pour le second, sans blessure il est de très loin le meilleur. Et en doublon Lazzarri (un peu comme Di Lorenzo, il mérite d'être considéré) et Emerson en attendant de voir Pellegrini. Ce sont tout les quatre des meilleurs footballeurs que ce que l'on a pu voir dernièrement.

 

Donnarumma Cragno Meret

Mancini Bastoni Bonucci Acerbi Izzo Romagnoli 

Di Lorenzo Lazzari Spinazzola Emerson Pellegrini Chiesa

Barella Verratti Sensi Tonali Pellegrini Locatelli Castrovilli (Zaniolo) 

Insigne Berardi Belotti Immobile

 

Je suis convaincu que le 3-5-2 est le dispositif qui permet d'optimiser les qualités de l'équipe tout en limitant les faiblesses. On a pas assez de bons ailiers (et une attaque très faible sur le papier) on a des latéraux qui sont meilleurs plus haut et le seul secteur où on commence a former mieux c'est au milieu. Nos centraux pour la majorité sont d'ailleurs plus a l'aise dans une défense a trois. Puis a défaut d'être hyper talentueux, je pense qu'il faut être solide, compact et incisif en contre. Conte est arrivé en quarts en 2016 avec ce module de jeu, et avec des joueurs moins bons que ça en majorité. 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

excellente compo. effectivement di lorenzo et lazzari semble toute indiqué pourtant je préfererais l emergence d un jeune qui serait d ore et déjà formater. luca pellegrini à un bel avenir donc pourquoi pas puis de l autre côté il eb faudrait un venu de nul part pour un peu de surprise (ex ghiglione).

etant donné qu on est un peu plus faible sur les côtés (pas assez de centre convaincant et pas toujours du talent a la reception) il y a possibilité de s en servir uniquement pour bloquer les lateraux en face et concentrer les forces au milieu. le systeme monegasque d il y a 3-4 ans (2 centraux-2recuperateurs qui fonctionnaient en "carré") mais mis en place offensivement.

par ex 

tonali barella

insigne chiesa

un carré offensif + un 9 et les 3 centraux qui se debrouilleraient derrierre. comme ça les lateraux n auraient pas besoin d être exceptionnels puisqu la fonction principale serait defensive les attaques passant par le centre.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Chiesa je ne le trouve vraiment pas assez bon pour jouer trop haut. Dans un rôle de piston un peu plus offensif dans une défense a trois serait sa meilleure place. Je reste dans l'idée que face a la faiblesse offensive du vivier Italien, il vaut mieux éviter d'insister sur des dispositifs reposant notamment sur la qualité des ailiers que nous n'avons pas. A l'inverse une organisation collective peut être tout aussi intéressante offensivement et ne reposant pas sur la (piètre) qualité des ailiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

ah et bien tu vois je pense l inverse je le vois bien se positionner à la manière d un insigne ou alors si le 3 5 2 est utilisé en soutient du 9. c est un garcon qui manque de confiance (en azzur)j ai peur que si on le coltine sur le long de la ligne de touche ce soit trop monotone. d autant que je trouve pas qu il fasse autant de difference que ça dans les un contre un. en etant plus  proche du but il aurait "l adrenaline" qui ferait electrochoc et le pousserait a marquer pour se mettre en confiance.

il remplirait bien le rôle de piston aussi mais faudrait qu il soit bien entouré/soutenu

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense que la Nazionale a les capacités pour jouer dans les 2 systèmes selon l'adversaire du moment. 

Si on est honnête on voit bien que le talent pur n'est pas le point fort de notre équipe, aucun joueur ne se détache vraiment et il faut construire les victoires sur un travail d'équipe. 

La force de l'Italie et Conte l'a prouvé c'est sa capacité tactique. Si l'implication est bonne elle peut mettre en déroute n'importe quelle équipe. J'ai vu la France face aux croates remporter un match où elle ne compte que sur le talent individuel mais en 352 on voit vite que tout le monde est perdu sur le terrain... 

L'Italie forte de Chiellini Bonucci peut jouer à 2 ou 3 défenseurs centraux. Les latéraux ont tous l'habitude d'évoluer dans les 2 schémas et au milieu c'est la même chose. 

Le vrai problème qui se pose c'est devant car Insigne si il a déjà joué en pointe comme second attaquant n'a jamais vraiment été capable de s'adapter et c'est la toute la question, si il a sa place assurée dans un 433, faut-il sacrifier le 352 pour Insigne ? Moi je dis que cela dépend de l'adversaire. 

Face à une équipe comme l'Espagne ou les latéraux sont cruciaux et où le milieu va te priver du ballon je pense que tu peux déjouer leurs plans en 352 avec une vraie verticalité dans le jeu et une ligne defensive de 5 qui laisse peu d'espace pour élargir le jeu. 

Si tu rencontres une équipe réputée plus faible ou moins joueuse tu peux revenir au 433 et ainsi prendre le jeu à ton compte comme on l'a vu face aux pays Bas. 

Cette capacité d'adaptation tactique peu d'équipes l'ont et savent en user au bon moment. Il se trouve que malgré la fin de l'ère defensive italienne qui est assez évidente, faute de grands défenseurs et faute de talents car si tu as Totti, Del Piero Pirlo tu peux toujours t'en remettre à eux, la tu ne les as pas donc tu t'adaptes.

Je me dis donc que Mancini devrait, surtout dans le cas où les 5 changement sont disponibles, pouvoir adapter son style de jeu, sa tactique et ses joueurs en fonction de l'adversaire ce qui permettrait de ne jamais être prévisible et surtout d'espérer gagner un titre. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

En tout cas, pour continuer à tacler mes ritaux préférés !! 
Vous avez vu le gamin en équipe de France, Camavinga ? Il a eu droit à sa 1ère titularisation contre la Croatie.  
Le gamin a l’air de pas être dégueulasse, la vache !! A voir, mais je le trouve très intéressant pour l’instant. On sent beaucoup de maturité dans son jeu et dans sa façon de tenter la passe, une frappe de balle...etc....il a sens du jeu. 
 

Quand on entend que certains se pose encore la question « pourquoi les clubs devraient former des jeunes Italiens ? ». 
J’me dis qu’on est vraiment d’une ambiguïté extrême. C’est beau d’avoir une belle équipe nationale. Et suis bien obligé de reconnaître que l’équipe France a beaucoup de qualité. Même si il y a une petite rivalité sympathique entre nous. 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rivalité sympathique ? Un mec comme Pazzo serait capable de te tuer à mains nues s'il te voit rentrer dans son boui boui avec un maillot de l'EDF.

Share this post


Link to post
Share on other sites

quelqu un a vu le match et pourrait faire une analyse rapide siouplait?

Share this post


Link to post
Share on other sites

ou longue hein c est encore mieux...afin d eviter le "des trinitos/seconds couteaux qui ont mis 6-0 aux moldaves..."

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 5 heures, Libero a dit :

ou longue hein c est encore mieux...afin d eviter le "des trinitos/seconds couteaux qui ont mis 6-0 aux moldaves..."

😄

 

Pas grand chose à dire. L'opposition était tellement faible.

Match maitrisé, comme tu peux t'en douter. Ce match a permis à Caputo, Cristante et Berardi d'inscrire leur premier but en sélection. Ainsi que la première sélection de Cragno, qui a remplacé Sirigu en seconde période. Ce dernier, a réalisé un bel arrêt en début de match.

El Shaarawy pas mal. Il a inscrit un doublé.

Bonne entrée de Grifo.

Voilà.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 17 heures, NL59 a dit :

😄

 

Pas grand chose à dire. L'opposition était tellement faible.

Match maitrisé, comme tu peux t'en douter. Ce match a permis à Caputo, Cristante et Berardi d'inscrire leur premier but en sélection. Ainsi que la première sélection de Cragno, qui a remplacé Sirigu en seconde période. Ce dernier, a réalisé un bel arrêt en début de match.

El Shaarawy pas mal. Il a inscrit un doublé.

Bonne entrée de Grifo.

Voilà.

je te remercie👍

content pour Berardi, je ne sais pas pour le contenu mais le fait de debloquer son compteur est positif.

ok c etait les moldaves mais je me souviens d une italie qui bataillait il n y a pas si longtemps face aux petits avec le resultat qu on connait en 2018.

bon si on remonte plus loin je me souviens aussi d une italie qui avait du mal à simposer en match amicaux et cartonnait en competition😄

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

On a souvent souffert contre les "petites nations". Voici quelques exemples :

- Malte-Italie en 1992 : victoire 2 à 1 avec Baresi exclu et Pagliuca qui arrête un pénalty.

- Géorgie-Italie en 1997 : un triste 0 à 0 avec Vieri, Zola puis Baggio et Inzaghi rentrés en jeu.

- Italie-Lituanie en 2006 : match nul deux mois après le sacre mondial.

Plus récemment , voici les exemples qui me viennent en tête :

- Italie-Arménie en 2013 : une victoire nous aurait permis d'être tête de série en 2014.

- Italie-Luxembourg 1 à 1 avant le mondial brésilien.

- Italie-Macédoine en 2017 1 à 1 avec le tristement célèbre Ventura  à la tête de la Nazionale.

Même Conte a connu sa purge en tant que sélectionneur en 2015 avec une victoire 1 à 0 contre Malte avec un but de Pellè entaché d'une main.

N'oublions pas que les victoires en amical comptent pour les classements et donc les tirages au sort.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Emission 359 : Pologne-Italie
12.10.20
Avec Superlio, Rko et mj

https://youtu.be/vi6665gKxRg

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le débat sur Immobile en Nazionale se poursuit. Il serait moins bon en Nazionale en raison du système de jeu de la Nazionale et du jeu voulu par Prandelli. Immobile, à Pescara, jouait dans un 4-3-3 et il plantait en serie b. Il joue mieux avec un autre attaquant ? C'est vrai, il était très bon avec Cerci en soutien au Torino et Caicedo le complète bien. Immobile est plus à l'aise avec une équipe jouant le contre pour attaquer des espaces. Cela se voit à la Lazio, cela s'est vu à l'euro 2016 avec sa bonne entrée contre la Belgique qui poussait pour égaliser. En Nazionale, il a souvent joué avec Belotti mais les deux se marchaient sur les pieds. De plus, à la Lazio, il a Luis Alberto en pourvoyeur. En Nazionale, on n'a pas ce milieu de terrain qui casse les lignes et fait les passes en profondeur. Jorginho et Verratti sont de bons manieurs de ballon mais ils ne servent pas forcément Immobile dans de bonnes conditions. Zaniolo ou Pellegrini pourraient être ce milieu capable de bien lancer Immobile. Les ailiers ne l'aident pas non plus forcément. Le point positif est qu'il a des occasions en Nazionale (il suffit de voir les deux matchs contre les Pays-Bas) alors que dans une bonne partie des matchs de l'ère Mancini il n'en avait pas.

L'efficacité n'était pas au rendez-vous face aux Pays-Bas mais tous les attaquants ont connu un manque de réalisme. Je me souviens par exemple d'Inzaghi contre la Turquie à l'euro 2000 (sur ce match il peut finir meilleur buteur de l'euro).

Immobile n'a pas eu son match référence en Nazionale, un match où il permet à la Nazionale de passer un tour ou de se qualifier pour une phase finale. On aura peut-être un discours différent dans un mois s'il est décisif contre la Pologne et permet à la Nazionale de remporter sa poule.

En ce moment, on parle beaucoup de Caputo qui marque beaucoup et sait jouer dans un 4-3-3 dans une équipe qui a la volonté de produire du jeu comme celle de Mancini. Pourquoi pas ? On compare Caputo à Schillaci mais ce dernier était plus jeune en 1990 et avait bénéficié de la méforme de Vialli, de l'inefficacité de Carnevale et n'oublions pas que sa Nazionale jouait à domicile et qu'il jouait en pointe avec Baggio  (sauf contre l'Argentine où Vicini l'associa à Vialli) avec Giannini en 10 et un ailier virevoltant comme Donadoni. La Nazionale actuelle n'a pas de Baggio ni de 10 à la hauteur de Giannini et surtout aucun des ailiers ne vaut le Donadoni des années 1990.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

En suivant la serie A, je me dis que Petagna et surtout Okaka seraient utiles en Nazionale. Je pense surtout à Okaka qui marque peu mais joue pour l'équipe et ouvre des espaces pour l'autre attaquant. Petagna faisait la même chose à l'Atalanta. Historiquement, on a souvent eu des "arieti", des attaquants puissants, capables de jouer dos au but et de peser sur les défenses : Graziani, Casiraghi, Ravanelli, Vieri, Toni, Pellè plus récemment. Ils ont été utiles en Nazionale (Ravanelli à un degré moindre, cependant, il a été performant dans les éliminatoires de l'euro 96 et du mondial 98).

Concernant le milieu, on a l'embarras du choix, si on joue avec trois milieux. Espérons que Jorginho soit meilleur que lors des matchs d'octobre car je vois mal Mancini le mettre sur le banc.

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Petagna je conçois que son profil laisse perplexe, moi le premier, mais franchement depuis la blessure de Pavoletti (que je voyais bien dans le groupe pour l euro) il y aurait bien besoin d un "bourrin"

Share this post


Link to post
Share on other sites

Parce que Belotti est subtile ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mancini veut absolument garder son 4-3-3. Pourquoi ne pas mettre Belotti en pointe avec Immobile qui tourne autour de lui et un ailier comme Chiesa  ? Lippi a bien joué avec Vialli-Ravanelli-Del Piero en 1995-1996. Un trident n'est pas forcément composé d'ailiers.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Belotti n est pas aussi manchot qu il n y parait. il a une bonne conduite de balle, sait faire de très belles passes, il a la vision du jeu, joue avec ses partenaires... Son physique de "bossu" est un peu trompeur. 

Mancini desequilibre dejà son 4-3-3 puisque un des lateraux se retrouve beaucoup plus haut. c est un pari à faire, mais il pourrait aussi desequilibrer sa ligne d attaque en mettant Insigne-Immobile-Belotti et sur le coté droit (qui serait vacant du coup) mettre un chiesa un peu moins haut (ça tombe bien il est travailleur) et verratti-barella au milieu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 26/10/2020 à 15:31, Libero a dit :

Belotti n est pas aussi manchot qu il n y parait. il a une bonne conduite de balle, sait faire de très belles passes, il a la vision du jeu, joue avec ses partenaires... Son physique de "bossu" est un peu trompeur.

Ça reste tout de même un cas gratiné d’épiphysite vertébrale (maladie de Scheuermann). :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites
Citation

"L’Italia è il paese dell’arte e della cultura, ma nel calcio è quello del risultato.

Prima c’erano Rivera, Baggio, Maldini, Baresi... siete un popolo supertalentuoso.

Il fatto è che avete un po’ tradito arte e talento sviluppando, primi al mondo, concetti tattici e di gioco collettivo che sono stati portati all’esasperazione: così, senza lavoro individuale nei vivai, i talenti non sviluppano il loro potenziale negli anni formativi.

Si trascura troppo l’uno contro uno in ambedue le fasi. È gravissimo.

Diventa dura produrre così nuovi Totti e Del Piero, perciò passano quasi 15 anni da Pirlo a Verratti.

Bisogna produrre giocatori, non risultati, almeno nei vivai.

Ripetere il 2006 sembra dura, ma lo sembrava anche nel 2006. L’Italia è l’Italia, malgrado il drammatico calo di qualità.

La sua colpa è stata non investire e programmare quand’era nello splendore calcistico e finanziario, quando ospitava Ronaldo e Zidane: ha pensato di poter dominare sempre, ma non era più l’Nba del calcio. La storia del calcio segue quella politica: improvvisazione, creatività, programmi zero".

[Zvonimir Boban]

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×