Flop 5 : Quand De Rossi perd la tête

Par Gilbert Simonutti publié le 29 Nov 2017
Crédits

5eme : Coup de coude à Bentivoglio (2011)

35eme journée de championnat et déplacement à Bari pour les Giallorossi. En début de seconde période, dans le rond central, le milieu offensif des Galletti Simone Bentivoglio fait un petit pont à Daniele De Rossi qui le rattrape et lui met le coude sur le visage. Carton rouge et trois matchs de suspension pour le Romain. Perrotta sera également exclu ce soir-la mais la Roma remportera tout de même la rencontre 3-2.

4eme : Tacle sur Maxi Pereira (2016)

Match retour des barrages d’accès à la Champions League contre Porto. Apres le nul de l’aller (1-1), les hommes de Spalletti débutent très mal la rencontre. A la 40eme minute sur le score de 1-0 pour les Portugais, De Rossi intervient avec le pied à marteau sur le tibia de Pereira. Carton rouge inévitable et naufrage des Giallorossi (défaite 3-0) qui ne participeront pas à cette édition de la Champions League.

3eme : Coup de poing à Icardi (2014)

Dans une rencontre plutôt âpre entre l’Inter et la Roma (0-0), Daniele De Rossi donne un coup de poing au visage de Mauro Icardi sur une action de corner. L’arbitre ne voit pas le geste de DDR qui finira le match impuni. Il sera toutefois suspendu trois matchs suite au visionnage des images par la commission de discipline.

2eme : Coup de poing à Mauri (2012)

Dans un Derby épique, Daniele De Rossi et Stefano Mauri s’accrochent et se tirent par le maillot sur un coup franc d’attaque pour la Roma en fin de première période. Pour prendre le dessus, le milieu défensif giallorosso refile un bourre-pif au capitaine Laziale. Expulsion, défaite de la Roma (3-2) et trois nouveaux matchs de suspension pour Capitan Futuro.

1er : Coup de coude à McBride (2006)

Deuxième match de la coupe du Monde avec l’Italie qui souffre contre les Etats-Unis (1-1). Dans un duel aérien, De Rossi refile un coup de coude à McBride. Pommette gauche ouverte pour l’Américain, rouge pour l’Italien et quatre rencontres de suspension. Tout le monde pense que son mondial est fini mais c’est sans compter sur ses coéquipiers qui emmènent la Squadra Azzurra en finale. DDR rentrera en cours de jeu et inscrira l’un des tirs au but du sacre italien.




🔥 Les sujets chauds du jour :

« J’ai fait moi travail au Milan AC », Simon Kjaer

Le discours d’adieu de Piotr Zielinski

Lautaro Martinez se compare à Mbappé, Haaland ou Lewandoski

Maurizio Sarri donne un indice sur son avenir

Le Milan AC relance le dossier Roberto De Zerbi

Avatar

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Derniers articles