Jump to content

Cinema italien


Recommended Posts

Oui mais les films que tu cite ont quelques années. La recette a changé les Taken, Paris with love, il veut mettre sa banlieue du nord de paris à Hollywood, alors il prends une star en fin de carrière qui n'a plus rien à prouver il offre un gros chèque subventionné par le CNC et il tourne dans ses studios de la cité du cinéma avec de la main d'oeuvre gratos (stagiaire) de son école. C'est dégueulasse.

 

Alors que toi tu va proposer un projet ambitieux qui coûtent 100 fois voir 1000 fois moins chère on va te refuser les subventions et ta mains d'oeuvre tu va devoir te la payer ou faire appel a des bénévoles qui ne te feront pas un bon taff et au final ton projet finit aura un goût amer. :confused:

Link to post
Share on other sites
  • Replies 261
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Marco, je reste marqué par le film Romanzo criminale, car il y a dans ce film des faits comme la mort d'Aldo Moro et surtout l'attentat de Bologna, j'y passait le lendemain en train, je t'avoue qu'on

Un très grand du théâtre, du cinéma et de la télé italienne viens de nous quitter: Gigi Proietti........???? Immense tifoso de la Roma, le voici dans une interprétation comique mais salace du cha

C'est une serie-fiction sur la vie de Riina, de son enfance à son arrestation. La narration et la mise en scène sont excellentes le tout mis en perspective de la réalité socio-economique et politiqu

Personne ne te dis que le cinéma italien est au top. Seulement il a changé un film comme Gomorra ou il Divo n'aurait jamais vu le jour en italie dans les année 70 80 ou 90; :thumbsup:

L'italie a toujours utilisé le cinéma comme moyen d'expression, l'après guerre les Fellini, Rossellini, Pasolini, Visconti, De Sica et autres faisait un cinéma réaliste en mettant en scène des histoire tout en montrant l'italie du moment.

 

Mais après tu l'as dit les péplum les western spaghetti aussi les films mafieux de Rosi c'était pour faire de la concurrence aux US. Et encore aujourd'hui le style reste regarde Django Unchained le film a cartonné et le film doit tout à qui ? Tarantino ? :lol: En tout cas si le cinéma italien avait autant d'aide que le cinéma français, il ferait largement concurrence au US.

 

Ok il en faut pour tout les gouts, mais perso les films type fast and furious :ninja: voila quoi.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Salut la FUINE... tu sens aussi mauvais que lui

Moi aussi je t'aime p'tit sexe.

 

------------------

 

Je suis en train de mater Il Divo !

Link to post
Share on other sites

pas mal, sans plus pour moi...

 

 

oh oui, à baise toi... :icecream:

 

pal personne, ou koi? :ninja:

pal quoi ?

Link to post
Share on other sites

Merci mon pinelli. :wub: J'ai eu de bonne exemple. ;)

 

J'ai vu La Grande Bellezza de Sorrentino et franchement ça confirme bien ma pensée.

 

Le cinéma italien quand il le veut il va très bien.

 

Après il Divo, une bonne satyre politique avec des personnages absurde, le duo Servillo-Sorrentino marche du tonnerre.

 

Sorrentino prouve que ce n'est pas qu'un réalisateur mais un vrai artiste cultivé. Il mélange le grotesque à la nostalgie de la façon qu'un guide touristique nous fait visiter le Colisée. En revanche les critiques aiment dire qu'il s'agit dune Dolce Vita bis, c'est archi faux. Le film se rapproche plus de l'expressionnisme allemand que du réalisme italien.

 

Je l'ai préféré à Il Divo.

 

Pour info la palme d'or: La Vie d'adèle n'est pas vraiment un hasard, ça parle d'un idylle entre deux lesbienne le tout réalisé par un réa maghrébin récompensé par un jury cosmopolite en pleine manif du mariage pour tous si ça ce n'est pas un symbole à la tolérance.

 

Les retours sont très bons pour le film, va falloir attendre le 9 Octobre. :angry:

 

En revanche je ne comprend pas pourquoi Sorrentino n'a pas reçu la caméra d'Or :wub: La photographie, ses mouvements de caméra c'est digne des grands noms. :wub:

Link to post
Share on other sites

Fellini fait partie des réalistes pour toi ?

 

Certes, il y a moins de séances fantasmées dans La Dolce Vita que dans la suite de la "trilogie" avec 8½ et Giulietta degli spiriti qui partent dans de grands délires.

Link to post
Share on other sites

Fellini est avec Rosselini, Visconti, De Sica et d'autre un des réa du néo-réalisme. Un cinéma avec peu de moyen, pas de studio on tourne en décor naturel, pas d'argent pour payer des acteurs pro, on tourne avec des amateurs.

 

Son génie a été de savoir d'adapter fin des années 50. Et dans la dolce vita et 8 et demi on le voit bien, les films sont assez nostalgique, il décrit des histoires dans une italie qui n'existe déjà plus. Alors oui là pour le coup Fellini met en scène des stars Mastroanni, Anouk Aimée... Mais les scénarios sont fait de petites séquence il n'y a pas un seul fil conducteur et ça c'est la signature même du cinéma italien d'après guerre donc du néo-réalisme. C'est ce que fait tarantino, dans quasi tout ses films.

Link to post
Share on other sites

OK Monty, je comprends, c'est plus dans les choix de mise en scène que dans les thèmes :thumbsup:

 

Par contre, la coupe de Tahiti Bob ci-dessus n'est pas réaliste.

Link to post
Share on other sites

Si tu matte bien Fellini a deux carrière la premiere partie des films vraiment d'essayiste avec disons les moyens du bord mais avec talent. Si tu matte "I Vitteloni" avec ALberto Sordi tu verras des plans et mouvements de caméra magnifique et pourtant le film parle de l'ennui.

Mais ses personnages extravagant, grotesque, absurde qu'on voit dans la strada par exemple où déjà ses moyens étaient plus important là Fellini là on est plus totalement dans le réalisme.

 

Sinon oui cette coupe de cheveux c'est effet spéciale + fond vert spécialité de James Cameron.

  • Upvote 1
Link to post
Share on other sites

Mdrrrr, je pensais plutôt au perruquier-posticheur d'Antonio Conte.

 

J'avoue, j'ai pas trop fait gaffe au style des Vitelloni.

Mais son premier "demi" film Luci del varietà m'a semblé assez barré.

Il faut que je revoie les deux.

 

Tu as vu son téléfilm Prova d'orchestra ? Un bon mockumentary.

Link to post
Share on other sites

Non j'ai pas vu ce téléfilm, il en a fait beaucoup certains sont même sorti à la tv bien après leurs réalisation.

I Vitelloni est très personnel, limite autobiographique, Fellini bossait toujours avec Rossellini comme scénariste et assistant-réalisateur. Et dans ce film on voit bien le côté mélancolique de Rome ville ouverte (de rossellini) et le côté barge de la strada.

Visconti aussi est très bon de plus sa famille est interista. :lol:

 

Conte a une perruque...? :affraid::icecream:

Link to post
Share on other sites
  • 1 month later...

Quelqu'un saurait-il m'en dire plus sur les Å“uvres cinématographiques de Dario Argento ? Suspiria, Inferno, Phenomena... ?

 

Des retours sur ces films ?

 

 

Les "vrais" Dario Argento, ce sont les precedents: L'Oiseau au plumage de cristal ( L'uccello dalle piume di cristallo), : Le Chat à neuf queues ( Il gatto a nove code), Quatre mouches de velours gris ( 4 mosche di velluto grigio ), Les Frissons de l'angoisse ( Profondo rosso ). Ceci sont pour moi les chefs d'œuvres de Dario Argento.

Link to post
Share on other sites

Enfaite Argento a eu plusieurs périodes les films que tu cite sont différents car Argento avait pas mal d'expérience de plus ce sont ces films qui sont le "plus reconnu" car forcément ils ont été vendu dans le monde alors que ses premiers eux sont le pourquoi du comment du succès d'Argento.

 

Ils sont plus personnel, Argento part moins dans ses délires ils sont un peu plus "politiquement correct" mais si tu es fan n'hesite pas.

Link to post
Share on other sites

Je n'ai pour le moment vu aucun de ces films, seulement des extraits des trois films nommé plus haut, qui m'ont, je l'admet, mis l'eau à la bouche.

 

J'aime bien ce genre d'ambiance malsaine, tordue, les films qui font mal à la tête...

 

Je ne sais pas si je me fais bien comprendre ?

 

Je citerais Orange mécanique de par sa notoriété. (même si je le trouve soft)

Link to post
Share on other sites

Je ne connais que La sindrome di Stendhal (1996) du père Argento, c'est bien crade et c'est une représentation intéressante du syndrome de Stendhal.

Les images numériques sont très mal faites par contre, certains disent que c'est le premier film italien à intégrer des images 3D, c'est du niveau des plus mauvais effets de Xena.

Ah et l'édition internationale a été censurée de 2 minutes par rapport à l'édition italienne.

Asia Argento :wub:

Link to post
Share on other sites

Je ne connais que La sindrome di Stendhal (1996) du père Argento, c'est bien crade et c'est une représentation intéressante du syndrome de Stendhal.

 

J'ai été déçu par Florence (en fait pas tant que ça, je m'y attendais un peu). Je porte très mal mon pseudo, en fait. :ninja:

Link to post
Share on other sites

Je te comprends, il y a mieux.

La première fois que j'ai lu un article sur le syndrome de Stendhal (le truc psychiatrique, pas le flim), j'ai cru que c'était une blague, genre legorafi :lol:

Link to post
Share on other sites

J'ai été déçu par Florence (en fait pas tant que ça, je m'y attendais un peu). Je porte très mal mon pseudo, en fait. :ninja:

 

heho gaffe après les gens font des amalgames :ninja:

Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...