Jump to content
Sign in to follow this  
Calciomio

Top 5 : les pires équipes de Serie A depuis 2000

Recommended Posts

serie-a.jpg5ème : Torino en 2002/2003 : 21 points

C'était la période des tourments financiers pour le Toro. Entre les années 90 et 2000, le club turinois a fait l'ascenseur entre la Serie B et la Serie A. Cette saison 2002-2003 ne fera pas exception à la règle. Inoffensive sur le terrain, elle finira avec un terrible bilan de 21 points. Marco Ferrante et ses 6 buts n'auront pas su se montrer décisifs contre les adversaires qu'il fallait battre. Il faudra attendre 2006 pour revoir les grenats dans l'élite.

 

 

4ème : Bari en 2000/2001 : 20 points

C'était le Bari de Simone Perotta, un futur champion du monde. C'était également l'équipe du joueur le plus capé : Jean François Gillet. Le gardien finira avec 346 matchs au compteur. Pourtant, ce onze plutôt sympa sur le papier ne récoltera que 20 petits points à l'issue de la saison 2000/2001. Une série fatale de 10 matchs sans la moindre victoire scellera son sort et plus précisément un match tragique face à Bologna où Bari menait pourtant 2-0 à la mi-temps, avant de s'effondrer 4-2 en seconde période. Une défaite lourde en conséquences pour la fin de saison.

 

 

3ème : Parma en 2014/2015 : 19 points

Peut être l'exemple qui reste en travers de la gorge de tous les fans de Calcio. La déchéance de Parma après une saison 2013/2014 qui aurait du les voir disputer l'Europa League. Mais les soucis financiers du club ont eu raison des gialloblù. Entre matchs qui ont failli ne pas se disputer fautes de moyens et débâcles sur le terrain, les Parmesans à l'image de Cassano, n'auront eu que deux sursauts d'orgueil. Contre la Juventus future championne, puis contre l'Inter avec un doublé signé De Ceglie. Et voir un doublé de De Ceglie, c'est pas tous les jours. C'est au moins ça de pris.

 

 

2ème : Venezia en 2001/2002 : 18 points

3 petites victoires seulement et 18 points au compteur ! Le modeste Venezia a connu une année terrible en terme de points pour sa remontée en A. Dans l'incapacité de trouver la stabilité nécessaire, (4 entraineurs en une saison dont Prandelli entre la 1ère et la 5ème journée) l'équipe termine avec 61 buts encaissés pour 30 marqués. La différence était trop grande entre l'élite et le club de la ville la plus romantique du monde. Dommage, alors qu'elle avait été reléguée sous Spaletti en 2000, elle avait réussi à revenir en haut de l'affiche, sans plus de succès.

 

 

1ère : Ancona en 2003/2004 : 13 points

Et voilà la pire équipe de Serie A des années 2000. Ancona et sa série historique de 27 matchs sans victoire dans l'élite. L'Hellas serait presque en train de la concurrencer. Ceci dit, l'équipe alors entrainée par Galeone aura eu le mérite de glaner quelques victoires, dont une 3-2 sur Bologna. Peut être son seul succès de “prestige” dans un championnat pour lequel elle n'était pas prête. Lanterne rouge fin novembre après une défaite 2-0 face à la Sampdoria, elle ne quittera plus cette triste place pour retrouver en Serie B avec pas moins de 70 buts encaissés en 34 matchs sur ce championnat à 18 équipes.

 

Cet article Top 5 : les pires équipes de Serie A depuis 2000 est apparu en premier sur Calciomio.

 

 

 

Voir l'article complet

Share this post


Link to post

Le Venezia de 2001-02 avait une belle équipe sur le papier : Conteh, Bettarini, Viali, Pavan, Vannucchi, Bressan, Valtolina, Daniel Andersson, Morrone, Santana, Di Napoli, Maniero, Bazzani...

D'ailleurs Zamparini président des arancioneroverdi partira à l'issue de cette saison au Palermo et amènera la moitié de ses joueurs en Sicile

 

En 2002-03, le Como sera pas mal non plus, seulement 24 points avec aussi une belle petite équipe : Ferron, Padalino, Juarez, Stellini, Tomas, Music, Marco Rossi, Lazetic, Pecchia, Binotto, Cauet, N. Amoruso, Bjelanovic, Godeas...

 

En 2003-04 l'Ancona changera à 90% son effectif et recrutera encore à foison au mercato d'hiver (et en vendant beaucoup aussi) des vétérans dont....Mario Jardel

  • Upvote 1

Share this post


Link to post

Pescara échappe de peu au classement avec ses 22 points à l'issue de la saison 2012-13.

 

*Petite coquille dans l'article : la saison cauchemar de Parme c'était en 2014-15 et non 2015-16.

 

Cette saison c'est le Hellas Vérone qui concoure pour une place sur le podium avec seulement 8 petits points glanés lors des 18 matches actuellement disputés.

Share this post


Link to post

Je comprends pas trop le classement du Parma , ils ont fait 6v 8n 24d soit 24 points

:whistle:

Share this post


Link to post

Ça fait même 26 points. Les 7 points de pénalité pour problèmes financiers les avaient encore plus enfoncé mais c'est vrai que "sportivement" parlant ils ont finalement fait mieux que Pescara. Bonne remarque.

Share this post


Link to post

Le Toro est remonté en 2006 mais et re descendu 2 ans après je crois et est revenue seulement en 2011 je crois

Sinon y'a ausis le Perugia de Cosmi qui avait fini en lambeau au mercato était arrivé Dario Hubner et sa cave à vin :lol: à moins que ce soit à Ancona je confonds, flemme de regarder sur wikipedia... la fameuse saison où ils commencent en juin en intertoto et finissent en barrage en juillet une saison de 13 mois :bien:

 

Le Toro de Ferrante avec Lucarelli aussi en attaque et Pinga le seul mec qui jouait avec un bandana ou quelque chose de ce genre, Comotto, Vergassola, Contichio et Bucchi dans les buts.

 

Le Venezia de Novellino était monté en Série A avec Zamparini comme président Recoba était dans cette équipe je crois? d'ailleurs j'ai le maillot de cette saison (Chronos blanc vert et le col orange fluo) avec Emezzetta la boite à Zamp comme sponsor ( je ne sais pas si il en est toujours le proprio) absolument collector je vous le mettrais en photo quand je pourrais...

 

Le Como de Preziosi qui avait repéré et tenté de faire venir le tout jeune Leo Messi.

 

Dernière équipe catastrophe le Trevise de 2006 je crois avec Borriello et Cristiano Doni vite redescendu...

 

Je prends un sacré coup de vieux merci Calciomio :evil:

  • Upvote 1

Share this post


Link to post

J'ajouterai aussi Cesena durant la saison 2011/2012 et Treviso ( 3 victoires) du 2005/2006

Share this post


Link to post

Recoba était bien au Venezia mais lors de la 2ème partie de saison 1998-99, où il marqua 10 fois en Serie A en 19 matchs

Share this post


Link to post

Je comprends pas trop le classement du Parma , ils ont fait 6v 8n 24d soit 24 points

:whistle:

 

Très bonne remarque en effet, mais sans cette pénalité, ça aurait voulu dire que Parma n'avait pas de soucis et du coup leur saison aurait été toute autre. Malheureusement ...

 

Le Treviso a failli être dedans, j'ai hésité à faire un top 6 haha

Share this post


Link to post

Le Parma a payé son imposture d'être resté encore en vie, et en serie A, pendant trop de temps. Sportivement et humainement je peut reconnaitre leur serieux et leur attachement aux couleurs pour la saison 2014/15, mais il ne devait pas se trouvé en serie A..........

 

Merci la FIGC, merci la LEGA CALCIO, merci la CONSOB........!

 

:angry: :angry:

Share this post


Link to post

"2ème : Venezia en 2001/2002 : 18 points

 

Un chemin de croix pour se rendre au stade( qui lui était arrivé à un certain stade).

Vaporetto + d'interminables escaliers etc...

La Star c'était..Jimmy algerino(pure venitien de france)

C'était exotique!

Share this post


Link to post

Le Parma a payé son imposture d'être resté encore en vie, et en serie A, pendant trop de temps. Sportivement et humainement je peut reconnaitre leur serieux et leur attachement aux couleurs pour la saison 2014/15, mais il ne devait pas se trouvé en serie A..........

 

Merci la FIGC, merci la LEGA CALCIO, merci la CONSOB........!

 

:angry: :angry:

 

Le Parma a payé la naivete de son president qui sait fait ensorceler par Leonardi , un peu comme tous les presidents actuellement qui preferent marchander que de former , il y avait 300 contrats de joueurs à un moment donné , tu parles qu'il fallait de sacrer benefice pour supporter ce delire ( stupidité plutot )

:hi:

Share this post


Link to post

Le Parma a payé la naivete de son president qui sait fait ensorceler par Leonardi , un peu comme tous les presidents actuellement qui preferent marchander que de former , il y avait 300 contrats de joueurs à un moment donné , tu parles qu'il fallait de sacrer benefice pour supporter ce delire ( stupidité plutot )

:hi:

 

Non, je parle de l'époque "Parmalat" ou l'imposture couverte par la fédération et par la politique a faussé les championnats !

Edited by BURUNDI

Share this post


Link to post

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
Sign in to follow this  
×