Quel duo d’attaquants à l’Euro ?

Par Benoit Mahé publié le 11 Juin 2016
Crédits

Zaza Immobile

Immobile-Zaza, volte-face forcée ?

C’était le duo des débuts de l’ère Conte et cela marchait plutôt bien. Ils avaient joué ensemble 5 des 6 premiers matchs après la Coupe du Monde 2014 pour un bilan honorable de 3 victoires, 2 nuls et 9 buts marqués. Par la suite Conte leur avait préféré la paire Eder-Pellè avant de revenir à cette première solution lors du dernier match amical avant l’Euro contre la Finlande. C’est un duo qui fonctionne bien, même si l’entente s’est un peu atténuée depuis 2014. Immobile devrait jouer en pivot même s’il a perdu l’habitude d’assumer ce rôle laissé à Belotti au Torino tandis que Zaza sera plus mobile et lui tournera autour. Sur le plan comptable on peut tout de même s’interroger sur ce duo qui n’a inscrit que 17 buts cette saison. Les moins bonnes performances du duo Pellè-Eder pourraient cependant pousser Conte à revenir à cette doublette qui ne décevait pas avec la Nazionale. La bonne impression laissée par les deux hommes lors de l’opposition d’avant-hier à l’entrainement vient renforcer leurs chances d’être titulaires d’entrée face à la Belgique.

Pellè-Eder, dans la continuité ?

L’Euro est une compétition qui se prépare et les matchs amicaux sont faits pour cela. Pourtant dans les derniers mois, en dehors du match face à la Finlande, c’est toujours la paire Pellè-Eder qui a été titularisée quand l’Italie jouait en 3-5-2. Il serait risqué d’improviser quelque chose pour le premier match face à la Belgique et la logique voudrait que Conte conserve cette formule avec laquelle il a obtenu des résultats, certes moins bons qu’avec le duo Immobile-Zaza (1,5 buts/matchs contre 1,83), mais respectables tout de même. Cela serait d’autant plus compréhensible que c’est une paire assez complémentaire qu’Antonio Conte a encore fait travailler à l’entrainement hier. Quand ils sont titularisés tous les deux à la pointe de l’attaque, Pellè a un rôle de pivot et fatigue la défense par son physique tandis qu’Eder décroche pour partir de loin ou prendre la profondeur. Le problème vient de la très mauvaise forme d’Eder qui jusqu’à maintenant continue tout de même de jouir de la confiance de son sélectionneur. En effet, si Pellè sort d’une très bonne saison en Premier League avec 11 buts et 7 passes décisives, Eder n’a marqué qu’un petit but sur la deuxième partie de saison en Serie A. Son abnégation pourrait lui permettre de conserver sa place mais cela ne sera sans doute pas suffisant.

Une décision entre les mains de Conte

Ces deux paires ont leurs qualités et leurs défauts et rien n’est fait pour l’instant. D’autant plus que l’idée de titulariser les deux joueurs les plus en forme, à savoir Pellè et Zaza, doit germer dans la tête de Conte. En effet l’Euro est une compétition qui peut aller très vite donc l’état de forme est fondamental. Cette troisième hypothèse n’est pas à exclure même si les deux joueurs n’ont jamais été alignés ensemble car, comme l’a dit Conte lui-même après le match contre la Finlande, ils ont des qualités différentes et pourraient bien s’entendre. Cette solution semblerait très audacieuse et si Conte décide de la mettre en place c’est qu’il l’a travaillée à l’entrainement parce qu’il sait qu’avec le premier match contre la Belgique il n’aura pas le droit à l’erreur.




🔥 Les sujets chauds du jour :

Daniele De Rossi rassure concernant son avenir à la Roma

La Juventus prêt à poursuivre Allegri en justice ?

Khvicha Kvaratskhelia vers une prolongation avec Naples?

Rebondissement dans le dossier Gleison Bremer à la Juventus

Paolo Montero, nouvel entraîneur de la Juventus

Avatar

Benoit Mahé



Derniers articles