EUROPA LEAGUE : les clubs italiens dans le sprint final

Par Matthieu Pianezze publié le 03 Déc 2020
Crédits

Dans une phase de poule pas toujours la plus sexy possible en Europa League, les clubs italiens doivent finir le travail et se qualifier en rejoignant l’AS Roma, qui elle a déjà obtenu son précieux sésame pour les 16ème de finale. En effet, le Milan AC ne doit plus laisser de points en route et tenter d’aller ravir la première place de son groupe afin d’obtenir un tirage plus favorable pour les matchs à élimination directe. La Roma avec trois points d’avance sur les Young Boys se doit de garder cet avantage et ce en confortant cette première place dès ce soir sur sa pelouse face aux suisses. Le Milan qui reçoit un Celtic bien décevant depuis le début de la compétition aura pour ambition de prendre trois points en espérant que dans le même temps Lille perdre des plumes face au Sparta Prague. Le Napoli actuellement en tête d’un groupe disputé avec l’AZ Alkmaar et la Real Sociedad se rend sur la pelouse des néerlandais avec l’ambition de frapper un grand coup. Après les magnifiques hommages qui se sont succédés toute la semaine à l’attention de Diego Armando Maradona, tout le peuple napolitain se prend à rêver d’une belle épopée dans cette compétition, jadis remporté par le club avec son génie argentin sur la pelouse.

L’avis de la rédaction

Milan AC-Celtic : une victoire exigée 

Avec le retour sur le banc de son coach Stefano Pioli enfin négatif à la Covid-19, le Milan reçoit un Celtic bien moribond et dernier de ce groupe. Toujours sans Zlatan Ibrahimovic qui soigne sa cuisse gauche, les Rossoneri compteront sur Ante Rebic pour mener l’attaque. A ses côtés un poste de titulaire se dispute entre Hauge et Diaz. Pour le reste, Pioli devrait faire confiance à ses hommes forts puisque Bennacer est déjà de retour après son alerte musculaire du week-end dernier. Seul Kjaer pourrait souffler et serait remplacé par le jeune Gabbia.

AZ Alkmaar-Napoli : conforter la première place du groupe

C’est avec l’esprit revanchard, que Gattuso et ses hommes se sont envolés vers les Pays-Bas, afin de laver l’affront du match aller, qui avait vu leurs adversaires arc-boutés devant leur gardien et crucifiant le Napoli sur l’une de leur seule occasion de la rencontre. Le technicien napolitain a rappelé à quel point il appréciait Insigne et qu’il attendait encore plus de choses de la part de son capitaine. Il a part ailleurs précisé que sa star Victor Osimhen rongeait son frein suite à sa blessure à l’épaule et avait hâte de retrouver les pelouses. La première place du groupe et la qualification passe par une victoire ce soir. Alkmaar est prévenu.

AS Roma-Young Boys : gérer les troupes en gagnant 

Après la rude claque reçue dimanche dernier sur la pelouse du Napoli, qui a fait redescendre la petite euphorie qui s’était installée dans la capitale, les hommes de Fonseca se doivent de réagir dès ce soir en Europa League. Sérieuse et appliquée depuis le début de la compétition la Louve pourrait après avoir obtenu sa qualification la semaine dernière pliée la première place en l’emportant ce soir. Ce qui permettrait à Fonseca de faire complètement tourner la semaine prochaine, un luxe dans une période durant laquelle les rencontres s’enchaînent sur un rythme effréné. D’ailleurs ce soir, le portugais devra faire sans Mancini, Smalling et Veretout tandis que Pellegrini et Dzeko ne sont pas encore au top physiquement.

Matthieu Pianezze

Rédacteur



Derniers articles

Le récap quotidien des actus par email

Calciomio est le seul média français qui traite à 100% l'actualité du foot italien. Renseignez votre email pour recevoir chaque matin un email regroupant les meilleures brèves du Calcio.