Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 05/05/20 in Posts

  1. 5 points
  2. 5 points
    Rabiot c'est aussi du à l'état de santé de sa mère. Véronique est mentalement malade, ça paraît assez évident.
  3. 5 points
    Bon 5 mai à tous
  4. 4 points
    1/ Pour deux raisons : on s'est "habitué" à la grippe saisonnière (ce qui est d'ailleurs assez dramatique, en général entre 10 et 15.000 morts, surtout chez les personnes les plus fragiles, il est vrai, mais tout de même). 2ème raison, le covid-19 tue beaucoup plus : plus de 27.000 morts malgré les mesures de confinement (et c'est pas fini) ; sans ces mesures, combien cela aurait été? 2, 3, 4, 10 fois plus? 2/ C'est amusant ; sauf que tu ne réponds toujours pas à la vraie question : si c'est un complot, quel est le but? Et Poutine, renforcer son pouvoir par le confinement? Laisse moi rire, d'une part, il n'a pas pu faire ses commémorations du 8 mai qui auraient dû être un grand moment de glorification de son régime, et le pouvoir de Poutine repose grosso modo sur le marché suivant avec son peuple (comme en Chine et même en Turquie par certains aspects) : je vous enrichis mais ne m'emmerdez pas sur les libertés et ne contestez pas mon pouvoir. 3/ Grande cohérence : Poutine et Erdogan confinent aussi, mais quand c'est Trump, c'est l'état profond. pourquoi l'un et pas l'autre? Ou alors, c'est parce que les différents gouvernements ont compris que c'était très grave et qu'il fallait agir? C'est quand même plus cohérent, non? Même si évidemment, l'absence de complot dans cette explication est ennuyeuse.... 4/ Une vidéo tournée par on ne sait qui on ne sait où a plus de valeur que le nombre de morts? Ah oui, j'oubliais la vidéo va dans ton sens donc elle est vraie. 5/ Classe, franchement, la classe. mais le nombre de morts dans tout ça? T'en fait quoi? C'est pas un feu facile d'éluder les faits qui te gênent? Marque de fabrique des populistes. 6/ Aucun rapport ; et critiquer la manipulation par BFM (que je regarde pas, je peux pas juger) vu les sites sur lesquels tu traînes, c'est quand même l’hôpital qui se fout de la charité. Bref, tu réponds toujours pas à la vraie question : si c'est un complot, pourquoi? Dans quel but? En bon populiste, tu évites les vraies questions. Quand un truc te gênes, tu éludes par un écran de fumée en répondant à côté (si possible en créant de la polémique, ca évite de parler du fond) ; tu t'appuie sur de vagues idées (genre l'état profond), répétées comme des mantras sans avoir de cohérence générale (à la limite, les grands principes sont suffisamment flous pour pouvoir vaguement s'adapter), en s'attachant surtout sur des points mineurs (qui n'ont d'ailleurs pas toujours de logique entre eux). Et en dernier recours (enfin dernier...) on attaque ad hominem ceux que te contredise en les rabaissant (par exemple ton couplet sur les infirmières). C'est pratique, ca évite de répondre aux questions puisque l'interlocuteur est "disqualifié". C'est bien le problème des populistes de toute façon, la cohérence de fond. A part Maurras, il n'y a pas d'idéologue. Il y a juste de vagues idéologies (nationalisme, pouvoir fort) mais qui sont trop floues et sur lesquels on ne peut pas bâtir un projet global (par exemple un pouvoir fort, ca peut aussi bien s'appliquer à Poutine qu'à Daesch). Ces "grandes idées" ne sont pas des fins en soi. En parlant de cohérence, j'ai entendu ce matin que Ménard (que tu dois j'imagine apprécier) a été chercher des investisseurs du Moyen-Orient pour le club de rugby de Béziers.
  5. 4 points
    Plus de 140.000 cas confirmés et plus de 27.000 morts malgré des mesures de confinement ? T'es bien un populiste, hein, les faits, on s'en fout, l'important, c'est l'idéologie. Faudra d'ailleurs à un moment que tu nous explique pourquoi (je veux dire un ou des vrais objectifs, hein) dans ce cas des mesures de confinement ont été décrétées dans le monde au risque de faire plier l'économie. Et puis en bon populiste (ce qui est bien différent de populaire, hein), t'as pas peur de la crédibilité ; c'est toi-même qui nous disait que si jamais le virus touchait l'Afrique du Nord, il faudrait fermer les frontières drastiquement. Sauf que si c'est pas une épidémie..... ton argument tombe à l'eau (comme un vulgaire migrant en Méditerranée ajouterai un amateur d'humour noir).
  6. 4 points
    Vraisemblablement, si on continue le confinement, c'est une grosse vague de chômage (enfin, encore plus grande). Remarque, les mêmes pourront critiquer en disant que le gouvernement ne fait rien contre le chômage, c'est pratique. Le confinement avait pour but premier d'éviter que les hôpitaux ne soient trop débordés et ne puissent plus gérer les cas graves (même s'ils se sont aperçus après coup qu'intuber tout le monde trop vite n'était pas la meilleure solution ; on peut pas leur en vouloir, hein, ils tâtonnaient devant un virus inconnu), pas de le détruire, le confinement ne faisant que réduire la propagation. La vraie question, c'est comment on vit avec ce virus. Quelles protections, quelles interdictions, quel confinement éventuellement.... Et puis la différence, c'est qu'aujourd'hui, on est mieux armé. Plus de protection, plus de tests (et oui, peut-être qu'il faudra en faire plusieurs par personne au fur et à mesure)...
  7. 4 points
    Quel commentaire de merde, tu t'illustres ces derniers temps.
  8. 4 points
    Excusez-moi, mais comparer la Corse, avec son histoire, sa culture, sa langue, à la....Moselle me semble un tantinet exageré ! La Bretagne alors quesque elle devrais dire ? ............
  9. 4 points
    Pourquoi on est endetté? Ben, il y a des rentrées, mais il y a encore plus de sorties. Pourquoi? Dès qu'il y a un pet de travers, la question est que fait l'Etat. Pour baisser les dépenses, il faut réduire des services offerts par l'Etat, ce à quoi ne sont pas prêts une majorité de la population (dont beaucoup n'ont visiblement pas compris que le montant des impôts est proportionné au montant des services ; pourtant beaucoup se plaignent : on paye trop d'impôt, mais l'Etat ne fait pas assez). Un mec qui se présente ne peut pas avoir pour programme de seulement rééquilibrer les comptes (il n'y a qu'à voir Bayrou). Non, il faut donner des services sinon, tu dégages. Ca, de l'ultra-libéralisme? Non, c'est même le contraire. Pour un vrai ultra-libéral, l'Etat se contente du minimum d'interventionnisme (grosso modo les fonctions régaliennes : justice, défense..) et peu d'impôt. Viens te présenter à une élection en France avec ce programme et je te garantis une monumentale branlée. "Europe soumise aux intérêts financiers privés" : non, Europe (et pas que) qui fait des déficits, donc qui doit se financer. Pas de déficit, pas de créancier. Et non, ce n'est pas spécifique aux sociétés modernes. La convocation des Etats généraux en 1789 avait pour objectif de faire voter des impôts car l'Etat était proche de la banqueroute. Bref, encore une fois, une belle preuve de la débilité du discours de ta chère Marine (et juste une remarque sur le "nihilisme culturel" ; déjà, belle notion fumeuse, hein, mais libre à toi de préférer la propagande et la réécriture de l'histoire d'un Poutine avec une négation des faits et des accusations fumeuses sur ses voisins, mais moi, je préfère regarder la vérité en face ; ca fait pas toujours plaisir, mais ca permet d'avancer et puis c'est une question d’honnêteté intellectuelle).
  10. 4 points
    Comme quoi ils sont contre le gouvernement de Madrid seulement quand ça les arrange.
  11. 4 points
    L'accord pour la construction du stade se complique Totti voulait pas prendre sa retraite De Rossi veut revenir comme entraîneur La Roma ne gagnera pas de titre cette saison C'est pas bien difficile de donner des news
  12. 3 points
  13. 3 points
    Je pense pas que l'invasion allemande lui pose problème
  14. 3 points
    Je prédis que sa passion pour la Nazionale pâlira de plus en plus dans les prochaines années.
  15. 3 points
    Je crois qu'il ne faudra pas trop compter sur R.Piantoni de CasaSalò pour défendre le trinito Gyabuaa...
  16. 3 points
    1/ Le cas de la Suède : ils ont pris une option différente ; pour l'instant, rapporté à la population des pays voisins, ils ont plus de morts. Il faut quand même noter que le virus est moins virulent dans les pays du Nord. 2/ A ton avis, est-ce que la durée du confinement pourrait avoir un rapport avec la virulence du virus, le nombre de personnes infectées et le nombre de morts? (oui, c'est ce qu'on appelle une question rhétorique). 3/ Ah oui, j'avais oublié dans le portrait-type du populiste l'utilisation de grandes notions floues (et pas mal de néologisme, c'est amusant ce petit penchant). Tu peux m'expliquer pourquoi la Russie confine aussi? Je croyais que Poutine c'était pas une tarlouze droitdelhommiste ou je sais pas quoi. Pourtant il a confiné Moscou, ce qui l'a même obligé à reporter les célébrations du 8 mai alors qu'il comptait faire de ce 75ème anniversaire un grand événement (bon, par contre, je comprends si toi, ca ne te donne pas envie de célébrer ; les défaites, ca s'oublie plus que ca ne se commémore). 4/ Donc pour toi 27.000 décès malgré le confinement (et les conséquences bien notées par Whitebob) c'est pas grave du tout? Et à l'hôpital, ils savent (enfin, j'imagine) reconnaître un mort du covid ; symptôme respiratoire aiguë et pas le confondre avec un accident de la route. Et sur les chiffres, tous ceux en ephad et surtout ceux morts chez eux ne sont pas forcément comptabilisés. Mais bon, populiste un jour, populiste toujours, quand un chiffre te plaît pas, il est faux. Un grand classique. Sinon, tu ne nous as toujours pas dit quel était le but de tout ça. 5/ Je sais pas vraiment ce que ca recouvre ; mais si c'est le genre de guignols qui balancent des chiffres et des idées farfelues à tort et à travers, mes griefs sont exposés dans mes messages
  17. 3 points
    les centres commerciaux ont été pris d'assaut aujourd'hui. ca sent une deuxième vague bien sevère. On aura surement les premiers signes milieux de semaine prochaine. Les italiens sont vachement moins cons.
  18. 3 points
    Débat intéréssant. Comme tu le dis sur un autre commentaire, de un : le fait est que d'avoir vu des choses avec nos yeux d'enfants rend un effet fascinant à celles-ci et un jugement bien peu subjectif. Un peu comme quand on dit/disait 'les pizze de ma grand-mère étaient les plus bonnes'. Et de 2) Autrefois il y'avait la spécificité de chaque poste qui caractérisait bien chaque joueur en fonction de celui-ci, ce qui fait que la base de notre jugement n'était fondé que sur quelques critères. C'était un autre football. Franck Sauzée était un monstre à son époque mais je le verrais mal dans le foot actuel. Il m'arrive de revisionner des anciens matchs et parfois je suis sidéré du manque de justesse technique. Dernièrement j'ai matté Milan - Sao Paulo en Coupe Intercontinentale en Décembre 1993. Que de déchets entre Desailly, Massaro, Papin tous manquant de simples passes qui seraient la cible de nos railleries aujourd'hui. La palme sur ce match revient à Panucci (20 ans), ne faisant que balancer devant, sans prise d'information, alors qu'un coéquipier libre se trouvait à 3 mètres de lui. C'est peut être ce qu'on lui demandait et donc justement si c'est le cas, ça prouve que c'était un autre football. PS : Cafù en arrivant au Milan a dû bien rappeler ce match à Maldini. Le tennisman s'est fait bouffer par Marcos l'Evangéliste.
  19. 3 points
    Chiesa serait un très mauvais investissement
  20. 3 points
    Oui ils insistent sur le fait d'être 'Sicilien' pour accentuer cette particularité, genre 'je suis à part', et aussi parce que malheureusement la Sicile a pour raccourci 'mafia' dans la tête d'une majorité des gens (merci en partie à Hollywood), et ça pour les gens au contexte social difficile ou aux capacités intellectuelles moindres c'est limite une fierté.
  21. 3 points
    La France estorqua la Corse à la république de Gènes après avoir affaiblie la puissance de cette dernière avec la complicité du Duché de Savoie. L'île depuis toujours elle est italienne. L'épopée de Pasquale Paoli vit triompher pour la première fois en Europe une constitution démocratique et un état éclairé par les......"lumieres". L'histoire de cett'ile est trop méconnu et ridiculisé par l'archétype du corse lu dans l'album "Asterix en Corse"..... Aucune région française a une singularité culturel et historique comme la Corsica.
  22. 3 points
    C est l histoire tout simplement. La Corse n a pas toujours été française (et en plus elle l a été de force), c est même assez récent finalement. Culturellement et surtout linguistiquement il y a de sacrés différences. Ajoute à ça certains mauvais coups portés par l état envers l île: entre les tentatives d essais nucléaires (la encore heureusement que les corses ont mis les ola...), les hommes corses envoyés en première ligne en 1914 (et qui n avaient pas les mêmes permissions que les « continentaux »), l ignorance de l œuvre de Pascal paoli (bien plus grand homme que Napoléon sur le plan humain), la pollution par les boues rouges (par une entreprise italienne certes, mais l état français avait donné son accord), l interdiction de parler corse en public jusqu il y a pas si longtemps (état jacobin oblige, mon père l a vécu par exemple) , et d autres événements (c est hyper long à expliquer et c est pas le topic adapté) que beaucoup de corses n ont jamais oublié. Mais si tout ça t interesse, il y a plein de livres sur l histoire de la corse: pour ma part je m y suis intéressé tardivement et seul, personne de ma famille ne m a influencé, moi « l Italo-corse » qui venait en vacances.
  23. 3 points
    Oui, mais c'est parce qu'en face il avait Buffon à son 2000ème match. C'est déjà plus facile.
  24. 3 points
    Matri, aprés son 200ème match en pro : https://www.youtube.com/watch?v=RpinyXV64oM Ca fait tout drôle, hein !
  25. 3 points
    Encore cette vieille antienne démontée des milliers de fois... Peut-être que ça deviendra vrai en le répétant ad nauseam ? La logique sacrificielle, le bouc émissaire, la fameuse cause externe unique, la théorie du complot (allemand), tout ça c'est peut-être très bien pour ressouder le troupeau de moutons, mais ça n'aide pas du tout à y voir clair. Ce n'est pourtant pas compliqué. Tu peux avoir comme monnaie l'euro, le mark, le franc ou la lire, un pays bien géré aura une dette soutenable et donc des prêts à des taux avantageux. Tu peux avoir comme monnaie l'euro, le mark, le franc ou la lire, un pays mal géré aura une dette hors de contrôle et donc des prêts à des taux élevés. Le problème n'a jamais été la monnaie. Le problème n'est même pas la dette : le Japon s'en sort très bien avec 250 %, presque le double de l'Italie. C'est devenu une dette perpétuelle qui ne sera jamais remboursée, et alors ? Ce qui compte, c'est que le pays arrête de dépenser nettement plus qu'il ne gagne. C'est cette rigueur budgétaire qui lui permet d'emprunter sur les marchés financiers à un taux relativement bas, car ces derniers considèrent en effet que le Japon est un pays sûr. Pour l'Italie, l'Espagne et la France, c'est seulement l'appartenance à la zone euro, avec la puissance de sa monnaie, les garanties de la BCE - surtout depuis le whatever it takes de Draghi en 2012 - et les transferts des pays du Nord (le nord économique) qui nous assurent les taux d'intérêt actuels. Sans tout ça, avec un retour à nos monnaies de singe, nos banques centrales « nationales », nos taux d'endettement bien au-delà des 100 % (et même 150 % pour l'Italie) et des politiques populistes, ce serait un MASSACRE. Nos pays seraient placés par les marchés financiers sur la liste des shithole countries considérés comme pas fiables, et on ne te prêterait qu'à taux d'usure, vu le risque. Bon courage également pour rembourser en euros ou en dollars échangés contre des nouveaux francs ou des nouvelles lires...
×