Jump to content
Calciomio

Lazio

Baromètre  

184 members have voted

  1. 1. Que penses-tu de cette équipe ?



Recommended Posts

C'est vraiment difficile de ne pas répondre aux bêtises de Ganzo mais je me tiens quand même à ce que j'ai dit. :lol:

 

Keita qu'il parte, s'il s'est retrouvé sur le banc c'est parce qu'il était minable en début de saison passée et si en plus il commence à faire des crises d'enfant gâté en public, bon débarras. Et après certains osent encore critiquer Biglia...

 

L'atmosphère autour de l'équipe est vraiment mauvaise, les "journaux" inventent des scandales pour chaque petite déclaration, les joueurs ne respirent pas la sérénité...

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est vraiment difficile de ne pas répondre aux bêtises de Ganzo mais je vais quand même me tenir à ce que j'ai dit. :lol:

 

Keita qu'il parte, s'il s'est retrouvé sur le banc c'est parce qu'il était minable en début de saison passée et si en plus il commence à faire des crises d'enfant gâté en public, bon débarras. Et après certains osent encore critiquer Biglia...

 

L'atmosphère autour de l'équipe est vraiment mauvaise, les "journaux" inventent des scandales pour chaque petite déclaration, les joueurs ne respirent pas la sérénité...

Et les sites laziali sont les premiers à remuer la merde. Ca me fait franchement chier. Maintenant sur le fond je suis d'accord avec toi, Keita doit se taire et se battre pour gagner sa place, point. Mais j'espère quand même qu'il ne partira pas. Parce que c'est un grand potentiel, et qu'on n'a pas vraiment eu l'occasion d'en profiter. Je pense qu'on peut en tirer plus que ce qu'il nous a montré jusqu'à présent, et ça m'embêterait qu'il explose ailleurs que chez nous. Il faut le recadrer, pas le vendre.

 

Et puis quelle image on donne, si on cède à chaque joueur qui fait un caprice en disant vouloir partir quand il ne joue pas assez ? Stop.

 

Sinon, Ganzo, j'espère juste que tu trolles quand tu dis que la saison dernière ne peut se résumer qu'à la bonne forme d'Anderson.

 

En début de saison, je me souviens de ce match contre le Genoa au Marassi (qui faisait suite à deux bons premiers matchs, d'ailleurs). On avait perdu, mais j'avais trouvé l'équipe impressionnante dans le jeu, comme jamais je ne l'avais vue depuis très longtemps. Je m'étais dit ce soir là que Pioli est un tout bon, et qu'il faudra lui laisser du temps. Anderson n'était même pas encore titulaire à ce moment, me semble-t-il. Du moins, il n'était pas encore sur son nuage.

 

Idem lors de la série de victoires contre la Fio chez eux, le Torino chez nous, etc. Anderson n'était pas encore très bon, mais collectivement, il se dégageait déjà quelque chose de grand de cette équipe.

 

Enfin, pour moi le match le plus extraordinaire et le plus beau qu'on ait réalisé, c'était contre Milan en janvier (3-1). Une pure merveille de jeu collectif, à la limite du football total. Et bien tu sais quoi ? Anderson était ABSENT ce jour là !

 

Je pense que tu le sais. Sinon, tu es juste aveugle ou amnésique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Mmh, Ganzo est surtout très sélectif, il choisit les données qui l'arrangent. Pioli finit 3ème, c'est grâce aux joueurs, Pioli se fait virer de Palermo, Bologna et Chievo et c'est de sa faute. :lol:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Spécialement pour satisfaire Grifoni et sa vision de moi, j'ai préparé un petit texte pour vous. Tout n'est donc pas véritablement vrai, un texte à prendre avec ironie et moquerie de moi même sur le terrible destin qui s'empare de moi cette nuit ( mais j'ai besoin d'écrire ce soir, un peu comme un mec qui s'accroche à toutes ses bouteilles pour fuir une certaine réalité).

 

Bonjour amis de la Lazio,

 

Il m'arrivera cette saison de traîner quelques fois dans votre topic; il va y avoir pire que ça car je vais écrire des choses qui me semblaient impensables et que j'espère n'avoir à énoncer que cette saison (même si j'en doute).

Dans ma guerre solitaire, ridicule et Don Quichottesque contre la politique actuelle de la Roma qui ne correspond plus du tout à ma conception du club...je souhaite (je vais réussir à l'écrire ou pas ?)...donc je disais que ma volonté est...(bordel)...que vous finissiez devant la Roma en gagnant chaque derby (Beurk).

 

Pour ce faire je soutiendrai sans aucune restriction l'enthousiasme et la positivité de Passione, que je ne contredirai jamais et a qui je suis prêt à payer l'objet de son choix pour qu'il n'assiste à aucun match de la Lazio contre la Roma. Ceci afin de ne pas mettre en péril mes plans de batailles sophistiqués pour précipiter la chute de l'empire américain et la décapitation de ses sbires qui règnent par chez moi.

 

En toute amitié j'aimerai également vivement que Ganzo se ressaisisse et arrête d'aller cracher exclusivement sur d'autres clubs que la Roma, en allant même jusqu'à en dire pas mal de bien sur ses nombreux derniers posts la concernant. Ressaisis toi et concentre toi sur ta véritable quête sur cette terre : Va insulter ce maudit club sataniste de prostituées et déverse ton habile flot linguistique en écrits à la Lester Bangs. Va combattre LE MAL...ne te disperse pas autant !

 

Après ces quelques mots je vous souhaite, mes nouveaux "amis", un bien beau lundi.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ciao Strummer,

 

Je comprends ce que tu dis. J'ai beau détester la Roma, je trouve que ce club mérite mieux que ce qu'en font Sabatini, Garcia et les Ricains (en terme d'identité, pas de résultats). J'avais un certain respect pour la Roma romantique de Spalletti, avec Perrotta, Taddei et les autres. Quelle belle équipe ! Elle représentait parfaitement l'âme du club.

 

Votre politique actuelle est une politique à l'américaine, qui consiste uniquement à empiler les "noms", les grands joueurs, pour faire le show à court terme. L'identité, l'équilibre et le projet sont des notions étrangères à cette politique là.

 

C'est un scandale de vendre Romagnoli et Viviani. Où est le projet d'avenir ? Je pense qu'un Romagnoli aurait pu devenir une nouvelle bandiera pour vous, mais il faut croire que ça n'a plus d'importance pour le club. C'est comme si on vendait Cataldi... Je boycotterais autant que toi. Heureusement, il reste Florenzi, mais il se sentira bien seul au milieu des mercenaires.

 

C'est bien d'acheter des Dzeko ou des Falque, et je suis sérieux, mais c'est quoi l'intérêt d'empiler des ailiers pour au final compenser par la vente de défenseurs ? On voit bien qu'il n'y a aucune recherche d'équilibre. Seulement de "spectacle", de show. Bref, c'est des ricains, et ça se voit.

 

Cela dit, la Lazio de Lotito est loin d'être irréprochable pour autant. Elle a trop peu d'Italiens à mon goût. Mais au moins, je trouve la politique actuelle plutôt cohérente : ramener des jeunes pas encore très connus mais à fort potentiel, en les entourant de cadres irréprochables comme Candreva, Klose, Marchetti, etc. Il y a enfin un projet d'avenir j'ai l'impression.

 

Et au niveau de l'état d'esprit, on a tous vibré en voyant l'implication de l'équipe l'an dernier, les "so gia du ore" chantés au centre du terrain, etc. Espérons que ça continue comme ça. Pour moi, ça vaut tous les empilements de mercenaires du monde (ok, Salah-Gervinho ça peut être fort, mais c'est tellement dégueulasse niveau mentalité et symbole que ça me fait vomir rien que d'imaginer un tel duo à la Lazio).

 

Maintenant, vous risquez d'être plus forts que nous sur le terrain, donc tes souhaits ne sont pas gagnés. Et tu peux déjà oublier la victoire laziale au derby retour, je serai au stade ! :ninja:

 

Bref, respect à toi mon ami, je bois à ta santé et en l'honneur d'un football qui n'est plus.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ta réponse détaillée.

 

C'est d'autant plus difficile à supporter pour moi quand on a le choix de pouvoir poursuivre une certaine tradition. Si encore il n'y avait personne de potable mais là c'est fait de façon systématique sur tous nos jeunes. Ce n'est pas comme si aucun n'avait le potentiel et le talent pour être en équipe première.

Enfin oui, je partage du coup ton analyse sur la Roma actuelle.

Je critiquais cela chez d'autres clubs, cela montre à contrario que c'était un élément capital de ce qui me plaisait dans le mien. Difficile de rester cohérent entre sa vision et le foot moderne, j'en suis conscient et des efforts j'en ai fait vraiment beaucoup ces dernières années. Disons que là au lieu de plier ça a rompu.

 

Rassure toi je n'ai jamais idéalisé la Lazio, et ça ne va pas commencer maintenant :D Mais comme je vous le disais la saison précédente, même si pour nous ça pouvait être très agaçant, l'osmose qui semblait régner et votre fierté de l'équipe étaient enviables.

Je te souhaite donc que ça continue longtemps car quand tu es dans un sentiment diamétralement opposé, le mien en ce moment, c'est très douloureux.

 

Je ne te pardonnerai jamais ta présence au derby retour mais bois à ta santé également tout de même en espérant que l'on "s'invective" (je trouve pas le bon mot mais tu me comprendra) à nouveau rapidement autour des matchs du championnat car cela voudra dire que ta passion pour la Lazio sera toujours intacte et la mienne pour la Roma de retour.

  • Upvote 1

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tu supportes ( supportais ? ) la roma depuis combien de temps sans vouloir être indiscret ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas indiscret, depuis 1989, si tant est qu'on peut appeler supporter un club quand on a 9 ans. Ça dépend de la définition du mot mais j'ai commencé à suivre la Roma à cette date là. A partir de 91 beaucoup plus activement déjà.

C'est difficile de mettre le mot au passé, je ne peux évidemment pas aller vers un autre club, impossible et je n'ai pas envie de ça, disons que je vais être en retrait pour le moment. Mais j'ai conscience du danger de la situation, de m'accrocher peut être à des chimères et que je serai dans un no man's land (no team's land plutôt) permanent...d'ou peut être un peu trop d'émotions à fleurs de peau cette nuit.

Share this post


Link to post
Share on other sites

:thumbsup:

 

Le problème, c'est que beaucoup de tifosi (quel que soit le club) ne pensent quasiment plus qu'aux résultats de nos jours. Par exemple, je suis certain que ton avis est largement minoritaire au sein de l'ensemble de la tifoseria. Les notions d'identité, de tradition, disparaissent de plus en plus au profit du culte du "spectacle" et du résultat à tout prix.

 

Je peux comprendre que l'idée de gagner le scudetto par tous les moyens soit jouissif, bien sûr. Mais outre l'identité, j'accorde une certaine importance à la notion d'attachement. Une Lazio n'ayant pour but que d'empiler les premiers mercenaires venus, façon Manchester City, ne me fera jamais rêver, indépendamment du résultat. Ca ne me dérange pas d'avoir beaucoup d'argent et d'attirer de grands joueurs, au contraire. Mais on peut le faire tout en intégrant des jeunes, en développement un vrai projet.

 

Et quand je parle d'attachement, je ne parle pas que des jeunes, mais aussi du choix des recrues. Je suis peut-être vieux jeu, mais pour moi des Veron, des Mihajlovic, des Stankovic et des Almeyda sont des hommes, je dis bien des hommes qui méritent de jouer dans un club qui représente ROME. Ils correspondent tout à fait à la mentalité, à l'identité d'un club romain, tout comme c'était le cas d'un Taddei, d'un Aldair et compagnie chez vous. Aujourd'hui, je pourrais citer un Klose ici.

 

Mais franchement, voir un club romain se prostituer pour faire venir des branleurs comme Grevinho ou Salah, qui arrivent en se prenant pour les rois du monde parce qu'ils ont fait 3 grigris, ça me fait chier. Ok, c'est la jeunesse moderne, mais on peut aussi avoir un minimum d'exigence. Que tu les prennes c'est une chose, mais en faire tes grandes stars (putain le cirque pour Salah avec les grandes annonces et l'agent qui fait le mac sur twitter... :sick01: ) tout en virant tes jeunes locaux ultra-prometteurs à côté, c'est juste triste, je trouve. Le message est catastrophique. C'est un tout.

 

Qu'un club comme la Roma devienne en terme de recrutement un OM du riche ou un Manchester City du pauvre me déprime profondément. Le jour où ma Lazio virera Cataldi pour faire la cour à Ménez, Nasri et Balotelli, je crois que je ferai un gros break.

  • Upvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ce n'est pas indiscret, depuis 1989, si tant est qu'on peut appeler supporter un club quand on a 9 ans. Ça dépend de la définition du mot mais j'ai commencé à suivre la Roma à cette date là. A partir de 91 beaucoup plus activement déjà.

C'est difficile de mettre le mot au passé, je ne peux évidemment pas aller vers un autre club, impossible et je n'ai pas envie de ça, disons que je vais être en retrait pour le moment. Mais j'ai conscience du danger de la situation, de m'accrocher peut être à des chimères et que je serai dans un no man's land (no team's land plutôt) permanent...d'ou peut être un peu trop d'émotions à fleurs de peau cette nuit.

tu as connu ce magnifique (mais trop méconnu en dehors de rome) joueur qu'était giannini alors.

 

je me reconnais dans tes derniers commentaires et dans ceux de passione.

question de génération sans doute (peu importe le maillot)...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le monde du foot, comme le reste, est de plus en plus aseptisé.

 

Qu'il parait loin le temps des Chinaglia et autres têtes brûlées.

 

Ce côté sulfureux et borderline fait aussi partie de l'histoire du club.

 

D'ailleurs, ce serait génial qu'un jour, un réalisateur se penche sur notre titre de 74, y aurait de la matière... :icecream:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Le monde du foot, comme le reste, est de plus en plus aseptisé.

 

Qu'il parait loin le temps des Chinaglia et autres têtes brûlées.

 

Ce côté sulfureux et borderline fait aussi partie de l'histoire du club.

 

D'ailleurs, ce serait génial qu'un jour, un réalisateur se penche sur notre titre de 74, y aurait de la matière... :icecream:

mythique chinaglia qui se baladait calibré!

Share this post


Link to post
Share on other sites

tu as connu ce magnifique (mais trop méconnu en dehors de rome) joueur qu'était giannini alors.

 

je me reconnais dans tes derniers commentaires et dans ceux de passione.

question de génération sans doute (peu importe le maillot)...

J'ai à peine 25 piges... :lol:

Et je suis déjà un vieux con.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Tiens tiens tiens: Biglia voudrait 3M€/AN et United veut le faire signer pour 25 Millions, tandis que Lotito en demande 50.

Le club voudrait une pointe type Balo , Huntelaar avant les play-off ce qui semble compliqué mais ils essayent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Super : les rumeurs du départ de Biglia qui reviennent en force. Je la sens vraiment mal cette histoire..

 

D'ailleurs, quelles sont les précisions sur sa nomination comme capitaine ? Je parie qu'il n'a rien demandé, qu'on lui a filé le brassard sans lui demander quoi que ce soit et qu'aujourd'hui il se sent moralement un peu "prisonnier", à tel point que son intérêt pour le club a du bien s'atténuer.

C'est comme en amour, quand on force quelqu'un, ça le repousse encore plus.

 

J'ai à peine 25 piges... :lol:

Et je suis déjà un vieux con.

 

Personnellement, ce que je remarque autour de moi, en parlant avec amis, famille, connaissances, en écoutant les gens parler dans la rue, les cafés, les transports, etc... c'est que le foot business haute consommation à l'américaine prend peu à peu sa place d'une manière relativement simple et que globalement les gens ont l'air d'apprécier.

 

Bref, tu n'as aucun espoir de retrouver l'âme du football telle qu'elle était et même telle qu'elle est aujourd'hui. Avec le temps, ça empirera et nos enfants seront complètement dedans. Tu vis les derniers instants. Oui mon vieux. Je ne pense pas que dans 20 ans je serai encore un fana de foot, je serai plutôt un vieil aigri vivant toute sa vie dans la nostalgie du passé.

D'ailleurs je me rends compte que c'est déjà le cas et c'est ce qui fait qu'il m'est impossible d'être heureux.

Il n'y a rien dans ce monde moderne qui me satisfasse. Le foot, c'était mieux avant. La musique (point de vue perso) c'était mieux avant, la peinture idem, l'architecture idem, les mentalités idem, le cinéma idem. TOUT. Même l'élocution des gens étaient bien meilleure avant. La littérature c'était mieux avant. Etc etc etc...

On peut me traiter de réac, ça n'y change rien. On peut me traiter d'arriéré, de gars qui ne vit pas avec son temps, ça n'y change rien. Je ne suis pas fait pour ce monde et c'est ce qui fait que mon entourage me prend pour un dingue parce que dans le même temps je ne peux pas m'empêcher de hurler ma frustration et mon dégoût en public.

Pire que ça, je le hurle tellement parfois bien que les gens autour de moi se mettent à rire en disant "excellent ! il est génial ce mec !". Et pourtant mon but n'est pas de faire rire la galerie mais de m'indigner.

 

Pour en revenir au foot, rien qu'au niveau de la famille, je me rends compte que le foot haute consommation prend le dessus.

J'ai passé le WE chez mes grands-parents calabrais qui ont toujours voué un culte à la région d'origine et au Calcio. Ils supportaient la Reggina et la Juve.

Comme le monde change : mon grand-père qui me dit qu'il ne regarde plus un seul match du Calcio parce que je le cite "c'est nul, le jeu est insupportable, on s'ennuie. Moi je regarde la Premier League, et là je m'éclate, et j'adore les publics anglais".

J'étais outré. A mon avis je devais avoir des flammes dans les yeux en le regardant dire ça.

 

Autre exemple, mon oncle qui vit maintenant à Lille mais qui en tant que parisien a passé sa jeunesse au parc des princes dans les années les plus chaudes (1985-2000). Il s'est abonné au LOSC, stade Pierre Mauroy.

J'étais venu lui rendre visite il y a peu et il me vantait l'application permettant de commander depuis son téléphone les sandwichs et boissons dans les super buvettes du stade. Puis il vantait toutes les caractéristiques pratiques d'un stade moderne.

Encore une fois, des flammes dans les yeux.

 

Dernier exemple, mon frère, qui au contraire de moi, n'a jamais lâché le PSG et est toujours un supporter acharné à mort. Après le nettoyage de 2008 puis 2010, avec un renouveau du stade par des consommateurs de spectacle complètement ignares, avec un effectif composé globalement de mercenaires n'ayant aucun attachement et aucune connaissance de l'Histoire du club, à ma question "comment tu peux supporter ce viol ? ce meurtre et ces enculés de Zlatan qui te chient dessus ?". Réponse du frangin "je m'en bats les couilles".

 

Juste des exemples dans la famille. Je ne parle pas des potes et des gens que j'entends dans la rue.

 

Quand je lis même ici des gens dans le topic Milan AC évoquer San Siro comme un vieux stade pourri (j'ai lu ça il y a 2 ou 3 jours), je me dis que tout est résigné.

 

L'avenir du foot, c'est ça : en voiture avec les potes ou en famille. On gare la voiture dans un parking ultra moderne. On traverse la galerie marchande et on s'offre un bon hamburger et un bon soda industriel.

Ensuite on entre dans le stade pour consommer un premier spectacle : le football. On est assis avec pop corn, hot-dog et coca et on agite un drapeau. On reste bien assis et on savoure le jeu. On s'indigne quand un connard se met debout.

Le match est fini, maintenant on fonce vers la galerie marchande pour aller au magasin Nike ou Adidas pour mettre 15 euros dans une écharpe et le dernier maillot de la star du club + le maillot de Messi et/ou CR7.

Ensuite on va manger plus lourdement (toujours galerie marchande) un plus gros hamburger avec deux fois plus de frites et un double coca.

Ensuite on passe à la deuxième consommation de la soirée : le dernier film hollywoodien avec Bruce Willis, Tom Cruise, et les deux putes blondes et brunes à la mode. Un super film avec des explosions partout, des héros au charisme incroyable qui tuent à 2 une armée de 500 000 soldats de calibre Légion étrangère. Et les USA sauvent le mooooonde.

Sinon on a du Gad Elmaleh ou du Djamel si on veut rire un peu.

 

Puis on retourne à la voiture et on oublie tout car en rentrant y'a à la télé la dernière saison de breaking chépakoi.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Du coup ce serait Felipe dans l'axe derrière l'attaquant (je ne vois pas du tout Keita à ce poste). Le problème c'est que dans ce schéma les excentrés (Keita et Candreva) doivent travailler défensivement, et je ne sais pas si Keita est fait pour ça. Je le vois plus ailier dans un vrai 4-3-3.

Au départ plus Felipe, mais c'est des gars qui pourraient permuter en cours de match pour foutre le bordel, voir même passer en 4-4-2 sur certaines séquences avec Keita en deuxième attaquant. Sans oublier qu'on pourrait aussi moduler avec nos autres joueurs, et débuter avec kishna-MSN- Lulic....

Le truc c'est qu'à chaque fois qu'on lis la compo, on se croirait à PES, c'est devenu très stereotypé, toujours le même trio devant, et notre milieu que je trouve parfois limité offensivement. Et c'est de la faute de Pioli car il a l'effectif pour faire ce qu'il veut.

 

C'est la différence avec une équipe comme la juve, il leur manquait 3-4 joueurs, mais ils n'hésitent pas a changer de compo et de stratégie. Les mecs ont commencés avec Coman, et quand les remplaçants sont rentrés, du coup ils étaient encore plus forts! Nous on aurait pu débuter plus doucement avec Felipe sur le banc (ou Candreva...), et la tu les fais rentrer en seconde période et bim! On a une bonne équipe mais on est trop prévisible je trouve. Même si c'est que la pré saison, on reste sur la mauvaise dynamique de la saison dernière! Enfin ça nous empêchera pas d'être champion!

Share this post


Link to post
Share on other sites

J'ai à peine 25 piges... :lol:

Et je suis déjà un vieux con.

je ne suis pas beaucoup plus vieux,j'en ai 31.

 

 

Personnellement, ce que je remarque autour de moi, en parlant avec amis, famille, connaissances, en écoutant les gens parler dans la rue, les cafés, les transports, etc... c'est que le foot business haute consommation à l'américaine prend peu à peu sa place d'une manière relativement simple et que globalement les gens ont l'air d'apprécier.

 

Bref, tu n'as aucun espoir de retrouver l'âme du football telle qu'elle était et même telle qu'elle est aujourd'hui. Avec le temps, ça empirera et nos enfants seront complètement dedans. Tu vis les derniers instants. Oui mon vieux. Je ne pense pas que dans 20 ans je serai encore un fana de foot, je serai plutôt un vieil aigri vivant toute sa vie dans la nostalgie du passé.

D'ailleurs je me rends compte que c'est déjà le cas et c'est ce qui fait qu'il m'est impossible d'être heureux.

Il n'y a rien dans ce monde moderne qui me satisfasse. Le foot, c'était mieux avant. La musique (point de vue perso) c'était mieux avant, la peinture idem, l'architecture idem, les mentalités idem, le cinéma idem. TOUT. Même l'élocution des gens étaient bien meilleure avant. La littérature c'était mieux avant. Etc etc etc...

On peut me traiter de réac, ça n'y change rien. On peut me traiter d'arriéré, de gars qui ne vit pas avec son temps, ça n'y change rien. Je ne suis pas fait pour ce monde et c'est ce qui fait que mon entourage me prend pour un dingue parce que dans le même temps je ne peux pas m'empêcher de hurler ma frustration et mon dégoût en public.

Pire que ça, je le hurle tellement parfois bien que les gens autour de moi se mettent à rire en disant "excellent ! il est génial ce mec !". Et pourtant mon but n'est pas de faire rire la galerie mais de m'indigner.

 

Pour en revenir au foot, rien qu'au niveau de la famille, je me rends compte que le foot haute consommation prend le dessus.

J'ai passé le WE chez mes grands-parents calabrais qui ont toujours voué un culte à la région d'origine et au Calcio. Ils supportaient la Reggina et la Juve.

Comme le monde change : mon grand-père qui me dit qu'il ne regarde plus un seul match du Calcio parce que je le cite "c'est nul, le jeu est insupportable, on s'ennuie. Moi je regarde la Premier League, et là je m'éclate, et j'adore les publics anglais".

J'étais outré. A mon avis je devais avoir des flammes dans les yeux en le regardant dire ça.

 

Autre exemple, mon oncle qui vit maintenant à Lille mais qui en tant que parisien a passé sa jeunesse au parc des princes dans les années les plus chaudes (1985-2000). Il s'est abonné au LOSC, stade Pierre Mauroy.

J'étais venu lui rendre visite il y a peu et il me vantait l'application permettant de commander depuis son téléphone les sandwichs et boissons dans les super buvettes du stade. Puis il vantait toutes les caractéristiques pratiques d'un stade moderne.

Encore une fois, des flammes dans les yeux.

 

Dernier exemple, mon frère, qui au contraire de moi, n'a jamais lâché le PSG et est toujours un supporter acharné à mort. Après le nettoyage de 2008 puis 2010, avec un renouveau du stade par des consommateurs de spectacle complètement ignares, avec un effectif composé globalement de mercenaires n'ayant aucun attachement et aucune connaissance de l'Histoire du club, à ma question "comment tu peux supporter ce viol ? ce meurtre et ces enculés de Zlatan qui te chient dessus ?". Réponse du frangin "je m'en bats les couilles".

 

Juste des exemples dans la famille. Je ne parle pas des potes et des gens que j'entends dans la rue.

 

Quand je lis même ici des gens dans le topic Milan AC évoquer San Siro comme un vieux stade pourri (j'ai lu ça il y a 2 ou 3 jours), je me dis que tout est résigné.

 

L'avenir du foot, c'est ça : en voiture avec les potes ou en famille. On gare la voiture dans un parking ultra moderne. On traverse la galerie marchande et on s'offre un bon hamburger et un bon soda industriel.

Ensuite on entre dans le stade pour consommer un premier spectacle : le football. On est assis avec pop corn, hot-dog et coca et on agite un drapeau. On reste bien assis et on savoure le jeu. On s'indigne quand un connard se met debout.

Le match est fini, maintenant on fonce vers la galerie marchande pour aller au magasin Nike ou Adidas pour mettre 15 euros dans une écharpe et le dernier maillot de la star du club + le maillot de Messi et/ou CR7.

Ensuite on va manger plus lourdement (toujours galerie marchande) un plus gros hamburger avec deux fois plus de frites et un double coca.

Ensuite on passe à la deuxième consommation de la soirée : le dernier film hollywoodien avec Bruce Willis, Tom Cruise, et les deux putes blondes et brunes à la mode. Un super film avec des explosions partout, des héros au charisme incroyable qui tuent à 2 une armée de 500 000 soldats de calibre Légion étrangère. Et les USA sauvent le mooooonde.

Sinon on a du Gad Elmaleh ou du Djamel si on veut rire un peu.

 

Puis on retourne à la voiture et on oublie tout car en rentrant y'a à la télé la dernière saison de breaking chépakoi.

je n'ai plus de +1 pour aujourd'hui,mais crois-moi,le coeur y est. :hi:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exactement et aussi comme en amitié et dans la vente, t'es pas obligé de toujours te la ramener avec tes aventures amoureuses avec les filles de l'Est :lol:

 

C'était surtout pour tuer le fantasme de la femme idéale que Passione voyait en elles !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disent-ils sur un forum virtuel avec leurs petits bijoux de technologie^^

 

Plus sérieusement, vous semblez avoir des "contextes de vie" de merde et je vous plains fmt.

  • Upvote 2
  • Downvote 2

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je trouve l'attitude de Strummer légitime compte tenu de l'évolution du football, et surtout du calcio qu'il a connu dans les années 90, récemment je crois même que Billy ( Valentin Pauluzzi ) a exprimé les mêmes sentiments que Strummer à l'égard du Milan AC, le foot italien qui puait le football et l'émotion grandeurs XXL devient un gros business sauce ketchup, l'aseptisation des stades est à vomir et les instances sont pourries jusqu'à l'os, j'irai même jusqu'à rejoindre notre cher Nobody sur certains points ( l'arrêt Bossman reste quand même un tournant énorme pour le football italien ). Bref tout ça pour dire qu'avant de jeter la pierre sur Strummer il serait bien de l'écouter et de se rendre compte que c'est pas tout à fait une attitude de footix et que bien d'autres lui emboîteront le pas. J'ai beau être un fan de serie A contre vents et marées il faut être aveugle ou borné pour ne pas voir le déclin de ce championnat autrefois magnifique. Plus récemment je me suis rendu compte que les médias délaissent de plus en plus la serie A au profit de la ligue 1, laBundesliga prend une place grandissante tandis que le calcio est parfois même raillé en plein direct par des commentateurs qui ne connaissent même pas le nom de l'entraîneur de l'équipe qu'ils présentent.

Tout ça pour dire que quand on a connu les années fastes et l'apogée du football italien, je trouve qu'il est normal à l'heure actuelle de s'en éloigner, le dégoût prédomine et malheureusement la machine est lancée et à moins d'un cataclysme on ne retrouvera jamais ce cocktail qui a fait du calcio un championnat à part.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Non c'était pas mieux avant, c'était différent. Après c'est une question de goûts.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Disent-ils sur un forum virtuel avec leurs petits bijoux de technologie^^

 

Plus sérieusement, vous semblez avoir des "contextes de vie" de merde et je vous plains fmt.

 

Je suis ravi, en dehors de mon temps passé sur internet à parler foot, à passer le reste du temps en extérieur avec mes amis, à prendre autant de plaisir à jouer à un jeu de société avec mes vieux qu'avec mes potes autour d'une bière.

Ravi de m'arrêter en voiture au beau milieu de la campagne pour passer une heure à admirer un paysage.

Ravi de savourer un bon vin assis sur une chaise devant la porte de la maison en compagnie des jeunes et des vieux qui savourent aussi le temps.

Ravi de préférer la trilogie de Pagnol des années 30 à une merde hollywoodienne bourrée de morale et de culte de l'apparence et de l'héroïsme.

Ravi dans un stade de ne pas commander mes consos par téléphone mais de faire la queue à la buvette avec 150 autres inconnus avec qui je refais la 1ère mi-temps et le bon temps en attendant mon tour.

Ravi de me poser sur un banc et de savourer un chef d'oeuvre de littérature plutôt que de passer mon temps sur la console ou sur une série amerloque interminable, ou de voir l'adaptation de cette oeuvre en film/téléfilm sans saveur où toute l'âme du bouquin est démolie.

Ravi d'échanger un sourire dans un transport en commun avec un visage cordial et amical plutôt que de fermer les yeux en ignorant le monde car seule la musique sortant de mon casque m'intéresse.

etc

etc

etc

etc

 

Je pense pas que tu sois en position de dire que je vis ma vie d'une manière merdique.

 

D'ailleurs, je me pose toujours la question de savoir pourquoi à chaque fois que quelqu'un vient la ramener sur notre façon de vivre et/ou notre vision du monde, c'est toujours un tifoso de la Juve qui vient le faire.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je comprends Strummer, et vous aussi Aqui', Passione, Touna....

 

 

Moi aussi, je me désolidarise de plus en plus du football professionnel et son milieu, qui me déplait lui aussi progressivement. Force est de constater que la passion m'anime de moins en moins, mais vraiment de moins en moins.

Je n'ai pas besoin d'illustrer mes propos par des exemples, c'est juste que je ne retrouve plus vraiment dans ce football professionnel d'aujourd'hui les principes et les valeurs qui m'ont fait aimer ce sport.

La tournure que prend mon club du premier amour, le Milan, n'est pas étranger à ceci.

 

De ce fait, je voue de plus en plus d'amour et de temps à mon autre club de coeur qu'est le Cosenza Calcio à travers lequel j'ai retrouvé de la passion et de la simplicité qui se rapproche de ce que je cherche a travers ce sport (bien que le milieu des divisions inférieures ne soit pas tout rose non plus) Mon amour pour les Lupi a même dépassé celui que j'ai pour les rossoneri, je n'aurais jamais réalisé que ça puisse arriver un jour mais c'est bien le cas

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est moins intéressant du fait de la baisse de niveau et du départs des stars. Moi Perso mon gamin devient moche je l'aime toujours autant... Après cet arrêt bosman, cette aseptisation des stades, cette perte d'identité, j'ai énormément de mal aussi

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×