Jump to content

Cinema italien


Recommended Posts

Vous l'avez trouver en Français ? :confused1: moi je l'ai regarder en VO et j'ai un peu galérer avec le sicilien :confused:

 

Si tu veux le voir en français, faudrait que tu fasses les recherches en tapant "Corleone". Sinon y'a toujours les sottotitoli italiani. C'est un peu dur à trouver mais ça aide vachement.

 

Concernant la série en elle-même, c'est sur que la perception de la série peut changer selon l'approche et les connaissances de chacun sur le sujet.

Après, c'est sûr que le type qui a eu comme modèle Tony Montana, pourrait avoir de la sympathie pour Riina en voyant la série.

Link to post
Share on other sites
  • Replies 261
  • Created
  • Last Reply

Top Posters In This Topic

Top Posters In This Topic

Popular Posts

Marco, je reste marqué par le film Romanzo criminale, car il y a dans ce film des faits comme la mort d'Aldo Moro et surtout l'attentat de Bologna, j'y passait le lendemain en train, je t'avoue qu'on

Un très grand du théâtre, du cinéma et de la télé italienne viens de nous quitter: Gigi Proietti........???? Immense tifoso de la Roma, le voici dans une interprétation comique mais salace du cha

C'est une serie-fiction sur la vie de Riina, de son enfance à son arrestation. La narration et la mise en scène sont excellentes le tout mis en perspective de la réalité socio-economique et politiqu

ah mais ne t'inquiètes pas je l'ai comprise la série et j'ai apprécier :thumbsup: c'est juste que certaines expression sicilienne m'échappait donc ai du re écouter pour être bien sur d'avoir compris ;)

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Je ne résiste pas à partager les films italiens qui m'ont marqué. La liste est loin d'être exhaustive et est assurément subjective.

 

- Rome ville ouverte de Roberto Rossellini, 1945

- Le Voleur de bicyclettes de Vittorio De Sica, 1948

- Riz Amer de Giuseppe De Santis, 1949

- Au Nom de la loi de Pietro Germi, 1949

- Les Vitelloni de Federico Fellini, 1953

- Senso de Luchino Visconti, 1954

- La Strada de Federico Fellini, 1954

- Il Bidone de Federico Fellini, 1955

- La Ciociara de Vittorio de Sica, 1960

- La Dolce Vita de Federico Fellini, 1960

- Une Vie difficile de Dino Risi, 1961

- La Grande Guerra de Mario Monicelli, 1961

- Le Guépard de Luchino Visconti, 1963

- La Nuit e Michelangelo Antonioni, 1961

- Mamma Roma de Pier Paolo Pasolini, 1962

- La Fille à la valise de Valerio Zurlini, 1962

- Agostino de Mauro Bolognini, 1962

- Les Camarades de Mario Monicelli, 1963

- Huit et demi de Federico Fellini, 1963

- Les Poings dans les poches de Marco Bellocchio, 1965

- L'Incompris de Luigi Comencini, 1967

- Le Conformiste de Bernardo Bertolucci, 1970

- Les Hommes contre de Francesco Rosi, 1970

- Le Professeur de Valerio Zurlini, 1972

- La Classe ouvrière va au paradis d'Elio Petri, 1972

- Nous nous sommes tant aimés d'Ettore Scola, 1974

- 1900 de Bernardo Bertolucci, 1976

- Padre Padrone de Paolo et Vittorio Taviani, 1977

- Une Journée particulière d'Ettore Scola, 1977

- Ginger et Fred de Federico Fellini, 1985

- Journal intime de Nanni Moretti, 1993

- La Vie est belle de Roberto Benigni, 1997

- Nos Meilleures années de Marco Tullio Giordana, 2003

- Mon Frère est fils unique de Daniele Luchetti, 2007

  • Like 1
Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...
  • 3 weeks later...

J'ai revu il y'a peu L'Incompris de Comencini (Incompreso, vita col figlio)

 

J'ai chiâlé comme un gosse, comme à chaque fois que je le vois (c'était la 3ème fois)

Dramatique, et en plus l'Adagio k.488 de Mozart n'arrange rien, poignant

Link to post
Share on other sites

Ils on repassé le magnifique Il était une fois la révolution aussi :icecream:

 

Mon film préféré de Leone, malgré l'insupportable Rod Steiger (l'énorme supériorité de James Coburn sur l'habituel et inexpressif Clint Eastwood compense). Quand on pense que ça aurait dû être le génial Eli Wallach dans le rôle du peon mexicain...

 

19172612.jpg

Link to post
Share on other sites

J'ai également vu Il Capo Dei Capi et je vous le conseille vivement!

Et pour ceux qui en ont marre des films de mafieux et souhaite verser une petite larme d'émotion pure..^^ regardez le film "Il Postino", assez vieux (1994 :mellow: ) il relate la rencontre entre un facteur et le poète Pablo Neruda ;)

Link to post
Share on other sites

Je ne l'ai pas perçu comme une apologie du "système Riina" , Les personnes qui en ont été victimes ne sont pas passées sous silence.

Cette série a fait l'objet de grosses controverses au moment de sa sortie vu la sensibilité du sujet.

 

(A ce sujet, est-ce que tu as lu le livre de John Dickie, intitulé "Cosa Nostra" ?(un topic livre dans le forum, ça pourrait être pas mal)

Il décrit le système de Cosa Nostra de son origine (cavaliera rusticana) à nos jours. C'est vraiment pas mal. Il ne donne pas de jugement de valeur mais reste dans l'explication et les sources qu'il cite sont conséquentes).

 

J'en ai entendu parlé il y a quelque temps quand j'ai cherché j'avais pas trouvé depuis j'ai zappé, faut que je regarde ça. Il y a combien d'épisode ?

 

Sinon bon pour le cinéma italien:

 

Federico Fellini :wub:

Michelangelo Antonini :wub:

Sergio Leone :wub:

Bernardo Bertolucci :wub:

Francesco Rosi :wub:

Roberto Rossellini :wub:

 

Et j'en passe mais pour moi ce sont les meilleurs réa italiens. J'ai du voir au moins 80 90% de leur filmo.

Link to post
Share on other sites

Je conseil " L'ange du mal ", le film sur le truand italien Renato Vallanzasca, truand italien des années 70, de michele Placido avec KIm Rossi Stuart.

Pas au niveau de Romanzo Criminale selon moi, mais tout de même un récit intéressant du parcours du natif de Milan, entre braquage, crime sanglant et évasion.

Link to post
Share on other sites
  • 2 weeks later...

Autre film interessant que j'ai vu il y'a quelques mois : Lettres a Juliette.

 

Alors c'est americain et ca parle d'une vraie belle histoire d'amour :ninja: (pour une fois), mais ca se passe en Toscane, à Livorno Siena + Verona plus precisement, et c'est Charmant .Je le conseille aux romantiques (comme moi :ninja: ) et aux filles de ce forum.

 

Vous voulez un synopsis, ou vous allez me prendre pour ce que je ne suis pas? :whistle:

Link to post
Share on other sites

Autre film interessant que j'ai vu il y'a quelques mois : Lettres a Juliette.

 

Alors c'est americain et ca parle d'une vraie belle histoire d'amour :ninja: (pour une fois), mais ca se passe en Toscane, a Verone et Sienne plus precisement, et c'est Charmant.Je le conseille aux romatiques (comme moi :ninja: ) et aux filles de ce forum.

 

Vous voulez un synopsis, ou vous allez me prendre pour ce que je ne suis pas? :whistle:

 

Toi, tu veux serrer !! Lol

Link to post
Share on other sites
  • 3 months later...

J'ai vu également 'il Capo dei Capi' 'Corleone' en Français, 6 épisodes

Je l'ai vu en version Française et je m'apprête à bientot la voir en V.O

 

Comme le dit bien Busto, cette série ne fait pas du tout l'apologie de Cosa Nostra ou Riina, je trouve qu'au contraire on s'attache davantage en conséquence au camp des 'justes', aprés il y'a toujours le côté aléatoire chez les gens au niveau du partie pris comme tu dis Pal' qui peut résulter à de la malsanité mais ce n'est pas le cas, du moins ce n'est pas ce que veut transmettre la série

 

Sinon j'ai lu 'Vies de Mafia' récemment il est pas mal

Vu que vous m'aviez intrigué avec ça je les ai regardés.

 

Ce n'est en effet pas une apologie de Riina.

Par contre pour le coup c'est le personnage fictif de Biagio Schirò qui m'intrigue avec le fait qu'il connaisse Riina depuis l'enfance, etc, trop romancé à mon gout.

 

Dans tout ça j'ai surtout aimé les 2-3 derniers épisodes qui mettent bien en évidence les barrages auxquels Chinnici, Dalla Chiesa, Falcone, Borsellino et tous les autres ont été confrontés.

Bel hommage aussi à Falcone qui semblait être un type vraiment exceptionnel. SOn personnage est bien joué.

 

Ceci dit il y a de grosses approximations. Par exemple la tentative d'attentat à l'Addaura (la villa de Falcone) ne s'est pas du tout passé comme le montre la série.

Link to post
Share on other sites

Oui effectivement, je trouve aussi que le personnage Biagio Schiro et dans les situations qu'il est mêlé rend un peu la série grossière par moment.

Même Luciano Maino est un personnage fictif.

 

Pour Biagio, ils ont voulu incarner en lui les Siciliens qui ont combattu Cosa Nostra et qui se sont sentis indigné par tout ces liens Administrations-Mafia.

 

Exact, les 3 derniers volets nous font assez retransmettre la frustration de ces hommes, ces vrais mecs qui ont combattu contre cette pourriture en sachant pertinemment que cela allait les mener à la mort

 

Oui il y'a pas mal d'approximations : Navarra n'était pas septuagénaire quand il se fit tué par Liggio mais quinquagénaire.

L'enlèvement d'Antonino Caruso également, le garçon avait 21 ans dans la réalité alors que dans la série c'est un gamin d'a peine 10 ans.

Et aussi la famille de Buscetta qui en réalité y est passé bien évidemment aprés qu'il ait parlé.

Link to post
Share on other sites
  • 3 weeks later...

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.

Loading...

×
×
  • Create New...