Jump to content

Leaderboard


Popular Content

Showing content with the highest reputation on 04/17/20 in all areas

  1. 3 points
    La vie de ma reum' chuis arbitre et j'vois Berbatov faire un tacle les deux pieds en avant juste sous mes yeux, j'me dis que c'est un geste artistique et j'fous jaune au joueur qui se tord de douleur pour simulation - surtout si c'est Materazzi. Il en est, c'est comme ça, qui ont toujours raison.
  2. 3 points
    Zola est exclu injustement en 1994. Si on fait un bilan de l'arbitrage et de l'Italie, on a plus d'erreurs contre que d"'aides" du corps arbitral. Si l'on prend les phases finales de coupes du monde ou d'euros, voici un bilan que ma mémoire me permet de faire. 1994 : Zola est exclu injustement contre le Nigéria. Il n'y a jamais faute, il est exclu pour avoir ...récupéré le ballon ! Personne n'a jamais parlé de la simulation du jour nigérian qui reste au sol. En quart de finale, Tassotti aurait dû être exclu pour son coup de coude contre Luis Enrique. 1996 : rien à signaler, Apolloni est exclu pour deux jaunes contre les Tchèques mais Sacchi avec ses convocations et son turn-over est responsable de l'élimination. 1998 : Aujourd'hui, la VAR légitimerait le pénalty obtenu contre le Chili. En quart, Guivarc'h met un coup de coude à Cannavaro et ne reçoit qu'un jaune... Cannavaro finira le match avec un masque. De Rossi pour le même geste prendra un rouge et 4 matchs de suspension en 2006. 2000 Pénalty sévère et donc injuste obtenu par Inzaghi contre la Turquie. Zambrotta est exclu pour deux jaunes, c'est sévère mais les fautes y étaient et Zambrotta en avait fait plusieurs. 2002 : Dès le premier match, un hors jeu n'est pas sifflé contre l'Equateur, heureusement Buffon arrête le tir. Contre la Croatie, on a un but valable refusé à Vieri et un autre refusé à Inzaghi. Contre le Mexique, Inzaghi et Montella mettent deux buts valables. Contre la Corée, on a des coups de coude coréen non sanctionnés (dont un sur Del Piero), Coco qui est en sang, Zambrotta victime d'un terrible tacle resté impuni. Totti est injustement exclu et la Nazionale est privé d'un pénalty. Tommasi marque un but valable. 2004 : pas de décisions qui me reviennent en mémoire 2006 : poussette de De Rossi contre le Ghana qui aurait pu valoir un pénalty contre le Ghana. Contre l'Australie, Materazzi fauche...Zambrotta et prend un rouge injuste. Le pénalty obtenu par Grosso est sévère mais le joueur australien gêne la course de Grosso qui file vers le but. En finale, on a la simulation de Malouda et un but refusé à Toni qui n'est pas hors jeu. 2008 : But injustement refusé à Toni contre la Roumanie. 2010 : RAS (je me trompe peut-être) 2012 : L'arbitre a oublié une main de Bonucci en finale mais cela n'a pas changé le cours du match. 2014 : Contre l'Uruguay, Marchisio prend un rouge direct qui est injustifié quand on regarde la faute. Dans ce même match, Suarez aurait dû être exclu pour sa morsure sur Chiellini. 2016 : RAS Bilan : la réputation faisant des joueurs italiens des tricheurs est injustifiée quand on voit le nombre d'injustices subies.
  3. 2 points
    La comparaison est insultante pour le grand attaquant valdôtain. Sergione Pellissier, c'est un but par match en sélection. Certes il n'aura connu qu'une seule sélection. https://www.youtube.com/watch?v=vIeriNJDuNo
  4. 1 point
    Il était trop fort et trop facile. Merci pour ce moment de kiff
  5. 1 point
    Il est permis de penser que 30 minutes, même pour Zidane, ça fait un peu beaucoup. Avant de lancer la vidéo, et de comprendre : c'est trop court ! https://www.youtube.com/watch?v=s7UftuhMmuY Du pur génie. Peut-être la vidéo qui rend le mieux ce qu'était Zidane, en ce qu'elle n'escamote pas le déchet - parfois, si peu - que fatalement ce jeu tout en instinct occasionne. Où l'on s'étonne toujours, aussi, de voir avec quelle facilité il parvenait à se défaire des marquages les plus serrés, à conserver la balle si longtemps, parfois d'une surface l'autre, en dépit de sa lenteur. Quel joueur, quel talent ! Et dire qu'on aurait pu... qu'on aurait dû... Mais qu'on a fait un autre choix (je n'ose rappeler lequel).
  6. 1 point
    Sur certains points on ne peut lui donner tord, la dette doit être un vrai sujet dont tout le monde devrait se préoccuper et il faut lui reconnaitre un sacré talent d orateur
  7. 1 point
    Del Piero, en fait, c'est Pellissier avec plus de maillots vendus.
  8. 1 point
    Ça l'a même tenu éloigné des terrains un mois et demi avec une rechute peu après la reprise de l'entraînement et d'autres encore par après, je reste convaincu que ça a pas mal freiné son développement, il était plutôt prometteur.
  9. 1 point
    https://www.youtube.com/watch?v=nMrbBh2VNKw Je tiens à préciser que je ne suis pas forcément un mélenchoniste.
  10. 1 point
  11. 1 point
    Berbatov qui a coincidé avec l'éphémère 'regain' de la Bulgarie sur la scène internationale, pas anodin
  12. 1 point
    inversons l action: Que n aurait-on pas lu et entendu si un Italien avait simulé grossièrement (oui c était vraiment grossier) de la sorte face à un nigérian sur cette action... Voilà ce qui m a toujours énervé avec l Italie: elle a toujours été jugée plus sévèrement que les autres. Alors que quand on fait le bilan avec un peu de recul (comme tu l as très bien fait), on se rend compte rapidement que ces préjugés et ce traitement différent par rapport aux autres nations ne sont pas justifiés...
  13. 1 point
    Maldini se prend éhontément un coup de pied sur la tête contre la Corée du Sud et ce de façon volontaire, ce qui avait fait marrer les 2 connards de commentateurs Français dont Arribart, clairement 'anti-italien' ce jour là. Faute sur Totti sur un contre à la limite de la surface, non siflée également. En 2004 contre la Bulgarie, Materazzi et Berbatov se tiennent mutuellement le maillot et s'écroulent, l'arbitre siffle pénalty. En 2014, le rouge de Marchisio est sévère. Matuidi fera bien pire sur Onazi (Nigeria) mais n'écopera que d'un jaune, le Laziale ne finira pas le match, blessé. https://www.youtube.com/watch?v=tUQtJ1XTxPU
  14. 1 point
    Si il y a un scudetto "moral", il faut le filer aux milanais qui en manquent sérieusement depuis quelques années.
  15. 1 point
    Je ne sais pas si ça sera évoqué dans un prochain article, mais contre l Irlande en quarts de finale, l arbitre refuse 2 buts valables à l Italie (baggio et schilacci). Ça n a pas eu de conséquences négatives car l Italie gagne le match, mais sur ce mondial 90 à domicile l Italie n est globalement pas favorisée par l arbitrage. Historiquement, elle est même plus souvent défavorisée d ailleurs (l expulsion «abracadabrantesque» de Zola 4 ans plus tard, mondial 2002, ...), mais certains préjugés sont tenaces...
  16. 1 point
    don Rafé, bon anniversaire !!!!!! 60 ans !!!! Et encore merci pour tout ce que tu as fait pour nous.
  17. 1 point
    Injuste de ne pas finir la saison, tout simplement, personne ne parle d'attribution de titre. A mon sens, "sportivement", il vaut mieux finir la saison, même en septembre ou octobre s'il le faut et décaler les suivantes jusqu'à revenir à un calendrier classique. Et l'UEFA doit s'adapter pour les compétitions européennes. Si ce n'était que pour la Lazio, perso, je préférerais ta solution parce que je sens bien qu'on va s'écrouler à la reprise et manquer le top 4. La presse a réussi à faire passer l'idée que seuls les Laziali veulent reprendre. En vérité, tout le monde le veut sauf les clubs en grande difficulté, comme le Torino, Brescia et les deux Gênoises. Ce qui ne me paraît pas vraiment très altruiste non plus.
×