Et pendant ce temps-là Graziano Pellè ?

Par Paul Vinay publié le 10 Nov 2018

Ce vendredi Roberto Mancini a dévoilé sa liste de joueurs pour les deux matchs à venir pour la Nazionale, face au Portugal et aux Etats-Unis. Sans surprise le sélectionneur n’a pas convoqué dans sa liste d’attaquants le grand Graziano Pellè, exilé en Chine depuis plus de 2 ans, malgré une sacrée efficacité dans son championnat …

Son passé en Nazionale

Rappelez-vous l’Euro 2016 … Emmenée par Antonio Conte la Nazionale réalise un bel Euro et tombe aux tirs au but face au rival allemand. A la pointe du 3-5-2 un homme d’1m93, Graziano Pellè. L’attaquant alors à Southampton va se distinguer en inscrivant les buts du break lors des chocs face à la Belgique (1er match de la compétition) et face à l’Espagne (8ème de finale), deux buts de pur numéro 9. Parti en Chine du côté de Shandong Luneng quelques semaines après l’élégant Graziano est pourtant bien dans les plans de Giampiero Ventura qui le titularise lors du match amical face à la France (il marque l’unique but italien), puis face à Israël (un but et une passe décisive), et face à l’Espagne. C’est lors de ce match que l’aventure en sélection a pris fin pour l’attaquant. Remplacé à la 60ème minute ce dernier ne sert pas la main de son sélectionneur et est ensuite exclu de la Nazionale par Ventura « en accord avec la FIGC » … L’Italie ne se qualifiera pas pour le Mondial en Russie, et le nom de Pellè ne sera plus évoqué lors des listes de convoqués.

Il enchaîne les buts en Chine

Après deux saisons banales dans le championnat chinois (5 et 7 buts) l’Italien est revenu dans les standards qu’il a connu lors de ses deux saisons à Feyenoord (27 et 23 buts) avec déjà 15 buts inscrits en 25 matchs, ainsi que 9 passes décisives. Positionné en pointe d’un 4-4-2 ce dernier cohabite parfaitement avec le Brésilien Roger Guedes (22 ans), à tel point que Shandong Luneng occupe actuellement la troisième place de la Chinese Super League à 9 points de l’équipe d’Hulk et d’Oscar (12 buts et 21 passes décisives pour ce dernier) …

Après un début d’année 2018 compliqué d’un point de vu personnel l’international italien a retrouvé le chemin des filets à partir du mois d’août, et depuis il enchaîne les belles prestations. Sur ses 10 derniers matchs de championnat Graziano Pellè a inscrit 11 buts dont ce dernier but, sans doute le plus facile cette saison, face à l’équipe de deux anciens de Serie A, Gabriel Paletta et Eder, son coéquipier dans le 3-5-2 de l’Euro 2016 !

Quel futur ?

Arrivé en Chine lors de l’été 2016 Graziano Pellè devrait faire ses adieux à son club le 31 décembre prochain, date de la fin de son contrat (le club aurait une option pour prolonger le contrat d’un an). Si pour le moment aucune information ne filtre sur un possible retour en Serie A, 6 ans et demi après sa dernière apparition dans le championnat, des informations venues de Chine et de Turquie annoncent un possible intérêt de deux clubs turcs. En effet Besiktas et Galatasaray surveilleraient de près la situation du buteur, mais il y a tout de même un sacré problème à régler, le salaire.  Avec son club Pellè touche un salaire de … 15 millions d’euros par an ! Reste à voir si ce dernier est prêt à faire des efforts de ce côté là pour faire son retour en Europe. En janvier dernier Sky Sport Italia évoquait un intérêt de West Ham pour le joueur, lui qui a une belle côte en Premier League après son passage remarqué à Southampton durant deux saisons. A 33 ans il ne devrait plus connaître la joie de la sélection malgré un réel avantage sur les autres attaquants italiens, sa taille, 1m93. Quand on sait que Roberto Mancini cherche actuellement un joueur de surface qui marque …

Paul Vinay

Rédacteur



Lire aussi