Jump to content
Sign in to follow this  
Passione

La mauvaise foi du tifoso

Recommended Posts

bonne idée, ça détendra un peu l'atmosphère.

 

Détendre l'atmosphère...C'est quelque chose qu'il faudrait faire plus souvent sur ce forum. Je veux dire, franchement, ce forum est, dans une proportion très élevée, un terreau de haine, de négativité et de frustrations.

Qu'elle soit sciemment exprimée, ou au détours d'une pique, ou d'un troll, ou d'un raisonnement sophiste, ou d'une ironie mal placée, qu'elle soit cachée ou assumée...la négativité tient une place importante ici.

Au lien d'être un lieu convivial de vivre ensemble, de partage autour d'une passion commune. Combien de fois venons - nous ici pour nous détendre, l'esprit calme et tranquille, avant de nous retrouver à :

- lire un débat enflammé dénué de nuances ou de compromis. Le posteur cherche rarement à comprendre l'autre, on sent la division, le mur de béton qui sépare les certitudes des uns et des autres. Division alors que ce lieu devrait au contraire rapprocher, promouvoir du positif, pour qu'y être présent soit synonyme de bien être, de repos après une journée de travail et pas d'aminosité distillée à tous les coins. La haine, la frustration, les débats rugueux, il y'en a bien suffisamment un peu partout dans la vie réelle et dans les médias pour qu'on soit déçu d'en retrouver un étalage ici.

- en venir à participer nous même à un débat stupide alors que notre intention était de dialoguer paisiblement autour de notre passion. Mais la négativité appelle la négativité. Quand on lit quelque chose de négatif, on éprouve une réaction, qu'on le veuille ou non. Pour certains, c'est une réaction très faible, pour d'autres c'est une réaction plus forte. Mais quoiqu'il en soit, il y'a une réaction négative. Il est strictement impossible de rester 100% positif lorsqu'on est confronté à de la négativité. Et c'est pourquoi je m'inclue évidemment dans ceux qui propagent cette négativité. C'est ma façon de répondre à quelque chose de négatif. Mais c'est aussi pour ça que j'ai quitté le forum pendant quelques mois et que je vais le quitter à nouveau.

 

Vous me direz que j'exagère. Probablement un peu. Mais je crois que beaucoup sont d'accord avec moi, au fond. Beaucoup sont déçus du niveau de négativité ici, beaucoup aimeraient que l'ambiance y soit plus fraternelle, plus tranquille, sans prise de tête, beaucoup aimeraient pouvoir échanger tranquillement avec les autres, beaucoup aimeraient lire des messages positifs. J'en suis certain. Ce forum, c'est parfois un champ de batailles avec quelques accalmies de temps à autre, alors que ce devrait être une aire de repos où l'on vient s'amuser tranquille et prendre du bon temps. Et si débat il y'a, si argumentation il y'a, qu'elle soit teintée d'intelligence, de remise en question, de nuance de son propos, et avec une projection positive sur son interlocuteur, un peu de compassion aussi. Le chambrage bon enfant, ça passe, mais ici, on sent souvent la haine derrière le chambrage, et c'est insupportable. Les gens qui quittent définitivement ce forum, c'est sûrement pour de telles raisons, parce que si l'atmosphère y était paisible, ils passeraient y faire un tour de temps à autre, mais dans l'état des choses telles qu'elles sont, il n' y a pas grand intérêt. Même des forumeurs comme Jun et Nino, connus pour leur calme et leur sang froid, arrivent à les perdre parfois, c'est rare mais ça ne devrait pas arriver, pas sur un forum de foot, pas alors qu'on vient se détendre ici.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous laisse là-dessus.

 

Le vrai (et seul) chef-d'oeuvre de ce topic

 

Je m'en vais vous conter une légende qu'on ne conte plus, celle du chevalier Dante.

 

Dante était un jeune homme, juste un jeune homme qui vivait paisiblement sur le topic Juventus, village le plus riche, le plus peuplé et le plus développé du Saint Empire Calciomio. Il avait là-bas le loisir d'apprendre l'art de la joute verbale auprès des plus grands maîtres, bien qu'ayant peu de goût pour ces effusions de sang grammatical et orthographique. Mais le jeune Dante avait des idéaux, il exigeait de lui-même d'être en mesure de défendre ce qui lui est cher : la justice. La justice arbitrale mais aussi le droit de chacun à faire des déclarations enflammées pour son club.

 

Il s'avéra être un véritable surdoué, assimilant les leçons des plus grands, des plus prestigieux paladins : la technique "mdr mecton" du rebelle pinelli fut une formalité, tandis que Jun l'introduisit dans le milieu de la justice avec sa botte secrète ":lol:". La réticence de Dante au carnage et aux atrocités était une réelle faiblesse, c'est pourquoi SetteB et Ercole lui montrèrent des photos de Charleroi, ce qui eut pour effet de rendre Dante absolument insensible aux nausées inhérentes aux champs de batailles littéraires jonchés de cadavres. Dame Hajar lui fit réviser son histoire du football italien tandis que les vétérans yuri, Nino et Dandy s'occupèrent de lui enseigner respectivement la nostalgie, la longévité et l'optimisme. Enfin les deux troubadours Rem et mafiasarda proposèrent de lui inculquer l'art du troll mais Dante ne voulait pas tomber si bas.

 

Mais les derniers mots de maître Nino (les derniers en date hein, Nino n'est pas mort) résonnaient dans le coeur du preux Dante. "Nous t'avons enseigné tout ce que nous savons, mais tu dois trouver ta propre voie, tu es l'espoir du topic Juventus, l'âme de Del Piero vit en toi." Le vieux maître avait raison. Dante devait s'affranchir des carcans de la concision tout en retenant l'essentiel des enseignements reçus.

 

Il entendit parler d'un autre apprenti qui faisait ses classes pour devenir chevalier du topic, un certain black&white et ses méthodes l'impressionnèrent beaucoup. Ces pâtés de texte, ces débats interminables, ces étalages verbeux pour ne rien dire inspiraient Dante. Cependant, les idéaux des deux écuyers différaient : b&w se caractérisait par des sautes d'humeurs, un esprit conquérant et bagarreur, il mettait sa plume au service du chaos et Dante ne voulait pas de ça. Il voulait écrire l'amour, il voulait écrire la vie, il voulait écrire la Juventus tel le mythique poète Jean-Sébastien dans son anthologie "On vous mange".

 

Cette prise de conscience ébranla Dante. Le football italien n'était pas que passion. Il y avait de l'animosité dans l'air. D'autant plus que durant cette période, le topic Juventus subit les attaques et pillages de hordes de brigands haineux tels que la bande des licornes de Romanista75, le duo maléfique Vince et Val', les fachosphériques Bordi et Niko, Pazzo et sa cave à vin, le mage Yassine et son sort de disparition... Trop pour Dante. Il repoussait vaillamment un assaut au nord et un autre suivait au sud-est, les adversaires étaient féroces.

 

Il dut se rendre à l'évidence : il avait échoué, non seulement à répandre l'amour, mais aussi à défendre son topic. La honte le submergea et dans un accès de désespoir, il s'en alla du pays pendant deux ans. Oh je sais ce que vous allez me dire, certains prétendent l'avoir vu ou entendu au détour d'un topic déplorer la décadence de Calciomio, certes, mais personne n'a pu le prouver, probablement des rumeurs de bistrot ("Au bistrot du topic Lazio, on boit au goulot." Ouvert h24, fermé le dimanche matin, happy hour à 22h.)

 

Il vécut ainsi la vie de vagabond pendant deux ans, étudiant d'autres pays, d'autres peuples, d'autres mondes, d'autres dimensions, d'autres plans.

 

Pendant ce temps, un fléau s'était réveillé dans les plaines verdoyantes de Calciomio. BURUNDI (les majuscules, c'est pour illustrer sa puissance), un dragon immortel que l'on croyait imaginaire, une histoire pour faire peur aux enfants, profita de l'absence de Dante pour terroriser le topic Juventus. Pas directement, mais en dévastant chaque article, chaque une de Tuttosport, chaque actualité attenants au paisible village bianconero. Rien ne résistait à son souffle brûlant et personne n'était de taille à se mesurer à lui, si bien que le vieux sage Nino tenta à plusieurs reprises de pactiser avec lui pour obtenir la fin des hostilités : Hajar et pinelli furent sacrifiés pour calmer l'ire de BURUNDI, en vain.

 

Dante ne pouvait laisser les siens disparaître et décida de revenir à Calciomio pour une ultime mission sacrée. Lui aussi avait acquis le don d'immortalité : il savait qu'il était impossible de terrasser un dragon qui ne peut mourir, mais l'important était de sauver son topic. Ainsi il se résolut à se lancer dans un affrontement éternel avec BURUNDI le millénaire, pour que ceux qu'il aime puissent vivre en paix.

 

Nous sommes en 2951 et la paix n'est jamais vraiment revenue pour les Juventini, ils sont toujours tourmentés par des malfrats et leurs polémiques arbitrales, mais ils ont appris à vivre avec, à gérer, à se défendre.

 

Il se dit que Dante et BURUNDI se battent toujours sur le topic de la mauvaise foi, une terre depuis longtemps perdue, une légende que quelques vieillards content à leurs petits-enfants.

  • Upvote 1
  • Downvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

je ne m'y connais pas en jeu video..... :smileJap:

t'es trop vieux pazzo. :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Black&white ton texte ressemble à du Marie Claire ou Femme Actuelle :lol:

 

Jun n'est pas méchant mais c'est souvent le premier à lancer des piques hystériques assez grossières.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu t'excuses pour quoi Dante ? Qu'est-ce que je devrais dire moi ?

 

Personne n'est responsable de l'ambiance souvent délétère de ce forum. C'est une responsabilité commune, générale. C'est la vague qui emporte les uns et les autres là où ils ne voulaient pas se trouver. On est tous, à un moment ou un autre, à un degré plus ou moins élevé, pris dans cette vague, moi le premier. Et malheureusement, je ne vois pas comment l'ambiance du forum pourrait changer. Est-ce que c'est consubstantiel du fait que plusieurs tifoserie extrêmement rivales y cohabitent, peut - être, et dans ce cas, il n'y a rien à faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Détendre l'atmosphère...C'est quelque chose qu'il faudrait faire plus souvent sur ce forum. Je veux dire, franchement, ce forum est, dans une proportion très élevée, un terreau de haine, de négativité et de frustrations.

Qu'elle soit sciemment exprimée, ou au détours d'une pique, ou d'un troll, ou d'un raisonnement sophiste, ou d'une ironie mal placée, qu'elle soit cachée ou assumée...la négativité tient une place importante ici.

Au lien d'être un lieu convivial de vivre ensemble, de partage autour d'une passion commune. Combien de fois venons - nous ici pour nous détendre, l'esprit calme et tranquille, avant de nous retrouver à :

- lire un débat enflammé dénué de nuances ou de compromis. Le posteur cherche rarement à comprendre l'autre, on sent la division, le mur de béton qui sépare les certitudes des uns et des autres. Division alors que ce lieu devrait au contraire rapprocher, promouvoir du positif, pour qu'y être présent soit synonyme de bien être, de repos après une journée de travail et pas d'aminosité distillée à tous les coins. La haine, la frustration, les débats rugueux, il y'en a bien suffisamment un peu partout dans la vie réelle et dans les médias pour qu'on soit déçu d'en retrouver un étalage ici.

- en venir à participer nous même à un débat stupide alors que notre intention était de dialoguer paisiblement autour de notre passion. Mais la négativité appelle la négativité. Quand on lit quelque chose de négatif, on éprouve une réaction, qu'on le veuille ou non. Pour certains, c'est une réaction très faible, pour d'autres c'est une réaction plus forte. Mais quoiqu'il en soit, il y'a une réaction négative. Il est strictement impossible de rester 100% positif lorsqu'on est confronté à de la négativité. Et c'est pourquoi je m'inclue évidemment dans ceux qui propagent cette négativité. C'est ma façon de répondre à quelque chose de négatif. Mais c'est aussi pour ça que j'ai quitté le forum pendant quelques mois et que je vais le quitter à nouveau.

 

Vous me direz que j'exagère. Probablement un peu. Mais je crois que beaucoup sont d'accord avec moi, au fond. Beaucoup sont déçus du niveau de négativité ici, beaucoup aimeraient que l'ambiance y soit plus fraternelle, plus tranquille, sans prise de tête, beaucoup aimeraient pouvoir échanger tranquillement avec les autres, beaucoup aimeraient lire des messages positifs. J'en suis certain. Ce forum, c'est parfois un champ de batailles avec quelques accalmies de temps à autre, alors que ce devrait être une aire de repos où l'on vient s'amuser tranquille et prendre du bon temps. Et si débat il y'a, si argumentation il y'a, qu'elle soit teintée d'intelligence, de remise en question, de nuance de son propos, et avec une projection positive sur son interlocuteur, un peu de compassion aussi. Le chambrage bon enfant, ça passe, mais ici, on sent souvent la haine derrière le chambrage, et c'est insupportable. Les gens qui quittent définitivement ce forum, c'est sûrement pour de telles raisons, parce que si l'atmosphère y était paisible, ils passeraient y faire un tour de temps à autre, mais dans l'état des choses telles qu'elles sont, il n' y a pas grand intérêt. Même des forumeurs comme Jun et Nino, connus pour leur calme et leur sang froid, arrivent à les perdre parfois, c'est rare mais ça ne devrait pas arriver, pas sur un forum de foot, pas alors qu'on vient se détendre ici.

 

Je ne suis pas complètement d'accord, vous prenez les choses trop au sérieux..........;

 

c'est pas la guerre non plus !!!!!!! faut pas exagérer !!!!!!!!!!!!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu t'excuses pour quoi Dante ? Qu'est-ce que je devrais dire moi ?

 

Personne n'est responsable de l'ambiance souvent délétère de ce forum. C'est une responsabilité commune, générale. C'est la vague qui emporte les uns et les autres là où ils ne voulaient pas se trouver. On est tous, à un moment ou un autre, à un degré plus ou moins élevé, pris dans cette vague, moi le premier. Et malheureusement, je ne vois pas comment l'ambiance du forum pourrait changer. Est-ce que c'est consubstantiel du fait que plusieurs tifoserie extrêmement rivales y cohabitent, peut - être, et dans ce cas, il n'y a rien à faire. Mais si certains arrivent à venir chaque jour ici, tout en réussissant à passer outre cette négativité sans que celle - ci ne les affecte le moins du monde, je leur tire mon chapeau. Mais je crois qu'elle affecte tout le monde, ne serait - ce que très très peu mais tout de même.

 

Je m'excuse parce que je viens de revenir et que je m'étais promis de ne plus m'enliser dans des débats stériles avec des "sourds".

 

C'était clairement pas pour ça que je voulais revenir.

 

Et comme je l'ai dit à l'ami Pazzo", je dois aussi m'inspirer de ceux qui ont su travailler sur eux pour donner à ce forum une autre direction.

 

Je dois aussi le faire, même si je suis un pauvre con incapable de m'empêcher de réagir dés lors que je lis des conneries.

 

ça viendra. Donc, oui, je suis désolé.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Black&white ton texte ressemble à du Marie Claire ou Femme Actuelle :lol:

 

Jun n'est pas méchant mais c'est souvent le premier à lancer des piques hystériques assez grossières.

C'est bizzarre, moi je trouve que c'est ce forum qui ressemble à du Marie Claire ou Femme Actuelle. Les discussions sans queue ni tête, les frustrations, le vide, c'est un peu les éléments sur lesquels se basent les vendeurs des torchons que tu cites. Mais tiens, me voilà replongé dans de la négativité, à parler de trucs dont je me fous complètement. On est plein dans le mille.

 

Bref, je vous laisse là dessus également, et surtout essayez de ne pas vous prendre trop la tête et faites des pauses aussi :) :thumbsup:

Share this post


Link to post
Share on other sites

après un forum, c'est comme la vie de tous les jours, on a plus d'affinités avec certaines personnes que d'autres.

y en a avec qui on aime parler sérieusement (football mais aussi d'autres sujets), d'autres avec qui on aime déconner et d'autres qu'on préfère éviter.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je vous laisse là-dessus.

 

Le vrai (et seul) chef-d'oeuvre de ce topic

 

 

Le SCed'oeuvre

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bizzarre, moi je trouve que c'est ce forum qui ressemble à du Marie Claire ou Femme Actuelle.

 

Tu m'a l'air de bien connaître les forums de ces sites :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bizzarre, moi je trouve que c'est ce forum qui ressemble à du Marie Claire ou Femme Actuelle. Les discussions sans queue ni tête, les frustrations, le vide, c'est un peu les éléments sur lesquels se basent les vendeurs des torchons que tu cites. Mais tiens, me voilà replongé dans de la négativité, à parler de trucs dont je me fous complètement. On est plein dans le mille.

 

Bref, je vous laisse là dessus également, et surtout essayez de ne pas vous prendre trop la tête et faites des pauses aussi :) :thumbsup:

Mais justement c'est toi qui prend tout au sérieux :lol:

 

Ton doux message parfumé à l'eau claire est un peu "cucul la praline" permets-moi de te le dire. Et qui te dis que les gens étalant ici leurs frustrations/vides n'ont pas une vie tout à fait normale à côté ?

 

La négativité c'est l'absence de discussions courtoises ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

SCed, j'ai ri comme un con, seul dans mon tchou tchou vapeur plus communément appelé RER B.

 

Post magique, DANTEsque

 

PS: Buru, ma taquinerie sur la Rai était une référence à l'appel de la direction Napolista de boycotter la Rai pour ses soi-disants commentateurs anti Napoli.

Rien de plus.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Burundi pour moi c'est un pays africain.....

mafia sarda, ça parait évident mais pourquoi ?????

le mien c'est facile

Dante , c'est pour la langue, j'imagine mais c'était un fiorentino.......... :ninja:

Iceman, c'est soit Bergkamp, soit Top Gun......... :ninja:

Black and White c'est le whisky.............. :lol:

 

et les autres , on attends des explications !!!!!!!!!!!!

Le mien je l'avais déjà expliqué sur un autre sujet, plus jeune j'avais une tête de mafieux et le look qui allait avec (veste en cuir, cheveux gominé plaqué en arrière etc...) Mes potes m'appelaient le mafieux sarde car à l'époque j'étais un petit peu un perturbateur pour les autres... :ninja:

J'ai commencé à utiliser le pseudo mafiasarda sur les sites internet puis c'est resté comme ça depuis. En gros c'est juste un pseudo pour le net qui est resté, j'en ai strictement rien à foutre de la mafia, aucune admiration ou autre pour ce genre d'organisation, j'ai kiffé la trilogie du parrain ou d'autres films du genre mais ça en reste là concernant la mafia voilà :smileJap:

Share this post


Link to post
Share on other sites

SCed, j'ai ri comme un con, seul dans mon tchou tchou vapeur plus communément appelé RER B.

 

Post magique, DANTEsque

 

PS: Buru, ma taquinerie sur la Rai était une référence à l'appel de la direction Napolista de boycotter la Rai pour ses soi-disants commentateurs anti Napoli.

Rien de plus.

 

Tu sait, je lit le Napolista, je participe aux débats, mais ce n'est pas pour ça que je suit aveuglement ses codes éditoriaux. D'abord ils n'existent pas puisque tout le monde peut écrire ses articles.......

 

En revenant à la RAI, enfin quelques choses bouge dans la redaction......

 

:toctoc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'en vais vous conter une légende qu'on ne conte plus, celle du chevalier Dante.

 

Dante était un jeune homme, juste un jeune homme qui vivait paisiblement sur le topic Juventus, village le plus riche, le plus peuplé et le plus développé du Saint Empire Calciomio. Il avait là-bas le loisir d'apprendre l'art de la joute verbale auprès des plus grands maîtres, bien qu'ayant peu de goût pour ces effusions de sang grammatical et orthographique. Mais le jeune Dante avait des idéaux, il exigeait de lui-même d'être en mesure de défendre ce qui lui est cher : la justice. La justice arbitrale mais aussi le droit de chacun à faire des déclarations enflammées pour son club.

 

Il s'avéra être un véritable surdoué, assimilant les leçons des plus grands, des plus prestigieux paladins : la technique "mdr mecton" du rebelle pinelli fut une formalité, tandis que Jun l'introduisit dans le milieu de la justice avec sa botte secrète ":lol:". La réticence de Dante au carnage et aux atrocités était une réelle faiblesse, c'est pourquoi SetteB et Ercole lui montrèrent des photos de Charleroi, ce qui eut pour effet de rendre Dante absolument insensible aux nausées inhérentes aux champs de batailles littéraires jonchés de cadavres. Dame Hajar lui fit réviser son histoire du football italien tandis que les vétérans yuri, Nino et Dandy s'occupèrent de lui enseigner respectivement la nostalgie, la longévité et l'optimisme. Enfin les deux troubadours Rem et mafiasarda proposèrent de lui inculquer l'art du troll mais Dante ne voulait pas tomber si bas.

 

Mais les derniers mots de maître Nino (les derniers en date hein, Nino n'est pas mort) résonnaient dans le coeur du preux Dante. "Nous t'avons enseigné tout ce que nous savons, mais tu dois trouver ta propre voie, tu es l'espoir du topic Juventus, l'âme de Del Piero vit en toi." Le vieux maître avait raison. Dante devait s'affranchir des carcans de la concision tout en retenant l'essentiel des enseignements reçus.

 

Il entendit parler d'un autre apprenti qui faisait ses classes pour devenir chevalier du topic, un certain black&white et ses méthodes l'impressionnèrent beaucoup. Ces pâtés de texte, ces débats interminables, ces étalages verbeux pour ne rien dire inspiraient Dante. Cependant, les idéaux des deux écuyers différaient : b&w se caractérisait par des sautes d'humeurs, un esprit conquérant et bagarreur, il mettait sa plume au service du chaos et Dante ne voulait pas de ça. Il voulait écrire l'amour, il voulait écrire la vie, il voulait écrire la Juventus tel le mythique poète Jean-Sébastien dans son anthologie "On vous mange".

 

Cette prise de conscience ébranla Dante. Le football italien n'était pas que passion. Il y avait de l'animosité dans l'air. D'autant plus que durant cette période, le topic Juventus subit les attaques et pillages de hordes de brigands haineux tels que la bande des licornes de Romanista75, le duo maléfique Vince et Val', les fachosphériques Bordi et Niko, Pazzo et sa cave à vin, le mage Yassine et son sort de disparition... Trop pour Dante. Il repoussait vaillamment un assaut au nord et un autre suivait au sud-est, les adversaires étaient féroces.

 

Il dut se rendre à l'évidence : il avait échoué, non seulement à répandre l'amour, mais aussi à défendre son topic. La honte le submergea et dans un accès de désespoir, il s'en alla du pays pendant deux ans. Oh je sais ce que vous allez me dire, certains prétendent l'avoir vu ou entendu au détour d'un topic déplorer la décadence de Calciomio, certes, mais personne n'a pu le prouver, probablement des rumeurs de bistrot ("Au bistrot du topic Lazio, on boit au goulot." Ouvert h24, fermé le dimanche matin, happy hour à 22h.)

 

Il vécut ainsi la vie de vagabond pendant deux ans, étudiant d'autres pays, d'autres peuples, d'autres mondes, d'autres dimensions, d'autres plans.

 

Pendant ce temps, un fléau s'était réveillé dans les plaines verdoyantes de Calciomio. BURUNDI (les majuscules, c'est pour illustrer sa puissance), un dragon immortel que l'on croyait imaginaire, une histoire pour faire peur aux enfants, profita de l'absence de Dante pour terroriser le topic Juventus. Pas directement, mais en dévastant chaque article, chaque une de Tuttosport, chaque actualité attenants au paisible village bianconero. Rien ne résistait à son souffle brûlant et personne n'était de taille à se mesurer à lui, si bien que le vieux sage Nino tenta à plusieurs reprises de pactiser avec lui pour obtenir la fin des hostilités : Hajar et pinelli furent sacrifiés pour calmer l'ire de BURUNDI, en vain.

 

Dante ne pouvait laisser les siens disparaître et décida de revenir à Calciomio pour une ultime mission sacrée. Lui aussi avait acquis le don d'immortalité : il savait qu'il était impossible de terrasser un dragon qui ne peut mourir, mais l'important était de sauver son topic. Ainsi il se résolut à se lancer dans un affrontement éternel avec BURUNDI le millénaire, pour que ceux qu'il aime puissent vivre en paix.

 

Nous sommes en 2951 et la paix n'est jamais vraiment revenue pour les Juventini, ils sont toujours tourmentés par des malfrats et leurs polémiques arbitrales, mais ils ont appris à vivre avec, à gérer, à se défendre.

 

Il se dit que Dante et BURUNDI se battent toujours sur le topic de la mauvaise foi, une terre depuis longtemps perdue, une légende que quelques vieillards content à leurs petits-enfants.

Merde tu m'associes à REM je suis tombé bien bas :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu sait, je lit le Napolista, je participe aux débats, mais ce n'est pas pour ça que je suit aveuglement ses codes éditoriaux. D'abord ils n'existent pas puisque tout le monde peut écrire ses articles.......

 

En revenant à la RAI, enfin quelques choses bouge dans la redaction......

 

:toctoc:

Quand j'utilise le terme Napolista, je parle du tifoso du Napoli dans sa globalité. Pour moi, un napolitain est une personne résidant à Naples mais rien n'indique qu'il soit automatiquement tifoso partenopeo. Du coup, j'ai décidé de vous appeler Napolisti et non napoletani.

Je parlais bien sûr de de Laurentiis.

 

 

Décidément, on ne se comprend plus ces derniers temps lol...

 

Tu resteras toujours mon Buru quoiqu'il arrive !!!

Rarement d'accord, mais j'ai énormément d'affection pour toi malgré les probables doutes qui ont pu traversé ton esprit ces derniers temps.

 

J'ai juste décidé d'arrêter de laisser sans réponse toutes attaques à ma foi calcistique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'en vais vous conter une légende qu'on ne conte plus, celle du chevalier Dante.

 

Dante était un jeune homme, juste un jeune homme qui vivait paisiblement sur le topic Juventus, village le plus riche, le plus peuplé et le plus développé du Saint Empire Calciomio. Il avait là-bas le loisir d'apprendre l'art de la joute verbale auprès des plus grands maîtres, bien qu'ayant peu de goût pour ces effusions de sang grammatical et orthographique. Mais le jeune Dante avait des idéaux, il exigeait de lui-même d'être en mesure de défendre ce qui lui est cher : la justice. La justice arbitrale mais aussi le droit de chacun à faire des déclarations enflammées pour son club.

 

Il s'avéra être un véritable surdoué, assimilant les leçons des plus grands, des plus prestigieux paladins : la technique "mdr mecton" du rebelle pinelli fut une formalité, tandis que Jun l'introduisit dans le milieu de la justice avec sa botte secrète ":lol:". La réticence de Dante au carnage et aux atrocités était une réelle faiblesse, c'est pourquoi SetteB et Ercole lui montrèrent des photos de Charleroi, ce qui eut pour effet de rendre Dante absolument insensible aux nausées inhérentes aux champs de batailles littéraires jonchés de cadavres. Dame Hajar lui fit réviser son histoire du football italien tandis que les vétérans yuri, Nino et Dandy s'occupèrent de lui enseigner respectivement la nostalgie, la longévité et l'optimisme. Enfin les deux troubadours Rem et mafiasarda proposèrent de lui inculquer l'art du troll mais Dante ne voulait pas tomber si bas.

 

Mais les derniers mots de maître Nino (les derniers en date hein, Nino n'est pas mort) résonnaient dans le coeur du preux Dante. "Nous t'avons enseigné tout ce que nous savons, mais tu dois trouver ta propre voie, tu es l'espoir du topic Juventus, l'âme de Del Piero vit en toi." Le vieux maître avait raison. Dante devait s'affranchir des carcans de la concision tout en retenant l'essentiel des enseignements reçus.

 

Il entendit parler d'un autre apprenti qui faisait ses classes pour devenir chevalier du topic, un certain black&white et ses méthodes l'impressionnèrent beaucoup. Ces pâtés de texte, ces débats interminables, ces étalages verbeux pour ne rien dire inspiraient Dante. Cependant, les idéaux des deux écuyers différaient : b&w se caractérisait par des sautes d'humeurs, un esprit conquérant et bagarreur, il mettait sa plume au service du chaos et Dante ne voulait pas de ça. Il voulait écrire l'amour, il voulait écrire la vie, il voulait écrire la Juventus tel le mythique poète Jean-Sébastien dans son anthologie "On vous mange".

 

Cette prise de conscience ébranla Dante. Le football italien n'était pas que passion. Il y avait de l'animosité dans l'air. D'autant plus que durant cette période, le topic Juventus subit les attaques et pillages de hordes de brigands haineux tels que la bande des licornes de Romanista75, le duo maléfique Vince et Val', les fachosphériques Bordi et Niko, Pazzo et sa cave à vin, le mage Yassine et son sort de disparition... Trop pour Dante. Il repoussait vaillamment un assaut au nord et un autre suivait au sud-est, les adversaires étaient féroces.

 

Il dut se rendre à l'évidence : il avait échoué, non seulement à répandre l'amour, mais aussi à défendre son topic. La honte le submergea et dans un accès de désespoir, il s'en alla du pays pendant deux ans. Oh je sais ce que vous allez me dire, certains prétendent l'avoir vu ou entendu au détour d'un topic déplorer la décadence de Calciomio, certes, mais personne n'a pu le prouver, probablement des rumeurs de bistrot ("Au bistrot du topic Lazio, on boit au goulot." Ouvert h24, fermé le dimanche matin, happy hour à 22h.)

 

Il vécut ainsi la vie de vagabond pendant deux ans, étudiant d'autres pays, d'autres peuples, d'autres mondes, d'autres dimensions, d'autres plans.

 

Pendant ce temps, un fléau s'était réveillé dans les plaines verdoyantes de Calciomio. BURUNDI (les majuscules, c'est pour illustrer sa puissance), un dragon immortel que l'on croyait imaginaire, une histoire pour faire peur aux enfants, profita de l'absence de Dante pour terroriser le topic Juventus. Pas directement, mais en dévastant chaque article, chaque une de Tuttosport, chaque actualité attenants au paisible village bianconero. Rien ne résistait à son souffle brûlant et personne n'était de taille à se mesurer à lui, si bien que le vieux sage Nino tenta à plusieurs reprises de pactiser avec lui pour obtenir la fin des hostilités : Hajar et pinelli furent sacrifiés pour calmer l'ire de BURUNDI, en vain.

 

Dante ne pouvait laisser les siens disparaître et décida de revenir à Calciomio pour une ultime mission sacrée. Lui aussi avait acquis le don d'immortalité : il savait qu'il était impossible de terrasser un dragon qui ne peut mourir, mais l'important était de sauver son topic. Ainsi il se résolut à se lancer dans un affrontement éternel avec BURUNDI le millénaire, pour que ceux qu'il aime puissent vivre en paix.

 

Nous sommes en 2951 et la paix n'est jamais vraiment revenue pour les Juventini, ils sont toujours tourmentés par des malfrats et leurs polémiques arbitrales, mais ils ont appris à vivre avec, à gérer, à se défendre.

 

Il se dit que Dante et BURUNDI se battent toujours sur le topic de la mauvaise foi, une terre depuis longtemps perdue, une légende que quelques vieillards content à leurs petits-enfants.

Mythique!

 

"le mage Yassine et son sort de disparition" :rire07:

Share this post


Link to post
Share on other sites
j'ai kiffé la trilogie du parrain ou d'autres films du genre mais ça en reste là concernant la mafia voilà :smileJap:

 

Pareil, je suis un grand fan des films de MAFIA mais je ne défends pas du tout leurs agissements !!!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Quand j'utilise le terme Napolista, je parle du tifoso du Napoli dans sa globalité. Pour moi, un napolitain est une personne résidant à Naples mais rien n'indique qu'il soit automatiquement tifoso partenopeo. Du coup, j'ai décidé de vous appeler Napolisti et non napoletani.

Je parlais bien sûr de de Laurentiis.

 

 

Décidément, on ne se comprend plus ces derniers temps lol...

 

Tu resteras toujours mon Buru quoiqu'il arrive !!!

Rarement d'accord, mais j'ai énormément d'affection pour toi malgré les probables doutes qui ont pu traversé ton esprit ces derniers temps.

 

J'ai juste décidé d'arrêter de laisser sans réponse toutes attaques à ma foi calcistique.

 

Dans ce cas je suis fier d'être un napolitain....napolista..... :D

Mais fait attention car l'énorme majorité des personnes ne sont pas au courant de ton choix, et les qui pro quo peuvent devenir embêtant.

C'est vrai que je t'ai trouvé assez douteux dans certains de tes commentaires, je suis assez impulsif et je démarre sec si on me cherche Moi aussi je sais que je doit absolument me contenir plus, la preuve ?.......je ne voulait pas participé à ce topic, car je savait très bien ce qui ce serait passé: ça n'a pas loupé ......

 

Vous peiner pas trop ce-soir ?... il y on a qui on dut affronter le Real et il y on a d'autres qui se la coule douce contre le Porto.........Quel cul bordé de nouilles.......

 

 

:toctoc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dans ce cas je suis fier d'être un napolitain....napolista..... :D

Mais fait attention car l'énorme majorité des personnes ne sont pas au courant de ton choix, et les qui pro quo peuvent devenir embêtant.

C'est vrai que je t'ai trouvé assez douteux dans certains de tes commentaires, je suis assez impulsif et je démarre sec si on me cherche Moi aussi je sais que je doit absolument me contenir plus, la preuve ?.......je ne voulait pas participé à ce topic, car je savait très bien ce qui ce serait passé: ça n'a pas loupé ......

 

Vous peiner pas trop ce-soir ?... il y on a qui on dut affronter le Real et il y on a d'autres qui se la coule douce contre le Porto.........Quel cul bordé de nouilles.......

 

 

:toctoc:

J'avoue que des chateux ces espagnols!!! Un petit 8ème tranquille pour eux, rien de tel pour préserver ses forces pour la suite

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'en vais vous conter une légende qu'on ne conte plus, celle du chevalier Dante.

 

Dante était un jeune homme, juste un jeune homme qui vivait paisiblement sur le topic Juventus, village le plus riche, le plus peuplé et le plus développé du Saint Empire Calciomio. Il avait là-bas le loisir d'apprendre l'art de la joute verbale auprès des plus grands maîtres, bien qu'ayant peu de goût pour ces effusions de sang grammatical et orthographique. Mais le jeune Dante avait des idéaux, il exigeait de lui-même d'être en mesure de défendre ce qui lui est cher : la justice. La justice arbitrale mais aussi le droit de chacun à faire des déclarations enflammées pour son club.

 

Il s'avéra être un véritable surdoué, assimilant les leçons des plus grands, des plus prestigieux paladins : la technique "mdr mecton" du rebelle pinelli fut une formalité, tandis que Jun l'introduisit dans le milieu de la justice avec sa botte secrète ":lol:". La réticence de Dante au carnage et aux atrocités était une réelle faiblesse, c'est pourquoi SetteB et Ercole lui montrèrent des photos de Charleroi, ce qui eut pour effet de rendre Dante absolument insensible aux nausées inhérentes aux champs de batailles littéraires jonchés de cadavres. Dame Hajar lui fit réviser son histoire du football italien tandis que les vétérans yuri, Nino et Dandy s'occupèrent de lui enseigner respectivement la nostalgie, la longévité et l'optimisme. Enfin les deux troubadours Rem et mafiasarda proposèrent de lui inculquer l'art du troll mais Dante ne voulait pas tomber si bas.

 

Mais les derniers mots de maître Nino (les derniers en date hein, Nino n'est pas mort) résonnaient dans le coeur du preux Dante. "Nous t'avons enseigné tout ce que nous savons, mais tu dois trouver ta propre voie, tu es l'espoir du topic Juventus, l'âme de Del Piero vit en toi." Le vieux maître avait raison. Dante devait s'affranchir des carcans de la concision tout en retenant l'essentiel des enseignements reçus.

 

Il entendit parler d'un autre apprenti qui faisait ses classes pour devenir chevalier du topic, un certain black&white et ses méthodes l'impressionnèrent beaucoup. Ces pâtés de texte, ces débats interminables, ces étalages verbeux pour ne rien dire inspiraient Dante. Cependant, les idéaux des deux écuyers différaient : b&w se caractérisait par des sautes d'humeurs, un esprit conquérant et bagarreur, il mettait sa plume au service du chaos et Dante ne voulait pas de ça. Il voulait écrire l'amour, il voulait écrire la vie, il voulait écrire la Juventus tel le mythique poète Jean-Sébastien dans son anthologie "On vous mange".

 

Cette prise de conscience ébranla Dante. Le football italien n'était pas que passion. Il y avait de l'animosité dans l'air. D'autant plus que durant cette période, le topic Juventus subit les attaques et pillages de hordes de brigands haineux tels que la bande des licornes de Romanista75, le duo maléfique Vince et Val', les fachosphériques Bordi et Niko, Pazzo et sa cave à vin, le mage Yassine et son sort de disparition... Trop pour Dante. Il repoussait vaillamment un assaut au nord et un autre suivait au sud-est, les adversaires étaient féroces.

 

Il dut se rendre à l'évidence : il avait échoué, non seulement à répandre l'amour, mais aussi à défendre son topic. La honte le submergea et dans un accès de désespoir, il s'en alla du pays pendant deux ans. Oh je sais ce que vous allez me dire, certains prétendent l'avoir vu ou entendu au détour d'un topic déplorer la décadence de Calciomio, certes, mais personne n'a pu le prouver, probablement des rumeurs de bistrot ("Au bistrot du topic Lazio, on boit au goulot." Ouvert h24, fermé le dimanche matin, happy hour à 22h.)

 

Il vécut ainsi la vie de vagabond pendant deux ans, étudiant d'autres pays, d'autres peuples, d'autres mondes, d'autres dimensions, d'autres plans.

 

Pendant ce temps, un fléau s'était réveillé dans les plaines verdoyantes de Calciomio. BURUNDI (les majuscules, c'est pour illustrer sa puissance), un dragon immortel que l'on croyait imaginaire, une histoire pour faire peur aux enfants, profita de l'absence de Dante pour terroriser le topic Juventus. Pas directement, mais en dévastant chaque article, chaque une de Tuttosport, chaque actualité attenants au paisible village bianconero. Rien ne résistait à son souffle brûlant et personne n'était de taille à se mesurer à lui, si bien que le vieux sage Nino tenta à plusieurs reprises de pactiser avec lui pour obtenir la fin des hostilités : Hajar et pinelli furent sacrifiés pour calmer l'ire de BURUNDI, en vain.

 

Dante ne pouvait laisser les siens disparaître et décida de revenir à Calciomio pour une ultime mission sacrée. Lui aussi avait acquis le don d'immortalité : il savait qu'il était impossible de terrasser un dragon qui ne peut mourir, mais l'important était de sauver son topic. Ainsi il se résolut à se lancer dans un affrontement éternel avec BURUNDI le millénaire, pour que ceux qu'il aime puissent vivre en paix.

 

Nous sommes en 2951 et la paix n'est jamais vraiment revenue pour les Juventini, ils sont toujours tourmentés par des malfrats et leurs polémiques arbitrales, mais ils ont appris à vivre avec, à gérer, à se défendre.

 

Il se dit que Dante et BURUNDI se battent toujours sur le topic de la mauvaise foi, une terre depuis longtemps perdue, une légende que quelques vieillards content à leurs petits-enfants.

Si j'avais pu te mettre un +10, je l'aurais fait sans hésiter. Mon SCed adoré, tu es un fuoriclasse du pavé calciomiesque. On en redemande, et même Nuraghe n'oserait pas troller un tel SCed'oeuvre !

Share this post


Link to post
Share on other sites

On en redemande, et même Nuraghe n'oserait pas troller un tel SCed'oeuvre !

 

Reprends pas mes créations toi :hehe:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Reprends pas mes créations toi :hehe:

Je te verserai des droits d'auteur pour avoir osé te plagier :D

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×