Jump to content
Sign in to follow this  
Passione

La mauvaise foi du tifoso

Recommended Posts

Pour clore définitivement cette discussion inutile avec "Dante" je me suis permis de aller voir qui étais ce "fameux luminaire de la justice italienne" Luigi Bobbio que le pauvre "Dante" a cru bon proposer à notre attention, comme son seul élément de reponse:

 

https://it.wikipedia.org/wiki/Luigi_Bobbio_(politico)

 

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/condannato-otto-mesi-giudice-che-offese-giuliani-1217953.html

 

http://www.ilfattoquotidiano.it/tag/luigi-bobbio/

 

http://napoli.repubblica.it/cronaca/2017/02/17/news/castellammare_condannato_l_ex_sindaco_luigi_bobbio-158570954/

 

Pluri-condamné pour un total de trois ans de prison pour des nombreuses affaires de diffamation, justement (!!!!!), abus de biens sociaux, et j'en passe.......Plus camorrista que lui c'est difficile.......!!!!!

Venons en maintenant à ce livre d'ou "Dante" semblerait ai trouvé ces accusations: j'invite tout le monde à en lire la critique que voici:

 

http://www.criticaletteraria.org/2014/01/pallone-criminale-gianluca-ferraris-simone-di-meo-ponte-alle-grazie-calcio-recensione.html

 

Dante, Dante, il faudrait tout d'abord que tu t'en tienne au sujet d'une discussion, mais si tu veut reprendre des éléments du passé, au moins ait l'obligeance de vérifier ta source........!!!!!

 

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

 

Alors la meute, toujours convaincu que j'ai reçu des fessées par quelqu'un ????????

 

JOYEUX NOEL black-casquette !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour clore définitivement cette discussion inutile avec "Dante" je me suis permis de aller voir qui étais ce "fameux luminaire de la justice italienne" Luigi Bobbio que le pauvre "Dante" a cru bon proposer à notre attention:

 

https://it.wikipedia.org/wiki/Luigi_Bobbio_(politico)

 

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/condannato-otto-mesi-giudice-che-offese-giuliani-1217953.html

 

http://www.ilfattoquotidiano.it/tag/luigi-bobbio/

 

http://napoli.repubblica.it/cronaca/2017/02/17/news/castellammare_condannato_l_ex_sindaco_luigi_bobbio-158570954/

 

Pluri-condamné pour un total de trois ans de prison pour des nombreuses affaires de diffamation, justement (!!!!!), abus de biens sociaux, et j'en passe.......Plus camorrista que lui c'est difficile.......!!!!!

 

Dante, Dante, il faudrait tout d'abord que tu t'en tienne au sujet d'une discussion, mais si tu veut reprendre des éléments du passé, au moins ait l'obligeance de vérifier ta source........!!!!!

 

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

 

Alors la meute, toujours convaincu que j'ai reçu des fessées par quelqu'un ????????

 

JOYEUX NOEL black-casquette !!!!

Prend tes cachetons tu nous refais une crise :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mauvaise foi sur mauvaise foi: et par qui et comment, de grâce, j'aurai été fessé ?....... :confused1: :confused1: :confused1: :confused1:....... ( en plus ce n'est pas mon genre d'aimer ça........) :lol: :lol: :lol: :lol:

 

 

Pourquoi le toujours moins crédible "Ninolegobbo" commente uniquement les propos de Matri, et par contre sur ceux de Allegri, Marotta, Buffon et Giudain, que j'indique aussi il y a silence radio total ?

 

En plus j'ajouterai que le ressenti que donne Nino des propos de son "ancien grand avant-centre" est bien loin de la réalité dénoncé dans l'émission ( toujours le même angélisme hypocrite.....! ).

 

Aller décortiquer la petite bête dans un de mes commentaires qui vous donnera un semblant de réponse intelligente en cherchant le clash continuellement, voilà ou vous en ete réduit........!!!

Le sujet de la discussion ?.........un apport constructif aux thématiques du topic ?......ça ça passe comme d'habitude en second ou en troisième plan pour vous , ce qui prime c'est contrer mes opinions en se focalisant uniquement sur l'infiniment futile, car Matri, dans l'ensemble de cette discussion est le néant.........

 

J'avoue que j'ai commis une grossière erreur de faiblesse, comme je l'avait dit et expliqué en début de topic, je ne voulait pas intervenir sur ces thématiques et ma faute a eté de ne pas m'y tenir.

 

Pourquoi je ne devrait pas regarder ma télévision national ?....encore des absurdités de vos idées préconçus qui font tant .......folklore !

 

:baille:

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

c'est qui black-casquette ?????

 

Prend tes cachetons tu nous refais une crise :lol:

 

Merde, tu me fais penser qu'il faut que je prenne les miens.......... :ninja:

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est bien au moins l'imbécile de "SetteB" aura appris quelque chose......... :lol: :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Alors la meute, toujours convaincu que j'ai reçu des fessées par quelqu'un ????????

 

1489494589-pho26b77052-c0f4-11e4-a112-30fc57493cd5-805x453.png

Share this post


Link to post
Share on other sites

Burundi pour moi c'est un pays africain.....

mafia sarda, ça parait évident mais pourquoi ?????

le mien c'est facile

Dante , c'est pour la langue, j'imagine mais c'était un fiorentino.......... :ninja:

Iceman, c'est soit Bergkamp, soit Top Gun......... :ninja:

Black and White c'est le whisky.............. :lol:

 

et les autres , on attends des explications !!!!!!!!!!!!

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, on devrait faire un topic expliquant nos pseudos!!!!!!

 

( le mec qui n'a rien à voir dans la discution..... :lol: )

 

 

Dans une véritable discussion, le sujèt principal du topic serai respecté, là ce sont simplement, hélas, que des propos de fastidieux mosquitos incapables de en tenir une vrai.

 

( Whitebob = Blackasquette )

 

:toctoc:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Burundi pour moi c'est un pays africain.....

mafia sarda, ça parait évident mais pourquoi ?????

le mien c'est facile

Dante , c'est pour la langue, j'imagine mais c'était un fiorentino.......... :ninja:

Iceman, c'est soit Bergkamp, soit Top Gun......... :ninja:

Black and White c'est le whisky.............. :lol:

 

et les autres , on attends des explications !!!!!!!!!!!!

 

 

Y'avait un topic sur la signification des pseudonymes des membres, mais il a été supprimé par Billy avec tout le reste qui caractérisait la partie 'discussions générales'

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites
Y'avait un topic sur la signification des pseudonymes des membres, mais il a été supprimé par Billy avec tout le reste qui caractérisait la partie 'discussions générales'

 

ah, grazie , Capri...............dommage........

Share this post


Link to post
Share on other sites

Sinon moi c'est par rapport à l'opéra du même nom, mon nonno en était un grand fan et aussi notamment de Donizetti (mon pseudo lors de la première version du site)

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites
( Whitebob = Blackasquette )

 

white c'est blanc........... :lol:

 

Bob blanc, alors ?????

 

Sinon moi c'est par rapport à l'opéra du même nom, mon nonno en était un grand fan et aussi notamment de Donizetti (mon pseudo lors de la première version du site)

 

Sincèrement, je n'aurais pas trouvé....... :smileJap:

 

Après le rapport avec la musique, je comprend, mais je ne connaissais pas l'opéra de Strauss ( je ne suis pas fan )

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour clore définitivement cette discussion inutile avec "Dante" je me suis permis de aller voir qui étais ce "fameux luminaire de la justice italienne" Luigi Bobbio que le pauvre "Dante" a cru bon proposer à notre attention, comme son seul élément de reponse:

 

https://it.wikipedia.org/wiki/Luigi_Bobbio_(politico)

 

http://www.ilgiornale.it/news/cronache/condannato-otto-mesi-giudice-che-offese-giuliani-1217953.html

 

http://www.ilfattoquotidiano.it/tag/luigi-bobbio/

 

http://napoli.repubblica.it/cronaca/2017/02/17/news/castellammare_condannato_l_ex_sindaco_luigi_bobbio-158570954/

 

Pluri-condamné pour un total de trois ans de prison pour des nombreuses affaires de diffamation, justement (!!!!!), abus de biens sociaux, et j'en passe.......Plus camorrista que lui c'est difficile.......!!!!!

Venons en maintenant à ce livre d'ou "Dante" semblerait ai trouvé ces accusations: j'invite tout le monde à en lire la critique que voici:

 

http://www.criticaletteraria.org/2014/01/pallone-criminale-gianluca-ferraris-simone-di-meo-ponte-alle-grazie-calcio-recensione.html

 

Dante, Dante, il faudrait tout d'abord que tu t'en tienne au sujet d'une discussion, mais si tu veut reprendre des éléments du passé, au moins ait l'obligeance de vérifier ta source........!!!!!

 

:lol: :lol: :lol: :lol: :lol:

 

Alors la meute, toujours convaincu que j'ai reçu des fessées par quelqu'un ????????

 

JOYEUX NOEL black-casquette !!!!

 

L'ironie voudra que tu utilises des décisions de la Justice "ordinaire" pour discréditer les informations de Luigi Bobbio, quand tu refuses obstinément d'entendre les arguments de cette même justice concernant la procédure pénale post-Calciopoli. T'accrochant pathétiquement bec et ongles à ton petit procès sportif (rendu obsolète depuis) de 14 jours et ses écoutes trafiquées (Puisque tu as invoqué les écoutes de Calciopoli 2006 pour étayer ta théorie de "Lobby centenaire" dans ton commentaire Initial).

 

L'ironie voudra aussi que toi, qui pleure depuis hier soir parce qu'on ne respecte pas les sujets des topics (bien qu'ici il n'y en ait pas vraiment, je n'ai fait que réagir à ton pamphlet sur le lobby Juventino centenaire), se soit retrouvé piqué dans son orgueil à tel point qu'il est revenu à la charge pour démontrer une fois de plus, qu'il n'entend et comprend que ce qui l'arrange. (Tu donnes 4 liens pour Bobbio, dont 1 vide, 2 qui parlent de la même peine de 8 mois... que tu additionnes ensuite dans ton calcul malhonnête)

 

Quid de la discordance entre les propos de Matri et ses statistiques chez nous ? Pourquoi sa déclaration concernant les penalty fait briller tes petits yeux alors que durant ses 2 saisons chez nous, la Juve ne marque que 3 Penalty et en bénéficie de 5 ?

 

Quelle est donc ta réaction ( que j'attends depuis hier ) concernant la centaine de personnes acquittées (dont la quasi-totalité des arbitres, voir l'ITW de Tiziano Pieri) durant la procédure pénale post-Calciopoli ? Les décisions de la justice pénale qui semblent t'être si chères ne sont d'un coup plus d'aucun crédit ? Pourrais-tu nous expliquer pourquoi ton cerveau s'est-il volontairement éteint en Juillet 2006 dés lors qu'il s'agit d'aborder les personnes (ou società) innocentées par la même juridiction que celle que tu invoques pour discréditer Bobbio ?

 

N'est-ce pas toi qui invoque une justice italienne gangrenée par la FIAT et le pouvoir des Agnelli dés lors qu'une décision ne convient pas à ta "philosphie calcistique" ?

 

Quid de ton accusation (sur un autre topic) de connivence entre la FIGC et la Juventus pour remporter les titres actuels ? Sur quoi reposent tes accusations, Ô toi le grand défenseur du droit et de la justice (quand ça t'arrange).

 

En définitive, tu m'accuse d'avoir utilisé des propos fallacieux d'un menteur invétéré, qui a écrit un livre mensonger. Mais par contre, tu n'hésites pas une seule seconde à avancer des choses diffamantes pour lesquelles tu n'as aucune preuve, et pour lesquelles il existe en plus la preuve du contraire (sauf quand on arrête son horloge biologique en 2006 évidemment).

 

Je précise quand même, avant que Burundi ne se roule par terre en invoquant le "HS", que je n'ai jamais fait que répondre à ses propos ici.

 

J'ai parlé de Maradona seulement pour illustrer le fait qu'un joueur dont on sait qu'il a des pratiques illicites (aussi bien dans le privé que dans le sportif - La consommation de cocaïne étant prohibée et illégale, et ayant en prime "l'avantage" d'être un produit dopant.) pouvait très bien être protégé par des pouvoirs qui dépassent le cadre du sport. Et ce, sans que cela soit en rapport avec la "toute puissante" Juventus.

 

D'ailleurs je met Burundi au défi de nier le fait que Maradona était dépendant au dernier degré à sa drogue, et qu'il en consommait massivement et quotidiennement. Curieux quand même que ses tests se soient toujours révélés négatifs quand d'autres organismes (pas que Luigi Bobbio donc) affirment qu'il était positif à la Cocaïne régulièrement.

 

Donc même en partant du principe que Bobbio est un menteur, il ne l'est certainement pas moins que tous les brasseurs de vents qui ont donné naissance à CalcioPoli en 2006, et qui sont toujours aujourd'hui paroles d'évangiles pour notre Napoletano préféré.

 

La Mauvaise foi du Tifoso,

 

Par Burundi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je m'en vais vous conter une légende qu'on ne conte plus, celle du chevalier Dante.

 

Dante était un jeune homme, juste un jeune homme qui vivait paisiblement sur le topic Juventus, village le plus riche, le plus peuplé et le plus développé du Saint Empire Calciomio. Il avait là-bas le loisir d'apprendre l'art de la joute verbale auprès des plus grands maîtres, bien qu'ayant peu de goût pour ces effusions de sang grammatical et orthographique. Mais le jeune Dante avait des idéaux, il exigeait de lui-même d'être en mesure de défendre ce qui lui est cher : la justice. La justice arbitrale mais aussi le droit de chacun à faire des déclarations enflammées pour son club.

 

Il s'avéra être un véritable surdoué, assimilant les leçons des plus grands, des plus prestigieux paladins : la technique "mdr mecton" du rebelle pinelli fut une formalité, tandis que Jun l'introduisit dans le milieu de la justice avec sa botte secrète ":lol:". La réticence de Dante au carnage et aux atrocités était une réelle faiblesse, c'est pourquoi SetteB et Ercole lui montrèrent des photos de Charleroi, ce qui eut pour effet de rendre Dante absolument insensible aux nausées inhérentes aux champs de batailles littéraires jonchés de cadavres. Dame Hajar lui fit réviser son histoire du football italien tandis que les vétérans yuri, Nino et Dandy s'occupèrent de lui enseigner respectivement la nostalgie, la longévité et l'optimisme. Enfin les deux troubadours Rem et mafiasarda proposèrent de lui inculquer l'art du troll mais Dante ne voulait pas tomber si bas.

 

Mais les derniers mots de maître Nino (les derniers en date hein, Nino n'est pas mort) résonnaient dans le coeur du preux Dante. "Nous t'avons enseigné tout ce que nous savons, mais tu dois trouver ta propre voie, tu es l'espoir du topic Juventus, l'âme de Del Piero vit en toi." Le vieux maître avait raison. Dante devait s'affranchir des carcans de la concision tout en retenant l'essentiel des enseignements reçus.

 

Il entendit parler d'un autre apprenti qui faisait ses classes pour devenir chevalier du topic, un certain black&white et ses méthodes l'impressionnèrent beaucoup. Ces pâtés de texte, ces débats interminables, ces étalages verbeux pour ne rien dire inspiraient Dante. Cependant, les idéaux des deux écuyers différaient : b&w se caractérisait par des sautes d'humeurs, un esprit conquérant et bagarreur, il mettait sa plume au service du chaos et Dante ne voulait pas de ça. Il voulait écrire l'amour, il voulait écrire la vie, il voulait écrire la Juventus tel le mythique poète Jean-Sébastien dans son anthologie "On vous mange".

 

Cette prise de conscience ébranla Dante. Le football italien n'était pas que passion. Il y avait de l'animosité dans l'air. D'autant plus que durant cette période, le topic Juventus subit les attaques et pillages de hordes de brigands haineux tels que la bande des licornes de Romanista75, le duo maléfique Vince et Val', les fachosphériques Bordi et Niko, Pazzo et sa cave à vin, le mage Yassine et son sort de disparition... Trop pour Dante. Il repoussait vaillamment un assaut au nord et un autre suivait au sud-est, les adversaires étaient féroces.

 

Il dut se rendre à l'évidence : il avait échoué, non seulement à répandre l'amour, mais aussi à défendre son topic. La honte le submergea et dans un accès de désespoir, il s'en alla du pays pendant deux ans. Oh je sais ce que vous allez me dire, certains prétendent l'avoir vu ou entendu au détour d'un topic déplorer la décadence de Calciomio, certes, mais personne n'a pu le prouver, probablement des rumeurs de bistrot ("Au bistrot du topic Lazio, on boit au goulot." Ouvert h24, fermé le dimanche matin, happy hour à 22h.)

 

Il vécut ainsi la vie de vagabond pendant deux ans, étudiant d'autres pays, d'autres peuples, d'autres mondes, d'autres dimensions, d'autres plans.

 

Pendant ce temps, un fléau s'était réveillé dans les plaines verdoyantes de Calciomio. BURUNDI (les majuscules, c'est pour illustrer sa puissance), un dragon immortel que l'on croyait imaginaire, une histoire pour faire peur aux enfants, profita de l'absence de Dante pour terroriser le topic Juventus. Pas directement, mais en dévastant chaque article, chaque une de Tuttosport, chaque actualité attenants au paisible village bianconero. Rien ne résistait à son souffle brûlant et personne n'était de taille à se mesurer à lui, si bien que le vieux sage Nino tenta à plusieurs reprises de pactiser avec lui pour obtenir la fin des hostilités : Hajar et pinelli furent sacrifiés pour calmer l'ire de BURUNDI, en vain.

 

Dante ne pouvait laisser les siens disparaître et décida de revenir à Calciomio pour une ultime mission sacrée. Lui aussi avait acquis le don d'immortalité : il savait qu'il était impossible de terrasser un dragon qui ne peut mourir, mais l'important était de sauver son topic. Ainsi il se résolut à se lancer dans un affrontement éternel avec BURUNDI le millénaire, pour que ceux qu'il aime puissent vivre en paix.

 

Nous sommes en 2951 et la paix n'est jamais vraiment revenue pour les Juventini, ils sont toujours tourmentés par des malfrats et leurs polémiques arbitrales, mais ils ont appris à vivre avec, à gérer, à se défendre.

 

Il se dit que Dante et BURUNDI se battent toujours sur le topic de la mauvaise foi, une terre depuis longtemps perdue, une légende que quelques vieillards content à leurs petits-enfants.

  • Upvote 12

Share this post


Link to post
Share on other sites

Burundi pour moi c'est un pays africain.....

mafia sarda, ça parait évident mais pourquoi ?????

le mien c'est facile

Dante , c'est pour la langue, j'imagine mais c'était un fiorentino.......... :ninja:

Iceman, c'est soit Bergkamp, soit Top Gun......... :ninja:

Black and White c'est le whisky.............. :lol:

 

et les autres , on attends des explications !!!!!!!!!!!!

 

Il y a quelques années j'ai lu la Divine Comédie (hélas en Français et dans une version abrégée. La version Italienne étant vraiment trop soutenue et complexe pour ma modeste maîtrise de cette langue).

 

Pour moi qui n'aime pas lire, j'ai été très inspiré par les "visions" qui peuvent naître de "simples" mots.

 

ça a aussi une connotation de dépassement de soi, par rapport à ma vie privée. Traverser les épreuves, s'en nourrir et avancer.

 

Et puis effectivement, c'était un rappel à mes origines Italiennes (puisque j'utilisais ce Pseudo bien avant d'arriver ici).

 

Pas très original, mais ça me correspond et depuis je l'ai gardé.

 

voilà Voilà :)

 

Je m'en vais vous conter une légende qu'on ne conte plus, celle du chevalier Dante.

 

 

Même si je sens la "légère" moquerie à mon égard, j'ai beaucoup ri, vraiment :lol: :thumbsup::hi:

 

(Je garderai cette page en favori juste pour relire cette merveilleuse histoire, merci)

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bel prose, compliments ! ( cel de "Dante", car cel de "SCed", n'est pas belle, elle est magnifique.....!!!!! :D )

 

Dommage que elle ne repose que sur des "interprétations fallacieuses" , des "generalisations à la louche" et des "relants d'angelisme bornées".

 

Deux seul choses je tiens à ajouter:

 

1°) La plupart des chef d'imputations de Calciopoli sont tombés grace à la prescription et non pas par une décision de justice impliquant des faits non avenues. Tu ne peut donc pas prétendre que vos magouilles n'ont pas etés réels et je t'exhorte à lire les motivations finales de la Cours de Cassation qui clos Calciopoli.

 

2°)

 

Come vengono giudicati gli arbitri? Il labile confine tra sudditanza psicologica e calciopoli

 

Gli ultimi episodi e una sentenza del 97 (pre-Calciopoli) inducono a delle riflessioni. La sudditanza psiologica non può esistere. C'era un sistema. Oggi continuiamo a non sapere nulla degli arbitri.

Come vengono giudicati gli arbitri? Il labile confine tra sudditanza psicologica e calciopoli

Il rigore molto contestato al 95esimo di Juventus-Milan (tratto dalla moviola della Gazzetta)

 

Che cos'è stata Calciopoli? Cos'è la sudditanza psicologica? Cosa accade oggi nel calcio italiano?

Queste sono le tre domande che mi ronzano per la testa oramai da qualche mese e che nelle ultime settimane lo fanno ad un volume più forte.

 

Calciopoli e il sistema Moggi

 

Partiamo dalla prima domanda.

Calciopoli è stato il più grande scandalo del calcio italiano di sempre. Ha portato alla retrocessione e alla penalizzazione della Juventus, alla revoca di due scudetti, alla penalizzazione (tra gli altri) di Milan, Lazio e Fiorentina. Sotto il profilo penale l'hanno scampata quasi tutti (tranne De Santis) per prescrizione, ma la Corte di Cassazione nella sentenza definitiva stabilì che Moggi aveva commesso sia il reato di associazione per delinquere sia quello di frode sportiva. In particolare stabilì che da quello che Moggi suggeriva ai vari conduttori e commentatori tv «potevano dipendere le sorti di questo o quel giocatore, di questo o quel direttore di gara con tutte le conseguenze che ne potevano derivare per le società calcistiche di volta in volta interessate».

L'associazione per delinquere diretta da Moggi «era ampiamente strutturata e capillarmente diffusa nel territorio con la piena consapevolezza per i singoli partecipi, anche in posizione di vertice (come Moggi, il Pairetto o il Mazzini), di agire in vista del condizionamento degli arbitri attraverso la formazione delle griglie considerate quale primo segmento di una condotta fraudolenta».

 

Il concetto di sudditanza

 

Il concetto di sudditanza, al quale il nostro orecchio ha fatto l'abitudine ma, devo confessare, il mio cervello no, compare anche nelle parole della Cassazione, a proposito dei rapporti tra l'arbitro De Santis e Moggi e dei loro «numerosi contatti in coincidenza con le partite per le quali era stato designato a riprova degli strettissimi rapporti tra la sudditanza e la complicità intercorrenti tra i due».

Dunque le inchieste su Calciopoli portarono alla luce una serie sistematica di contatti tra dirigenti, arbitri e giornalisti tesi ad influenzare il risultato delle partite e, successivamente, la rappresentazione mediatica delle decisioni arbitrali.

C'è un concetto sul quale ritengo essenziale soffermarsi. La sudditanza richiamata dai giudici di calciopoli era legata a rapporti ed episodi ben specifici. Moggi e De Santis erano complici e, in particolare, Moggi ordinava e De Santis eseguiva.

Quello che, invece, si vuole far passare come “normale†ogni maledetta giornata di campionato è che gli arbitri siano affetti sì da sudditanza, ma psicologica, il che significherebbe che eseguono senza che nessuno impartisca l'ordine. Una sorta di sindrome da cui la nostra classe arbitrale sarebbe affetta da tempo immemore.

Spulciando negli archivi di Repubblica online ho trovato citato “sudditanza psicologica†in un articolo del 1984. Specifico che l'archivio di Repubblica contiene, appunto, gli articoli dal 1984 ad oggi.

 

Una sentenza precedente a Calciopoli

 

Ho trovato anche una sentenza precedente, di molto, allo scandalo di calciopoli. Si riferisce al campionato 1997/98, le indagini riguardavano favori arbitrali ricevuti dalla Juventus (toh!) e l'articolo (firmato da Marco Travaglio) riportava le parole dell'allora gip presso il tribunale di Firenze, Antonio Crivelli, il quale archiviò l'indagine scrivendo nel decreto che “la sospetta coincidenza di errori arbitrali in più partite e ad opera di più direttori di gara a favore della Juventus può lasciar trasparire una sorta di sudditanza psicologicaâ€. Di lì a poco si sarebbe celebrato il processo per doping alla Juve e una manciata di anni dopo calciopoli. Chissà se Crivelli sarebbe ancora della stessa opinione. Analogia con i tempi che viviamo: anche quella Juventus era sicuramente la squadra più forte del campionato.

 

Il cervello umano non funziona così

 

Dicevo prima che il mio cervello si rifiuta di accettare il concetto di “sudditanza psicologica†riferito a singoli errori arbitrali. Mi immagino l'arbitro che, nel mezzo di un'azione concitata, veda un episodio, magari un fallo di mani, e stia per fischiare. In una frazione di secondo il suo cervello dovrebbe elaborare l'azione, giudicarla dubbia, richiamare alla mente che il fallo di mani danneggerebbe la squadra più forte, risolvere pertanto il dubbio in favore di quest'ultima e lasciar correre “per quieto vivereâ€.

Mi dispiace, non credo che il cervello di nessun essere umano funzioni così.

 

È un pregiudizio più che una sudditanza

 

Probabilmente quella che ci siamo abituati a chiamare “sudditanza psicologica†altro non è che pregiudizio degli arbitri. In questo caso tutto mi sembrerebbe più lineare sotto il profilo antropologico. Scendo in campo, da una parte c'è la Juve, dall'altra il Milan. Siccome so che a livello mediatico e politico in questo momento la Juve è più potente, decido scientificamente di arbitrare a vantaggio della prima e, quindi, l'ipotetico fallo di mani dubbio lo fischio o meno a seconda di chi se ne avvantaggerà. Gli ultimi avvenimenti, con i rigori dati al Napoli e la ridondanza sospetta con la quale sono stati sottolineati in ogni dove, farebbero pensare che questa “sudditanza psicologicaâ€, questo pregiudizio spinga addirittura gli arbitri a compensare gli “errori†in partite successive.

 

E se fosse una nuova Calciopoli?

 

Le tre domande che mi ronzano in testa, dunque, mi portano a chiedere: e se ci trovassimo immersi in una nuova Calciopoli, senza Moggi e Biscardi? Se stesse accadendo di nuovo o, magari, se fosse sempre stato così (e allora avrebbe avuto ragione Moggi a dire che non ha fatto niente di diverso da quello che hanno fatto gli altri; forzando, neanche tanto, si potrebbe anche arrivare a dire che Moggi sta a Calciopoli come Craxi sta a Tangentopoli)? Sconcerti sul Corriere della Sera, a proposito dei rigori al Napoli, parla di “compensazione di seconda mano†ma non ci vuole credere fino in fondo “Preferisco pensare – dice – che la sudditanza sia un ossequio obbligato all'importanza dell'interlocutore che si ha davantiâ€.

Ma se questa è la sudditanza psicologica, signori, essa diventa sinonimo di Calciopoli.

 

Come vengono puniti gli arbitri che sbagliano?

 

Poco importa, infatti, se le pressioni vengano da Moggi o meno. Se all'AIA un arbitro che sbaglia contro la Juventus viene punito in un modo e quello che sbaglia contro il Crotone in modo minore o non viene punito affatto, non c'è bisogno che un dirigente della Juventus faccia pressione. Già, ma come vengono giudicati e puniti gli arbitri che sbagliano? Sappiamo, dal regolamento dell'Aia che la Commissione Arbitri per il campionato di serie A (CAN A) provvede alle designazioni dei direttori di gara.

Sul sito dell'AIA vengono regolarmente pubblicati i comunicati con le designazioni, ma non c'è ombra delle motivazioni che portano alla designazioni o alle non designazioni. Siamo abituati all'idea che se un arbitro commette un errore clamoroso nelle giornate successive viene messo a riposo o destinato a compiti minori (quarto uomo ad esempio).

 

Ma chi decide se un errore è clamoroso?

 

Qui entra in gioco un soggetto esterno al mondo tecnico. Entrano in gioco i salotti tv di Sky, Rai e Mediaset. Entrano in gioco gli opinionisti, gli episodi sui quali si concentrano, le immagini che vengono mandate in onda (e ci sarebbe tutto un capitolo da aprire sui broadcast che producono le immagini dei singoli incontri), la frequenza con la quale le immagini dei suddetti episodi si susseguono sui nostri teleschermi.

Un singolo episodio, trasmesso centinaia di volte, da tutte le angolazioni, ingrandito, rallentato, vivisezionato, stracommentato assurge a momento decisivo dell'intera partita, ad indice della direzione arbitrale, addirittura a pietra dello scandalo. Questo crea pressione sugli arbitri? Evidentemente sì, se poi le designazioni vengono decise anche sulla base della rilevanza che hanno avuto gli errori arbitrali.

 

Cosa accadeva se fischiavi contro la Juventus

 

Dalle testimonianze durante il processo Calciopoli abbiamo ascoltato alcuni resoconti delle riunioni tecniche degli arbitri in cui venivano analizzati i singoli errori. Una sorta di moviola del giorno dopo in cui i comportamenti dei direttori di gara vengono giudicati dai designatori. Abbiamo ascoltato arbitri dichiararsi esterrefatti per le decisioni prese in quella sede.

L'ex arbitro Nucini, in Tribunale e sotto giuramento, raccontò per filo e per segno la gogna alla quale fu sottoposto in federazione per un rigore (peraltro non realizzato) fischiato contro i bianconeri. Un altro ex arbitro, Dondarini, ha dichiarato pubblicamente di non aver più arbitrato la Juventus dopo aver fischiato un rigore contro la squadra degli Agnelli a tempo scaduto (Reggina – Juventus del 2008).

Illazioni? Falsità? Tutto può essere, in fondo stiamo diventando la patria dei clompottardi e anche chi denuncia gli errori arbitrali può essere tacciato di esserlo. Di certo c'è che le pressioni da parte delle società per le designazioni e sui giornalisti sono avvenute in passato e, quindi, possono avvenire ancora.

 

Quel sistema è ancora in vigore?

 

In fondo anche durante i campionati annullati le polemiche arbitrali venivano sistematicamente etichettate come inutili e gli errori attribuiti alla sudditanza psicologica. Anche allora si diceva che alla fine vinceva il più forte. Di certo il chiacchiericcio televisivo diventa determinante, ancora oggi, per le sorti degli arbitri e di certo non c'è alcuna trasparenza sulle riunioni tecniche e su quello che spinge i designatori a preferire un arbitro ad un altro, a mettere a riposo un direttore di gara, a decidere che una tal giacchetta nera non arbitrerà mai più la Juventus. Se il sistema che portò all'invalidazione dei due scudetti juventini è ancora in vigore, magari con altri uomini, magari con altri mezzi, lo sapremo, forse, tra qualche anno. Quel che sappiamo di sicuro è che le ombre sul campionato (e sulla Coppa Italia) sono sempre di più e che la scusa della “sudditanza psicologica†appare sempre più labile.

 

Fabio Avalone

 

J'étais juste en train de lire cet article pendant notre échange et je ne vois pas réponse meilleur à donner à tes élucubrations hypocrites.

Share this post


Link to post
Share on other sites

je t'exhorte à lire les motivations finales de la Cours de Cassation qui clos Calciopoli.

 

 

J'étais juste en train de lire cet article pendant notre échange et je ne vois pas réponse meilleur à donner à tes élucubrations hypocrites.

 

Ce ne sont pas les motivations finales mais l'interprétation d'un "journaliste" du journal "IL NAPOLISTA". Cet article a été écrit le 14 Mars 2017 (pour surfer sur la vague contestataire suite au match contre Milan). Un article partisan, qui "suppute" plus qu'il n'aborde réellement la procédure Pénale.

 

Aucune trace de ta présence sur les divers dossiers "Calciopoli" qui ont été fait ici même. Aucune réaction au compte rendu de la Juge Casoria de 600 pages. Ni même à la discussion qui a suivi la cassation de Rome.

 

"hypocrite". Oui Oui.

 

Et donc, toujours aucune réponse... Les acquittements des arbitres ayant eu lieu après que ces derniers aient justement renoncés à la prescription pour défendre leur intégrité.

:toctoc:

 

 

http://www.ilnapolista.it/2017/03/arbitri-calciopoli-sudditanza-psicologica/

Share this post


Link to post
Share on other sites

Votre "débat" est intéressant.

 

D'un côté c'est vrai qu'on a sûrement un peu trop tapé sur la Juve en lui imputant tous les maux, mais de l'autre dire que cette dernière est blanche comme neige il y a une limite à ne pas franchir.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Burundi pour moi c'est un pays africain.....

mafia sarda, ça parait évident mais pourquoi ?????

le mien c'est facile

Dante , c'est pour la langue, j'imagine mais c'était un fiorentino.......... :ninja:

Iceman, c'est soit Bergkamp, soit Top Gun......... :ninja:

Black and White c'est le whisky.............. :lol:

 

et les autres , on attends des explications !!!!!!!!!!!!

bonne idée, ça détendra un peu l'atmosphère.

yuri: en "hommage" à yuri hyuga, héros charismatique d'un jeu vidéo que j'adore: shadow hearts covenant.

 

 

sced. :lmaosmiley:

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ta négation des realités est vraiment incroyable !........

 

L'associazione per delinquere diretta da Moggi «era ampiamente strutturata e capillarmente diffusa nel territorio con la piena consapevolezza per i singoli partecipi, anche in posizione di vertice (come Moggi, il Pairetto o il Mazzini), di agire in vista del condizionamento degli arbitri attraverso la formazione delle griglie considerate quale primo segmento di una condotta fraudolenta».

 

C'est un extrait des conclusions d'une sentence finale de la Cours de Cassation, pas des commentaires d'un supporter aviné !!!!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Votre "débat" est intéressant.

 

D'un côté c'est vrai qu'on a sûrement un peu trop tapé sur la Juve en lui imputant tous les maux, mais de l'autre dire que cette dernière est blanche comme neige il y a une limite à ne pas franchir.

 

Très honnêtement le but n'est pas là de vendre la blancheur immaculée de la Juventus, mais de revenir sur le "lobby centenaire" mis en avant par Burundi, avec des arguments pour le moins douteux.

 

L'imbrication en Italie de la politique dans le Calcio a toujours rendu certaines décisions particulièrement ambigües.

 

Je rappelais juste que pour une équipe qui est supposée avoir la main-mise sur toute l'Italie, elle n'a pas pu empêcher le Napoli de Maradona (drogué/dopé au dernier degré, ce qui aurait pu (dû) donner lieu à une suspension du joueur) de devenir champion.

 

Sauf si on part du principe que c'est un pouvoir absolu sur courant alternatif, difficile de trouver ses propos cohérents. Les faits qu'il met en avant sont quant à eux complètement fantaisistes.

 

Le point culminant étant un article pro-Napoletano écrit opportunément 2 jours après le "scandale" du match Juve-Milan, pour remuer la merde et "éventualiser" l'existence d'un Calciopoli 2.0.

 

Sur ce, mes excuses pour ce débat à rallonge qui n'intéresse sans doute pas grand monde.

 

La bise

 

Ta négation des realités est vraiment incroyable !........

 

L'associazione per delinquere diretta da Moggi «era ampiamente strutturata e capillarmente diffusa nel territorio con la piena consapevolezza per i singoli partecipi, anche in posizione di vertice (come Moggi, il Pairetto o il Mazzini), di agire in vista del condizionamento degli arbitri attraverso la formazione delle griglie considerate quale primo segmento di una condotta fraudolenta».

 

C'est un extrait des conclusions d'une sentence finale de la Cours de Cassation, pas des commentaires d'un supporter aviné !!!!!!

 

Une association de malfaiteurs qui est passée de 250 personnes à 5 personnes. Et on continue de parler d'un système. Un système sans plus aucun arbitre puisqu'ils ont tous été acquittés, acquittés en ayant renoncés à la prescription pour défendre leur intégrité.

 

On a fait une chasse aux sorcières délirante qui a brisée la carrière de centaines de personnes (lire l'ITW De Tiziano Pieri encore une fois).

 

Comme toute la base de cette procédure est bancale, il demeure forcément des "blancs" qui ont été comblés par des suppositions, et non des preuves.

 

C'est pour ça que les arbitres ont réussi à prouver leurs innocences respectives via divers procès analogues, alors qu'on continue de clamer que la Coupole de Moggi existait via cette association de malfaiteurs (qui a perdu pas mal de poids au fil des années)

 

Juste marrant de t'avoir lu en "SIlenzio stampa" dés qu'on t'interpellait sur le sujet, et aujourd'hui te voir débarquer comme une fleur avec un sujet écrit sur un journal Napolitain. Avec un article qui "quote" quelques morceaux et qui fait des suppositions sur 12 paragraphes derrière.

 

Mais, si IL NAPOLISTA le dit hein...

 

Cet article opportuniste t'évite de répondre à toutes les autres âneries que tu as pu sortir. C'est bien ;)

Share this post


Link to post
Share on other sites

 

Une association de malfaiteurs qui est passée de 250 personnes à 5 personnes. Et on continue de parler d'un système. Un système sans plus aucun arbitre puisqu'ils ont tous été acquittés, acquittés en ayant renoncés à la prescription pour défendre leur intégrité.

 

On a fait une chasse aux sorcières délirante qui a brisée la carrière de centaines de personnes (lire l'ITW De Tiziano Pieri encore une fois).

 

Comme toute la base de cette procédure est bancale, il demeure forcément des "blancs" qui ont été comblés par des suppositions, et non des preuves.

 

C'est pour ça que les arbitres ont réussi à prouver leurs innocences respectives via divers procès analogues, alors qu'on continue de clamer que la Coupole de Moggi existait via cette association de malfaiteurs (qui a perdu pas mal de poids au fil des années)

 

Juste marrant de t'avoir lu en "SIlenzio stampa" dés qu'on t'interpellait sur le sujet, et aujourd'hui te voir débarquer comme une fleur avec un sujet écrit sur un journal Napolitain. Avec un article qui "quote" quelques morceaux et qui fait des suppositions sur 12 paragraphes derrière.

 

Mais, si IL NAPOLISTA le dit hein...

 

Cet article opportuniste t'évite de répondre à toutes les autres âneries que tu as pu sortir. C'est bien ;)

 

Tes allégations sur un Maradona prétendu chef d'un trafic de drogue avec tes "preuves inattaquables" tirés d'un...... "Journal de Mickey" et de déclarations d'un repris de justice calomniateur récidiviste, devrait valoir plus ? ........ :lol: :lol: :lol: :lol:

 

Je ne suis jamais en "silenzio stampa", :angry: et j'ai toujours dit ce que je pensait de Calciopoli et des connivences entre clubs et institutions et ce n'est pas ta prose qui me retiendra de le faire dans le passé et à l'avenir.

 

http://www.giurisprudenzapenale.com/2015/09/10/calciopoli-depositate-le-motivazioni-della-corte-di-cassazione-cass-pen-363502015/

 

Quand j'aurai le temps je m'apitoierai sur le malheureux sort de la petite Juventus et de tous ses centaines "d'employers" qui se sont vu attaqués par des juges méchants et surement anti-juventini......!!!!!

 

Et c'est nous que l'on traite de pleureuses.......!!!!!!!

 

;)

Share this post


Link to post
Share on other sites
yuri: en "hommage" à yuri hyuga, héros charismatique d'un jeu vidéo que j'adore: shadow hearts covenant.

 

je ne m'y connais pas en jeu video..... :smileJap:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  

×