Jump to content

pinelli

Members
  • Content count

    25
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

798 Bonne

About pinelli

  • Rank
    Giovanissimo

Recent Profile Visitors

26573 profile views
  1. pinelli

    Juventus

    parce que ces joueurs n'ont pas pris 30M en salaire. les 2 entre autres! c'est pas compliqué pour y aller! avec une assos humanitaire, que j'ai laissé tomber en route. de belles rencontres et une situation sur place plus que révoltante!
  2. pinelli

    Juventus

    oui voilà. un club comme les autres...
  3. pinelli

    Juventus

    ahah bob! j'ai été faire une pige en palestine putain de merde! t'es d'accord avec moi sur cr7?
  4. pinelli

    Juventus

    le monde change dans le mauvais sens. le foot reflet de la société... qui est aujourd'hui rongée plus que jamais par l'individualisme et le nombrilisme. La Juve c'était identitaire pour moi. ça ne l'est plus pour toutes ces raisons. donc c'est terminé pour moi. c'est con je vis pas loin de turin en ce moment lol!
  5. pinelli

    Juventus

    oui.
  6. pinelli

    Merci

    Ciao Buru'! Je reviens pour supporter le napoli ahah!!!! la juve avec cr7 c'est fini pour moi!
  7. pinelli

    Merci

    Merci à pauluzzi aka la racluredemilan d'avoir créé ce site où les commentaires se faisaient à la base sous les articles. Merci encore à ce kapo d'avoir créé ce forum. Et merci enfin à lui pour l'avoir tué. Pauluzzi c'est comme l'argent roi, c'est celui qui nous rend réac, préférant comme c'était avant. car oui, ici il y a quelques années c'était une ZAD. Un grand merci surtout à tous les forumeurs qui ont fait vivre ce site, vous etes les tifosi du club "calciomio", ceux sans qui il n'existerait pas. vous etes un doigt d'honneur au nombrilisme de son créateur pétainiste. (ahah) un salut chaleureux aux plus anciens, Nino, Burundi, Jun, et ceux que j'oublie et qui sont encore là.
  8. pinelli

    Juventus

    Trahison. Mon premier amour juventin est né avec un certains Moreno Torricelli. Les plus jeunes ne l’ont pas connu, et il n’est pas parmi ceux qui font rêver les enfants de Turin. Pourtant, il fait parti de ceux qui ont incarné pour le mieux la fameuse Juventinità. Pour lui, comme pour l’ensemble de ses coéquipiers, porter le maillot Bianconera avait une véritable signification. La Juventus, à cette époque, était une armée de frères soldats pour qui le courage, le sacrifice et le collectif passaient bien avant la gloire individuelle. Et puis, après Torriccelli, ces valeurs ont été transmises joueurs après joueurs, italiens surtout. Dernièrement, c’était Buffon, chiellini, Marchisio qui étaient les portes étendard de cette grinta enviée des autres équipes. Fier de ces valeurs, je les ai fait mienne. Je me suis construit au service du collectif dans une société de plus en plus individualiste, préférant mettre en lumière des joueurs plutôt que des équipes. Construire. Voilà encore le maitre mot de la Juventus de Turin. La Fiat a toujours refusé d’acheter des stars à coup de millions de dollars. A quelques rares exceptions (Buffon surtout), c’est par le travail acharné, la formation, l’entrainement et la science tactique que cette équipe s’est construite. Et si elle n’est pas la seule dans ce cas là, elle l’a fait par choix. Marotta a toujours suivi cette logique, et comme ces prédécesseurs il a réussi à faire venir de très bons joueurs à bas prix. A cette logique il faut ajouter la politique des salaires, avec ce salary cap à 7M. Cette politique est salutaire, car elle permet de sélectionner les joueurs qui veulent réellement porter le maillot de la Juve et les autres qui ne jouent que pour l’argent. De même, l’absence de clause sur les contrats : jouer à la Juve doit être un choix assumé, un choix sportif et pas un choix économique. Grâce à tout cela, nos valeurs, notre histoire, nous avons pulvériser tous les records de victoires en Série A, et joué 2 finales de Champions League en 3 ans. Face au règne de l’argent, face à ces équipes qui tentent d’acheter des stars pour se payer des trophées, la Juve était la fourmi ouvrière, la tortue de la fable, d’un football mondial sans foi ni loi. Et puis il y a eu une première blessure, le changement de logo. Les dirigeants effacent d’un claquement de doigt toute l’Histoire de la juventus, pour un changement de cap de la politique économique : désormais, prime à l’argent. Le sportif, c’est bien, mais la Juve veut alors rejoindre le clan des clubs riches, qui pèse pour ses actionnaires. En gros, devenir une marque lisse, insipide, creuse. Une perte d’identité. Je me suis alors beaucoup fâché avec de nombreux tifosi, jeunes pour la plupart, pour qui cette situation était normale. Aucun ne comprenait ce qu’était cette fameuse Juventinità et ce qu’elle signifiait pour les tifosi qui ont connu des joueurs comme Torricelli. Ensuite il y a eu Buffon et son choix de partir au PSG. Le club lui propose de faire perdurer l’histoire, de rester au club et de porter le costume des dirigeants et ainsi d’être le garant de ces valeurs qu’ils tentent pourtant d’effacer. Mais il refuse, et préfère partir dans une autre équipe, de celle des puissants, de celle de ceux qui tentent d’acheter des trophées, construisant par le fric plutôt que par le sportif. Et enfin, il y a l’achat de cr7. Le joueur qui nous a assassiné à plusieurs reprises en coupe d’Europe. Le meilleur joueur du monde. Avec un salaire de 30M. 30. Millions. 33 ans. 30 millions de putains d’euros. Notre honneur, nos valeurs, notre histoire, piétinés, violés, assassinés. D’un claquement de doigts. D’un revers de la main. Désormais, la Juventus appartient à ces clubs fermés de nouveaux riches pour qui la fin justifie les moyens. L’argent roi. Le règne du pognon. Alors qu’avant, elle résistait encore, désormais tout est fini. La Juve est passée de l’autre coté. Que me reste-t-il, moi qui portais ces couleurs avec fierté, revendiquais ces valeurs et cette histoire ? Je me refuse à devenir le complice de tout ce que je dénonçais il y a encore quelques semaines. Je hais cette société de l’argent roi, de l’individualisme forcené et du nombrilisme des réseaux sociaux. Le vivre ensemble, le collectif, le sacrifice pour le coéquipier, sont mes valeurs et c’est ce qui m’a construit. Alors ces prochains jours, j’irai à un enterrement. Car cette Vielle Dame, présente à mes cotés durant toutes ces années, est morte. Je garderai le souvenir de tous ces moments de gloire passés, les larmes versés dans les défaites comme dans les victoires. Cette Vecchia Signora sera toujours dans mon cœur, elle fera toujours partie de moi. RIP Juventus de Turin. big up à Nino et aux anciens, meme les fdp.
  9. pinelli

    Juventus-AS Monaco

    graaaaaaaaaave!!!!!!!!!! je suis scandaleux! nan mais je pouvais pas me retenir là , pardon toussa... je re disparais! porte toi bien au passage, t'es un vrai! ;) je vais te marave!!!! j'ai été victime du complot intériste sur ce site il y a 10 ans!!
  10. pinelli

    Juventus-AS Monaco

    SIAMO IN FINALEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEEE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! POPOPOOOOOOOOOOOOOOOO!!!!!!!!!! voilà , sucez nous bien comme il faut les tifosi des autres clubs médiocres de série a, on donne encore la plus belle image du Calcio! Nino on se refait un trip à Cardiff??? mdr!! t'as pas changé!!!!!!!
  11. pinelli

    9 ans de Calciomio, ça se fête !

    je peux pas revenir sur calciomio depuis qu'higuain vous a trahi. j'assume plus ma juventinità ;)
  12. pinelli

    Bar sport

    c'est donc ici que vous osez parler politique. et ça va, y a pas eu de morts du coup? ils sont où les gauchistes d'antan là ?? je vois chikapa, y a salina, jun, les autres sont partis??? c'est de pire en pire, c'est juste devenu un simple forum d'entre soit... j'ai rencontré des jeunes blogueurs me parler de calciomio, putain mais si ils reconnaissent un age d'or maintenant c'est terminé : articles pourraves et trop courts. certes! 9 ans bordel... paye ton coup de vieux.
  13. pinelli

    9 ans de Calciomio, ça se fête !

    il est parti l'autre trou d'uc???
  14. Viens donc nous faire profiter de tes analyses, forcément pertinentes, sur les élections Présidentielles à venir !!!

  15. T'es où ?... Ah oui, je sais... t'es animateur-casseur dans les <>... pour pas faire comme les autres qui restent couchés (je sais que ça pourrai te faire plaisir et c'est intentionnel mais ne soit pas dupe; tu sais bien que j'approuve rien de ces conneries en vrai ;-)

×