Jump to content
Calciomio

Nazionale

Recommended Posts

il y a 30 minutes, Superlio a dit :

Erreurs en faveur de l' Italie en coupe du monde

3) Tassotti et son coup de coude non sanctionné en 1994

Où est l'erreur ? Un coup de coude au visage d'un Espagnol ne devrait jamais être sanctionné. Surtout si ledit Espagnol est un futur entraîneur de la Roma. :ninja:

1402786181_401943_1402786302_doscolumnas

:wub_anim:

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 21 minutes, Superlio a dit :

5) But valable de Vieri  contre la Croatie en 2002

6) But valable de Materazzi  contre la Croatie en 2002

7) But valable d'Inzaghi contre le Mexique en 2002

8 ) But valable de Montella contre le Mexique

9) Expulsion injuste de Totti contre la Corée

10) But refusé à Tommasi en 2002

La c est du « grand art ». Il Faudrait vérifier avec les archives, mais franchement ça m étonnerait qu une autre nation se soit autant fait volée au cours d une seule compétition.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superlio a dit :

Erreurs en faveur de l' Italie en coupe du monde

3) Tassotti et son coup de coude non sanctionné en 1994

Parmi les rares erreurs qui ont avantagées l Italie, c est probablement la plus scandaleuse pour moi. Le coup de coude se passe dans la surface de réparation et Luis Enrique a le nez en sang: il y aurait du avoir penalty pour l Espagne et expulsion de tassotti.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 7 minutes, SCed a dit :

Où est l'erreur ? Un coup de coude au visage d'un Espagnol ne devrait jamais être sanctionné. Surtout si ledit Espagnol est un futur entraîneur de la Roma. :ninja:

1402786181_401943_1402786302_doscolumnas

:wub_anim:

😂 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Superlio a dit :

14) Expulsion injustifiée de Marchisio en 2014

15) Suarez et sa morsure en 2014

Par rapport à l évolution de l arbitrage de ces dernières années (plus sévère), l expulsion de marchisio ne m a pas choqué.                                                              Par contre, c est clair que le « cannibale » suarez aurait du être expulsé.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Superlio a dit :

Erreurs contre l'Italie en coupe du Monde :

9) Expulsion injuste de Totti contre la Corée

 

2 en 1 pour ce numéro 9 : pénalty non sifflé sur Totti, donc.

Et tu peux ajouter Maldini qui se fait défoncer la tête par un Coréen d'un coup de pied volontaire

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

En 2004, Totti aurait dû être expulsé pour un crachat sur Poulsen, il sera suspendu aprés le match par la vidéo.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 12 minutes, italia1982 a dit :

sans compter un tirage au sort "bizarre" pour le mondial 2014 !

A ce niveau c'était pas bizarre c'était un vol !!!! 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Concernant les euros :

Erreurs en faveur de l'Italie

1) Pénalty obtenu par Inzaghi contre la Turquie en 2000

2) Main non sanctionnée de Bonucci en finale de l'euro 2012

Erreurs contre l'Italie

1) Euro 88 : Zenga sanctionné pour un nombre excessif de pas dans sa surface ! Sur le coup franc Brehme marque !

2) Euro 2004 : "biscotto" entre Danois et Suédois

PS : d'après la "jurisprudence Materazzi" 2006, Poulsen, qui a provoqué Totti durant tout le match, aurait dû avoir deux matchs de suspension.

3) Euro 2008 : but valable de Toni contre la Roumanie

Pour en revenir à 2002, les buts valables contre la Croatie ont eu une influence considérable sur le destin de l'Italie dans ce mondial. Sans cela, la Nazionale battait les Croates et pouvait faire tourner contre le Mexique. Je rappelle que Nesta aggrave ses blessures en jouant contre le Mexique et Cannavaro prend un jaune contre les Mexicains ce qui lui a valu une suspension en huitième de finale. En cas de qualification déjà en poche avant le troisième match, Trapattoni aurait pu économiser plusieurs cadres...

Concernant l'euro 2004, on paie le "biscotto" et surtout les erreurs de Trapattoni. Ce dernier avait laissé à la maison Gilardino, De Rossi et surtout Baggio. Il s'est basé sur son groupe et des joueurs qui avaient brillé en 2002-2003 mais en 2004 Vieiri et Del Piero étaient hors de forme. Il a titularisé au milieu lors du premier match Zanetti-Perrotta alors qu'il avait Pirlo et Gattuso...

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 25/03/2020 à 20:46, Kaprischöffen a dit :

Des choix controversés du Trap : Gattuso et Pirlo remplaçants lors du premier match, sélection de Corradi et Di Vaio qui étaient bons sans plus, un Vieri dans une phase descendante et qui était titulaire, insistance sur Del Piero. 'Heureusement' que Totti fut suspendu sinon on aurait jamais vu Cassano

 

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superlio a dit :

Pour en revenir à 2002, les buts valables contre la Croatie ont eu une influence considérable sur le destin de l'Italie dans ce mondial. Sans cela, la Nazionale battait les Croates et pouvait faire tourner contre le Mexique. Je rappelle que Nesta aggrave ses blessures en jouant contre le Mexique et Cannavaro prend un jaune contre les Mexicains ce qui lui a valu une suspension en huitième de finale. En cas de qualification déjà en poche avant le troisième match, Trapattoni aurait pu économiser plusieurs cadres...

Du coup si l Italie avait eue un « arbitrage normal» au premier tour, elle aurait affrontée les états-unis à la place de la Corée du Sud en huitièmes, c est ça? Un boulevard était donc ouvert devant elle...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Superlio a dit :

Concernant l'euro 2004, on paie le "biscotto" et surtout les erreurs de Trapattoni. Ce dernier avait laissé à la maison Gilardino, De Rossi et surtout Baggio. Il s'est basé sur son groupe et des joueurs qui avaient brillé en 2002-2003 mais en 2004 Vieiri et Del Piero étaient hors de forme. Il a titularisé au milieu lors du premier match Zanetti-Perrotta alors qu'il avait Pirlo et Gattuso...

Une Italie (Et un trap) particulièrement médiocre lors de cet euro 2004.                                         Ce premier match contre le Danemark, mon dieu quelle purge (c est l un des pires matchs que j ai vu de l Italie dans une compétition internationale)!                                  Hormis la « révélation » cassano, cette équipe ne dégageait rien et ne faisait rien espérer (contrairement à celle de 2002 qui avait vraiment quelque chose). Le « biscotto » est anecdotique pour ma part, C est une belle excuse pour cacher sa médiocrité.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Les années Trapattoni furent très grande déception. Le Trap avait hérité de tout le très bon travail de Dino Zoff : une deuxième place à l'Euro 2000 (sans Vieri et Buffon), un système de jeu consolidé(3-5-2), les éclosions de Totti et Fiore, les certitudes de la défense à 3. De plus, l'under 21 était championne d'Europe avec les Pirlo, Gattuso, Zambrotta, Baronio...

Il y avait tout pour faire de belles compétitions. La qualification pour le mondial 2002 fut une formalité dans une poule très faible (Hongrie, Lituanie même si on fait 0 à 0 là-bas, Géorgie, Roumanie,...). Au niveau des convocations, il a mis de côté Baggio, Hubner (capocannoniere), Fiore (éclosion de Doni) et Tacchinardi. Outre les graves erreurs d'arbitrage, Trapattoni change son système de jeu avant la compétition en passant au 442 car il redoutait le latéral gauche équatorien !

Son coaching a été aussi désastreux. Contre la Corée, il fait sortir un attaquant (Del Piero) pour garder le score et garde un Vieri très éprouvé (sur le banc tu as Montella, Delvecchio et Inzaghi).

Le début des qualifications pour l'euro 2004 fut pénible avec des purges à l'automne 2002 ( matchs contre l'Azerbaijan, le Pays de Galles avec une défaite et un nul contre la Serbie). Nouveau système de jeu : 4-2-3-1 : Vieri en pointe et une ligne de 3 derrière lui (Camoranesi-Totti-Del Piero) et un milieu Zanetti-Perrotta. Cela marche pour 2003 mais un an plus tard Del Piero, Vieri, Zanetti et Camoranesi ne sont pas en forme et sortent d'une saison difficile au niveau collectif et individuel. A l'euro 2004, il met de côté De Rossi, Gilardino et Baggio... La suspension de Totti l'oblige à miser sur Cassano-Vieri -Del Piero. Le premier fut une satisfaction mais les deux autres ont été très décevants.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 15 minutes, Superlio a dit :

Outre les graves erreurs d'arbitrage, Trapattoni change son système de jeu avant la compétition en passant au 442 car il redoutait le latéral gauche équatorien !

Sérieux! le passage au 442 était dû à ça (je me suis toujours interrogé Sur ce changement de système de dernière minute, alors qu’il n avait jamais joué comme ça auparavant)? Avec l équipe monstrueuse qu il avait entre les mains ?                                                                           Eh ben, cela me conforte encore plus dans mon idée que certains sélectionneurs sont les premiers «torpilleurs » de la nazionale...

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 17 minutes, Superlio a dit :

Son coaching a été aussi désastreux. Contre la Corée, il fait sortir un attaquant (Del Piero) pour garder le score et garde un Vieri très éprouvé (sur le banc tu as Montella, Delvecchio et Inzaghi).

Montella totalement sous exploité en sélection, alors qu il était énorme en club à l époque (et excellent lors de sa seule entrée en jeu dans ce mondial, face au Mexique).                                                   Pour moi, montella est (avec signori) le plus gros gâchis de la nazionale parmi les attaquants que j ai connu.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 43 minutes, Superlio a dit :

et un milieu Zanetti-Perrotta. 

Un milieu que je trouvais médiocre (faut dire que j ai franchement jamais été fan de ces 2 joueurs).                                                Il y avait bien  mieux en Italie à l époque, entre les gattuso, tacchinardi, tommasi, et bien sûr Pirlo et fiore (même si ces 2 là avaient des profils différents). 

  • Like 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Trapattoni utilise pour la première fois son 4-4-2 en Angleterre dans un match amical gagné 2 à 1 (doublé de Montella). Contre l'Equateur, il conserve ce schéma pour bloquer le latéral équatorien Dela Cruz. D'un point de vue tactique, la paire Doni-Maldini devait le bloquer. L'idée était aussi de faire jouer Totti en mezzapunta pour bien servir Vieri.

Concernant Montella, il n'a pas vraiment eu sa chance dans les compétitions (en 2000 il n'est titulaire que contre la Suède avec une passe décisive pour Del Piero).

Je citerai aussi Enrico Chiesa très en forme en 1996, buteur contre les Tchèques. Sacchi le fait rentrer tard contre l'Allemagne alors que Zola, après son pénalty raté, avait disparu des radars...

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Oui chiesa, superbe attaquant aussi, et effectivement très en forme en 95-96 (il avait explosé à la samp cette saison la).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 8 heures, yuri a dit :

Un milieu que je trouvais médiocre (faut dire que j ai franchement jamais été fan de ces 2 joueurs).                                                Il y avait bien  mieux en Italie à l époque, entre les gattuso, tacchinardi, tommasi, et bien sûr Pirlo et fiore (même si ces 2 là avaient des profils différents). 

oui je n avais pas compris non plus l intérêt de mettre ces 2 joueurs c était une belle déception

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Zanetti avait les faveurs du Trap. En 2002, Di Biagio se blesse dès le premier match, le Trap fera aussitôt confiance à Zanetti plutôt qu'à Gattuso (qui sera sur le banc) pour jouer aux côtés de Tommasi. Le mondial de Zanetti a été plutôt satisfaisant, il a été considéré comme le meilleur joueur italien contre la Corée  (voici les pagelle de la Gazzetta : ZANETTI 8 - Migliore in campo. Impressionante per come riusciva a trovarsi in ogni parte del campo in un baleno. Ha salvato situazioni intricate nella nostra area e subito dopo era nella metà campo avversaria a rubar palla e a portare in avanti la squadra. Un mostro )

Perrotta était une révélation au Chievo. Mais je pense que son coéquipier Eugenio Corini aurait mérité d'être appelé au moins dans un match amical avant le mondial 2002. L'association Zanetti-Perrotta a bien marché dans les qualifications de l'euro 2004 mais les adversaires étaient le Pays de Galles, l'Azerbaijan, la Serbie.. Contre le Danemark, le milieu italien a été mangé par le milieu danois.

Souvent interrogé par la presse italienne sur son choix de laisser Pirlo sur le banc, Trapattoni disait tout le temps que Pirlo bouleverserait l'équilibre tactique de son 4-2-3-1. Il n'avait fait jouer Pirlo que lors de matchs amicaux où Zanetti était indisponible. Il fit jouer Pirlo contre la Suède en 2004 puisque Zanetti était blessé et qu'il fallait aussi changer de système et gagner ce match.

Lippi, en septembre 2004, avait commencé son mandat par un 4-4-2 avec un milieu Zambrotta-De Rossi-Gattuso-Fiore. Mais très vite, il a mis Pirlo devant la défense et a installé Totti en 10.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Superlio a dit :

Lippi, en septembre 2004, avait commencé son mandat par un 4-4-2 avec un milieu Zambrotta-De Rossi-Gattuso-Fiore. Mais très vite, il a mis Pirlo devant la défense et a installé Totti en 10.

En parlant de ça, est-ce que tu sais pourquoi Lippi a écarté fiore quasiment dès sa prise de fonction?                                      On sait que certaines mises à l écart étaient dues à des « mauvaises relations » (Panucci, cassano, miccoli,...), mais pour fiore ça m avait étonné, et je ne me souviens plus si c était du à ça ou autre chose.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Fiore avait fait l'euro 2004, il jouait sur les côtés et ne comprenait pas que Trappatoni lui préfère Camoranesi alors qu'il s'estimait plus en forme que lui. Lippi a convoqué Fiore au début de son mandat. Lors du match en Islande (en août 2004), il l'a fait joué en 10 derrière le duo Bazzani-Di Vaio puis il a joué en milieu gauche contre la Norvège et l'a fait entrer en cours de jeu contre la Slovénie en octobre 2004.

Je pense que Fiore a payé des performances en dents de scie à Valence en 2004-2005. Lippi lui a alors préféré Esposito (16 buts en championnat en 2005 à Cagliari), Camoranesi revenu à son meilleur niveau et Aimo Diana, régulier avec la Samp (et buteur en novembre 2005 contre la Côte d'Ivoire).

Pour la saison 2005-2006, Fiore joue à la Fiorentina et fait une bonne saison mais il doit aussi faire face au retour de Perrotta qui bénéficie de la bonne saison de la Roma et de son exposition dans le système de Spalletti à la Roma.

 

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 40 minutes, Superlio a dit :

Fiore avait fait l'euro 2004, il jouait sur les côtés et ne comprenait pas que Trappatoni lui préfère Camoranesi alors qu'il s'estimait plus en forme que lui. 

Pour le coup il avait raison fiore.

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 42 minutes, Superlio a dit :

Fiore avait fait l'euro 2004, il jouait sur les côtés et ne comprenait pas que Trappatoni lui préfère Camoranesi alors qu'il s'estimait plus en forme que lui. Lippi a convoqué Fiore au début de son mandat. Lors du match en Islande (en août 2004), il l'a fait joué en 10 derrière le duo Bazzani-Di Vaio puis il a joué en milieu gauche contre la Norvège et l'a fait entrer en cours de jeu contre la Slovénie en octobre 2004.

Je pense que Fiore a payé des performances en dents de scie à Valence en 2004-2005. Lippi lui a alors préféré Esposito (16 buts en championnat en 2005 à Cagliari), Camoranesi revenu à son meilleur niveau et Aimo Diana, régulier avec la Samp (et buteur en novembre 2005 contre la Côte d'Ivoire).

Pour la saison 2005-2006, Fiore joue à la Fiorentina et fait une bonne saison mais il doit aussi faire face au retour de Perrotta qui bénéficie de la bonne saison de la Roma et de son exposition dans le système de Spalletti à la Roma.

 

Merci pour les explications.👍

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×