Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation since 08/21/19 in Posts

  1. 9 points
    Justement, il fera la Chiesa dès la rentrée. Pizza pour égoïste à manger tout seul, le plus vite possible et tête baissée. Interdit d'en passer une part à quelqu'un. Il devrait aussi y avoir : La Sarda : format adapté de 10 cm de diamètre, aux mesures de ce peuple étrange. Garniture casu marzu, pecorino sardo et bottarga râpée. L'Ercole : pizza complètement dégarnie au milieu, frites sur les côtés. La Juni : sauce bagna cauda. Un dépliant touristique de Turin offert par la maison. La Stendhal : muset et brovada. Doit être mangée tout en la critiquant et en traitant le pizzaiolo de teron. La Passione : jamais servie. Se plaindre au patron à l'avance. La Bordì : pizza blanche romaine al taglio. Encre de seiche (pour la couleur) avec un filet d'huile de ricin. L'Eriko : Servie pliée en quatre, idéale pour manger sur le chantier. La Burundi : une marinara toute simple relevée d'une spruzzata de gobbo. La Biscione : pizza romaine al taglio. Sauce amatriciana. La Caprì : mozzarella, pomodoro, patate, salame stagionato e funghi porcini della Sila. Supplément noix de Cocco (Francesco) râpée. La Nino Gobbo : calzone fourrée à la viande de zèbre. La Nobody : fricadelle, arancini et menaces de mort. La Calo : en fait une quiche lorraine.
  2. 7 points
    C’est marrant comme la Var est appliquée avec minutie et précision pour le hors jeu micrométrique de Ronaldo mais pour la simulation de Mertens,le crachat de Koulibaly et la faute d’Hysaj sur Ribéry elle n’est pas utilisée du tout 🤔 Tumeur
  3. 7 points
    C'est parce que vous savez pas vous vendre, les Belges. En France on est balèze en propagande marketing : tu prends n'importe quelle flaque d'eau croupie dans un trou du pays, tu inventes racontes que c'est la plus belle flaque qui existe parce que c'est en France-le-plus-beau-pays-monde et que Napoléon s'est un jour lavé le cul dedans, et tu fais rappliquer des millions de touristes. Tu construis des hôtels, des parkings, des buvettes, des boutiques-souvenir qui te vendent au prix de l'or des fioles d'eau croupie certifiées contenant d'authentiques germes fécaux de Napoléon en personne, tu fais venir les cracheurs de feu et les otaries, les pigeons touristes raquent et tout le monde est content. Il y a tout de même un génie français.
  4. 6 points
    Cherchez pas, les grandes villes c'est la merde. Perso, au dessus de 100000 habitants (Et encore je suis large je pourrais dire moins) ça devient n'importe quoi.
  5. 5 points
    Barzagli était, selon moi, le dernier de la race des grands défenseurs italiens. Le genre qui fait gagner une équipe en assurant la ligne défensive. Chiellini était le dernier solide défenseur qui nous restait. Maintenant on est vraiment mal. Continuons (les clubs italiens) à ne pas former des joueurs spécialisés, alors qu'on savait comment faire en plus. Je ne vois même pas ce que l'on pourrait prendre pour le remplacer. C'est aussi une tuile pour Mancini. Et je sais que ce n'est qu'un détail, mais Chiello était le seul titulaire italien. De toute façon il n'aurait pas continué 10 ans. J'espère me tromper mais maintenant, avec les croisés, au mieux ce sera comme Kompany, au pire, comme le très regretté (en ce qui me concerne) Marchisio. La story genre Hollywood serait que De Ligt s'impose (alors qu'il nous fera peut-être une Élia, non je déconne, enfin j'espère). Le club a pris une nouvelle direction, celle des clubs qui génèrent du fric, de la valeur. Ces clubs qui font que je ne regarde que la Juve. Mais si la Juve devient pareil, ben le foot de club sera fini pour moi. J'espère me tromper, que c'est juste la conjoncture, le marché, mais pas une vision stratégique à long terme. Je ne suis pas supporter de MC ou du PSQ. Ce n'est pas que je plie face à l'adversité, vraiment pas. C'est juste que cette configuration ne m'excite pas. Je veux ma Juve Juventine, peu importe la place au classement.
  6. 4 points
    Ce soir est un grand soir. Nous venons d'échapper à Icardi.
  7. 4 points
    Salut les fdp. Bon match ce soir. #SarriOut
  8. 4 points
    Ouais sauf qu’honnêtement, je vois pas comment on peut considérer mandzu comme un indésirable..vous voulez qui à sa place ? Qui a autant de couilles que Marione ? Nos « indésirables » ferait le bonheur de beaucoup, beaucoup de clubs. Et moi je vois pas mieux que Mario/Gonzalo de disponible sur le marché pour les remplacer à x jours de la fin du mercato. Donc les gars, évitons de passer pour des enfants gâtés alors qu’il y a à peine 6 ans de ça on recrutait du Matri,Estigarribia,Anelka etc..on aurait tué pour avoir nos « indésirables » de maintenant. Laissons les faire leurs preuves avec un nouveau coach et on verra bien. Faire une chelsea ou une inter ne m’interesse pas perso
  9. 4 points
    Ciao les amis, Véritablement, j’ai vécu la rencontre d’hier comme un coup de massue, une énième déception qui raisonne comme un profond état de lassitude et d’une extrême tristesse dans mon cœur de supporter. Comment expliquer qu’on ait pu arriver à un tel niveau de nullité malgré la répétition des échecs année après année ? C'est d'autant plus triste que, d’un avis purement personnel, j’ai l’impression de vivre une des plus belles ères que l’histoire du football nous ait offerte jusqu’à présent. D’abord, parce que jamais par le passé je n’ai pu assister, à ce point, à l’éclosion de jeunes talents qui banalisent, chaque jour un peu plus, la pratique du football à un âge où l’on devrait naturellement être plongé dans les manuels scolaires. Aussi, j’ai ce sentiment qu’il y’a de plus en plus de jeunes entraîneurs qui s’osent à des tactiques ambitieuses, parfois même révolutionnaires, malgré des effectifs réduits et un budget mercato risible (cf : Reims ou Norwich, pour ne citer qu’eux, qui pratiquent un football alléchant). J’ai ce sentiment que la notion de « plaisir » est de plus en plus inscrite dans le cœur de nombreux clubs européens, quelque soit leurs ambitions et/ou leurs moyens financiers. Je suis un mordu de foot, capable de regarder un Alavès-Levante un dimanche à 12h et de me régaler des oppositions technico-tactiques que m’offre ces affiches aussi diverses soient-elles. Bref, tout ça pour vous dire que je n’en peux plus de souffrir à regarder mon équiper jouer. Je n’en peux plus de voir 11 joueurs perdus sur un terrain, comme tétanisés par un enjeu qu’on se force à nous coller compte-tenu de notre passé victorieux. Pourtant, il faudrait un jour être réaliste. Milan n’est plus le club qu’il a été il y’a de ça une dizaine d’années. Nous ne sommes plus un grand d’Europe et le constat est le même pour la Serie A. Nous ne faisons plus peur à personne. A l’inverse, c’est nos joueurs qui semblent terrifiés à l’idée de défendre nos couleurs. Comment expliquer un tel manque d’envie ? Comment expliquer une telle défaillance collective ? Comment expliquer cette impression que les joueurs semblent individuellement perdus sur le terrain ? A l’aube de cette saison et après des années de supplice à suivre un Milan insipide dans le seul espoir d’espérer glaner une qualification en Champions League qui révèle pourtant de l’utopie (et qui, selon moi, ne changerait en rien les maux profonds de notre club), je n’espérai qu’une seule et unique chose : VOIR DU FOOTBALL. En ce sens, l’arrivée de Giampolo semblait prometteuse mais ses déclarations à l’issue de la rencontre d'hier sur le schéma tactique à entreprendre (retour au 4-3-3) me laisse absolument perplexe. Que se passe-t-il à l’intérieur même de notre club si après une journée notre entraîneur – qui semble déjà désabusé – déclare envisager le retour à un 4-3-3 ? Comment est-ce possible ? J’ai comme cette impression que depuis le départ d’Allegri, tous les Mister qui ont suivi ne sont que des marionnettes envoyées au front par nos dirigeants avec une pression monstrueuse sur les épaules d’un besoin immédiat de résultat. On ne pourra jamais rien (re)construire de fiable et d’ambitieux dans ces conditions-là. Enfin, il y’a aussi une tendance qui m’échappe complètement dernièrement concernant les tifosi rossoneri que nous sommes. Pourquoi est-ce qu’on n’arrête pas de s’en prendre au(x) seul(s) joueur(s) de football dont on dispose dans notre effectif ? Je fais évidemment référence à Suso qui se fait continuellement lyncher alors qu’il est l’un des rares joueurs de football présent dans notre effectif. Honnêtement, je n’arrive pas à comprendre cet acharnement. Mettez Suso à Lyon et vous verrez qu’il deviendra un top player. Est-ce qu’on se rend compte qu’il est - et a été - le seul joueur capable de porter le Milan sur ses épaules ? Putain mais merde, vous vous rendez compte avec qui on lui demande de créer du jeu ?! A commencer par Calhanoglu, nan mais sérieusement est-ce qu’on se rend compte à quel point il est nul ? Qu’est ce qu’on attend pour le vendre bon sang. Kessie pareil, aucune progression depuis qu’il est chez nous, Biglia j’en parle même pas, Castillejo idem, Borini j’ai pas les mots. Bref. S’il vous plait ne vous trompez pas de cible et laissez nos rares joueurs qui ont du ballon tranquille. Il y’a suffisamment de chèvres dans notre effectif qui méritent d’être lynchées sur la place publique pour avoir à s’en prendre à Suso. Il fut un temps – la belle époque – où l’on critiquait nos pires éléments (Bonera, Boriello et j’en passe), désormais la tendance s’inverse totalement, preuve qu’on coule petit à petit dans les abysses du football. J’insiste là-dessus, Suso est un super joueur de football qui se retrouve piégé dans une véritable cage en or qu’est le Milan actuel. Quelque part, je regrette qu’il ne soit pas parti à Lyon tellement il aurait pu exposer tous l’étalage de son talent dans une équipe ambitieuse, collective, offensive et qui ne dépend pas d’un joueur. Tout l’inverse du Milan, finalement. Bref, tout ça pour vous dire que ça commence à être vraiment dur de s’infliger de telles purges chaque semaine. Après un seul match de cette nouvelle saison me voilà déjà désabusé, ça en devient vraiment difficile à force. Honnêtement, je n’en ai plus rien à foutre de nos ambitieux foireuses à chaque début de saison. « Il nous faut la LDC » , « LDC par ci », « LDC par là » . Gnanana, on a pas le niveau putain. La seule chose qui me plairait de voir c’est 11 mecs qui soient fiers de porter ce maillot, heureux d’évoluer ensemble sur le terrain et qui produisent un football organisé, ambitieux et divertissant. Quitte à perdre des matchs 4-3, je m’en fou, ça sera toujours plus plaisant que d’assister à des purges comme on en a trop pris l’habitude depuis des années. Ceci dit, j’espère que vous allez tous bien. Ca fait plaisir de retrouver un peu de réconfort et de se « rassurer » finalement, en se disant qu’on est pas tout seul dans cette putain de galère qui semble ne jamais vouloir prendre fin.
  10. 4 points
    Cariste comme le grand Eriko
  11. 4 points
    .......ni contre le Napoli. Il doit vraiment etre bien malade pour sauter le match contre les azzurri........ J'espère pour lui que à partir de cette convalescence il arrêtera de fumer, ca serai un beau prétexte à saisir. Bon rétablissement.
  12. 3 points
    Can doit être content, il rejoins le club gratuitement, Liverpool gagne la C1, et la Juve l'en prive l'année d’après.
  13. 3 points
    Il est déprimant ce championnat, il n'y a rien en face.
  14. 3 points
    Vous intervenez quand vous voulez les mecs.... Le forum devient difficile a lire
  15. 3 points
    Je vous propose un modeste calendrier de l'année rossonera : Juin : une série d'acheteurs inconnus est sur le point d'acheter le club, pendant que les journalistes de Sky discutent du recours auprès de la Cour européenne des droits de l'Homme pour faire annuler les sanctions du FPF. Un nouveau coach sans expérience du top 10 arrive. Juillet : L'intégralité de la direction est renouvelée au profit de talent scouts imbattables et de vieilles gloires diverses. Les tifosi reprennent espoir après la prolongation d'un jeune Italien avec trois sélections et la signature d'un demi-titulaire d'une équipe reléguée. Août : Le Milan finit dernier de tous ses tournois estivaux et rate son début de championnat. Après deux mois de négociations, le Mister X du mercato, un attaquant remplaçant d'un grand club européen, n'arrive pas. Septembre : Alternance entre purges perdues et matchs nuls concédés en remontée contre des promus, mais le public reprend espoir après une victoire sur pénalty contre une des romaines. Octobre : Le Milan s'enfonce dans la crise et stagne autour de la huitième place. Après une énième défaite à San Siro contre la Juve (qui marque deux buts avec un seul tir), l'entraîneur est licencié. À sa place, un joueur ancelottiano. Novembre : Le nouveau cycle commence avec une défaite par trois buts d'écart contre Sassuolo et une cascade de blessures (douze) pendant la pause internationale. Domination dans le derby, perdu sur un but de Candreva à la 132e. Décembre : Avec la possibilité de remonter dans la zone C1 grâce à une série de cinq matchs contre les cinq derniers, le Milan réalise un total de trois buts et six points. Interview d'une autre gloire ancelottienne pour défendre son ami sur le banc. Janvier : Pour tenter de sauver la saison, la direction ouvre le portefeuille et achète un attaquant historiquement supporter du Milan pour 25 millions (payables en 10 ans). Série de 10 matchs sans défaite dont 7 nuls : début de la remontée vers la Ligue des Champions. Février : Le Milan grimpe sur le podium tandis que l'Inter perd 3-0 contre le Chievo à San Siro (triplé de Pellissier).. Qualification pour la demi-finale de Coppa Italia après une séance de pénaltys contre la Pergolettese. Mars : La presse est formelle : le Milan a la meilleure défense d'Europe en termes de buts encaissés entre la 57e et la 59e. Derby explosif : l'Inter marque avant que Donnarumma n'arrive aux cages et repasse devant. Avril : Le Milan sort de la zone européenne après une défaite contre la Juve au Stadium : polémiques après le ballon arrêté dans la lucarne par Alex Sandro sans rappel au VAR. Victoire à pile ou face en demi-finale de Coppa contre la Lazio (0-0 à l'aller, au retour et aux pénaltys). Mai : Le Milan passe à 0,5 point de la dernière place qualificative pour la C1. Défaite 8-0 contre la Juve en finale de Coppa. Début d'une procédure de suspension de l'EL en raison du FPF. Évidemment, illustré avec des photos de Constant, Niang, Montolivo, Laxalt et tant d'autres.
  16. 3 points
    Des addictions pires il y en a c est certain. J imagine que nous sommes tous accro au sucre de toute façon. La guérilla contre les fumeurs ? Non du tout juste une question de logique. Un fumeur multiplie ses chances de développer des maladies coûteuses pour notre système de sante. Il est normal que son vice finance une partie des couts a travers les taxes. La solidarité c'est une belle chose mais faire payer a l ensemble de la collectivité pour les conneries de certains, c est pas normal. Ça serait comme rembourser la maison d'un pyromane qui s amuse a l incendier plusieurs fois...
  17. 3 points
    Exactement, des petites pédales les fumeurs
  18. 3 points
    Celle qu'ils vous envoient est peut-être encore pire... Avec Conte, Biraghi a plus de chances de progresser que Dalbert avec Montella lol
  19. 3 points
    Oui bien sûr c'est prévu. Demain j'envoie la liste et on se fixe la date de retour des fichiers pour la 1ère phase. Le mercato se termine le 2 au soir. On se dit 3 jours après ? Le 5 au soir ? Pour la phase 2 le 7. Pour la phase 3 le 9. La draft dans la foulée et je rentre les compos. La 1ère journée de Fanta commencera le week-end du 14-15.
  20. 3 points
    Putain le niveau de discussion ce matin... La vérité c'est que l'arbitrage de ce match a été mauvais des deux côtés, et les problèmes sont les mêmes qu'avec le but refusé très injustement à Ronaldo quelques heures avant: une application bête et méchante des règles sans aucune contextualisation ou réflexion avec un peu de recul. Le pied de Ronaldo dépasse de 4 centimètres alors que 99% de son corps est parfaitement aligné avec le défenseur ? Il est hors jeu. Zielinski fait main alors que le joueur de la Fio tape le ballon du genou pour envoyer le ballon dessus avec environ 15 centimètres et une fraction de seconde d'écart ? Zéro intentionalité, le joueur ne peut rien faire avec ses capacités de réaction humaines, mais la nouvelle règle dit que si le ballon touche la main c'est penalty et point, donc penalty. Quant à Dries, évidemment qu'il exagère le contact. Mais le défenseur est battu, au sol et sur sa route, il y a un contact comme le confirme le DS de la Fiorentina qui dit que les arbitres sont formels là dessus. C'est la même chose avec Ronaldo et Meret la saison dernière, le contact est léger, ils se frôlent à peine mais le placement et le timing de Meret sont mauvais, Ronaldo se jette au sol, en rajoute comme Mertens à fait, ça fait carton rouge et coup franc. Donc tâchez de calmer un peu votre 21e chromosome tout excité, et demandez vous plutôt si l'utilisation de la VAR et l'application strictissime de certaines règles ne devraient pas être revues en prenant en compte certaines caractéristiques humaines qui sont inévitables. La saison va être longue pour certains si dès la première journée vous partez au quart de tour comme ça
  21. 3 points
    Le Sud > Paris
  22. 3 points
    Surtout que tu t'y connait toi pour inventer des "vices"
  23. 3 points
    Pour rien vu qu'on n'est même pas tombés d'accord. Mais qu'est-ce que tu veux qu'on fasse d'autre, on se fait TELLEMENT CHIER DANS CE PUTAIN DE MERCATO DE MERDE DANS LEQUEL IL SE PASSE PLUS RIEN DEPUIS DEUX MOIS SA MÈRE VIVEMENT QUE ÇA FINISSE. Ça fait du bien de gueuler un bon coup.
  24. 3 points
    Je hais l'architecture haussmannienne. Austère, alignement de façades uniformes et grises, des murailles de prison. Son urbanisme a par contre amélioré Paris sur bien des points, mais au prix d'avoir fait table rase du passé. Ça a été un viol et un assassinat du vieux Paris, faut se souvenir de ce qu'ils ont fait de l'île de la Cité, jadis le ventre grouillant de Paris avec toutes ses boucheries et son peuple. Les gens et surtout les touristes ne se rendent pas compte à quel point c'est une ville récente, de 100-150 ans pas plus. Montmartre, beurk. Cette indigeste meringue en pierre malade, de très mauvaise qualité (ont-ils fait exprès pour que ça fasse vieux ? Elle a été achevée il n'y a même pas cent ans). Et puis le symbole catho revanchard, un affront au peuple parisien traditionnellement anticlérical, voire anticatholique... Plus mal fréquenté que ce quartier, c'est pas possible : entre les bobos - souvent néo-parisiens, les pires -, les touristes beaufs, les expats et les tresseurs, c'est un festival, un zoo humain. Le Louvre, eh bien, c'est typiquement haussmannien, Second Empire, avec ses façades et toitures un peu genre gare. Seule la cour carrée est belle selon moi, avec son archi typique du XVIIIe comme à Versailles. Petite mais belle, authentique. La tour Eiffel, cette grande salope... Heureusement que l'éclairage putassier nocturne l'embellit. De jour c'est un grand squelette rouillé (en fait c'est la couleur de la peinture) sinistre. Cette partie du VIIe, c'est même pas une vraie ville. C'est d'ailleurs vrai de tout l'arrondissement à l'ouest de la rue du Bac. Limite la porte Dauphine est plus animée. Pour ma part, je me sens de plus en plus étranger à l'hypercentre de Paris. C'est devenu un Disneyland où l'on parle dorénavant plus l'anglais que le français. Airbnb, commerce franchisé que tu trouves dans n'importe quelle rue commerçante de banlieue ou de ville moyenne de province, restos à touristes dégueulasses, ces coups de poing dans l'œil que sont ces horreurs de bateaux-mouches(-à-merde) et de bus à impériale pour touristes, etc. Si ce n'était pour les quelques musées que je visite encore, je n'y foutrais plus les pieds. Ajoute à ça le gris, l'uniformité, la minéralité, le bruit, le stress, l'air dégueulasse, la dégradation de toute la ville qui devient un véritable dépotoir... On est bien mieux dans l'ouest parisien.
  25. 3 points
    En Espagne pour moi le point noir c'est la gastronomie de ce pays trop limité, à base de friture et de gras à 90% (je parle pour nous la populasse pas les joueurs de foot qui mangent/vivent pas comme nous)
×