Commisso gèle les négociations pour le rachat du Milan AC ?

By Cesco published on 30 Jun 2018
Credits

Alors que Ricketts et Commisso étaient intéressés par un rachat du AC Milan, c’est désormais le deuxième cité qui tient la corde. Une offre de 500 millions a été posée sur la table d’un mister Li dont personne ne sait s’il sera à un moment en capacité de rembourser les 32 millions demandés par Elliott, qui pour rappel avait procédé à une augmentation du capital le 25 juin dernier. Le compte à rebours de 10 jours tourne et il n’en reste plus que 5 avant que le propriétaire chinois ne perde la main au profit d’Elliott.

Commisso veut Milan

Les dernières déclarations vont en ce sens. Le Calabrais dont la fortune s’élèverait à 4,5 milliards d’euros veut racheter le club et obtenir la majorité des parts. Les 500 millions désormais proposés sont un signe dans une négociation qui se voudrait courte afin d’éviter la confirmation de la sanction de suspension européenne par le TAS. Ainsi hier matin, la fumée blanche semblait sortir de la cheminée avec un Commisso prêt à verser les fameux 32 millions ainsi qu’à acquérir 70% des parts du club milanais avec 380 millions à injecter dans les finances et 150 millions dans le mercato. Une avancée majeure qui semblait calmer la tempête qui règnait alors autour du Milan AC.

Li fait traîner et provoque l’ultimatum

Après des jours de silence radio et une situation assez optimiste, un communiqué de Commisso est venu tout freiner. L’Italien dénonce une volonté assez claire du propriétaire chinois à ne pas vendre, ou en tout cas, à ne pas tout faire pour que toutes les conditions soient réunies. Communiqué très négatif malgré une nuance à la fin où il est précisé qu’on espère un dénouement meilleur pour toutes les parties. Soit c’est un coup dur pour le Milan AC, soit c’est un gros coup de bluff du calabrais pour mettre la pression sur un Li assez frileux. Une troisième possibilité pourrait exister. Est ce que Li a un plan pour contenter Elliott et remettre le Milan à flots ? Impossible à deviner. Ce qui transparaît pour le moment est une difficulté de communication entre deux parties et des intérmédiaires qui ne s’entendent pas, pour l’instant.

Voici le communiqué de Commisso.

" Comme cela a été indiqué dans beaucoup de médias et sur les réseaux sociaux, Rocco B. Commisso est en train de négocier pour acquérir une partie du contrôle du Milan AC. Beaucoup des comuniqués de presse contenaient des affirmations au sujet de Commisso et de la négociation qui n’étaient pas spécifiés ni affirmés. Jusqu’à aujourd’hui, l’équipe de Monsieur Commisso s’est abstenu de toute déclaration concernant l’état ou le contenu de la négociation pour préserver une atmosphère favorable à la conclusion d’un accord. Désormais, Monsieur Commisso souhaite que les millions de tifosi du Milan soient au courant de ce qu’il en est exactement. 

Monsieur Commisso a travaillé sans arrêt avec l’asistance de ses conseillers pour négocier une transaction avantageuse pour ce club historique, ses fans, l’actuel propriétaire et la communauté du Milan AC. Malgré ses efforts et la sincère conviction qu’un accord puisse être établi, il semble que l’actuel propriétaire n’est pas disposé à conclure un accord dans des conditions acceptables au moment opportun. Au vu de la passion de Commisso pour le football et son lien avec son Italie natale, cette situation est extrèemement désagréable pour lui au niveau personnel. Toutefois, il espère que le résultat final de ce processus aboutisse à un futur stable et de succès pour ce club iconique. "

La suite au prochain épisode …

 



Avatar

Cesco

Editor in Chief



Latest articles

Revue de presse quotidienne du calcio

Recevez chaque jour à midi un email avec nos meilleures actualités. (Service gratuit)

Inscription effectuée ! Vous aller recevoir un email et vous devez impérativement confirmer votre inscription.