Jump to content

Superlio

Members
  • Content Count

    2,495
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    5

Superlio last won the day on May 31 2020

Superlio had the most liked content!

Community Reputation

272 Neutre

2 Followers

About Superlio

  • Rank
    Calcionaute
  • Birthday 05/28/1983

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Club préférés
    Tous
  • Joueurs préférés
    Buffon, Pirlo, R.Baggio, Inzaghi, Vieri, Totti

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mancini a déclaré récemment qu'il pensait à Dimarco pour l'après euro 2021. Emerson joue peu mais il a fait ses matchs en Nazionale. Spinazzola partira titulaire d'après moi. A droite, Florenzi est le titulaire, il faudra attendre le retour de D'Ambrosio et voir si Mancini veut faire jouer à droite un central de métier pour avoir 3 centraux. Bastoni a pour l'instant de grosses longueurs d'avance sur Izzo et Romagnoli. Mancini de la Roma peut être intéressant par sa polyvalence : il peut, en effet, jouer en défense centrale, sur le côté droit et au milieu du terrain. Biraghi est décevant t
  2. La bonne nouvelle réside dans le fait que Chiesa, Kean, Barella, Bastoni aient pu jouer la ligue des champions. Cela leur apporte de l'expérience. Devant, Immobile marque en ligue des champions ce qui est très positif. Belotti est à l'aise avec le jeu proposé par la Nazionale de Mancini mais il végète dans une équipe qui joue le maintien. J'aurais souhaité qu'il quitte le Toro pour sa progression. Concernant les révélations, Zaccagni m'a fait une très bonne impression tout comme Letizia de Benevento.
  3. Lippi n'était plus l'entraîneur de la Juve lors de la demi-finale de 1999. Ancelotti était sur le banc turinois.
  4. Mes regrets vont surtout vers le mondiale 1990 pour plusieurs raisons : - Cela se jouait en Italie - Le calcio était au sommet (toutes les coupes d'Europe avaient été gagnées par des clubs italiens) - On avait la meilleure défense du tournoi - Schillaci était en état de grâce - Baggio était là - La génération Zenga, Ferri, Donadoni, Giannini arrivait à maturité Vicini a changé le duo d'attaque à Naples en tentant pour la première fois une association Schillaci-Vialli... La forme de Vialli ne justifiait pas ce pari surtout que le duo Baggio-Schillaci marchait
  5. Di Biagio a fait un mondial plutôt bon en 1998 (bonne entrée contre le Chili, buteur contre le Cameroun, moyen contre l'Autriche, passeur décisif contre la Norvège). Contre la France, il est moyen avec une belle passe pour Moriero qui centre pour Vieri qui ne cadre pas sa tête et place lui-même une tête pas loin du cadre sur un coup franc de Baggio. Sur ce mondial, Maldini père a trop attendu Del Piero alors qu'il avait un Baggio en meilleure forme et plus influent dans le jeu. Je l'ai déjà dit dans un autre post mais les CT étaient têtus et mouraient avec leurs idées. Quelques exemples :
  6. Dino Baggio avait moins d'influence sur le jeu de l'équipe qu'en 1994. Le schéma tactique n'était plus le même, Cesare Maldini lui demandait peut-être d'être d'avantage un milieu récupérateur tandis que Sacchi voulait qu'il se projette vers l'avant. Bergomi et Costacurta ont joué leur dernier match en Nazionale contre la France. Concernant Bergomi, il avait réussi à se reconvertir libero en 1998. Sur le match contre la France, il prend un jaune pour une simulation de Zidane !
  7. Ce quart de finale s'était joué à peu de chose... Au niveau de l'arbitrage, Guivarc'h méritait le rouge (De Rossi en 2006 pour le même geste avait pris 4 matchs). Sur le contenu du match, Del Piero a été fantomatique (une talonnade pour Vieri fut sa seule bonne action). La composition de Maldini était ratée (c'est facile à dire après coup). Albertini a fait du bien lorsqu'il rentré et aurait pu aider le milieu de terrain. Sur ce match, Lizarazu ne semblait pas infranchissable, Moriero et Baggio l'ont montré, on aurait pu insister sur ce côté. Enfin, devant, Vieri était émoussé et bien pris par
  8. Je ne suis pas d'accord. Conte a fait des miracles avec les moyens du bord. Souvenez-vous qu'on avait en 2016 l'équipe ayant la moyenne d'âge la plus élevée et que Marchisio, Verratti étaient absents. La Nazionale de 2016 a misé sur la défense de la Juve, la course de Giaccherini, la complémentarité du duo Eder-Pellè, la tactique de Conte... Durant les matchs amicaux, Conte a tenté le 3-4-3 et le 4-2-4, il s'est ravisé pour l'euro avec un 3-5-2 beaucoup plus adapté. Il n'a pas été aussi bête que Ventura qui a mis le 4-2-4 contre l'Espagne et a conservé un 3-5-2 à domicile contre la Suède
  9. Superlio

    Bosnie-Italie

    Insigne a failli mettre un but d'anthologie.
  10. Superlio

    Bosnie-Italie

    Bel arrêt de Donnarumma.
  11. Superlio

    Bosnie-Italie

    Belotti met l'occasion la plus dure au fond ! Superbe passe d'Insigne et n'oublions pas que Locatelli est au départ.
  12. Superlio

    Bosnie-Italie

    Je ne comprends pas pourquoi Belotti met la tête sur un centre comme cela alors qu'il est passé devant son défenseur.
  13. Superlio

    Bosnie-Italie

    C'était déjà le cas contre la Pologne.
  14. Superlio

    Bosnie-Italie

    Belotti qui ne cadre pas à quelques mètres des cages...
  15. Il y a du vrai dans ton message. La Nazionale peut très bien faire comme l'under 21 de Di Biagio à l'euro espoirs disputé en Italie en 2019. Elle peut sortir au premier tour avec 6 points... Le jeu italien va être analysé. De Boer, le sélectionneur hollandais, a par exemple modifié l'aspect de son équipe pour gêner la Nazionale et ça a marché. En outre, un pressing adverse intense peut faire mal notamment à Jorginho qui a du mal à se défaire d'un pressing. Enfin, on peut placer un ailier dans le couloir de Spinazzola ou d'Emerson, Deschamps l'a bien fait avec Coman qui était dans la
×
×
  • Create New...