Jump to content

Fagioli

Members
  • Content Count

    334
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

64 Neutre

About Fagioli

  • Rank
    Titulaire

Profile Information

  • Club préférés
    Tous
  • Joueurs préférés
    Pirlo

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La SF ne doit pas avoir pour vocation de ne pas être crédible. Ce n'est d'ailleurs pas la définition d'un film de science-fiction. Fast and Furious c'est même pas du cinéma.
  2. Pour les films de SF, il y a différents styles. Je trouve personnellement Blade Runner plus profond qu'Alien (qui vire au horrifique), mieux maîtrisé et surtout incroyablement réfléchi. Dans la même veine, sa suite est superbe (visuellement c'est peut être le plus beau film des dix dernières années). Ensuite, outre Nolan qui possèdent des films du genre assez connu, ou bien Miller qui s'est particulièrement réinventé avec Fury Road, j'aurais envie de citer Her. Film formidable ou Phœnix est une nouvelle fois brillant. Ah et je parlais du second Blade Runner, avec le même réalisateu
  3. Je le mets même devant le deuxième, qui est tout ce qui m'insupporte. Maintenant seul le numéro un est fabuleux.
  4. Pour moi le film de Scorsese est une merveille. Bien meilleur que Wall Street de Stone dont j'apprécie le travail. Mais en terme de structure narrative, de direction, c'est absolument fabuleux. Ce n'est pas mon Scorsese préféré mais c'est grandiose. On en parle pas assez mais Scorsese fait une décennie avec Shutter Island, Silence, le loup de Wall street et The Irishman. Quel génie. Concernant les autres films cités j'adore Drive. Bon, le réalisateur beaucoup moins avec sa capacité a s'astiquer le manche sur son talent (alors qu'en dehors de Pusher et Drive...). Pour The Game c'est
  5. Bon il pourra pas faire pire qu'à la dérive avec Madonna ?
  6. Hollywood est peut être son meilleur de mon côté, mais je manque totalement de recul vu qu'il n'est sortit qu'il y a un an. Faudra voir comment il évolue dans mon esprit mais en tout cas je le mets dans le très haut du panier. Bon le casting est excellent de base, l'histoire est passionnante sur une époque passionnante. Et le degré de maitrise, de référence, d'esprit Tarantinesque, c'est fabuleux.
  7. J'entends, moi c'est ce qu'il m'a manqué. Maintenant ça reste un des meilleurs, avec Scorsese et Fincher. Et ce genre de débat le prouve, j'en viens à trouver des défauts et justifier du "moins" dans un film qui reste supérieur a la filmographie de bien d'autres réalisateurs de renommée.
  8. On voit quand même ses références dans certains de ces films. Il a un amour inconditionnel pour le cinéma asiatique et Kill Bill en est rempli. Le nombre de références, de procédés qui sont des hommages appuyés a ce cinéma est impressionnant. Dans les huit salopards il y a la volonté d'associer certains de ses films préférés (le contexte glacé de The Thing, les 7 mercenaires ou encore les Western). Et je ne parle même pas du dernier qui est tout un hommage absolument jouissif d'une partie importante de l'histoire du cinéma lui même. Ce sont des trames assez visibles que je ne ret
  9. Le dernier Ritchie est vraiment bon et retrouve assez bien l'essence de ces premiers films. C'est beaucoup moins accessibles que les Sherlock ou le roi Arthur mais selon moi c'est un de ces meilleurs. Après j'ai plus de mal avec la comparaison entre Ritchie et Tarantino. Tarantino est un maître en la matière, avec une qualité d'écriture assez exceptionnelle. Il arrive a rendre l'histoire souvent passionnante et ce même si elle peut être difficile aux non initiés. Son hommage pour le cinéma, pour des points historiques, pour une culture est souvent présente en substance. Ritchie je trouve ça qu
  10. Alors que c'est celui que j'apprécie le moins chez Tarantino après Boulevard de la mort, ex eaquo avec Django. A relativiser vu le seuil d'excellence.
  11. De mon côté j'ai préféré ces derniers (a part Django qui est le moins bon) a ceux qui ont suivi le duo R.dogs/Pulp Fiction. Notamment le dernier qui est fabuleux.
  12. De Palma en a quand même tourné un bon paquet. D'accord sur la distinction, c'est d'ailleurs d'autant plus impressionnant pour Martin qui a fait également très peu de baisses de régimes (Kundun par exemple) alors qu'il doit être a presque 30 films. A titre de comparaison, Spielberg et Eastwood (De Palma aussi d'ailleurs) ont un nombre de films équivalents...et bien plus de mauvais films.
  13. Kubrick, hormis ses deux premiers, fait un sans faute avec des films de grande qualité. Même si probablement que le trio Orange mécanique / Shining / (surtout) 2001 sont considérés comme les masterpiece de Kubrick, de mon côté ma préférence va au duo les sentiers de la gloire et Eyes wide shut. Ce qui est exceptionnel avec Kubrick c'est que ce n'est quasiment que de l'excellence. Même le meilleur réalisateur en activité (Scorsese) a eu quelques petits couacs. Dans les réalisateurs en activité, ils sont assez peu a faire un sans faute.
  14. Fagioli

    Milan AC

    Je n'ai jamais été un fan de Bakayoko. Je trouve Kessié très intéressant et je le préfère au Français. Assez nettement.
  15. Fagioli

    Milan AC

    Je pense que les sous étaient là surtout pour améliorer les finances du Milan et réduire les déficits du club. Malheureusement pour Milan j'ai envie de dire, j'ai l'impression que la ceinture a été serré jusqu'à étouffement. Pour ce qui est de Bakayoko, il est certain qu'il aurait apporté davantage que Krunic dans le rôle de doublure de l'Ivoirien. Maintenant même en inversant le transfert, je n'aurais pas vu le Milan devancer Naples car le principal mal du Milan me semble dirigé vers un côté droit obsolète et inadapté au hautes places du championnat. A titre d'exemple, j'aurais été plus emba
×
×
  • Create New...