Jump to content

R.Baggio

Members
  • Content count

    1548
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    3

Everything posted by R.Baggio

  1. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 347 : Fiorentina-Milan 23.02.19 Avec Nico, Roland, Aristippe et mj https://youtu.be/wgHvDPYryLQ
  2. R.Baggio

    Nazionale

    Tanti Auguri à Roberto Baggio !L'article d'Eurosport, qui reprend les hommage du jour d'anciens clubs du Divin Codino : https://it.eurosport.com/calcio/pasadena-e-solo-un-brutto-sogno.-auguri-a-roberto-baggio-tu-che-ci-hai-fatto-innamorare-del-calcio_sto7668319/story.shtmlEn bonus, le dernier but de sa carrière, marqué le 9 mai 2004 contre la Lazio : https://youtu.be/vtCFNzc_z5w
  3. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 346 : Milan-Torino 17.02.19 Avec Nico, Aristippe et mj https://youtu.be/hlltyLCgpYM
  4. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 345 : Inter-Milan 11.02.19 Avec Nico, Aristippe et mj https://youtu.be/3TU_vsuu6Aw
  5. R.Baggio

    Nazionale

    Victoire à l'italienne : https://youtu.be/KYuR3Y6RJoA
  6. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 344 : Cagliari-Milan 11.01.19 Avec Nico, Aristippe et mj https://youtu.be/RNrpnuKdsAs
  7. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 343 : Spéciale bilan mi-saison 2019/20 24.12.19 Avec Nico, Roland, Aristippe et mj https://youtu.be/bR5Xr9OW2Eg
  8. R.Baggio

    Nazionale

    Emission 342 : Spéciale Nazionale - tirage + les 23 07.12.19 Avec Superlio, Gali et mj https://youtu.be/T5rGXLXWa4g
  9. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 340 : Milan-Lazio 03.11.19 Avec Nico, Aristippe et mj https://youtu.be/QLz-JwUG38c
  10. R.Baggio

    Milan AC

    Probablement la meilleure vidéo que j'aie vue sur Savicevic, parce qu'on n'y voit pas que ses buts connus. Il Genio était d'abord un dribbleur d'exception, à la conduite de balle si particulière, qui lui permettait d'avoir tous les contres favorables : https://youtu.be/o2CWdYifres
  11. R.Baggio

    Nazionale

    Emission 339 : Italie-Grèce 12.10.19 Avec Superlio, Aristippe et mj https://youtu.be/DWkcxmsh68E
  12. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 338 : Changement d'entraîneur 09.10.19 Avec Roland, Nico et mj https://youtu.be/5ME71CpwPmc
  13. R.Baggio

    Nazionale

    Emission 337 : Finlande-Italie 10.09.19 Avec Roland, Superlio, Aristippe et mj https://youtu.be/J_xJkn73U3c
  14. R.Baggio

    Nazionale

    Justement, je suis impressionné qu'il y en ait autant, vu le peu qu'on fait jouer 😄
  15. R.Baggio

    Nazionale

    La vache y a deux Milanais 👀
  16. R.Baggio

    Nazionale

    Article très intéressant sur l'excellent joueur qu'était Dino Baggio (en anglais) : https://thesefootballtimes.co/2019/08/21/remembering-dino-the-other-baggio/
  17. R.Baggio

    Milan AC

    Je souscris à ce paragraphe même si le dernier mercato hivernal a légèrement atténué le bilan catastrophique que tu dénonces fort justement. Piatek est LA meilleure recrue depuis Romagnoli, en attendant de voir si Caldara revient au top. Quant à Paquetà, les quelques fulgurances des derniers mois m'incitent à l'optimisme, même si j'en attends évidemment beaucoup plus. Un retour de Bonaventura à son meilleur niveau serait tout aussi précieux, au passage.
  18. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 336 : Spéciale présentation de la saison 2019/20 25.08.19 Avec Nico, Tom, Aristippe et mj https://youtu.be/Sv7TazCp5cI
  19. R.Baggio

    Milan AC

    EDIT. version corrigée : http://mjcasa.over-blog.com/2019/07/la-sostituzione-moderna.html
  20. R.Baggio

    Equipe d'Italie U21

    Emission 335 : Italie-Espagne U21 17.06.19 Avec Superlio, Aristippe et mj https://youtu.be/sipbx2qR68k
  21. R.Baggio

    Nazionale

    Baggio à Che tempo che fa il y a quelques jours : https://youtu.be/YVqSwc5DlIc
  22. R.Baggio

    Milan AC

    Emission 334 : Spéciale bilan 2018/19 31.05.18 Avec Nico, Roland, Tom et mj https://youtu.be/Q7IesYUdVSY
  23. R.Baggio

    Equipe d'Italie U15, U16, U17, U18, U19 et U20

    Ha ha en effet, puisque nous ne tirons pas les mêmes conclusions des bons résultats de nos sélections de jeunes. Il est toujours agréable de dialoguer sur le fond, donc je souscris, mais je n'ai plus l'habitude de rédiger des pavés, par manque de temps et de motivation. Nous verrons bien si le Milan aligne plus de 3 Italiens dans son équipe type la saison prochaine 😉
  24. R.Baggio

    Equipe d'Italie U15, U16, U17, U18, U19 et U20

    Bon courage pour retrouver de nos jours des défenses du niveau du Milan de Capello, de la Juve de Lippi, plus généralement du championnat italien de l'époque, ou encore de l'équipe de France 98 (Thuram-Blanc-Desailly-Lizarazu, c'est autre chose que ce qu'on trouve en Liga ou ailleurs, hein).
  25. R.Baggio

    Equipe d'Italie U15, U16, U17, U18, U19 et U20

    Peut-être parce que le football italien est beaucoup plus marqué idéologiquement sur le plan tactique que le football français ou allemand. De surcroît, nous ne partons pas du même postulat : je n’adhère en aucun cas à la thèse de l’infériorité individuelle. Pour moi le système est très largement responsable des échecs de la phase post-formation, bien davantage que les jeunes eux-mêmes, auxquels on n’offre rien, ou si peu. Messi est un phénomène que j’admire, qui évolue dans un championnat très inférieur tactiquement – sur le plan défensif notamment – au contexte dans lequel brillaient les Baggio, Totti, Zola, Pirlo, etc, à une époque où les vraies défenses existaient encore. Je ne vais pas me lancer dans des comparaisons de ce type de toute façon, car là n’est pas la question : l’Argentine, comme la plupart des pays sudaméricains, exporte ses meilleurs joueurs en Europe, mais aussi de très nombreux joueurs moyens, qui bloquent nos jeunes, précisément. Nos dirigeants voient l’Amérique du Sud comme un ensemble de championnats laboratoires, qui préparent une matière première pas toujours onéreuse, perpétuant le système paresseux et frileux que je dénonce. Quant à la comparaison coupe/championnat, tout dépend du niveau de la coupe. Il faut gagner quelques matchs avant d’arriver en finale, quand même. D’ailleurs, tu remarqueras que les plus grands joueurs de l’histoire du football ont acquis leur statut grâce aux Coupes du Monde, et non aux championnats ou aux compétitions européennes. C’est ce qui manque à Messi aujourd’hui. La supériorité tactique, ça se travaille, et c’est donc un point très positif. Le milieu de terrain titulaire du Milan actuel est par exemple dépourvu de sens tactique (entre autres choses), et on voit le résultat. Les U17 sont arrivés en finale deux fois d’affilée, donc on ne peut parler de surprise. Bon, l’an passé ils avaient perdu aux tab ; aujourd’hui c’est moins bien. Mais quoi qu’il en soit ça témoigne d’une évolution très intéressante de la formation italienne, qu’il faut accompagner et compléter par un temps de jeu supérieur dans nos clubs. Il faudrait que les Italiens quittent leur patrie pour laisser la place à Kessie, Bakayoko, Calhanoglu et Kalinic ? Très peu pour moi. En ce qui concerne le contexte, l'Italie peut aussi contribuer à le changer, plutôt que le subir. Regarde ce qu’on a dépensé pour nos étrangers médiocres depuis 2 ans, et les résultats qui s’ensuivirent. La première question à poser, d’après moi, est la suivante : qu’apportent ceux qui évoluent aujourd’hui à la place de Locatelli ? Et puis, personne ne peut dire comment il évoluera, vu qu’il demeure très jeune. Lors du match aller entre le Milan et Sassuolo, l’Italien avait surclassé notre milieu. Si nos jeunes étaient barrés par des vrais talents, on pourrait comprendre, mais c’est loin d’être le cas. Bien sûr que la titularisation de Diego Lopez était logique en début de saison, mais je souhaite juste mettre en évidence le fait que l’éclosion de Donnarumma tient plus du concours de circonstances que d’un plan décidé en amont. Plizzari aurait sans doute dû être prêté, ou confirmé comme doublure officielle de Donnarumma, dont l’avenir au Milan n’est pas assuré. Mais sa gestion cette saison est catastrophique. Eté 2017, en effet. Cutrone fait partie de ces attaquants finisseurs qu’il faut servir. Meme Piatek, inamovible titulaire, n’a presque rien à se mettre sous la dent, d’où son mérite. A 20 ans, Cutrone a démontré des qualités impressionnantes, et les 20 minutes par match qu’on lui accorde parfois ne suffisent évidemment pas pour parfaire sa progression. Il mérite bien mieux, comme Paloschi à l’époque. D’ailleurs, la saison 2017/18 m’a donné raison, puisque le jeune italien a rendu une copie très supérieure à celles de ses deux concurrents. Je crois que le système est toujours plus fort et décisif que l’individu : or, nos jeunes ont été éteints par un système et des dirigeants coupables depuis que la dernière génération formée avant Bosman a pris sa retraite. Je n’ai rien contre des innovations tactiques à la marge, dans la mesure où les fondamentaux sont conservés. Je pense que le football italien a dû ses plus grands succès, certes à des grands joueurs, mais aussi et surtout à des systèmes défensifs hermétiques, et à des valeurs d’abnégation, de cynisme et d’efficacité. C’est à perpétuer. Cela dit, je ne me fais aucune illusion : nos équipes de jeunes pourront jouer toutes les finales possibles et imaginables, rien ne changera sans mesures coercitives. Or, tu n’ignores pas que les quotas, que je réclame depuis le début de ce siècle, dépendent d’un italexit, pas si improbable que ça à moyen terme, vu l’évolution politique en Europe en ce moment.
×