Flop 5 : Quand les entraineurs ratent leur retour

Par Gilbert Simonutti publié le 24 Jan 2016

lippi 2010

5- BOSKOV A LA SAMPDORIA

Véritable symbole de la Sampdoria, le regretté Vujadin Boskov est rappelé sur le banc blucerchiato à la 9ème journée de la saison 1997-98 à la place de l’Argentin Menotti. Le Scudetto de 91 avec la doublette Vialli-Mancini et la finale de Coupe des Champions 1992 perdu contre le Barca 1-0 sont bien loin. Le Serbe aux phrases légendaires sauve le club et termine à la 9ème place mais rien a voir avec la période dorée précédente.

4- TRAPATTONI A LA JUVE

Entre 1976 et 1986, Giovanni Trapattoni emmène la Juve sur le toit du Monde en remportant tous les trophées possibles pour une équipe de club. 6 scudetti, 2 Coppe Italia, 1 Coupe des Champions, 1 Coupe Intercontinentale, 1 Coupe des Coupes, 1 Coupe Uefa e une Supercoupe d’Europe. Il reviendra sur le banc bianconero pendant trois saisons entre 1991 et 1994 après un passage réussi à l’Inter. Bilan ? Une Coupe UEFA. Rien d’infamant mais l’époque des Platini et Scirea était d’un tout autre niveau.

3- CAPELLO ET SACCHI AU MILAN

En deux championnats, 96-97 et 97-98, le Milan rappelle successivement deux légendes comme Sacchi et Capello. Le premier remplace Tabarez en cours de saison, se fait éliminer de la Champions League par Rosenborg et termine à la 11eme place. Le second, arrivé à l’été 97, terminera 10eme en encaissant trois défaites sans appel contre la Roma (5-0), l’Inter (3-0) et la Juve (4-1). A leur décharge, les Néerlandais ne s’appelaient plus Rijkaard et Van Basten mais Reiziger et Kluivert.

2- ZEMAN A LA ROMA

A l’été 2012, Zdenek Zeman revient sur le banc de la Roma 13 ans après la fin de son premier passage (une 4ème et une 5ème place). L’enthousiasme est à son comble mais comme toujours, le Bohème ne tient pas toutes ses promesses. Le spectacle et les buts sont au rendez-vous mais les résultats sont sur courant alternatif. Capable du meilleur (victoire 3-1 à San Siro contre l’Inter) comme du pire (défaite à domicile contre Udinese 3-2 après avoir mené 2-0), Zeman est limogé après une mauvaise série durant l’hiver.

1- LIPPI SÉLECTIONNEUR

Champion du Monde en 2006 avec la Nazionale, Marcello Lippi est rappelé par les dirigeants de la Fédération après l’Euro 2008 et la parenthèse Donadoni. Il qualifie l’Italie pour le mondial sud-africain mais le tournoi est catastrophique. Malgré un groupe plus qu’abordable, les Azzurri sortent la tête basse après deux nuls contre le Paraguay et la Nouvelle-Zélande et une défaite contre la Slovaquie. Pour la première fois de son histoire, l’Italie ne gagne même pas un match en phase finale de coupe du monde.

Gilbert Simonutti

Rédacteur



Lire aussi